Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Christ Roi

  • : Christ Roi
  • Christ Roi
  • : Blog d'informations royaliste, légitimiste, pour une France libre, indépendante et souveraine
  • Contact

Horloge

3 mars 2014 1 03 /03 /mars /2014 19:50

 

Communiqué d'Austin Ruse, président de Catholic Family and Human Rights Institute:

 

Pétition pour contrer le comité de l'ONU qui attaque l'Église catholique et lui demande de changer sa doctrine sur l'avortement

 

3 mars 2014


Chers amis,

Je suis hors de moi.

Aujourd’hui, un comité de l’Onu a ordonné à l’Eglise Catholique de laisser les enfants faire l’amour, et de changer sa doctrine sur la contraception.

Le comité a également demandé à l’Eglise de changer son enseignement sur l’IVG, et de permettre aux enfants de se faire avorter.

Le comité a enfin ajouté que les commentaires de l’Eglise sur l’homosexualité étaient à l’origine de violences à l’égard des homosexuels.

Ce rapport alarmant et répugnant a été publié aujourd’hui par un comité de l’Onu hors de contrôle, après avoir questionné l’Eglise pendant huit heures le mois dernier.

Ce n’est que l’attaque la plus récente de l’Onu, à laquelle l’Eglise a été confrontée. La tristement célèbre organisation pro-IVG « Catholics for Choice » a relancé sa campagne mondiale pour se débarrasser de la présence du Vatican à l’Assemblée générale de l’Onu.  Son but est de rabaisser le statut officiel de l’Eglise, et le remplacer par celui d’ONG (Organisation non-gouvernementale).

On m’a aussi informé qu’un représentant de la Norvège se plaint régulièrement du fait que le Saint Siège a son propre siège à la table des négociations.

Ces attaques doivent cesser. Nous devons agir.

Vous me demandez souvent ce que vous pouvez faire.  Voilà ce que vous pouvez et devez faire, dès maintenant.

Nous avons lancé une campagne mondiale en soutien du siège du Vatican à l’Onu.

Je vous demande d’aller sur le site internet www.defendtheholysee.com/fr/et de signer la déclaration de soutien au Saint Siège dès maintenant.

Vous pouvez la signer individuellement. Et si vous dirigez une association, vous pouvez aussi la signer en tant que groupe.

Notre objectif est d’obtenir des centaines de milliers de noms que nous pourrons présenter à l’ONU et au Saint Siège à New York, Genève, et Rome.

C’est un objectif très ambitieux, mais l’atteindre est très nécessaire.

Si vous êtes catholiques, signez ! Si vous êtes protestant, signez ! Si vous êtes juif, signez ! Si vous êtes musulman, signez !

L’Eglise représente tous les peuples de bonne volonté du monde à l’Onu. Si l’Eglise n’était pas présente, l’avortement aurait été déclaré droit de l’homme dans les documents officiels de l’Onu depuis longtemps. La famille aurait été redéfinie. La liberté de religion aurait été d’autant plus attaquée.  

Il est temps de voler au secours de l’Eglise catholique.

Je vous demande d’aller sur www.defendtheholysee.com/fr/ et de signer la Déclaration, puis de l’envoyer à votre famille et à vos amis. Je vous demande de débuter des campagnes de signature auprès des vôtres, et d’obtenir le plus de signatures possible. 

En travaillant tous ensemble, nous pouvons faire des miracles.

Allez-y maintenant. Faites-le maintenant

Cordialement,

Austin Ruse

Président
Catholic Family and Human Rights Institute

 

Source: Campagne Québec-Vie http://www2.cqv.qc.ca/fr/p%C3%A9tition-pour-contrer-le-comit%C3%A9-de-lonu-qui-attaque-l%C3%A9glise-catholique-et-lui-demande-de-changer-sa

Repost 0
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 10:30

Aujourd'hui la vraie trahison ce n'est pas celle du noble français contre l'envahisseur anglais, c'est celle du politicien contre l'introduction de la théorie du genre à l'école en douce et sans débat (quoique les soutiens des deux invasions soient les mêmes...)

 

Ce qu'a parfaitement compris la merveilleuse Farida Belghoul, l'initiatrice ingénieuse des Journées de retrait, qui le 26 février dernier, en nouvelle Jeanne d'Arc, corrige et démasque sur ce plateau du "Forum politique chrétien", l'oligarque UMP Hervé Mariton, pitoyable sur scène. On a de la peine pour lui ! Mariton fait ses discours creux sur la "famille" pendant que les enfants ont leur cerveau lavé à l'école avec la "déconstruction des stéréotypes de genre", comme s'il n'y avait rien de plus grave ! C'est du délire ou de l'"enfumage". Ce genre de "politicien" de droite est le prototype du politique "qui parle trop" comme dit Farida Belghoul, lache sur tout, et qui fait perdre la France depuis deux siècles. Le pauvre Mariton évoque l'"agressivité" de Farida Belghoul (on va pleurer!) qui lui répond calmement sous les applaudissements : "On est un homme ou on ne l'est pas !", sous les ricanements du public. Elle enchaine en dénonçant à juste tite "la faiblesse congénitale d'un certain type de profil psychologique masculin dans la société moderne aujourd'hui, pose problème". Ce à quoi Mariton n'a rien répondu et pour cause !

 

Il faut ôter le masque à tous ces collabos mondialisés, transgenrés, femenisés et aseptisés qui ont perdu tout sens de la réalité et détruisent nos enfants en leur enseignant la laideur ("un monde d'argent" où tout s'achète et se vend, même des enfants! sous le prétexte de leur retirer leur "stéréotype de genre"), et nous conduisent à l'abîme.

 

 

 

Le 26 février 2014, Farida Belghoul, fondatrice et porte-parole du mouvement des Journées de retrait de l'école (JRE), était l'invitée du Forum politique chrétien, pour débattre sur le thème : « Famille, éducation, valeurs ? » Elle fut confronté à des députés du PS et de l'UMP.

 

 

 

Sur les thèmes abordés comme le fait qu'il faudrait permettre à une femme d'être maçonne ou de conduire un bus, c'est déjà le cas (il y a même dans certaines professions une inégalité flagrante avec beaucoup plus de femmes que d'hommes et on ne va pas dire que c'est mal !) et l'a toujours été, même au "Moyen Âge" avec d'autres métiers naturellement : enseignantes, administratices de domaines (les comtesses, duchesses), militaires (Sainte Jeanne d'Arc), médecins, apothicaires, paysannes, artisanes, commerçantes, teinturières, religieuses, etc.
En fin de video, Christine Boutin confirme le propos de Farida Belghoul : "On ne peut plus finasser maintenant. Aujourd'hui nous nous disons aux responsables politiques, réveillez-vous, c'est peut-être trop tard du reste, maintenant c'est peut-être trop tard pour vous parce que le peuple de France est en train de se lever. Et vous pouvez raconter tout ce que vous voulez, vous pouvez mettre toutes les nuances que vous voulez, c'est terminé, nous allons nous lever."


Repost 0
28 février 2014 5 28 /02 /février /2014 19:19

 

 

 

Farida Belghoul, présidente du mouvement JRE, a tenu sa conférence à Marseille devant 200 personnes venues l'écouter avec une grande attention, avec la participation d'Albert Ali et de Salim Laïbi. Une convergence historique est en train de se réaliser entre musulmans, catholiques mais également avec athées et agnostiques qui s'entendent sur le respect de la loi naturelle. Nous attendons avec impatience nos amis juifs qui partagent le même constat sur cette théorie du genre à l'école afin d'y mettre fin. Des liens ont été noués entre les personnes présentes et on peut présager d'une troisième JRE en mars, d'une grande qualité.

www.jre2014.fr

 

En fin de video, superbe intervention de Salim Laïbi (Le Libre Penseur) qui a tout compris et donne d'excellents conseils.

 

Pour aller plus loin sur les thèmes abordés :

 

 

. Vincent Peillon : "la Révolution n'est pas terminée"

. "Rumeur de la théorie du genre à l'école" : Vincent Peillon et Najat Vallaud-belkacem mentent "les yeux dans les yeux"

. Illuminés de Bavière : l'illuminisme au XVIIIe siècle (notamment sur le projet de destruction de toute religion sauf la franc-maçonnerie)
. Le rêve égalitaire et libéral, racines du mal totalitaire détruisant le réel : les princes des nuées ou l'"art royal" (Sur la nécessité de ne pas participer à leurs "débats" : on ne discute pas avec le "révolutionnaire" - qui dans son principe est Satan -, afin comme le dit Salim Laïbi de ne pas légitimer son discours)

. La science ridiculise encore la théorie du genre !

. Bruce/Brenda/David Reimer : Tragique destin du premier cobaye de la théorie du genre

. Le documentaire qui a détruit la théorie du genre en Norvège !

. Conférence de presse de Farida Belghoul, Alain Escada, Béatrice Bourges et Christine Boutin sur l’interdiction de la théorie du genre à l’école le 19/02/2014 (Vidéos)

. Points de vue du docteur Yann Carrière sur la "théorie du genre", une "théorie fascisante"

. Contre le Nouvel Ordre mondial : en finir avec la "révolution"

Repost 0
22 février 2014 6 22 /02 /février /2014 15:25

Vers une jurisprudence Valls Stirn bis à Marseille ?

 

Le MRAP demande au Préfet de Marseille d’interdire la conférence de Farida Belghoul !

 

dans Politique / Par Pierre-Alain Depauw / le 22 février 2014 à 11:52 /

 

http://medias-presse.info/wp-content/uploads/2014/02/mrap-MPI.jpeg

 

Le MRAP, cette officine « antiraciste » largement subventionnée, vient d’écrire au Préfet de Marseille pour demander d’interdire une conférence de Farida Belghoul dans la cité phocéenne.

 

Comment comprendre cette démarche du MRAP ? On peut difficilement soupçonner Farida Belghoul de venir propager un message raciste à Marseille. Alors, en quoi le MRAP est-il concerné ? L’opposition de Farida Belghoul à l’idéologie du genre viendrait, selon le MRAP, troubler « l’ordre public et républicain », rien que ça !

 

En vérité, ce communiqué du MRAP montre à quel point cette officine est aux ordres du parti socialiste, aujourd’hui au gouvernement, et particulièrement craintif de perdre son électorat d’origine maghrébine sans lequel il n’aurait pas pu envoyer François Hollande à l’Elysée.

 

Bref cet appel du MRAP témoigne de la peur panique qui gagne en ce moment la gauche française. Une gauche de plus en plus engluée dans une démarche totalitaire…

 

Ci-dessous, le communiqué du MRAP.

 

Monsieur le Préfet.

 

C’est avec stupéfaction que nous découvrons aujourd’hui qu’à l’invitation de la « COBEMA », de son Président, Salim LAÏBI, Farida BELGHOUL doit tenir ce dimanche à Marseille dans un lieu pour l’instant non communiqué au public, un meeting visant à s’opposer au « débat sur le genre à l’école » et prônant des opérations de retrait de certains enfants de l’école publique.

 

Nous en demandons solennellement l’interdiction immédiate pour préserver l’ordre public et républicain.

 

En effet, à de très nombreuses reprises, (voir leurs vidéos sur internet), ces personnalités et les organisations auxquelles elles appartiennent ont tenu des propos incitant à la haine contre les juifs, les francs-maçons ou considérés comme tels et traitant de « sodomites » et de « peuple de Loth » les partisans du mariage pour tous.

Cette extrême-droite décomplexée n’a pas sa place à Marseille, ville par excellence du vivre ensemble et ce, alors qu’aujourd’hui même, nous commémorons le meurtre d’Ibrahim Ali et demain le sacrifice des partisans de l’affiche rouge issus de la FTP-MOÏ…

 

Marseille le 21 Février 2013 Le Bureau de la fédération.

