Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 octobre 2007 5 26 /10 /octobre /2007 14:33
Homosexualité du clergé, sécularisation, autant de sujet d’inquiétude dans la confession anglicane qui jette des regards angoissés vers Rome après 500 ans de rupture. 

Les évêques de la
Traditional Anglican Communion (TAC), 400.000 fidèles dans le monde, se sont rencontrés en séance plénière à Portsmouth, en Angleterre, la première semaine d’octobre 2007 et sont tombés “unanimemement d’accord” sur l’envoi d’une lettre au Pape en vue de requérir la “pleine et entière union sacramentelle” avec l’Eglise catholique. Lesdist évêques ont refusé toute interview avant que le Vatican ait donné sa réponse. 

On rappelle au passage que l’hagiographie mentionne des visions des saints Pie X et Dominique Savio prédisant la retour à la foi catholique de l”île aux saints”. Lifesite.net via Bafweb
 
Illustration: Saint Thomas More, martyre de la réforme d’Henry VIII. 

 

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article
26 octobre 2007 5 26 /10 /octobre /2007 13:35
Monseigneur Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, a bien voulu accepter le principe d'un Rendez-vous avec les liseurs du Forum Catholique.

A invité exceptionnel, formule exceptionnelle.

Ce Rendez-vous n'aura pas lieu en effet en direct, comme cela est généralement le cas.

Voici dès lors les modalités mises en place :

- vous êtes invités à transmettre toutes vos questions au préalable par mail à l'adresse suivante : agoramag@free.fr.

Vos questions devront parvenir au plus tard le dimanche 18 novembre 2007. Au-delà de cette date, les questions ne seront plus enregistrées ni tranmises à Monseigneur Rey.

- les réponses de Monseigneur Rey seront diffusées dans le courant de la première semaine décembre, à partir du lundi 3 décembre, lui permettant ainsi de prendre le temps de vous répondre correctement.

A priori, aucune question n'est exclue. Je rappelle que Monseigneur Rey vient de publier un livre "
Peut-on être chrétien et franc-maçon ?". Le Forum catholique
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article
23 octobre 2007 2 23 /10 /octobre /2007 08:43
C'est ce que laisse entendre un article zenit.org à propos de la présentation d’un livre écrit à partir de la première biographie du saint. 

« Vers une résolution de la question franciscaine. La Légende ombrienne de Thomas de Celano » (Fayard, Paris 2007) est le titre du livre, qui sera présenté vendredi 26 octobre prochain dans les locaux de l’Ecole supérieure d’Etudes médiévales et franciscaines de l’Université pontificale « Antonianum » à Rome.

Cet ouvrage, écrit par le médiéviste Jacques Dalarun, évoque notamment le miracle de saint François qui, ému devant les appels suppliants d’une foule, dont un groupe de juifs, ressuscita un enfant victime d’une chute accidentelle.

La présentation du livre aura lieu en présence de divers chercheurs dont Girolamo Arnaldi, Giulia Barone, Attilio Bartoli Langeli, Jacques Dalarun et Carlo Paolazzi.

La source de ce livre, dont on ne connaissait jusqu’ici que quelques passages, est une version inédite, reconstruite dans son intégralité à partir de l’œuvre du premier biographe de saint François, Thomas de Celano.

... Dans sa légende, Thomas de Celano raconte l’épisode d’un enfant mort enseveli dans la boue après être tombé dans les eaux du fleuve de la ville de Capoue. Après avoir retrouvé miraculeusement son corps, la foule et les parents de cet enfant se mettent à implorer saint François pour qu’il ramène l’enfant à la vie.

Dans ce passage, l’auteur précise que plusieurs juifs, accourus eux aussi sur les lieux de l’accident, ont été pris de pitié et ont joint leurs voix à celles de la foule, priant saint François d’intervenir et de « redonner cet enfant à son père !».

