Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 février 2015 1 16 /02 /février /2015 10:00

L'oeuvre du nouvel ordre mondialiste Sarkosy et de l'Union européenne qui ont installé le chaos en Libye en 2011, en renversant Kadhafi.

Libye: l'État islamique revendique l'assassinat de 21 coptes égyptiens, décapités au couteau

21 chrétiens coptes ont été décapité au couteau par des islamistes de l'état islamique.

La video mise en ligne dimanche 15 février, d'environ 5 minutes, montre la décapitation des 21 chrétiens égyptiens qui avaient été enlevés en Libye. L'assassinat est revendiqué par l'Etat islamique. (1)

La vidéo diffusée ce dimanche est intitulée :

« Un message signé avec le sang à la nation de la Croix », tandis qu'un bandeau en incrustation explique qu'il s'adresse au « Peuple de la Croix fidèle à l'Église égyptienne ennemie ». (2)

Sur cette vidéo, des activistes vêtus de noirs conduisent leurs prisonniers habillés de combinaisons orange jusqu'à une plage où ils les obligent à s'agenouiller, les mains derrière le dos, avant d'être décapités. 

Un homme habillé en treillis militaire s'exprime en anglais avec un couteau à la main alors que les autres bourreaux, un derrière chaque prisonnier, sont intégralement vêtus de noir et silencieux. Tous sont masqués. (3)

"Pour vous les croisés, la sécurité n'est qu'un vain espoir", déclare l'un des activistes armé d'un couteau avant les exécutions.

La vidéo apparaît via le fil Twitter d'un site soutenant les djihadistes de l'EI. Une légende, ajoutée aux images, indique:

"les partisans de la croix, les fidèles de l'église égyptienne hostile".

Un porte-parole de l'Église copte, cité par l'agence de presse Mena, a confirmé que 21 fidèles qui avaient été enlevés par les djihadistes étaient décédés.

Tôt hier matin, moins de 24 heures après la diffusion de la video, l'Egypte a bombardé l'Etat islamique en Libye. Les avions de combat de l'armée de l'air égyptienne ont visé des camps, des sites d'entraînement et des arsenaux du groupe terroriste, situés à proximité de la frontière avec la Libye.

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi avait averti:

les «assassins» seront punis de la manière «adéquate».

Le groupe djihadiste dit agir en représailles à d'anciens incidents sectaires en Egypte, durant lesquels l'Eglise avait été accusée d'avoir empêché la conversion à l'islam des épouses de deux prêtres coptes. Une incrustation au début de la vidéo situe la scène dans la province de Tripoli («Wilayat Tarabulus» pour l'EI) et un autre message écrit explique que les victimes sont «des gens de la Croix fidèles à l'Eglise égyptienne ennemie».

«Aujourd'hui, nous sommes au sud de Rome, sur la terre musulmane de la Libye (...) cette mer dans laquelle vous avez caché le corps du cheikh Oussama ben Laden, nous jurons devant Allah que nous allons la mêler à votre sang», assène-t-il avant que les bourreaux ne décapitent les 21 Egyptiens au couteau.

 

Le Caire a annoncé un deuil national de sept jours.

Le président Abdel Fattah al-Sissi a convoqué d'urgence le Conseil national de la Défense et averti que son pays se réservait «le droit de répliquer de la manière et au moment adéquat, pour punir ces assassins.»

En 2014, l'Egypte avait été accusée d'avoir participé à des frappes aériennes en Libye.

A l'époque, des responsables américains avaient affirmé que les Emirats Arabes Unis avaient conduit ces frappes, en utilisant des bases militaires égyptiennes. «L'Egypte mène déjà des frappes aériennes en Libye depuis le mois d'août dernier avec les Emirats Arabes Unis. La seule différence aujourd'hui, c'est que LeCaire ne le cache plus», analyse sur Twitter David Thomson, journaliste à RFI et auteur d'un livre Les Français jihadistes. «Et selon des sources djihadistes de Benghazi, des forces spéciales égyptiennes combattent au sol depuis des mois aux côtés des pro-Haftar», des forces loyales au général Khalifa Haftar et au gouvernement libyen.