 

 

Source et suite: http://medias-presse.info/le-mrap-demande-au-prefet-de-marseille-dinterdire-la-conference-de-farida-belghoul/6721

 

Si le préfet de Marseille devait interdire la conférence de Marseille de Farida Belghoul, après la censure a priori de la liberté d'expression et l'atteinte à la liberté de réunion de Dieudonné, ce serait une nouvelle atteinte aux droits de l'homme que l'Oligarchie s'apprêterait à commettre. L'accusation de racisme et d'antisémitisme est grotesque : les gens qui se rassemblent autour de l'initiative de Journée de retrait de l'école lancée par Farida Belghoul sont des Maghrébins, des Juifs, des Blancs, des Noirs, des Musulmans, des Chrétiens, catholiques et protestants, mais aussi des personnes athées ou agnostiques, venant de toute la société...

 

Ceci montre une nouvelle fois que lorsque les collabos n'ont plus d'arguments, ils atteignent le point godwin et deviennent très dangereux pour la liberté et la démocratie réelle en tant que volonté du peuple réel...

 

Lors de la conférence de presse alternative de Farida Belghoul le 19 février, l'essayiste américaine et historienne Judith Reisman, de parents juifs allemands et russes que les circonstance ou les persécutions avaient poussé à s'installer aux États-Unis, a donné tout son soutien aux JRE. Vous pouvez l'entendre dans la video ci-dessous à partir de 1:24:30 :

 

"J'apporte mon soutien complet et absolu pour les parents Français qui se lèvent pour soustraire leurs enfants aux plans du gouvernement. Ne vous posez pas de questions: vous devez accomplir votre devoir, et ne vous arrêter qu'à la victoire! JRE !"

(Judith Reisman)

 

 

 

 

. Énorme succès de la JRE de février

. Conférence de presse de Farida Belghoul, Alain Escada, Béatrice Bourges et Christine Boutin sur l’interdiction de la théorie du genre à l’école le 19/02/2014 (Vidéos)

. Points de vue du docteur Yann Carrière sur la "théorie du genre", une "théorie fascisante"

Repost 0
22 février 2014 6 22 /02 /février /2014 11:09

Énorme succès de la JRE de février malgré les représailles de l'Éducation nationale !

 

Vous avez été nombreux à faire état auprès de nous de votre participation à la 2ème JRE de FEVRIER. Voici les chiffres :

 

TOTAL : 17 924 enfants retirés

 

Villes concernées : 1542

 

Répartition par niveaux :

 

Maternelle : 42%

Primaire : 46%

Collège : 10%

Lycée : 2%

 

Parmi toutes ces familles :

 

60% ont déjà participé à la JRE de Janvier ;

40% participaient à la JRE pour la première fois.

 

La carte ci-dessous représente la répartition géographique des familles ayant procédé à la Journée de Retrait de ce mois de février.

 

Nous sommes donc bien loin des 100 écoles mobilisées, déclarées par Vincent Peillon. Les mensonges du gouvernement tombent un à un.

Photo

 

 

 

Photo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source et suite : https://www.facebook.com/jre2014/posts/466098696850268?stream_ref=10

Repost 0
20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 11:39

Medias Presse info publie ce matin quelques vidéos de la conférence de presse aux "medias libres et indépendants" (F. Belghoul) sur l’interdiction de la théorie du genre qui s’est tenue hier avec notamment Farida Belghoul, Christine Boutin, Béatrice Bourges, Alain Escada  :

 

 

Farida Belghoul souhaite la bienvenue à cette "invitation de presse", "puisqu'il ne s'agit pas d'une conférence de presse" classique. On peut dire que nous avons là enfin des groupes qui se réunissent pour faire de l'information authentiquement nouvelle et libre en boycottant les medias mainstream qui "depuis toujours prennent le parti de l'injustice, du mensonge, de la domination". Farida Belghoul explique qu'il lui parait "absolument important de défendre le net et les medias libres et indépendants, en boycottant les medias officiels, les medias menteurs comme on les appelle maintenant... Et de faire que de la même façon que l'on retire nos enfants de l'école une journée par mois, qui est la chair qu'ils dévorent et sans laquelle ils n'ont pas d'existence, nous allons aussi leur retirer l'information concernant les JRE qui est aussi la nourriture dont ils s'alimentent pour pouvoir faire leur audience et donc ainsi légitimer leur existence. C'est donc à dessein que je vous ai invité vous les medias libres et indépendants."

 

Farida Belghoul explique que son mouvement de Journée de retrait mensuel de l'école est "un mouvement qui refuse les dons d'argent afin que ce mouvement "reste vierge de tout parasitage et ne fasse pas venir dans nos rangs des gens pour qui le mobile de l'argent aurait pu constituer une raison de se mobiliser...", afin que " la foi, la présence humaine, la détermination des gens remplace l'argent".

 

"Notre objectif, explique-t-elle est aussi de lancer un débat national non seulement autour de la théorie du genre qui a été effectivement sournoisement et clandestinement, à l'insu des parents, introduite à l'école. Mais cette action doit aussi permettre que des dénats s'instaurent autour de la création d'un ministère de l''Instruction publique' qui doit être restauré en France. Si nous sommes dans la situation aujourd'hui d'être obligés de nous lever pour protéger nos enfants, c'est qu'il y a eu, c'est le moins qu'on puisse dire, confusion des genres. L'Etat se permet, en vertu du fait qu'ils ont changé dans les années 1935-36, l'appellation d''Instruction publique' en 'Education nationale' d'une école qui n'a pas consisté seulement en un changement de nom. Il a été question là de changement de mission. Aujourd'hui on pourrait même appeler ce ministère de l'Education nationale, ministère de la rééducation nationale. J'appelle les Français, les familles de toutes les religions, de toutes les classes sociales à considérer que nous devons restaurer le ministère de l'Instruction publique afin que les missions des parents et de l'Etat soient définitivement bien claires. Si l'Etat peut en effet instruire, en aucun cas nous lui permettrons d''éduquer' nos enfants à notre place, tant et si bien qu'on en arrive à entendre des Laurence Rossignol nous dire que les enfants n'appartiennent pas à leurs parents.

 

"Autre chose explique Farida Belghoul, la théorie du genre avance masquée à l'école sous le nom de l''égalité'". [Ce qui est une escroquerie totale vu qu'il y a bien évidemment déjà égalité en droits des hommes et des femmes.]

 

"Si nous sommes là, catholiques et musulmans, ajoute Farida Belghoul, avec des laïques et des juifs, nous avons pris en charge un combat qui est universel et qui est partagé par tous les hommes, par tous les êtres humains".

 

Sur les sujets abordés dans cette video, lire aussi :

 

. Emission Radio Courtoisie du 16 février 2014, avec Farida Belghoul, Marion Sigaut, et Claire Severac

. Natacha Polony dénonce les "pédagogies constructivistes" qui ont conduit à la "faillite de l'école" et à l'"illetrisme"

. Un allemand en prison pour avoir refusé des cours de sexualité pour leur fille en primaire

. La lutte pour l'interdiction de la théorie du genre à l'école s'internationalise

 

 

Alain Escada, président de Civitas, explique que :

 

"ceci n'est pas une conférence de presse d'un quelconque front des religions, n'est pas une addition des forces intégristes de France, n'est pas un débat théologique oecuméniste entre musulmans et catholiques, n'est pas la démonstration d'une volonté de syncrétisme religieux. Nous sommes ici tous réunis sur un contexte bien particulier, qui la défense de la nature humaine attaquée. Et nous trouvons ici la forme idéale d'une convergence des forces de bonne volonté. C'est cela qui doit rester quelque soit les tentatives de caricaturer tout cela. Ceci est la convergence des forces de bonne volonté de France."

 

Alain Escada démontre ensuite documents à l'appui comment ce gouvernement et ses medias complices nous mentent jour après jour :

 

"... Des medias, nous ne sommes pas étonnés qu'ils nous mentent. Le journal Libération était dans les années 70 un journal qui faisait la promotion de la pédophilie et qui a publié des manifestes en faveur de la pédophilie. Alors évidemment quand ces gens-là nous font la leçon il y a de quoi franchement bien rire !

 

Le journal Le Monde appartient à monsieur Pierre Bergé qui comme tout le monde le sait est le principal soutien financier du lobby homosexuel. Que ces gens-là nous fassent la leçon c'est là encore très particulier.

 

Que madame Najat Vallaud-Belkacem prenne les Français pour des imbéciles, c'est bien plus grave parce qu'elle est porte-parole du gouvernement et qu'elle a une responsabilité toute particulière en tant que ministre. Et quand elle dit que la théorie du genre n'existe pas, elle méprise les Français et les prend pour des imbéciles puisque le 31 août 2011, madame Najat Vallaud Belkacem a donné une interview au journal 20 minutes, interviex dans laquelle elle s'attribuait bien l'expression de 'théorie du genre' pour la défendre, considérant même que la théorie du genre avait pour vertu, je cite, d''aborder la question des inadmissibles inégalités persistantes entre les hommes et les femmes ou encore de l'homosexualité, et de faire preuve de pédagogie sur ces sujets'. Donc madame Najat Vallaud Belkacem pourrait bien nous faire penser qu'elle est amnésique mais nous pensons qu'elle a toutes ses facultés et donc qu'elle nous prend pour des imbéciles".

 

. Théorie du genre : Alain Escada lance un défi à Vincent Peillon et Najat Vallaud-Belkacem

. "Rumeur de la théorie du genre à l'école" : Vincent Peillon et Najat Vallaud-belkacem mentent "les yeux dans les yeux"

 

 

Jean-Pierre Dickès

 

 

 

Béatrice Bourges

 

 

 

Christine Boutin

 

Source: http://medias-presse.info/videos-de-la-conference-de-presse-sur-linterdiction-de-le-theorie-du-genre-a-lecole/6613

 

 

Add. 15h55. Conférence de presse complète 


 

 

Source via https://www.facebook.com/jre2014/photos/a.433335193459952.1073741828.432904346836370/465150783611726/?type=1&stream_ref=10

Repost 0
19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 10:53

http://lineairedesign.typepad.com/.a/6a01053530051d970b0133ecc44f1b970b-500wiDes institutions transformées en coquilles vides ne tiennent sur rien... La sécession du peuple : les oligarques commencent à s'en inquiéter au point qu'un journaliste du Figaro en fasse un article. Ils ne savent plus comment se raccrocher aux branches !

Nous avons pris position pour la sécession sur ce blog dès avril 2007. Progressivement, l'idée fait son chemin. 

Le dernier sondage CEVIPOF (dont une partie a été censurée), indique que 50% des Français sont pour le retour du Roi. Selon un autre sondage "Opinion Way" réalisé du 7 au 12 novembre 2013, deux tiers de la jeunesse veut s'expatrier, 80% ne souhaitent pas s'engager dans un mouvement politique ou un syndicat.

L'article du Figaro que nous présentons aujourd'hui explique que pour 88% des Français, les politiques ne se préoccupent pas de ce qu'ils pensent, 8% font confiance aux partis politiques... Pour 74% les medias sont coupés de la réalité et 78% estiment que la démocratie fonctionne mal.

Nous l'avons dit, si l'on veut être réellement efficaces et cesser de se contenter de beaux discours oratoires et de belles manifestations qui concrètement n'arrête pas l'oligarchie dans sa marche mortifère, la solution c'est tout de suite et à la russe, pour tous et concrètement c'est cesser de voter ! Être pour la sécession, c'est remplir son devoir pour la société (il faut insister sur ce point car les démoncrates vous disent que voter c'est remplir son devoir, comme si communier à Satan c'était remplir son devoir! Réveillez-vous!)