Devant tant de dévotion, que le père Pietro Messa, directeur de l’Ecole supérieur des études médiévales et franciscaines, a qualifié d’« interreligieuses », saint François ressuscita l’enfant mort et le rendit à son père.

Interrogé par ZENIT, le père Messa a précisé que « des traces de cette source ont été retrouvées dans plusieurs manuscrits, mais c’est l’étude de Jacques Dalarun qui a permis de trouver le fil conducteur qui permet d’établir que ces fragments constituent une œuvre intégrale à attribuer à Thomas de Celano ».
« L’élément saillant de cet épisode, pour le biographe, a ajouté le père Messa, est l’attitude des juifs qui, dans un élan de pitié naturelle, se sont mis à implorer saint François : ‘Redonne cet enfant à son père’, lui demandent-ils ».

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article
22 octobre 2007 1 22 /10 /octobre /2007 09:58
ROME, Dimanche 21 octobre 2007 (ZENIT.org) – Benoît XVI souhaite un engagement fort des laïcs dans les domaines social et politique. Il l’a rappelé, avant l’angélus de ce dimanche, à Naples, et alors que la Semaine sociale italienne vient de fêter son centenaire, avec un message du pape très remarqué en Italie (cf. Zenit du 19 octobre 2007).

« Nous avons devant nous de nombreux problèmes et défis. Cela réclame un engagement fort de la part de tous, spécialement des fidèles laïcs travaillant de les domaines social et politique, pour assurer à chaque personne et en particulier aux jeunes les conditions indispensables pour développer leurs talents naturels et mûrir des choix de vie généreux au service de leurs familles et de toute la communauté », demandait le pape. (
Zenit)
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article
22 octobre 2007 1 22 /10 /octobre /2007 09:37
ROME, Dimanche 21 octobre 2007 (ZENIT.org) – Répandre « l’esprit d’Assise », surtout « là où des tensions sont fortes, là où la liberté et le respect pour les autres sont niés et où des hommes et des femmes souffrent à cause de l’intolérance et de l’incompréhension ».

C’est l’invitation que fait Benoît XVI dans le message qu’il a adressé cet après-midi à Naples, aux participants de la Rencontre internationale pour la Paix, promue par la communauté de Sant’Egidio, sur le thème : « Pour un monde sans violence. Religions et cultures en dialogue ».

« En fonction des différentes religions, nous sommes tous appelés à travailler pour la paix et à un engagement pour promouvoir la réconciliation entre les peuples. C’est l’authentique ‘esprit d’Assise’ qui s’oppose à toute forme de violence et à l’abus de la religion comme prétexte de la violence », rappelait le pape.

Benoît XVI insistait sur le rôle des religions en faveur de la paix en disant : « Face à un monde lacéré par les conflits, dans lequel on justifie souvent la violence au nom de Dieu, il est important de rappeler que jamais les religions ne peuvent devenir une justification de la haine ; jamais, en invoquant le nom de Dieu, on ne peut arriver à justifier le mal et la violence. Au contraire, les religions peuvent et doivent offrir des ressources précieuses pour construire une humanité pacifique, parce qu’elles parlent de paix au cœur de l’homme ». (Zenit)
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article
17 octobre 2007 3 17 /10 /octobre /2007 12:03
17/10/2007 12:59
CITE DU VATICAN, (AFP) - Benoît XVI nomme 18 nouveaux cardinaux électeurs et convoque un consistoire


