Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 janvier 2015 6 31 /01 /janvier /2015 19:14

Etrange chose que ce sentiment de malaise vis-à-vis de l’islam qui monte peu à peu parmi les non-musulmans. Comme la presse s’en fait de plus en plus l’écho (et davantage encore sur internet), comme presque trois quarts des Français l’ont reconnu dans un sondage récent, il y a quelque chose de perturbant dans l’islam. Pourquoi ces terribles luttes fratricides entre musulmans n’en finissent-elles jamais ? Pourquoi cette intolérance doctrinale de l’islam envers les autres religions ? Pourquoi cette volonté de tout dominer ? Pourquoi les problèmes d’intégration au sein du monde moderne, si ce n’est de compatibilité avec lui ? Pourquoi certaines atteintes aux libertés, à la dignité humaine ? Pourquoi si peu de réaction de l’immense majorité des musulmans eux-mêmes devant tout cela ? Et en particulier, pourquoi si peu de réaction devant les violences qui ne cessent de se produire depuis que cette religion s’est imposée, voici environ 1400 ans, et la formidable épopée de Mahomet, son prophète ? Mais surtout, pourquoi est-il si difficile, voire interdit aux musulmans d’aborder ces sujets, de poser ces questions et de se livrer à des interprétations critiques ? Qu’y a-t-il donc à cacher dans l’islam ?

 

[...] L’islam n’est pas le résultat d’une révélation divine – ou de la prédication de Mahomet – mais celui d’un processus très long et très complexe de réécriture de l’Histoire, s’enracinant dans des croyances juives et chrétiennes dévoyées, et manipulé par les califes pour satisfaire leurs visées de domination politique. Cette découverte restait encore à ce jour quasi inconnue du public. (p. 88.)

 

Le Grand Secret de l’Islam est un ouvrage de 135 pages de Olaf, en lecture libre sur internet (http://legrandsecretdelislam.com/). L'auteur remercie Edouard-Marie Gallez, docteur en théologie et histoire des religions, pour sa patiente collaboration à cet ouvrage et indique qu'"on pourra se reporter aux deux volumes de sa thèse, Le Messie et son Prophète (Editions de Paris, 2005-2010) pour y trouver les très nombreuses références, sources bibliographiques et historiques que les limites de l’exercice de vulgarisation et de développement de cette thèse que constitue Le Grand Secret de l’Islam ne permettent pas toujours de citer."

Extrait (p. 11) :

 

Une thèse de doctorat en théologie et histoire des religions a été soutenue en 2004 à l’université de Strasbourg II par un chercheur étonnant, le père Edouard-Marie Gallez, élève et continuateur des travaux du père Antoine Moussali – lesquels s’enracinent eux-mêmes dans les travaux précédents de chercheurs du Moyen-Orient. Cette thèse se fonde également sur les recherches personnelles de l’auteur et sur la reprise d’un colossal ensemble de recherches précédentes, ayant abouti aux percées majeures déjà mentionnées. Nous citerons en particulier les suivantes :

‐ Islamologie « classique » : des découvertes remarquables ont été réalisées par Régis Blachère, Alfred-Louis de Prémare, Patricia Crone, Michael Cook, Marie-Thérèse Urvoy, Gerd Puin, Manfred Kropp, Guillaume Dye, Robert Kerr, ou encore Christoph Luxenberg ;

‐ Recherches plus ou moins éparses de nombreux intellectuels, historiens, archéologues, géographes, linguistes, scientifiques et religieux ;

‐ Traditions historiques et religieuses - à commencer bien sûr par les traditions et les textes musulmans - et aussi les traditions juives et celles des Eglises d’Orient;

‐ Approche nouvelle du christianisme des origines, éclairée notamment par l’analyse des manuscrits de la Mer Morte.