Être un vivant parmi des morts, c'est être pour une autre société réelle, réaliste et réalisable du moment que nous nous y mettons tous ensemble (et pas chacun dans son parti!...) pendant que la société idéologique clivante, de haine et de mort du DPR (Diviser Pour Régner) s'effondre. Nous nous affirmons, nous sommes dans le pour, et nous sommes dans le pour en dehors des limites du pré-carré défini par les oligarques... lorsque les autres sont dans le contre par le discours mais dans le système quand même !

Nous, nous avons compris qu'il faut interdire purement et simplement leurs délires irréels, irréalistes et totalitaires tout de suite. C'est par cette affirmation de soi, cette affirmation réelle, réaliste et réalisable que notre action devient réellement efficace (l'exemple russe d'effondrement de l'URSS en est le meilleur exemple). Les oligarques s'en inquiètent. C'est de cette manière que nous bâtissons un monde meilleur, authentiquement "nouveau" au sens de jamais vu depuis 1789... où l'homme prévaut sur le marché, le capitalisme de prédation, mondialisé et néo-esclavagiste. Tout discours coupé de cette action sécessioniste est stérile et passera de plus en plus dans l'opinion comme collabo... Vive la Résistance, Vive le Roi, Vive la France !

 

 

Abstention, médias, manifs: pourquoi le peuple fait sécession

 

Par Maxime Tandonnet Publié le 18/02/2014 à 17:44

 

CHRONIQUE- Maxime Tandonnet analyse pour FigaroVox les résultats du dernier sondage Cevipof qui témoignent d'une profonde rupture entre le peuple et les élites politiques et médiatiques.

 

 

La fracture croissante entre le peuple et ses élites dirigeantes, politiques, administratives, judiciaires, médiatiques, universitaires, s'impose aujourd'hui comme l'un des phénomènes les plus caractéristiques de la France contemporaine. Les résultats du dernier sondage CEVIPOF 2014 sont à cet égard édifiants. Pour 88% des Français, un chiffre astronomique, les femmes et les hommes politiques ne se préoccupent pas de ce que pensent les gens comme eux. 8% font confiance aux partis politiques... Selon 74%, les médias sont coupés de la réalité, et 78% estiment que la démocratie fonctionne mal.

 

Sur les idées, la fracture entre la France dite «d'en haut» et la France dite «d'en bas» semble abyssale. Prenons l'exemple de l'Europe: «70% des Français sont favorables à un renforcement des pouvoirs de décision de notre pays» au détriment des institutions de Bruxelles. Cette position est radicalement inverse de l'approche européenne de la quasi totalité des élites dirigeantes ou pôles d'influence depuis au moins trois décennies, entièrement fondée sur les transferts progressifs de compétences à l'Union européenne s'exprimant à travers les grands traités de ces dernières années (Maastricht, Amsterdam, Nice, Lisbonne).

 

Maxime Tandonnet décrypte chaque semaine l'exercice de l'État pour FigaroVox. Il est haut fonctionnaire, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République et auteur de nombreux ouvrages, dont Histoire des présidents de la République, Perrin, 2013.

 

Source:http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/02/18/31001-20140218ARTFIG00285-abstention-medias-manifs-pourquoi-le-peuple-fait-secession.php

 

 

Note de Christ-Roi. Voici quelques autres enseignements du sondage CEVIPOF consultable en version « politiquement correcte » (où l'on passe directement de la page 19... à la page 28) : ici

 

42% des Français avaient confiance en l'Union européenne en décembre 2009. Ils ne sont plus que 32% en décembre 2013.

 

60% n'ont confiance ni dans la droite ni dans la gauche pour gouverner le pays. Ce qui se traduit effectivement par des taux réguliers de 60% d'abstention aux élections nationales... faisant de l'abstention le premier parti de France loin devant tous les autres. Si nous étions réellement dans une démocratie, cette part majoritaire des Français ne se reconnaissant pas dans l'offre politique classique devrait être prise en compte et réellement gouverner vu qu'il s'agit de la majorité. Mais ce serait donner la parole au peuple, ce que l'oligarchie qui a tant de mépris pour lui depuis les Lumières ne peut tolérer..

 

Au lieu d'être "le pouvoir du peuple par le peuple et pour le peuple" (Abraham Lincoln, Discours de Gettysburg, lire ici et ), la démocratie "française" devient le lieu du pouvoir d'une minorité par une minorité pour une minorité... C'est-à-dire une oligarchie..

 

Pour 73%, aujourd'hui les notions de droite et de gauche ne veulent plus rien dire (63% le pensaient en octobre 2011). Pour 67% il y a trop d'immigrés (49% en décembre 2009). Il faudrait rétablir la peine de mort : 50% (32% en décembre 2009).

 

Alors que les apatrides ne cessent de réclamer l'ouverture de la France au monde, les Français ne sont plus que 23% à estimer que la France doit s'ouvrir davantage au monde aujourd'hui (ils étaient 33% à le penser en décembre 2009).

 

 

. Jeunesse trahie : La Jeunesse, grande perdante de la "soi-disant" réforme des retraites du président Hollande

. 50% des Français pour le retour du Roi ?

. Sécession : deux tiers de la jeunesse veut s'expatrier, 80% ne souhaitent pas s'engager dans un mouvement politique ou un syndicat

. La solution à la russe pour tous !

. Faire sécession

. Vous travaillez toujours plus pour l’État que pour vous : 53% des revenus moyens d'un Français vont dans la poche de l'Etat

. Les salariés français travaillent jusqu'au 26 juillet pour financer les dépenses publiques : le taux des prélèvements obligatoires atteint 56,6%

Repost 0
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 17:48

 

 

Extrait (à partir de 01:03:45) :

 

"Ils sont en train d'installer le chaos pour pouvoir gouverner par le chaos. Ce qui est très intéressant quand on va sur le site de la Ligne Azur, c'est que le logo de la Ligne Azur, quand on a enquêté mon équipe et moi sur ce logo de la Ligne Azur, on s'est rendu compte qu'il était totalement inspiré de l'étoile du chaos qu'on peut trouver sur Wilipedia. C'est-à-dire que l'objectif est en effet de créer le chaos et grâce à ce chaos de pouvoir avoir, croient-ils, un pouvoir définitivement installé" (Farida Belghoul)

 

 

L'Étoile du chaos (Chaosphère).

 

 

Etoile-du-Chaos---Ligne-Azur-png.png

 

Et on peut avancer sans risque de se tromper que la statégie du chaos est également à l'oeuvre à l'école pour créer un homme "athée, illettré, lgbt" (Farida Belghoul), plus facilement manipulable...

 

 

. Points de vue du docteur Yann Carrière sur la "théorie du genre", une "théorie fascisante" qui a pris le pouvoir au niveau mondial à l'ONU en 1995 à Pékin

. Adresse d'Obama à la nation américaine : quand modestie et humilité égale guerre ! Cherchez l'erreur

. République universelle - ordo ab chao : Le Figaro titre "Un «nouvel ordre mondial émerge» après le G20" (2 avril 2009)

. Ordo ab chao. "De cette crise va naître un monde nouveau" (Nicolas Sarkozy, Voeux à la nation, 31 décembre 2008)

. Naomi klein, La stratégie du choc. Montée du capitalisme du désastre

 

Repost 0
16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 19:46

Dans un entretien au Figaro, la journaliste et essayiste Natacha Polony déplore que Vincent Peillon se concentre sur la "théorie du genre" à l'école pendant que les inégalités à l'école ne cessent de croître..., et dénonce les mêmes maux que ceux dénoncés par Farida Belghoul il y a quelques mois, dont les "pédagogies constructivistes" (l'enfant qui construit son propre savoir...) "[L]'école, dit Natacha Polony, est incapable d'apprendre aux élèves à lire et à écrire. Elle ne fabrique plus des citoyens, plus des hommes libres, mais des incultes qui seront dépendants des discours les plus idiots!". C'est-à-dire des personnes plus facilement manipulables par les élites...

 

 

Natacha Polony : «L'école ne fabrique plus des hommes libres, mais des incultes !»

 

Le Figaro Mis à jour le 16/02/2014 à 11:49 Publié le 14/02/2014 à 19:58

 

... Hormis cette dérive sociétale, quelles sont les causes profondes de cette faillite de l'école de la République?

 

Il y a deux problèmes qui se conjuguent. Le premier dépend de l'école elle-même. Depuis les années 70, les pédagogies constructivistes, d'après lesquelles c'est l'enfant qui construit lui-même son savoir, ont pris le pouvoir dans l'enseignement. Par exemple en ce qui concerne l'apprentissage de la lecture, les neurosciences prouvent que la méthode syllabique est plus efficace que les méthodes mixtes ou globales. C'est pourtant ces dernières qui sont privilégiées par la majorité des enseignants. Pour lutter contre l'illettrisme, il faut revenir d'urgence aux méthodes classiques et arrêter de caresser les élèves dans le sens du poil.

 

... Vincent Peillon se veut un ministre philosophe et connaisseur de l'histoire de l'école. Mais il se paie de mots et se réfugie derrière les valeurs et les principes pour mieux pratiquer l'ambiguïté. Les grandes déclarations sont pour lui un moyen d'éluder les vraies questions qui sont la refonte du système des mutations, pour que les jeunes professeurs ne soient plus parachutés dans les classes les plus difficiles, et celle des méthodes d'apprentissage. Comme ses prédécesseurs, il préfère se concentrer sur des questions annexes et dérisoires: les rythmes scolaires, les 60 000 postes supplémentaires ou encore la théorie du genre. Pendant ce temps-là, l'école est incapable d'apprendre aux élèves à lire et à écrire. Elle ne fabrique plus des citoyens, plus des hommes libres, mais des incultes qui seront dépendants des discours les plus idiots! Si 80 % d'une classe d'âge va jusqu'au baccalauréat aujourd'hui, l'école est pourtant plus inégalitaire que jamais. Les statistiques sont terribles. Dans les années 60, 14 % des élèves des milieux défavorisés accédaient aux grandes écoles. Ils ne sont plus que 6 % aujourd'hui.

 

Source: http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2014/02/14/31003-20140214ARTFIG00382-natacha-polony-l-ecole-ne-fabrique-plus-des-hommes-libres-mais-des-incultes.php

via https://www.facebook.com/PrintempsFrancaispourTous/posts/1462547717306358?stream_ref=10

 

Dans une video sur la théorie du genre à l'école, du 31 octobre 2013, Farida Belghoul expliquait la même chose

 

 

« Un acte fort et symbolique, ça va être de décrocher des murs des écoles les croix du Christ. Et pour ne pas laisser la place vide, parce que si la place était vide, on se retrouverait justement dans le vide, on va y mettre le buste de Marianne. ... Jules Ferry va se servir de l'école pour rendre les élèves athées; le but est de leur imposer de ne plus croire en Dieu.

... Et un siècle plus tard, on a un socialiste, Lionel Jospin, ministre de l'Education nationale en 1989. Il va continuer le travail de Jules Ferry en disant : "Je veux que les élèves construisent leurs propres savoirs". Ca va être la loi d'orientation sur l'éducation du 10 juillet 1989 qui, après avoir coupé les enfants du Ciel, va les couper de leurs maîtres. L'élève va être un petit peu comme Champollion devant les pyramides, il va devoir deviner tout seul tous les savoirs dont il va avoir besoin au cours de sa scolarité. Le maître n'existera plus, il ne sera plus qu'une sorte d'animateur qui permettra d'organiser entre les enfants de la classe des "conflits socio-cognitifs". Toute la dimension de transmission entre le maître et l'élève va disparaître.  

Ce constructivisme qui explique en fait l'illetrisme et l'échec scolaire, et consiste à couper, scier les transmission, s'est effectué dans un premier temps du Ciel à la terre, puis du maître à l'élève.