Le pape Benoît XVI a annoncé mercredi la nomination de 18 nouveaux cardinaux de moins de 80 ans qui recevront les signes de leur charge lors d'un consistoire de tous les cardinaux convoqué pour le 24 novembre.
Avec ces nouvelles nominations, le collège des cardinaux électeurs d'un futur pape comprendra 121 membres, un de plus que la limite fixée par le pape Paul VI.
Le pape a également nommé cinq cardinaux de plus de 80 ans.
Parmi les nouveaux princes de l'Eglise figurent sept hauts prélat du Vatican comme l'ancien "ministre des affaires étrangères", Mgr Giovanni Lajolo, actuellement gouverneur de l'Etat du Vatican, et Stanislaw Rylko, président du conseil pontifical pour les laïcs.
Le pape a également élevé à la dignité de cardinal onze archevêques de villes importantes, dont ceux de Paris, Mgr André Vingt-Trois, de Barcelone (Espagne) Mgr Luis Martinez Sistach, de Nairobi (Kenya) Mgr John Njue ou de Gênes (Italie) Mgr Angelo Bagnasco, nouveau président de la conférence épiscopale italienne.
Les cardinaux sont des conseillers du pape. Ceux âgés de moins de 80 ans sont chargés d'élire un nouveau pape après le décès du précédent, lors d'un conclave réuni à huis-clos.
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article
17 septembre 2007 1 17 /09 /septembre /2007 09:08
Selon un article du Forum catholique, des prêtres du diocèse de Rodez viendraient de signer une pétition contre le Motu Proprio. Cette pétition reprendrait pour l'essentiel l'article du Père Rigal et aurait été envoyée au nonce et au cardinal Ricard.  

Qu'ils écrivent donc au nonce, à l'évêque... et au pape!
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article
14 septembre 2007 5 14 /09 /septembre /2007 07:50
Au terme d’une longue tentative de conciliation



ROME, Mercredi 12 septembre 2007 (
ZENIT.org) – La « Communauté de la Dame de tous les Peuples », mieux connue sous le nom de l’Armée de Marie, a forcé les autorités ecclésiales catholiques à sévir à l’endroit du mouvement dont le siège social est situé dans l’archidiocèse de Québec, indique le site de la conférence des évêques du Canada (http://www.cccb.ca). Il y a schisme et hérésie.

Le communiqué indique qu’après des consultations auprès des évêques du Canada et auprès de la congrégation romaines pour les Instituts de vie consacrée et les Sociétés de vie apostolique, la congrégation pour la doctrine de la foi (responsable au Saint-Siège pour toutes les questions de foi et de morale) a émis une déclaration d’excommunication à l’endroit de membres de l’Armée de Marie. Cette annonce a été faite avec l’approbation du pape Benoît XVI.

Malgré les avertissements répétés des évêques canadiens, dont le cardinal Marc Ouellet, archevêque de Québec, des membres de L’Armée de Marie ont participé à des ordinations interdites et non reconnues par l’Église catholique. Ces offenses ont contraint la Congrégation à publier la déclaration « vu la gravité de la situation, et en l’absence de solution alternative. »

La liste des personnes frappées d’excommunication inclut le Père Jean-Pierre Mastropietro, qui a procédé aux pseudo-ordinations ; les individus qu’il a prétendument ordonnés comme diacres et prêtres ; les membres du mouvement et de ses œuvres associées qui ont posé un acte de schisme en participant à ces ordinations invalides et qui ont continué à fréquenter ce groupe et ce, malgré l’avertissement prononcé le 26 mars 2007 par le cardinal Ouellet. La déclaration établit que les excommunications sont latae sententiae, c’est-à-dire automatiques. Elle conclut que quiconque sciemment et délibérément adhère à la doctrine de L’Armée de Marie encourt l’excommunication latae sententiae.

La Congrégation souhaite que cette déclaration apporte toute la clarté voulue concernant L’Armée de Marie. « C’est notre espérance que la clarification fournie par la présente déclaration rendra service à ceux dont la foi peut être blessée par le groupe schismatique afin qu’ils demeurent fidèles à l’Église catholique. »

Un long processus

La déclaration d’excommunication fait suite à un long processus, notamment les nominations de commissaires pontificaux auprès des prêtres associés à L’Armée de Marie : Mgr Gilles Cazabon, O.M.I., évêque de Saint-Jérôme, a assumé ce mandat jusqu’en 2003 avant que ne lui succède Mgr Terrence Prendergast, S.J., depuis peu archevêque d’Ottawa. Dans une lettre qu’elle lui a adressée, la Congrégation pour la doctrine de la foi a d’ailleurs tenu à exprimer à Mgr Prendergast sa reconnaissance pour ses efforts visant à éviter cette situation de schisme.