 

 

Source: http://legrandsecretdelislam.com/

Partager cet article
Repost0

commentaires

Oriflamme-LouisXX 01/02/2015 11:08

Pour compléter votre article, le visionnage de deux conférences sur l'Islam, données par un prêtre érudit, seront édifiantes pour les lecteurs.
L'exégèse du Coran exposée dans ces deux vidéos est très approfondie ; le père Bonnet-Eymard parle l'Arabe, l'Hébreux, l'Araméen, le Grec classique et le Latin.
/www.youtube.com/watch?v=EWANKd7KIOI

www.youtube.com/watch?v=NDhcPJutenQ

Ingomer 15/02/2015 11:52

Bonjour. Merci Olaf pour votre remarquable ouvrage Le Grand secret de l'islam.

Merci également pour ce commentaire éclairant.

Olaf 15/02/2015 11:46

Bonjour,

Je suis l'auteur du Grand Secret de l'Islam. Je tenais à vous remercier de participer à sa diffusion, et à modérer le commentaire de notre ami Oriflamme ci-dessus à propos de Bruno Bonnet-Eymard.

Je connais bien les travaux du Frère Bonnet-Eymard. J'ai lu sa traduction des premières sourates du coran (3 livres aux édition de la CRC, dans ma bibliothèque) et visionné toutes ses conférences. L'homme a de très bonnes intuitions - mais hélas, trois fois hélas, il a gaspillé son talent pour deux raisons majeures :

- Du fait sans doute de son appartenance à un mouvement marginal, voire controversé (si ce n'est sectaire), il a travaillé en autarcie complète (avec un collaborateur), sans lien avec les nombreux islamologues travaillant sur le même sujet.

- Sa méthode de travail est très contestable. Il a procédé ainsi pour sa traduction : 1) ignorer tous les signes diacritiques de la graphie arabe moderne du coran 2) tester toutes les combinaisons possibles de signes diacritiques - et donc tous les sens possibles aux mots du texte coranique - jusqu'à ce qu'il tombe sur un sens qui le satisfasse. A ce compte, avec cette méthode douteuse, le Frère Bonnet-Eymard aurait pu faire dire n'importe quoi au texte coranique ... Et il avait déjà prédéterminé le sens de ce qu'il attendait de sa traduction, avant même qu'il ne commence son travail de recomposition, par les travaux des Pères Lammens et Théry, dont les conclusions ont été depuis dépassées par des travaux plus récents (voir ici : http://www.salve-regina.com/salve/Le_myst%C3%A8re_des_origines_de_l'Islam_enfin_%C3%A9clairci?#Un_essai_d.E2.80.99explication.C2.A0:_de_Gabriel_Th.C3.A9ry_.C3.A0_Edouard-Marie_Gallez). Il a néanmoins exhumé qq traductions très pertinentes (le sigle ALM), mais on ne peut accorder une confiance globale à sa traduction.

Bref, difficile de s'appuyer sur le Frère Bonnet Eymard - reconnaissons lui toutefois, et c'est déjà une grosse contribution, d'avoir aidé (et de continuer à le faire) à ouvrir les yeux de ses lecteurs et de son auditoire sur l'existence d'un contexte religieux judéochrétien (hérétique) dans lequel le coran a été écrit, et sur le caractère d'affabulation du discours et de l'histoire islamiques (leur caractère de cercle vicieux, s'autoréférençant).

Je vous recommande sur ce sujet les travaux d'autres chercheurs plus sérieux : des "sceptiques" comme Christoph Luxenberg, Jean-Jacques Walter, Edouard Marie Gallez, des "universitaires" comme Françoise Micheau ou Mehdi Azaiez, qui sont eux du plus grand sérieux.

Bien cordialement,

Olaf

Oriflamme-LouisXX 01/02/2015 11:44

Les liens ne fonctionnent pas, j'espère pouvoir corriger en les postant ci-dessous :

https://www.youtube.com/watch?v=EWANKd7KIOI

https://www.youtube.com/watch?v=NDhcPJutenQ