Puis parallèlement, on va commencer aussi dans le cadre de ce constructivisme, à couper l'enfant de ses propres parents. Les méthodes feront que les parents ne seront plus du tout capables de suivre la scolarité de leurs enfants. ... Partie de la devise "Liberté, égalité, fraternité"... nous amène à considérer qu'une autre devise se cache derrière ces trois mots magiques, qui est "athée, illettré, Lgbt"

 

 

 

Nicolas Domenach dira-t-il à Eric Zemmour de Natacha Polony qu'elle tient des propos "complètement délirants" et qu'elle est "d'extrême droite" ?

 

 

. Progression de l'illettrisme : la Cour des comptes brocarde la gestion de l'"Education nationale" par le gouvernement socialiste actuel (Rapport du 22 mai 2013)

. Enquête PISA (Programme international pour le suivi des acquis des élèves) de l'OCDE : L’ascenseur social de l’école française en mauvais état (7 décembre 2013) : plus d'inégalités à l'école en 2012 qu'il y a neuf ans. L'état de l'école en France s'est "dégradé" et il y a "beaucoup plus d'élèves en difficultés" par rapport aux années passées.

 

... Pendant ce temps, la priorité des priorités pour Vincent Peillon c'est "déconstruire les stéréotypes", tous sauf le stéréotype LGBT biensûr (!) et la "lutte contre l'homophobie en milieu scolaire" ! Sous couvert d'"égalité", et alors même que les inégalités explosent, c'est la propagande homosexualiste et l'"identité de genre" (sic) qu'on enseigne à l'école.

Repost 0
15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 14:51
Sur l’introduction de la théorie du genre à l’école 

La lutte s'internationalise, la Résistance s'organise depuis la base sans passer par les relais classiques étatiques noyautés et contrôlés par l'Oligarchie.

 

Vous vous souvenez sans doute du père de famille allemand qui a passé une journée en prison... pour avoir retiré sa fille de l'école où étaient expérimentées des cours de sexualisation obligatoire, et des allemands qui ont manifesté leur soutien devant la prison. Farida Belghoul, initiatrice ingénieuse du "Jour de Retrait de l'école" (JRE 2014) et son "mouvement JRE souhaite entrer en contact avec ces familles allemandes afin d'organiser à l'échelle de nos deux pays une rencontre historique."

 

Source: https://www.facebook.com/jre2014/posts/682886698435860?stream_ref=10

 

Magnifique résistance de Farida Belghoul ! Et à nouveau, une idée géniale que celle d'internationaliser la lutte et la Résistance avec une Journée de retrait de l'école en Allemagne, au plan européen !

 

Si l'Allemagne suit l'exemple de la France dans cette lutte et cette résistance, c'est l'Europe, le mondialisme lui-même et leurs insidieuses directives fascistes initiées en douce et sans débat à l'ONU à Pékin en 1995, qui devraient être démasqués, le peuple informé, le voile levé sur les manoeuvres de pouvoir et de domination sociale opérées au niveau mondial. Nous aurons alors remporté une grande bataille contre le capitalisme du chaos, pirate, prédateur et colonisateur à l'échelle mondiale qui entend faire de nous tous des êtres indifférenciés, trans-genrés, feménisés, sans identité, sans religion évidemment puisque la théorie du genre vise à détruire la création de Dieu elle-même et à faire de l'homme sa propre déité (ce qui, satanisme, revient à annuler le monothéisme juif, chrétien, musulman), déculturé (sauf s'agissant de la "culture" LGBT...)

 

Dans cette lutte planétaire, athées, juifs, chrétiens, musulmans, agnostiques, toute personne respectant la loi naturelle, nous sommes tous concernés. Il faut le dire et le rappeler constamment. Ce n'est pas le combat des religieux contre les autres (ça c'est ce que tente de faire croire les medias mainstream), c'est l'avenir de l'homme entier, complet, corps, âme et esprit qui est enjeu. L'humanité ne doit pas se résoudre à disparaître au profit d'une petite caste ploutocratique satanique qui ampute la nature de l'homme au point même de lui enlever son identité sexuelle dès la naissance.

 

Nous gagnons, nous vainquons. Continuons !

 

 

. Un allemand en prison pour avoir refusé des cours de sexualité pour leur fille en primaire

. Points de vue du docteur Yann Carrière sur la "théorie du genre", une "théorie fascisante"

. "Rumeur de la théorie du genre à l'école" : Vincent Peillon et Najat Vallaud-belkacem mentent "les yeux dans les yeux"

. La science ridiculise encore la théorie du genre 

. Le documentaire qui a détruit la théorie du genre en Norvège !


Repost 0
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 23:27
Repost 0
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 07:27

Cette conférence de Farida Belghoul à Nancy, mercredi 5 février, a eu lieu dans une salle privée après deux annulations de salles municipales.

 

 

 

Sources: http://www.gloria.tv/?media=569615

https://www.youtube.com/watch?v=Px00zRtZT5k#t=25

https://www.facebook.com/jre2014/posts/681383788586151?stream_ref=10

 

Site facebook Journée de Retrait de l'Ecole 2014 : https://www.facebook.com/jre2014

Repost 0
11 février 2014 2 11 /02 /février /2014 07:54

Vincent Peillon a appelé hier à "laisser les enfants tranquilles dans ce temps électoral" alors que c'est lui avec ses cours de genre à l'école qui perturbe les enfants ! Il n'y a pas de temps particulier, élections ou pas, pour laisser les enfants tranquilles. Et Peillon ferait bien de s'appliquer sa petite phrase à lui-même en ne soumettant pas les enfants aux cours de sexualité LGBT obligatoires... Les JRE seront là pour le lui rappeler.

En Russie, Vladimir Poutine a averti le mois dernier que durant les Jeux olympiques d'Hiver de Sotchi et conformément à la loi russe interdisant la propagande homosexuelle parmi les enfants, "les gays ont l'obligation de laisser les enfants tranquilles". En France aussi, les gays doivent laisser les enfants tranquilles ! À l'école comme dans les bibliothèques !

 

 

 

 

Source: http://www.gloria.tv/?media=568516

Repost 0
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 12:59

 

 

8/02/2014

 

Source: http://www.gloria.tv/?media=567726

 

L'historienne et essayiste Marion Sigaut explique qu'elle vient de comprendre "ce qui se passe" :

 

"L'école est maintenant le lieu qui est le malheur pour les faibles, pour les bons, pour les gentils, pour les doux. Tous les gens qui sont sincèrement bons et gentils sont maintenant en danger à l'école, parce que c'est la racaille qui fait la loi, ce sont les violents qui font la loi. Et c'est le triomphe de la barbarie et de la loi du plus fort".

 

Elle lit la lettre de Vincent Peillon aux recteurs, du 4 janvier 2013, dans le cadre de la mise en place de la "Ligne Azur" (lettre lisible ici : http://www.lefigaro.fr/assets/pdf/lettre-v-peillon.pdf). Dans cette lettre Vincent Peillon écrit :

 

 

« Le gouvernement s'est engagé à "s'appuyer sur la jeunesse pour changer les mentalités".

 

 

... La lutte contre l'homophobie en milieu scolaire, public comme privé, doit compter au rang de vos priorités. J'attire à ce titre votre attention sur la mise en oeuvre du programme d'actions gouvernemental contre les violences et les discriminations commises à raison de l'orientation sexuelle ou de l'identité de genre.

 

... Je vous invite également à relayer avec la plus grande énergie, au début de l'année, la campagne de communication relative à la Ligne Azur, ligne d'écoute pour les jeunes en questionnement à l'égard de leur orientation ou leur identité sexuelles. »

 

Marion Sigaut dit que "c'est de la propagande sexuelle dès les plus jeunes âges. Et si vous allez sur la Ligne azur, ce qui hier encore était considéré comme un attentat à la pudeur ou de la corruption de la jeunesse c'est devenu la 'priorité' du ministère" !

 

 

Eric Zemmour le 31 janvier sur I-télé lis un document que l'"Education" nationale envoie à Ligne azur et dans lequel les socialistes demandent à des enfants de 11 ans de répondre à ces questions :

"Ce que je fais (pratiques sexuelles) : masturbation, pénétration buccale, pénétration anale, pénétration vaginale,  autres (aucune)..."

 

 

 

 

Emission complète :

 

 

 

Eric Zemmour dit à son contradicteur Nicolas Domenach: "Je te rappelle que les profs sont sous surveillance, qu'il y a des représentants LGBT dans les classes pour faire de la propagande homosexuelle."

 

Il s'agit effectivement des associations dites "de lutte contre l'homophobie" qui selon le Figaro (Mis à jour le 28/05/2013 à 22:41 Publié le 28/05/2013 à 21:01 "La théorie du genre s'immisce à l'école") "s'appellent Contact Estim', En tous genres ou SOS-homophobie. Associations de lutte contre l'homophobie, elles interviennent au collège et au lycée, sur demande des chefs d'établissement, professeurs et conseillers d'éducation, principalement en classes de quatrième et de terminale, lorsque sont abordées la sexualité et la reproduction."


Nicolas Domenach nie et n'a qu'invectives et insultes à la bouche, mais strictement aucun argument...

 

Domenach dit alors à Zemmour : "Votre ami là ... Florence (Farida) Belghoul complètement délirant, expliquant voilà que voilà on a coupé d'abord l'école du ciel, de Dieu, et puis alors après on les a coupé de la famille et maintenant on va leur couper le sexe. Arrêtez, revenez sur ce qui se dit vraiment, sur ce qui se fait".

 

En fait Farida Belghoul a expliqué qu'après avoir coupé l'enfant du Ciel (Jules Ferry, "école laïque"), on l'a coupé de ses maîtres (l'enfant doit construire "son propre savoir". Lionel Jospin en 1989), puis on l'a coupé de ses parents (qui n'ont plus droits de regard sur l'"éducation" qui est donnée à leurs propres enfants à l'école). Et pour finir, on en a fait des enfants indifférenciés, athées, illettrés, lgbt ! 

 

« Un acte fort et symbolique, ça va être de décrocher des murs des écoles les croix du Christ. Et pour ne pas laisser la place vide, parce que si la place était vide, on se retrouverait justement dans le vide, on va y mettre le buste de Marianne. ... Jules Ferry va se servir de l'école pour rendre les élèves athées; le but est de leur imposer de ne plus croire en Dieu.

Et un siècle plus tard, on a un socialiste, Lionel Jospin, ministre de l'Education nationale en 1989. Il va continuer le travail de Jules Ferry en disant : "Je veux que les élèves construisent leurs propres savoirs". Ca va être la loi d'orientation sur l'éducation du 10 juillet 1989 qui, après avoir coupé les enfants du Ciel, va les couper de leurs maîtres. L'élève va être un petit peu comme Champollion devant les pyramides, il va devoir deviner tout seul tous les savoirs dont il va avoir besoin au cours de sa scolarité. Le maître n'existera plus, il ne sera plus qu'une sorte d'animateur qui permettra d'organiser entre les enfants de la classe des "conflits socio-cognitifs". Toute la dimension de transmission entre le maître et l'élève va disparaître.  

Ce constructivisme qui explique en fait l'illetrisme et l'échec scolaire, et consiste à couper, scier les transmission, s'est effectué dans un premier temps du Ciel à la terre, puis du maître à l'élève.

Puis parallèlement, on va commencer aussi dans le cadre de ce constructivisme, à couper l'enfant de ses propres parents. Les méthodes feront que les parents ne seront plus du tout capables de suivre la scolarité de leurs enfants. ... Partie de la devise "Liberté, égalité, fraternité"... nous amène à considérer qu'une autre devise se cache derrière ces trois mots magiques, qui est "athée, illettré, Lgbt"

 

 

Pour rappel, l'éducation à la sexualité dès la primaire est inscrite dans le "code de l'éducation"  depuis 2001 :

 

 

Vincent Peillon se penche sur l'éducation à la sexualité

 

Le Figaro, Mis à jour le 24/10/2012 à 15:08 Publié le 23/10/2012 à 18:05

 

 

Vincent Peillon lance un groupe de travail pour que l'éducation à la sexualité dès la primaire, dans les programmes depuis 2001, devienne «effective».