En 2001, la Conférence des évêques catholiques du Canada avait publié une note doctrinale confirmant que les enseignements de L’Armée de Marie étaient contraires aux fondements de la doctrine de l’Église catholique.

En mars 2007, le cardinal Ouellet déclarait, dans un avis public, que les responsables de L’Armée de Marie s’étaient exclus de la communion de l’Église catholique, que les enseignements particuliers du mouvement étaient faux et que ses activités ne pouvaient être fréquentées ni soutenues par des catholiques.


© Innovative Media, Inc.

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article
11 septembre 2007 2 11 /09 /septembre /2007 07:34

ROME, Lundi 10 septembre 2007 (ZENIT.org) – La crise que traverse aujourd’hui l’Occident est due au sentiment qu’il est impossible de connaître la vérité, a affirmé le pape Benoît XVI au sanctuaire de Mariazell, le but de son voyage de trois jours en Autriche, de vendredi à dimanche.

... Proclamer la foi chrétienne signifie « seulement que nous avons été conquis par Celui qui nous a intérieurement touchés et comblés de dons, afin que nous puissions à notre tour faire des dons également aux autres ».

« De fait, notre foi s'oppose de manière catégorique à la résignation qui considère l'homme incapable de la vérité, comme si celle-ci était trop grande pour lui », a expliqué Benoît XVI.

« Cette résignation face à la vérité est, selon ma conviction, le cœur de la crise de l'Occident, de l'Europe », a précisé le pape.

« Si pour l'homme il n'existe pas de vérité, celui-ci, au fond, n'est même pas capable de distinguer entre le bien et le mal. Les grandes et merveilleuses connaissances de la science deviennent alors ambiguës : elles peuvent ouvrir des perspectives importantes pour le bien, pour le salut de l'homme, mais également, et nous le voyons, devenir une menace terrible, la destruction de l'homme et du monde », a poursuivi Benoît XVI.

En contemplant Jésus, a-t-il souligné, on découvre que « la vérité ne s'affirme pas à travers un pouvoir extérieur, mais elle est humble et ne se donne à l'homme qu'à travers le pouvoir intérieur de son être véritable. La vérité se démontre elle-même dans l'amour. Elle n'est jamais notre propriété, notre produit, de même que l'amour ne peut pas se produire, mais seulement se recevoir et se transmettre comme don. Nous avons besoin de cette force intérieure de la vérité ».

... « L'Europe est devenue pauvre en enfants : nous voulons tout pour nous-mêmes, et peut-être n'avons-nous pas tellement confiance en l'avenir », a-t-il souligné.

Benoît XVI est convaincu que pour retrouver la confiance dans l’avenir il faut redécouvrir Dieu.

... « Là où se trouve Dieu, se trouve l’avenir », a-t-il conclu.

Benoît XVI : La crise de la vérité est à l’origine de la crise en Occident
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article
10 septembre 2007 1 10 /09 /septembre /2007 07:42
La Sainte Bible selon la Vulgate traduite en français par l'Abbé J.-B. Glaire, Nouvelle Edition, Editions D.F.T. 2002
"14. Car, mes frères, vous êtes devenus les imitateurs des Eglises de Dieu qui sont en Judée, unies au Christ Jésus; puisque vous avez souffert de ceux de votre nation ce qu'elles ont souffert elles-mêmes des Juifs. 15. Qui ont tué même le Seigneur Jésus et les Prophètes; qui nous ont persécuté; qui ne plaisent point à Dieu, et qui sont ennemis de tous les hommes; 16. nous empêchant de parler aux nations pour qu'elles soient sauvées, afin de combler toujours la mesure de leurs péchés; car la colère de Dieu est venur sur eux jusqu'à la fin." (Vulgate, 1ère Epître de Saint Paul aux Thessaloniciens, II, 14-15). Ce jugement abrupt de Saint Paul sur les Juifs indiquent plusieurs choses: 1- les Juifs ont tué le Seigneur Jésus et les Prophètes, 2- Ils ont persécuté les Chrétiens, 3- Ils ne plaisent pas à Dieu, 4- Ils sont ennemis de tous les hommes, 5- Ils empêchent de prêcher aux païens pour les sauver. Curieusement, 2000 ans après ce jugement est toujours d'actualité même si l'on peut l'amender par exemple sur la persécution qui de violente est devenue plus douce, mais non moins efficace car idéologique (empoisonnement des âmes par foule de doctrines antichrétiennes).