 

Le président français François Hollande, dont le gouvernement doit signer lundi la vente de Rafale avec l'Egypte, a «exprimé sa préoccupation face à l'extension des opérations» du groupe djihadiste en Libye. Depuis la chute en 2011 de Mouammar Kadhafi, le pays est plongé dans le chaos, les autorités ne parvenant pas à contrôler les dizaines de milices formées d'ex-insurgés qui font la loi face à une armée et une police régulières affaiblies.

 

Sur Twitter, les premières images de cette intervention militaire ont commencé à circulé. Ce lundi matin, les chaînes télévisées égyptiennes diffusaient les images des avions partant pour le combat dans la nuit.

Selon Romain Caillet, chercheur et consultant sur les questions islamistes, l'armée égyptienne aurait, parmi les positions visées, bombardé Derna, ville au nord-est du pays et contrôlée par l'Etat islamique.

 

Quelques questions ont pu être posées.

 

"La divulgation de cette nouvelle vidéo pose à vrai dire une autre question, technologique : comment peut-il être encore toléré, acceptable, voire seulement possible, que la vidéo d'une telle exécution soit librement diffusée et consultable sur YouTube, le premier des médias vidéo en ligne qui soit au monde, qui fête justement ses dix ans, et Twitter, l'un des plus célèbres réseaux sociaux ?"

"Comment l'exécution de 21 chrétiens coptes peut-elle ne pas faire l'ouverture du journal de 20 heures, tourner en boucle sur les chaînes d'actualité, bref avoir si peu d'écho dans les colonnes des grands médias ? Question de métier ? Question de nationalité ? Question de religion ? Sans doute les trois à la fois." Lu sur le site d'information, aleteia.

 

Dernière question. Si Kadhafi était resté, eut-il pu empêcher l'embrasement de la région ?

 

Notes:

 

(1) Libye: l'État islamique revendique l'exécution de 21 coptes égyptiens, Le Figaro.fr avec agences, Mis à jour le 15/02/2015 à 23:13, Publié le 15/02/2015 à 20:33

(2) Libye : 21 chrétiens coptes assassinés par les islamistes, Aleteia, 15.02.2015

(3) Après la décapitation de 21 Chrétiens, l'Egypte bombarde l'Etat islamique en Libye, Par lefigaro.fr, AFP, AP, Reuters Agences Mis à jour le 16/02/2015 à 09:05 Publié le 16/02/2015 à 08:18

Partager cet article
Repost0

commentaires

O
Qui est veritablement responsable de ces meurtres ??? Ceux qui nous gouvernent, qui autorisent les productions d'armes, leur vente a tous les fous de la terre... en commencant par les pays arabes qui servent de pays relais, Ceux qui nous gouvernent et qui se sont meles de vouloir apporter le printemps, et qui en lieu et place, ont permis le cahos. Les etudiants arabes qui manifestaient dans les rues pour plus de libertes, voulaient-ils de notre democratie sanguinaire ?
A chaque fois qu'il y a des manifestations pour sauvegarder nos libertes tant en Amerique du Nord que dans les pays europeens... que penserions-nous si des etats etrangers venaient se meler de regler nos affaires ??? On peut s'attendre a ce que cela se produise... les extremistes islamistes, les rebelles que nous avons soutenus.. vont venir nous donner des lecons !!! Ce sont les tetes de nos dirigeants qui devraient etre mises en jeu ! Il se peut que ca se produise.On a coupe la tete de Louis XVI et de millions de Catholiques en France a la Revolution pour bien moins que cela, et tous les imbeciles ignards pensent encore, au 21eme siecle, que c'etait une tres bonne chose...
Répondre