 

«Refonder la République par l'école». Vincent Peillon abuse de la formule. Mais pour le ministre de l'Éducation, il ne s'agit pas de vains mots. Il y a bien, derrière, une idéologie, celle de changer la société par l'école. L'éducation à la sexualité dès la primaire fait partie du programme.

 

Le ministère s'apprête ainsi à lancer un groupe de travail sur le sujet. Un chef d'établissement, deux professeurs de sciences de la vie et de la terre (SVT), un professeur des écoles, une infirmière scolaire, un pédopsychiatre, les fédérations de parents, des associations telles que SOS-homophobie et le planning familial… Une vingtaine de personnes seront mobilisées autour ce thème le 26 octobre pour une première réunion. Trois autres suivront, le but étant de tracer les lignes d'un plan d'action qui sera présenté avant janvier.


Inscrite depuis 2001 dans le Code de l'éducation

 

Objectif? Faire en sorte que la sexualité ne se limite pas aux questions biologiques et de santé publique (grossesses non désirées, maladies sexuellement transmissibles...). Celle-ci doit aussi être abordée sous l'angle relationnel et affectif et pour ce faire, les «séances d'éducation à la sexualité», inscrites dans le Code de l'éducation depuis 2001, doivent être «effectives».

 

L'article 22 de la loi du 4 juillet 2001 relative à l'IVG précise en effet qu'«une information et une éducation à la sexualité» doivent être «dispensées dans les écoles, les collèges et les lycées à raison d'au moins trois séances annuelles». En 2003, une circulaire précise que cette éducation répond à la fois à des questions de santé publique et à des «problématiques concernant les relations entre garçons et filles, les violences sexuelles, la pornographie ou encore la lutte contre les préjugés sexistes ou homophobes».

 

Source: http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/10/23/01016-20121023ARTFIG00548-vincent-peillon-se-penche-sur-l-education-a-la-sexualite.php

 

 

Farida Belghoul expliquait hier sur son site Facebook :

 

"La première JRE a rendu célèbre notre action pour sauver la pudeur et l’intégrité de nos enfants. Malgré toutes les calomnies, nous avons gagné la première bataille : le site de la Ligne Azur vient de se retirer de l’internet ; de nombreux documents officiels faisant la promotion de l’idéologie du genre ont disparu comme par miracle eux aussi des sites gouvernementaux."

 

Sur ces disparitions, lire sur Medias-presse-info  " Théorie du genre: quand des textes officiels disparaissent !".

 

 

> https://www.facebook.com/jre2014

> Soutien aux JRE / 10 février 2014


 

. "Rumeur de la théorie du genre à l'école" : Vincent Peillon et Najat Vallaud-belkacem mentent "les yeux dans les yeux"

. Laura Slimani (Jeunes socialistes) : "Oui, le genre, ça existe, et oui, nous allons l'enseigner dans les écoles"

Repost 0
7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 17:37

 

 

Préparez-vous à la prochaine offensive contre la théorie du genre organisée par Farida Belghoul Consultez : https://www.facebook.com/jre2014

 

Source: http://www.gloria.tv/?media=567274

 

 

Farida Belghoul vient d'annoncer la prochaine date de JRE :

 

 

 

DATE DE LA JRE DU MOIS DE FEVRIER 2014.

 

JRE 2014, mobilisation générale pour l'interdiction de la théorie du genre à l'école.

 

Une date nationale de retrait de nos enfants pour les sauver du mensonge et d'une idéologie qui sème le trouble chez l'enfant : 10 FEVRIER 2014.

 

Motif légal à déclarer : Réunion solennelle de famille.

 

Tous unis pour sauver les enfants.

 

VAINCRE (LA PEUR) OU MOURIR.

 

Farida Belghoul

 

Informations complémentaires à suivre...

 

Source : https://www.facebook.com/photo.php?fbid=458718734254931&set=a.433335193459952.1073741828.432904346836370&type=1&stream_ref=10

 

 

. Laura Slimani (Jeunes socialistes) : "Oui, le genre, ça existe, et oui, nous allons l'enseigner dans les écoles"

Repost 0
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 18:18

 

Le Parlement européen a adopté hier le rapport Lunacek qui prévoit "plus de deux parents pour les enfants". Les militants de LMPT ont réussi à infléchir le vote des eurodéputés français de droite à l'assemblée de Strasbourg.

 

Malgré une pétitition de 200.000 citoyens européens lancée par la Manif pour tous, un rapport ahurissant du nom d'une eurodéputée autrichienne a été adopté hier au "Parlement" européen à Strasbourg . Ce rapport est  présenté comme la « feuille de route » de l’Union Européenne "contre l’homophobie et les discriminations fondées sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre".


Sous prétexe de "lutte contre les discriminations", ce rapport prévoit  d'«inclure la possibilité que les enfants aient plus de deux parents (tuteurs légaux) [en quoi le fait d'avoir deux parents et pas plus... est homophobe ? NdCR....], car cela ouvrirait la voie à une meilleure reconnaissance des familles arc-en-ciel», ouvre la voie à la PMA en Europe en demandant  «aux États membres de garantir l'accès des femmes célibataires ou lesbiennes aux traitements de procréation médicalement assistée»,  et introduit la "rumeur" de la théorie du «genre» à l'école, en invitant les États membres à «favoriser un enseignement objectif des questions concernant l'orientation sexuelle, l'identité de genre et l'expression du genre».

Composition-des-groupes-politiques-au-Parlement-europeen.png

Actuelle répartition des groupes politiques au Parlement européen de Stasbourg

 

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Parlement_europ%C3%A9en


Bien que le Parlement européen soit actuellement une assemblée majoritairement de "droite", le rapport a tranquillement été adopté le 4 février 2014 par 394 voix "pour", 176 "contre"...    On se demande où était la "droite" européenne. Communistes (GUE), socialistes (SD), écologistes, libéraux (ALDE), et "Parti populaire européen" (PPE), autrement dit les "démocrates chrétiens", les oligarques ont voté ce texte en bloc.   

 

Néanmoins, et - ceci mérite d'être souligné même si le texte a été adopté - c'est un succès indéniable des militants de LMPT qui se sont mobilisés en écrivant à leurs députés pour qu'ils votent contre (ce qui est très étonnant, sans doute la crainte d'un revers éclatant aux prochaines européennes) :

 

les "députés français classés à droite... dans leur immense majorité, ont voté contre ce rapport. Ce sont les autres membres du PPE, auquel appartient l'UMP, qui ont voté en faveur de ce texte. Les députés UMP, assaillis de courriers, ont préféré voter contre.  ... contre le texte qu'ils avaient présenté. ..."

C

Source: http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2014/02/adoption-du-rapport-lunacek-d%C3%A9tail-des-votes.html

 

 

Il ressort que les eurodéputés PPE français (dont fait partie l'UMP) ont effectivement voté en majorité contre ce texte, en gras :

 

Jean-Pierre Audy, Joseph Daul, Agnès Le Brun, Tokia Saïfi, Nora Berra, Gaston Franco, Constance Le Grip, Marie-Thérèse Sanchez-Schmid, Philippe Boulland, Jean-Paul Gauzes, Véronique Mathieu Houillon, Dominique Vlasto, Alain Cadec, Françoise Grossetête, Elisabeth Morin-Chartier, Arnaud Danjean, Brice Hortefeux, Maurice Ponga, Michel Dantin, Philippe Juvin, Franck Proust, Rachida Dati, Alain Lamassoure, Jean Roatta, Marielle Gallo, Christine De Veyrac, Sophie Auconie, Jean-Marie Cavada, Dominique Riquet, Michèle Striffler.

 

Selon notre lecture, les eurodéputés qui n'ont pas voté contre sont trois UMP, Arnaud Danjean, Agnès Le Brun, Maurice Ponga, et trois UDI, Christine De Veyrac, Jean-Marie Cavada, Michèle Striffler.

 

vous trouverez la liste des eurodéputés français "PPE" sur le site http://www.delegationfrancaise-ppe.eu/ (rubrique Qui sommes-nous). 

 

Article du Figaro du 3 février :

 

 

Ce rapport européen qui envisage «plus de deux parents pour les enfants»

 

Stéphane Kovacs Mis à jour le 03/02/2014 à 22:11 Publié le 03/02/2014 à 19:13

 

Près de 200.000 citoyens européens ont signé une pétition à l'attention des eurodéputés contre le rapport Lunacek, qui sera examiné cette semaine. La Manif pour tous appelle à rejeter ce texte.

 

«Brussels, leave our kids alone» (Bruxelles, laisse nos enfants tranquilles), proclamait une banderole dimanche au cœur du défilé de la Manif pour tous. Une référence à la «Feuille de route de l'UE contre l'homophobie et les discriminations fondées sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre», ou rapport Lunacek - du nom d'une eurodéputée autrichienne -, qui devrait être examiné au Parlement européen à partir de lundi soir. Ce rapport fait bondir la Manif pour tous, qui dénonce un «détournement des droits de l'homme au profit des militants LGBTI (lesbiennes, gays, bisexuels, transsexuels, intersexes)». Près de 200 000 citoyens européens ont signé une pétition contre ce texte.

 

Le rapport d'Ulrike Lunacek, vice-présidente de l'intergroupe-LGBT du Parlement européen, «invite les États membres à réfléchir à des moyens d'adapter leur droit de la famille aux changements que connaissent actuellement les structures et les modèles familiaux» et à «inclure la possibilité que les enfants aient plus de deux parents (tuteurs légaux), car cela ouvrirait la voie à une meilleure reconnaissance des familles arc-en-ciel». Il «demande aux États membres de garantir l'accès des femmes célibataires ou lesbiennes aux traitements de procréation médicalement assistée». Enfin, il agite le chiffon rouge du «genre» à l'école, en invitant les États membres à «favoriser un enseignement objectif des questions concernant l'orientation sexuelle, l'identité de genre et l'expression du genre».

 

Même si cette résolution n'est pas juridiquement contraignante, elle «fera l'objet d'une utilisation orientant les États membres vers la légalisation du mariage, de l'adoption, de la procréation médicalement assistée et de la gestation pour autrui (mères porteuses) pour les couples de même sexe», s'inquiète la pétition en ligne. «L'homophobie doit être dénoncée et combattue partout en Europe, mais ne doit pas être exploitée à des fins idéologiques par les promoteurs du concept d'identité de genre, rappelle de son côté la Manif pour tous. Il faut aussi laisser les États membres se positionner comme ils l'entendent, selon leur culture propre, dans le respect des textes européens et du principe de subsidiarité».

 

... Après avoir fait barrage, il y a quelques semaines, au rapport Estrela sur les droits génésiques et sexuels, la Manif pour tous espère obtenir le rejet du rapport Lunacek. «Ce lobby gay ne peut parler au nom de tous les homosexuels!, s'indigne Jean-Pier Delaume-Myard, porte-parole du collectif et auteur de Homosexuel contre le mariage pour tous. Nous voulons être reconnus en droit pour ce que nous sommes, des hommes et des femmes, et non en fonction de notre orientation sexuelle, qui relève de notre vie privée.»