Or, autour de nous, on entend souvent la plupart des personnes que nous rencontrons connaître et vitupérer - avec raison -  la violence de certaines sourates du coran, mais on n'entend jamais personne parler du talmud ni des Juifs. Curieux. Cette constatation mérite qu'on s'y arrête. Elle vient notamment du fait que le talmud, compilation considérable de textes religieux et juridiques, est quasiment introuvable en France sous forme de résumé ou de synthèse. Les gens ne sont pas au courant de son enseignement sur le Christ et les chrétiens. Il s'agit aussi probablement de cacher une réalité par trop dérangeante. L'Abbé Julio Meinvielle a comblé cette lacune dans son livre Les Juifs dans le mystère de l'histoire (1964, Réédition par Éditions D.F.T. Saint-Etienne 2001), chapitre "La doctrine et les préceptes du Talmud sur le Christ et les Chrétiens". Edifiant et instructif... 
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article
25 juillet 2007 3 25 /07 /juillet /2007 19:46
Novopress.info

... "Pour Max Gallo, qui a raconté en 2002, dans la préface du premier tome de la trilogie les Chrétiens, les circonstances personnelles qui ont décidé de son retour à la foi, la présence islamique en France fait partie des raisons évidentes qui poussent les intellectuels français à s’interroger sur leur enracinement religieux : « Il m’est apparu que dans une Europe où apparaissent des fois nouvelles, l’islam pour tout dire, qui sont affichées, revendicatives, il était bon que ceux qui appartiennent à une foi différente rappellent cette appartenance. » Tout se passe comme si la présence sur notre territoire d’un islam de plus en plus militant renvoyait les chrétiens à leur propre identité et faisait éclater le mythe laïciste d’une foi qu’il faudrait reléguer à la seule sphère privée : « Les questions religieuses, qui étaient comme assoupies, continue Gallo, sont redevenues des questions d’actualité. » Alors que la société française se vautre volontiers dans les délices du déni de soi, il devenait d’autant plus urgent pour l’auteur de l’Âme de la France de développer un discours sur la mémoire et l’identité françaises : « C’est pour cela que j’avais été conduit à écrire ces trois volumes sur les chrétiens, parce que c’était ma propre interrogation et mon devoir de romancier et d’historien de faire la lumière sur cette archéologie nationale. »
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article
11 juillet 2007 3 11 /07 /juillet /2007 07:49
Alors que la "La Fédération protestante de France (FPF) entend poursuivre le dialogue avec les catholiques "en vue de l'unité sans uniformité des chrétiens" et considère comme "légitime que l'Église catholique rassure ses enfants les plus inquiets et qu'elle travaille à son unité interne" (AFP PARIS, 10 juil 2007 ), d'autres dépêches AFP indiquent que "Les protestants suisses critiquent la prétention du Vatican à l'exclusivité" (AFP GENEVE 10 juil 2007) ou que "Le Conseil oecuménique des Eglises (COE), qui réunit plus de 300 communautés chrétiennes, a critiqué mardi la position du Vatican, qui a revendiqué le titre "d'unique véritable Eglise du Christ" pour le catholicisme" (AFP GENEVE 10 juil 2007).
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article
10 juillet 2007 2 10 /07 /juillet /2007 15:35
10/07/2007 16:08 