 

 

Source: http://www.lefigaro.fr/politique/2014/02/03/01002-20140203ARTFIG00313-plus-de-deux-parents-pour-les-enfants.php

 

Le rapport Lunacek adopté au Parlement européen

 

 

Directmatin.fr, Créé le 04 fév 2014 à 16:50 | Dernière mise à jour le 04 fév 2014 à 17:12 

 

Le rapport Lunacek, qui entend établir une feuille de route pour lutter contre les discriminations dont seraient victimes les personnes LGBTI était soumis mardi au vote des parlementaires européens. Il a été adopté.

...Les résultats du scrutin ont été annoncés (le 4 février NdCR.) à 12H45. Le rapport Lunacek a été adopté par les parlementaires européens (394 voix "pour", 176 "contre").

 

Source : http://www.directmatin.fr/politique/2014-02-04/le-rapport-lunacek-adopte-au-parlement-europeen-654805

 

 

 

Dans le texte de la pétition s'opposant au rapport Lunacek, les signataires estiment que le document « détourne une politique de non-discrimination pour créer des privilèges au profit de certains citoyens sur la base de leur sexualité ». « Le rapport Lunacek ne laissera aucun autre choix aux institutions de l'UE et aux Etats membres que d'incorporer l'agenda LGBTI à la conception de politiques publiques ».

 

Source: http://www.lemonde.fr/europeennes-2014/article/2014/02/04/la-feuille-de-route-europeenne-contre-l-homophobie-qui-affole-la-manif-pour-tous_4359414_4350146.html

 

 

L'eurodéputé Bruno Gollnisch évoque un « sommet de l'hypocrisie » :

 

 

 

 

Intervention de Bruno Gollnisch, Député européen, au Parlement européen

 

À la suite du rapport de Mme Ulrike Lunacek, et afin d’en assurer l’adoption à coup sûr, les groupes politiques suivants se sont mis d’accord sur un texte commun : Communistes (GUE), Socialistes (S & D), Écologistes, Libéraux (ALDE), et…. « Parti populaire européen » (PPE), autrement dit les prétendus « démocrates chrétiens » dont font partie tous les députés UMP !

 

C’est donc explicitement en leur nom que ce texte a été proposé au vote.

 

C’est en leur nom que :

 

Sous couvert de non-discrimination, les paragraphes 1, 2 et 3 érigent en nouvelles valeurs de l’Europe l’homosexualité masculine, le lesbianisme, la bisexualité, la transsexualité, etc…

 

Le paragraphe 4 fixe les étapes d’un processus totalitaire à cet effet :

 

Mobilisation à cet effet de toutes les agences payées par les contribuables européens (au point A3) ;

Propagande auprès de la jeunesse dans l’éducation (au point D i)) ;

Imposition du mariage homosexuel à tous les États membres (au point H iv)) ;

Liberté de promotion de l’homosexualité, « gay pride » et autres (au point I) ;

Criminalisation de toute critique rebaptisée « discours de haine » (au point H) ;

Droit d’asile politique accordée aux LGBTI non-européens (au point K).

Cependant, au moment du vote, courageux mais pas téméraires, impressionnés par les courriels reçus, les députés UMP ont finalement voté contre le texte qu’ils avaient présenté.

 

Puisse ce cas de cynique duplicité ouvrir les yeux des électeurs, et spécialement de ceux qui ont défilé dimanche dernier par centaines de milliers pour défendre la famille.

 

Source: http://www.frontnational.com/videos/rapport-lunacek-un-sommet-dhypocrisie/

 

 

 

Dimanche 2 février, "alors même qu’à Paris et à Lyon des milliers des Français battaient à nouveau le pavé" contre la théorie du genre et le "mariage" homosexuel, "pour respecter la famille fondée sur le mariage entre un homme et une femme", le soutien des eurodéputés français était

"ouvertement organisé par Véronique Mathieu Houillon (UMP du grand Est)".

Source: http://loitaubiraexemplesetrangers.wordpress.com/2014/02/03/passage-en-douce-du-rapport-lunacek-grace-a-lump/


Assez inexplicablement, l'eurodéputée européenne UMP Véronique Mathieu Houillon, qui soutenait le rapport LUNACEK sur la « Feuille de route LGBT » au nom du groupe PPE a changé d'avis entre le 3 et le 4, en décidant finalement de voter contre, entraînant derrière elle les autres eurodéputés français PPE.

Repost 0
4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 12:57

Une info qui n'a pas été ébruitée en France :

 

Après l'autorisation du mariage gay en octobre par l'assemblée législative du Territoire de Canberra (un des six Etats et deux territoires qui composent le pays), la loi était entrée en vigueur samedi 7 décembre dans cet Etat seulement, et plusieurs duos avaient scellé leur "union" dès les douze coups de minuit. Or, en Australie (contrairement aux Etats-unis) le mariage étant régi par la loi fédérale et non par celle des Etats, le gouvernement a immédiatement saisi la justice pour annuler ces pseudos mariages. La Haute Cour australienne, la plus haute jurdiction du pays, a interdit le "mariage" homosexuel en indiquant que les mariages de 27 couples homosexuels célébrés à Canberra étaient inconstitutionnels et seront donc annulés.


Le "mariage" homosexuel est explicitement interdit en Australie depuis une modification de la loi fédérale sur le mariage en 2004, qui précise depuis que le mariage ne concerne que l'union d'un homme et d'une femme.

 

Une source en parle : http://www.huffingtonpost.fr/2013/12/12/australie-mariage-gay-interdiction_n_4430170.html

 

Repost 0
3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 14:15

Christine Boutin, lucide, a tout compris. Elle a évoqué hier soir la "fin des clivages partisans traditionnels". L'oligarchie qui prospère sur l'atomisation, la DPR (Division pour régner), la haine dans la différence, s'inquiète... Christine Boutin annonce qu'en gros, même le "Front national" ne suffira pas pour sauver les meubles...

 

 

Christine Boutin estime que la digue entre la gauche, la droite et le FN est "tombée" et dit se sentir "libérée"

 

 

Christine Boutin, invitée de BFM politique hier soir pour débattre avec la candidate à la mairie de Paris Anne Hidalgo, Christine Boutin a dit "constater" que la "digue" entre le Front national et la droite était "déjà tombée", ajoutant que la gauche n'échappe pas à cette fin des clivages.

 

Une situation qui ne déplait pas à la présidente d'honneur du Parti Chrétien-démocrate qui dit se sentir "libérée". Elle en impute la responsabilité au gouvernement actuel : "c'est grâce à vous que les clivages ont sauté ! Vous avez raison d'être inquiète !"

 

Christine Boutin voit dans le rassemblement de dimanche, organisé par la Manif pour tous contre la "familiphobie" selon leur expression, la fin des clivages partisans traditionnels. Alors que la journaliste lui demande si cela l'inquiète, l'ancienne ministre répond :

 

Ça m’a inquiété pendant très longtemps car moi-même j’ai été tellement ostracisée, caricaturée, mise sous la pression de la droite, de l’extrême droite, de l’intégrisme ... effectivement j’ai vu un certain nombre de résistances.

Se sent-elle "libérée" ? Christine Boutin répond par l'affirmative :

 

Exactement ! Je me sens libérée ! Et je ne suis pas toute seule à l’être parce qu’on n’en peut plus de cette volonté du gouvernement de faire tomber tous les fondamentaux

 

Interrogée sur la convergence entre les pro-Dieudonné, des membres de l'organisation intégriste Civitas ou des membres de la Manif pour tous, Christine Boutin rétorque :

 

Mais ça c’est le peuple de France qui est en train de se lever. Et naturellement que cela inquiète les institutionnels. (...)

 

Aujourd'hui le peuple de France ne donne plus aucune crédibilité aux structures partisanes.

 

Et Christine Boutin de conclure que "même le Front national est dans le système" et qu'il va finir par "tomber". 

 

 

Face à elle, Anne Hidalgo a estimé que la République était "en danger" lorsque "les digues tombent entre la droite et l'extrême droite" et en a appelé à "un sursaut de la droite républicaine".

 

 

Source: http://lelab.europe1.fr/t/christine-boutin-estime-que-la-digue-entre-la-gauche-la-droite-et-le-fn-est-tombee-et-dit-se-sentir-liberee-12968

Repost 0
3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 13:17

 

Farida Belghoul interdite de Manif Pour Tous – L’autre bilan de la LMPT

 

lmpt-musulmans-MPI

 

Médias-Presse-Info, dans Politique / Par Pierre-Alain Depauw / le 3 février 2014 à 11:27 /

 

 

Certains fidèles lecteurs se sont demandés pourquoi nous n’avions pas organisé un direct permettant de suivre la « Manif pour Tous » à Paris et à Lyon ce dimanche. La raison est simple, nous voulions disposer du recul nécessaire pour traiter ce sujet délicat. « Délicat » ? Oui, parce qu’au-delà de l’euphorie qui règne chez certains dès que la foule est dans la rue, il faut analyser les faits et se poser quelques questions.

 

Farida Belghoul indésirable selon Ludovine de La Rochère

 

Initialement, les responsables de la Manif Pour Tous de Lyon avaient proposé à Farida Belghoul de prendre la parole ce dimanche. Mais la direction nationale de la LMPT a intimé l’ordre à son antenne lyonnaise de ne pas faire monter Farida Belghoul à la tribune. Déjà, la semaine dernière, invitée à la télévision, Ludovine de La Rochère avait désapprouvé l’initiative de Farida Belghoul et des Journées de retrait de l’école (JRE).

 

Farida Belghoul a pourtant montré un joli courage pour mobiliser les parents contre la théorie du genre. Elle ne s’est pas limitée aux slogans, elle est parvenue à transposer la volonté en acte en entraînant quantité de parents derrière elle, au point d’obtenir jusqu’à 40% d’absentéisme dans certaines écoles selon les chiffres officiels.

 

Avec ce résultat inespéré, suivi de la colère du gouvernement, Farida Belghoul n’a obtenu qu’un seul soutien franc, celui de Civitas, suivi de deux tweets intéressés de Christine Boutin.

 

La Manif pour Tous et les musulmans

 

La direction de la Manif Pour Tous n’a de cesse de répéter qu’elle est aconfessionnelle. Malgré l’évidence que les catholiques ont toujours prédominé parmi les marcheurs, ceux-ci sont priés de ne jamais s’afficher en tant que catholiques.

 

Pour atténuer cette prédominance des catholiques, la Manif Pour Tous a depuis longtemps cherché à mettre en avant quelques musulmans. Au risque de basculer dans la plus totale incohérence avec la prétendue démarche aconfessionnelle revendiquée.

 

Les manifestations d’hier n’ont pas fait exception et les comptes Twitter de la LMPT n’ont pas manqué de relayer avec enthousiasme des photos de manifestants ostensiblement musulmans.

 

Au final, ces musulmans ne sont-ils pas simplement instrumentalisés par la Manif pour Tous ? Ils sont les bienvenus pour une simple question de tactique de communication envers les médias.

 

Mais Farida Belghoul, la musulmane qui peut se targuer d’une réussite dans le combat mené pour la défense de la famille est, elle, interdite de prise de parole et priée d’aller voir ailleurs pour ne pas perturber le message lisse et aseptisé défini par les « communicants » de la LMPT.

 

Banderole « Familles en Colère » prohibée

 

La direction de la Manif pour Tous n’a pas manqué non plus de faire savoir qu’elle n’avait que mépris et horreur pour les partisans du Jour de Colère.

 

Elle l’a démontré en interdisant l’une ou l’autre banderole « Familles en Colère » que quelques braves gens avaient apportées.

 

Délit de faciès

 

La direction de la Manif Pour Tous ne veut plus non plus des militants nationaux ou identitaires qui ont pourtant naguère constitué une grande partie de son service d’ordre. Au point de donner sa bénédiction aux arrestations préventives de manifestants « repérés ».

 

Mise en avant de l’UMPS

 

La direction de la Manif Pour Tous continue de n’accorder d’intérêt aux élus politiques que s’ils proviennent des partis qui alternent au pouvoir et qui, pourtant, portent une lourde responsabilité dans les lois et les projets de loi que l’on prétend combattre.

 

Ambiance qui assure la stérilité de la mobilisation

 

Au final, que retient-on de ces manifestations d’hier ? Certes, incontestablement, la Manif Pour Tous est encore capable de faire descendre des foules de bonne volonté dans la rue. Mais la direction de la Manif Pour Tous est aussi responsable de la neutralisation de ces foules. La manifestation ne devrait jamais être un but en soi mais un simple moyen en vue d’obtenir un agir chez ses participants. Or, la direction de la Manif Pour Tous semble au contraire vouloir conditionner la foule à se contenter de slogans et de parades aseptisées et stériles qui ne bénéficient qu’à la notoriété de quelques organisateurs et de quelques politiciens en étroite connivence avec les organisateurs.

 

Tout ça pour ça ?

 

 

Source: http://medias-presse.info/farida-belghoul-interdite-de-manif-pour-tous-lautre-bilan-de-la-lmpt/5966

 

 

Note de Christ-Roi

 

Et qu'on ne vienne pas nous dire que LMPT du 2 février a été "un succès" (comme on peut le lire sur certains sites soit-disant "résistants" mais qui croient encore que le vote peut changer quelque chose sur ces sujets sociétaux où la franc-maçonnerie de gauche comme de droite vote en bloc...) parce que Valls a déclaré que  «Le gouvernement s'opposera à des amendements» sur la GPA ou la PMA, que Matignon et Manuel Valls ont assuré que le gouvernement s'opposerait à des amendements concernant la GPA et la PMA, ou que le porte-parole du Parti socialiste, David Assouline, a déclaré que le PS ne voulait pas de "débat" ou de "proposition" sur la procréation médicale assistée (PMA) ou la gestation pour autrui (GPA) lors de l'examen du projet de loi sur la famille. Il n'y a que les naïfs qui croiront sur parole ces déclarations d'intention.

 

On se rappellera par exemple qu'à propos du vote de la loi sur le PACS, Élisabeth Guigou a avoué en 2012 qu'elle avait menti en 1998 devant la "représentation nationale", en jurant à l'époque : « il n’est pas question, ni aujourd’hui ni demain, que deux personnes physiques du même sexe, quel que soit leur sexe, puissent se marier » et « Le gouvernement dont je fais partie ne proposera jamais l’adoption ni la procréation médicalement assistée pour les concubins homosexuels ». Interrogée par le journal Le Monde le 22 octobre 2012, Mme Guigou a déclaré que ses déclarations à l’Assemblée Nationale des 9 octobre et 3 novembre 1998 n’avaient pour but que de faire « avaler » le PACS aux français : « À l’époque, l’important était de faire passer le pacs. Il y avait une résistance farouche au pacs à l’Assemblée, mais aussi dans la société avec des manifestations, des débordements verbaux inadmissibles... Donc, l’important, c’était de dissocier le pacs du mariage, sur le plan légal et sur le plan symbolique. En 1998, il n’était pas possible de mettre sur la table la question du mariage homosexuel, même au sein du gouvernement, il a fallu que j’insiste. » (Source: Le Monde, « La lente évolution de la gauche vers le mariage homosexuel », 22 octobre 2012.)

 

La Manif pour tous semble de plus en plus ressembler à une tentative de canalisation des mécontentements en interdisant toute possibilité de réel changement, selon le vieux principe maçonnico-oligarchique de l'infiltration-noyautage-déviation de tout mouvement authentiquement populaire.

 

Un indice montrant la haute probabilité de cette analyse sur le rôle caché assigné à la Manif Pour Tous, est la distinction opérée par la classe médiatico-politique entre LMPT et Jour de colère dont les manifestants sont réduits à des "enfants de nazis" suite au décret de la franc-maçonnerie :

 

Invité de C Politique sur France 5, le président de l'Assemblée nationale franc-maçon Claude Bartolone a fait une distinction de « nature » entre les deux rassemblements à l'initiative de "La Manif pour tous" hier dimanche à Paris et Lyon , « un débat qui existe dans la société depuis longtemps", et "Jour de colère" :

« Je ne considère pas que » la Manif pour tous soit « de même nature que la manifestation qui a réuni un certain nombre de fachos la semaine dernière », a déclaré Claude Bartolone, qui s'est insurgé contre "les rumeurs" sur l'enseignement de la théorie du genre à l'école ayant conduit certains parents à retirer leur enfant un jour par mois de leur établissement scolaire, de même que contre les "fachos". "Cela doit exiger de la part de tous les républicains une mobilisation".

 

"On va laisser ces enfants de nazis venir manifester sur le pavé parisien? Cela ne peut pas être accepté par des républicains", a-t-il déclaré à propos de "Jour de colère".

 

(Source: Ouest-France, Manif pour tous. Bartolone distingue le mouvement de "Jour de colère", France - 02 Février http://www.ouest-france.fr/manif-pour-tous-bartolone-distingue-le-mouvement-de-jour-de-colere-1901137 )

 

Ouest France explique, à la suite de l'ensemble des médias : « Lors de la manifestation anti-gouvernementale "Jour de colère" dimanche dernier à Paris, des slogans antisémites, racistes et homophobes avaient été scandés dans le cortège ». Or nous y étions et il se trouve que nous n'avons entendu aucun de ces slogans ni parmi les intervenants au micro ni dans la foule... Ce média-mensonge est une pure diffamation qui relève de la plus parfaite manipulation.

 

 

.  Vers la girondinisation de la Manif pour tous ? 

. Infiltrations oligarchiques au sein de la Manif Pour Tous Versailles le 15 décembre 2013

Repost 0
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 14:50

Pour les parents qui croient que la théorie du genre est une "rumeur", voici une video d'un papa en colère contre Peillon et Rossignol qui vient de découvrir la vérité suite à des recherches personnelles :

 

 

 

Outre la proposition de loi déposée au sénat par des sénateurs UMP le 18 décembre dernier visant à interdire l'école à la maison (article de Boulevard Voltaire "Des sénateurs veulent interdire l’école à la maison !"), le père parle dans cette video des "mots mêlés de Clitorina Vaginovskaïa" dans une brochure de la ligne Azur, mise en place par Vincent Peillon le 4 janvier 2013, sur des pratiques sexuelles Lgbt (lesbiennes gay, bi, trans) et sado-masochistes que les enfants "à partir de douze ans" doivent découvrir.


Le père en colère prévient que cette brochure risque de disparaître prochainement dans la mesure où le gouvernement supprime des textes officiels au fur et à mesure que l'information se réalise.

 

Dans un article du 29 janvier 2013, intitulé "L’éducation sexuelle à la mode de Monsieur Peillon promeut les pratiques LGBT, le sado-masochisme… dès le plus jeune âge", le site internet "Liberté scolaire" (du même avis que le père en colère) renvoie sur la brochure complète de la Ligne Azur (fichier PDF tiré du site "planning-familial.org") http://www.planning-familial.org/sites/internet/files/fsf_brochure_210911_bassedef.pdf :

 

Extrait de l'article du site Liberté scolaire :

 

 

Que cela plaise ou non à leurs parents, nos collégiens seront, grâce aux interventions des équipes de la « ligne azur » chaudement recommandée par le ministère, incollables sur les « stimulateurs clitoridiens » (p.21), les « sex toys de toutes les formes et de toutes les tailles » et « les godes ceintures » ( p.20). Car « l’inventivité est le maître mot » (p.20) !

 

Et comme tout cela s’adresse à des enfants, on les laisse jouer : « l’entracte » leur permettra d’exercer leur sagacité sur la grille de mots croisés de Clitorina Vaginovskaïa, dans laquelle ils devront placer « baillon, boules, cagoule, cravache, fouet, gode, laisse, martinet, menottes, toy et vibro »… Et si certains, parmi vous, ne connaissent pas le sens de tous ces mots, rassurez-vous, vos enfants vous les expliqueront au retour de l’école !

 

Source: http://www.liberte-scolaire.com/faits-et-analyses/l%E2%80%99education-sexuelle-a-la-mode-de-monsieur-peillon-promeut-les-pratiques-lgbt-le-sado-masochisme%E2%80%A6-des-le-plus-jeune-age/

Repost 0
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 11:22

 

La théorie du genre, introduite à l'école sans débat de la presse (on nous fait à présent croire qu'il s'agit de "rumeurs" venant de l'"extrême droite"...), sans débat parlementaire, sans concertation avec les parents, exclut des évaluations des expériences les parents eux-mêmes !...

 


Les parents sont convoqués quand ils font des JRE alors que ce serait aux parents à convoquer Peillon et consorts pour qu'ils soient plus transparents sur cette question. Les socialistes n'arrêtent pas de donner des leçons de "démocratie" aux Ukrainiens et à la terre entière mais pratiquent eux-même la dictature la plus opaque.

 

Le ministère dit de l'Education "nationale" refuse de transmettre aux journalistes la liste même des 600 écoles dans lesquelles est expérimentée la théorie meurtrière... (Voir la mort par suicide en 2004 de l'enfant expérimenté Bruce/Brenda/David Reimer)... Il va falloir faire quelque chose pour que cela s'arrête.

 

École : Vincent Peillon avoue être un menteur !

 

Boulevard Voltaire, 2 février Charlotte d'Ornellas

 

Dans une récente interview donnée à une télévision israélienne, Vincent Peillon, ministre de l’Éducation nationale, avoue faire de la désinformation.

Interrogé sur les deux lycéens partis faire le djihad en Syrie, il répond : « J’en ai aussi deux qui ont fait une quenelle » (de l’art de comparer l’incomparable pour s’en sortir), avant d’avouer : « Sur douze millions d’élèves, j’en ai tous les jour, des faits divers. Heureusement, on essaie de le cacher aux médias. »

Dès lors, comment le croire lorsqu’il affirme dans la même interview qu’une polémique a été déclenchée « à cause d’un petit enseignement de respect entre les filles et les garçons ».

Le « petit enseignement » en question, c’est celui de l’ABCD de l’égalité.
Programme tellement transparent que le ministère de l’Éducation nationale refuse de transmettre la liste des 600 écoles dans lesquelles il est expérimenté et exclut les parents de ses évaluations.

Un « petit enseignement » mis en place alors que le ministre écrivait il y a à peine un an dans son livre-programme, Refondons l’ecole : « Les stéréotypes de genre doivent être remis en question dès l’école primaire. »

Un « petit enseignement » qui intervient quelques mois après qu’il a appelé les recteurs à « relayer avec la plus grande énergie la campagne de communication relative à la Ligne Azur », association qui travaille avec le ministère.

La Ligne Azur écrivait sur son site : « L’identité de genre, c’est le sentiment d’être un homme ou une femme. Pour certains, le sexe biologique coïncide avec ce ressenti. »

Mais le site a changé depuis hier, on peut désormais y lire : « Très souvent, le sexe biologique coïncide avec ce ressenti. »

Et pendant qu’ils tentent de faire disparaître les traces de leur idéologie, la Manif pour tous apprend que la présence d’huissiers pour contrôler les actions policières lors de la manifestation est contestée par la préfecture de police. Tous les signes d’un gouvernement auquel on a vraiment envie de faire confiance…

C’est vrai, la « théorie du genre » n’est pas enseignée. La réalité est bien pire : ce sont ses conclusions qui sont directement expérimentées sur les enfants.

Rappelons donc encore une fois la première expérimentation des conclusions des « études sur le genre » par le professeur John Money, qui avait assuré à des parents que leur fils pouvait être élevé comme une fille à la suite d’une circoncision. L’expérience s’est conclue par le suicide de l’enfant concerné, et la mort par overdose de son frère jumeau.