CITE DU VATICAN, 10 juil 2007 (
AFP) - Benoît XVI impose à l'Eglise une interprétation conservatrice de Vatican II 

Avec la réhabilitation de la messe en latin et un
nouveau texte ..., le pape Benoît XVI a donné  deux signes de sa volonté d'imposer à l'Eglise catholique une interprétation conservatrice du concile Vatican II.
Pour le pape allemand, ce grand évènement (1962-1965) qui a marqué le 20ème siècle s'inscrit dans la "continuité" de l'histoire de l'Eglise et n'a pas constitué la "rupture" que certains voulaient y voir.
Le Vatican a donc rappelé mardi que les efforts de réconciliation avec les autres confessions chrétiennes ("oecuménisme") entrepris depuis le concile par l'Eglise catholique ne doivent pas être inteprétés comme le signe que celle-ci renonce à sa prétention d'être "la seule et véritable Eglise du Christ".
Les autres Eglises, issues des différents schismes qui ont marqué les 2.000 ans d'histoire du christianisme, possèdent certes "des éléments de sanctification et de vérité", reconnaît le document du Vatican, mais de façon imparfaite et "déficiente".
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article
6 juillet 2007 5 06 /07 /juillet /2007 13:06
Via le Forum catholique

"[E]n Italie les traditionnalistes au sens français du terme (FSSPX, FSSP, etc.) sont peu nombreux: il y a seulement ici ou là quelques centres de messe, sous la houlette de Una Voce. Cela ne signifie pas qu'il n'y ait une sensibilité traditionelle, bien au contraire. Je dirais qu'ici nous n'avons peut être pas connu les pires dérapages de la liturgie comme en France (je rappelle avoir été choqué un dimanche à Paris, St. Eustache, par une sorte de pantomime pendant l'offertoire: ça, on ne le fait pas chez nous; du moins j'espère)."
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article
4 juillet 2007 3 04 /07 /juillet /2007 09:56
La Porte Latine

"Le dimanche 8 juillet 2007 à 10 h 00, à Biriatou (Pyrénées-Atlantiques), l’abbé David Aldalur, ordonné prêtre à Écône le 29 juin, célébrera sa première messe traditionnelle en latin dans son village natal. Mais il ne pourra le faire que dehors, sur la place publique. En effet, l’évêque lui a sèchement refusé l’accès à l’église où il a été baptisé, au prétexte qu’il s’agirait de sa part d’une « requête sentimentale ». Un comble, au moment où le pape Benoît XVI publie un Motu Proprio pour reconnaître que la messe traditionnelle en latin n’a jamais été interdite !" 

.. L’évêque de Quimper l’a autorisé sans condition à célébrer sa messe dans son diocèse, là où il le voudrait : cette messe autorisée aura donc lieu le lundi 6 août à 9 H 45 à l’église paroissiale Saint-Fiacre de Plogoff (Finistère).

En revanche, l’évêque de Bayonne, Mgr Pierre Molères, a refusé catégoriquement d’ouvrir l’église de Biriatou à l’abbé Aldalur, église où ce dernier a pourtant été baptisé. L’évêque a affirmé qu’il s’agissait de la part de l’abbé Aldalur d’une simple « requête sentimentale », dans la mesure où, selon lui, l’abbé Aldalur aurait été « conditionné par son milieu social ». 

Devant ce refus brutal et non motivé, la communauté villageoise s’est solidarisée avec l’enfant du pays. Le maire de Biriatou a autorisé la célébration de la messe sur la « place libre », en bas des marches de l’église. L’autel sera dressé devant le fronton ordinairement réservé à la pelote basque, ce qui permettra aux Biriatuar, gens de foi et grands « pilotari », d’unir deux éléments clés de leur culture ancestrale. La messe « interdite » aura lieu le dimanche 8 juillet à 10 H 00."

En 1988, le pape Jean-Paul II avait demandé aux évêques une application « large et généreuse » des directives du Saint-Siège concernant la messe traditionnelle en latin. Le pape Benoît XVI vient lui-même de promulguer un Motu Proprio qui élargit encore plus la possibilité de célébrer cette messe traditionnelle en latin. On ne peut donc que s’étonner du refus brutal de l’évêque de Bayonne à l’encontre d’un jeune prêtre basque, surtout en une époque où les vocations sacerdotales font cruellement défaut.

 

Suresnes, le 2 juillet 2007.

District de France de la Fraternité Saint-Pie X."

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article
22 avril 2007 7 22 /04 /avril /2007 08:12

Dieu Tout Puissant et Eternel
qui pour servir d'instrument à votre divine volonté dans le monde
et pour le triomphe et la défense de Votre Sainte Eglise,
avez établi l'empire des Francs,
éclairez toujours et partout leurs fils de vos divines lumières,
afin qu'ils voient ce qu'ils doivent faire pour établir Votre Règne dans le monde
et que, persévérant dans la charité et dans la force,
ils réalisent ce qu'ils auront vu devoir faire.
Par Notre Seigneur Jésus-Christ, Roi de France.
Ainsi soit-il

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article
17 mars 2007 6 17 /03 /mars /2007 22:48

Discours à un groupe de prêtres récemment ordonnés

ROME, Vendredi 16 mars 2007 (ZENIT.org) – Le pape Benoît XVI constate que la perte du « sens du péché » qui caractérise la société actuelle, est accompagnée d’une augmentation des « complexes de culpabilité ».

Ce phénomène, explique Benoît XVI, montre que l’homme a besoin de recevoir le pardon de Dieu, ce qui se réalise à travers le sacrement de la confession.

Le pape a reçu ce matin les participants au cours sur le for interne offert par le Tribunal de la Pénitencerie apostolique, à des prêtres récemment ordonnés.

Analysant la société actuelle, le pape a décrit une « humanité qui voudrait être autosuffisante, où de nombreuses personnes sont presque convaincues de pouvoir se passer de Dieu pour bien vivre ».

Et pourtant, a-t-il constaté « combien de personnes semblent tristement condamnées à faire face à des situations dramatiques de vide existentiel, combien de violence y a-t-il encore sur la terre, quelle solitude pèse sur l’âme de l’homme de l’ère de la communication ! ».

« Il semble aujourd’hui que l’on ait perdu le ‘sens du péché’ mais en contrepartie les ‘complexes de culpabilité’ ont augmenté », a-t-il affirmé.

« Qui pourra libérer le cœur des hommes de ce joug de mort, sinon Celui qui, en mourant, a vaincu pour toujours la puissance du mal par la toute puissance de l’amour divin ? » s’est interrogé le pape.

Dieu, a-t-il répondu, qui « est amour ».

« Dans le sacrement de la confession, le prêtre est un instrument de cet amour miséricordieux de Dieu », a expliqué Benoît XVI.

« L’engagement du prêtre et du confesseur est principalement celui-ci : conduire chaque personne à faire l’expérience de l’amour du Christ pour elle, en le rencontrant sur la route de sa propre vie », a-t-il ajouté.

« Que le prêtre, ministre du sacrement de la Réconciliation, sente toujours le devoir de manifester, à travers ses paroles et la manière d’approcher le pénitent, l’amour miséricordieux de Dieu », a conclu le pape.

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article
23 janvier 2007 2 23 /01 /janvier /2007 18:31
23/01/2007 14:15
LONDRES, 23 jan 2007 (AFP) - GB: le chef des catholiques se bat contre l'adoption par des homosexuels

Le cardinal Cormac Murphy-O'Connor, chef de l'Eglise catholique pour l'Angleterre et le Pays de Galles, est parti en guerre mardi contre le projet du gouvernement de forcer les agences d'adoptions à accepter les demandes de couples homosexuels.