 

Source : http://www.bvoltaire.fr/charlottedornellas/ecole-vincent-peillon-avoue-etre-menteur,49377

 

 

. "Rumeur de la théorie du genre à l'école" : Vincent Peillon et Najat Vallaud-belkacem mentent "les yeux dans les yeux"

.  Farida Belghoul sur Meta TV - Libre Antenne du 31 janvier 2014

Repost 0
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 23:43

 

 

 

 

Publiée le 1er févr. 2014

 

Farida Belghoul est l'invitée de Meta TV, dans l'émission Libre Antenne du 31 janvier 2014, de 21h00 à 00h00. 1ère partie, 1h00.

Tout sur l'action nationale JRE :
http://jre2014.fr/ - https://www.facebook.com/jre2014


Sujets qui sont abordés, dans l'ordre d'apparition :
- Du lynchage médiatique
- De l'expérience de l'antiracisme, de la manipulation du PS
- De la théorie du genre, de l'illettrisme, de la déconstruction des stéréotypes
- De la décadence de l'autorité familiale, de la décadence de l'autorité étatique
- De la religion, de l'extrémisme, du lobby LGBT, de la pudeur
- De l'extrême mobilisation politique contre "une prof de banlieue qui ment "
- Du succès phénoménal de la JRE
- De la négation de la théorie du genre, de l'invention du racisme et de l'homophobie
- De l'hyper sexualisation des enfants à l'école, des rapports Teychenne et SNUIPP
- De la faillite de la famille, de la responsabilité des parents, de la déconstruction du mariage
- De la propagande médiatique sur la culture sexuelle
- De la répression policière et administrative contre les parents
- De l'importante mobilisation des parents, de la fameuse "campagne des sms"
- De la théorie du genre en Allemagne, de l'interdiction de l'instruction à la maison
- De la répression sauvage, des menaces et des intimidations que les parents subissent

 

Source: http://www.youtube.com/watch?v=2-ynTmjLsI4

 

 

. "Rumeur de la théorie du genre à l'école" : Vincent Peillon et Najat Vallaud-belkacem mentent "les yeux dans les yeux"

. Farida Belghoul sur l’introduction de la théorie du genre à l’école (13 décembre 2013) 

Repost 0
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 23:27

Alain Escada, président de Civitas, lance un défi à Vincent Peillon et Najat Vallaud-Belkacem ! Escada entend bien démontrer l’existence de la théorie du genre, cette entreprise de subversion qui se propage partout.

Le président de Civitas appelle aussi à signer et diffuser cette pétition www.ecole-libre.com qui a déjà rassemblé des milliers de signatures.

Enfin, il appelle les parents, les enseignants et les directeurs d’établissement scolaire à lui transmettre témoignages et documents à propos de la théorie du genre via l’adresse secretariat@civitas-institut.com

 

 

 

Source: http://medias-presse.info/theorie-du-genre-alain-escada-lance-un-defi-a-vincent-peillon-et-najat-vallaud-belkacem/5886

 

 

Add. 14/02/2014, 21h29. Video supprimée, nouvelle video sur dailymotion:

 

 

 

 

CIVITAS soutient Farida Belghoul et dénonce les mensonges de Vincent Peillon concernant la théorie du genre

 

gender-visuelcivitas.JPG

 

Vincent Peillon est un fameux menteur !

Ce mardi 28 janvier, les médias s’empressent de relayer les déclarations de Vincent Peillon selon lesquelles la théorie du genre ne serait pas enseignée à l’école. Il s’agirait simplement d’une « éducation à l’égalité fille-garçon » prétend le ministre de l’Education nationale.

Pourquoi cette agitation ? Parce que, grâce notamment à Farida Belghoul, de nombreux parents ont été alarmés à propos de l’idéologie contre-nature et perverse qui s’enseigne dès l’école maternelle sous couvert d’égalité et de « lutte contre l’homophobie ».

Ce n’est pas la première fois que Vincent Peillon cherche à tromper les parents à ce sujet.

Le 29 mai 2013, sous le feu des critiques au cours d’un Talk Orange – Le Figaro, Vincent Peillon finit par lâcher : « Nous sommes pour l’égalité fille – garçon, pas pour la théorie du genre ». Ensuite, le 3 septembre 2013, sur France Inter, le même Peillon déclare tout simplement « la théorie du genre n’existe pas ». Même son de cloche de la part de Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement et ministre de l’Egalité : « La théorie du genre n’existe pas ! » ose-t-elle marteler devant les caméras. Moment de déni filmé et assumé le 9 juin 2013 sur le site www.najat-vallaud-belkacem.com.

Or, ce sont précisément ces deux ministres qui sont en charge de mettre en place la théorie du genre dès l’école maternelle.

Depuis la rentrée scolaire de septembre 2013, dans le cadre des « ABCD de l’égalité », 500 écoles de dix académies servent déjà de lieux « d’expérimentation » d’une idéologie du genre qui s’adresse à plusieurs milliers d’élèves de la grande section  de maternelle au CM2, ainsi qu’à leurs professeurs. Selon les mots du ministre Najat Vallaud-Belkacem, l’objectif est de déconstruire les « stéréotypes de genre » et de forcer la nouvelle génération à s’interroger sur son « orientation sexuelle » ainsi que sur son « identité sexuelle ».

De son côté, le SNUipp-FSU, principal syndicat enseignant, a publié un dossier intitulé « Eduquer contre l’homophobie dès l’école primaire » préfacé par Michel Teychenné, chargé de mission de Vincent Peillon, ministre de l’Education nationale. Ce dossier préconise aux enseignants en CE1 de consacrer chaque semaine un temps à un programme intitulé « Se construire comme fille ou garçon » tandis qu’en CM1 CM2 les enseignants organiseront une réflexion autour de : « tu te décides entre fille et garçon ».

Dans ce cadre, les lectures pédagogiques proposées s’intitulent notamment « J’ai deux papas qui s’aiment », « Papa porte une robe » ou encore « L’histoire du petit garçon qui était une petite fille ».

CIVITAS soutient Mme Farida Belghoul dans sa démarche courageuse de résistance.

CIVITAS a lancé hier, 27 janvier, une pétition http://ecole-libre.com  au sujet du totalitarisme qui se met en place en matière d’éducation et d’instruction.

CIVITAS organise également des conférences à travers toute la France pour dénoncer la théorie du genre.

Parents, grands-parents, futurs parents, refusons que nos enfants soient pervertis par des idéologues voulant imposer la théorie du genre.

Alain Escada,
président de Civitas et auteur du livre Théorie du genre - L'idéologie qui voulait détruire la Création et libérer toutes les perversions humaines (publié aux éditions Civitas)

 

 

Source: http://www.civitas-institut.com/content/view/1100/1/

 

 

. "Rumeur de la théorie du genre à l'école" : Vincent Peillon et Najat Vallaud-belkacem mentent "les yeux dans les yeux"

Repost 0
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 16:31

Un vent nouveau aussi... dans les conférences d'Alain Soral : ici dans les quartiers nords de Marseille. Des "vive le Roi !" ponctuent la fin de la conférence, le service de sécurité était assuré par l'Action française...

L'oligarchie s'inquiète.. 

 

Extrait, Alain Soral :
   

Je vous le dis très sérieusement, très stratégiquement et très politiquement, il ne faut surtout pas que notre colère totalement légitime se transforme en acte de violence autre que purement symbolique.

 

Si ils ont bloqué la tournée de Dieudonné dans un état de panique - c'est-à-dire un coup de force -, c'est qu'il y avait 27 dates qui étaient annoncées, où notamment à Nantes, il y avait 6000 personnes qui attendaient mais il y avait 9000 demandes de réservations, il allait faire une tournée triomphale en France qui allait tout faire basculer, et là, la maison mère, qui n'est ni en Iran, s'est inquiétée et a dit 'il faut absolument qu'on bloque ça parce qu'après on ne sait plus si on va pouvoir gérer la situation.

 

Et donc là ils sont passés en force par inquiétude. Ce qui veut bien dire que si ils cognent aussi fort aujourd'hui, et qu'ils se démasquent à tel point, c'est qu'ils sont inquiets. Et, je le redis, ne me faites pas dire qu'ils seraient inquiets d'une persécution possible des Juifs de France : c'est une escroquerie totale. Ils sont inquiets de l'identification de leurs pouvoirs et de leur illégitimité et d'un peuple de France qui reprendrait un peu le contrôle de lui-même. Et qui, comme souvent dans l'histoire, est capable de dire NON, quand cela va trop loin..

 

 

Source: http://www.dailymotion.com/video/x1abt94_conference-d-alain-soral-a-marseille-vers-l-insoumission-generalisee_news

via http://www.egaliteetreconciliation.fr/Conference-d-Alain-Soral-a-Marseille-Vers-l-insoumission-generalisee-23083.html

Repost 0
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 19:02

Dieudonné signe une très belle chanson dont le thème général sur la nature (termes du "soleil", du "vent", de la "planète") apparemment futile, est emprunt de transcendance ("les astres", "Dieu"), une ode à la "vie" ("lumière", "foi", "joie", "espoir") et décrit comment "le vent nouveau qui souffle sur la surface", balaye les "mensonges" et l'"obscurité"... dans laquelle "nous ne reviendrons pas" !

 

La chanson, chantée en duo avec sa femme, sur un ton enfantin, possède en arrière-plan, une véritable intensité politique, capable de soulever les foules, une haute puissance évocatrice qui devrait amener immanquablement à un changement.

 

 

Publiée le 31 janv. 2014

 

Source: http://www.youtube.com/watch?v=7f_kHo-OL0g#t=470

 

 

"Un vent nouveau souffle sur la planète, vent du renouveau, c'est le vent de l'espoir, celui qui fait danser les branches des grands arbres, sorti de sa nuit pour éveiller nos âmes. Il est né dans le coeur des forêts africaines. Dansant, glissant sur les rives Congo. Le vent du changement, révolution naturelle, inspiré par les astres ou inspiré par Dieu. Il est là, je le sens, il efface mes peurs et il durcit mon bras, c'est le vent du combat pour l'émancipation des populations nègres et des jaunes et des blancs pour l'humanité. Un vent nouveau souffle sur la surface, le vent du renouveau, c'est le vent de l'espoir. Il nous ouvre les yeux et nous remplit le coeur de lumière et de foi, c'est le vent de la joie. Et les torse se gonflent et les points se referment. Monsieur le président a perdu son allant. Face aux fusils qui hurlent, le peuple se rassemble. C'est lui qui avance et le roi qui recule. Partout les balles sifflent et la mort qui me frôle, mais je ne tremble pas, je suis là immobile. C'est fini je vais vivre, ne reculerai pas, vous pouvez me tuer et tuer ma famille. Vous n'arriverez pas à stopper ce vent-là, il nous a réveillé, le soleil s'est levé. Il réchauffe nos coeurs, fait sourire nos enfants et il éteint nos peurs, nous remplit de courage. C'est la fin des mensonges, le début de la marche, nous ne reviendrons pas dans l'obscurité... Un vent nouveau souffle sur la planète, vent du renouveau, c'est le vent de l'espoir. Le Malin, lui, s'accroche aux branches de son arbre, il résiste et s'entête jusqu'à perdre son sens. On ne résiste pas au grand vent de la foi, on s'incline ou on meurt messieurs les menteurs ! Un vent nouveau souffle sur la surface, le vent du renouveau, c'est le vent de l'espoir. Maintenant je suis bien, je respire et je vois. Je ressens et je crois, en l'espoir, en la vie. Le vent est toujours là, jusqu'à quand ? Je sais pas. C'est pas grave on verra il est là et j'y crois. Un vent nouveau souffle sur la planète, le vent du renouveau, c'est le vent de l'espoir."

Repost 0