Le cardinal a écrit une lettre à Tony Blair et son cabinet, les avertissant que son Eglise serait forcée de fermer les agences d'adoption catholiques si la loi les obligeait à agir contre leurs enseignements religieux.

Murphy-O'Connor, l'archevêque de Westminster, a indiqué que l'Eglise catholique aura "des difficultés importantes" à appliquer la législation qui condamne les discriminations contre les homosexuels dans la fourniture de biens et de services.

Cette législation, qui doit entrer en vigueur en avril, est en contradiction avec les enseignements de l'Eglise catholique sur le mariage et la vie familiale, a souligné le cardinal.

Selon les médias britanniques, Tony Blair, aurait de la sympathie pour le dilemme des catholiques et son cabinet serait en train de réfléchir aux modalités d'applications de la loi.

Mais Charles Falconer, le Lord Chancelor, qui a rang de ministre de la justice, a prévenu qu'il serait "extrêmement difficile" d'envisager des exceptions pour l'Eglise.

L'Angleterre et le Pays de Galles comptent sept agences d'adoptions catholiques qui représentent 32% des adoptions.

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article
26 décembre 2006 2 26 /12 /décembre /2006 23:47

25/12/2006 12:31
CITE DU VATICAN, 25 déc 2006 (AFP) - Benoît XVI: l'homme de la société post-moderne a besoin de Dieu

Benoît XVI a déclaré lundi que l'homme de la "société post-moderne" a plus que jamais "besoin d'un sauveur" face aux menaces "insidieuses" contre son intégrité personnelle et morale, dans son message au monde du jour de Noël depuis le balcon de la basilique Saint-Pierre au Vatican.

Le pape a fustigé l'illusion de "l'homme du 21ème siècle" qui "se présente comme l'artisan de son destin, "sûr de lui et autosuffisant".

"Mais ce n'est pas le cas. En ce temps d'abondance et de consommation effrénée, on meurt encore de faim et de soif", a-t-il déclaré, en évoquant encore la survivance de "l'esclavage", de "la haine raciale et religieuse", des guerres et des conditions de vie indignes.

"Comment ne pas voir que c'est justement du fond de l'humanité avide de jouissance et désespérée que s'élève un cri déchirant d'appel à l'aide", a déclaré Benoît XVI.

"A notre époque post-moderne, il a peut-être encore plus besoin d'un sauveur, parce que la société dans laquelle il vit est devenue plus complexe et que les menaces qui pèsent sur son intégrité personnelle et morale sont devenues plus insidieuses", a estimé le pape.

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article
26 décembre 2006 2 26 /12 /décembre /2006 14:11

"A Dubaï, capitale des Emirats arabes unis la pratique de l'islam n'empêche pas les galeries commerçantes comme le Wafi Shopping mail d'installer une pléthorique décoration de Noël." (Source : article du Figaro, la Planète fête Noël, du 24 décembre 2006.)

Aujourd'hui l'entreprise qui est menée pour détruire le catholicisme et donc la fête de Noël, ce ne sont pas les islamistes qui la mènent ni les musulmans, ce sont les mondialistes planétariens apatrides, internationalistes et immigrationnistes (sauf pour les Etats-Unis et Israël) qui la mènent, le tout au nom de l'"ouverture", de la "tolérance", au nom de la "démocratie", de la "liberté" (!!) et du droit des minorités qu'il s'agirait de respecter ! 

En France, les attaques contre Noël, ne viennent pas d'abord des islamistes mais des mairies et des pouvoirs laïcistes qui interdisent de faire des crèches parce qu'elles risquent de heurter la sensibilité des minorités (!!) On remarque que dans ce cas-là, la majorité n'a plus aucun droit. Curieux renversement des principes "démocratiques".

La persécution contre la religion catholique dans notre pays est menée non pas par des islamistes mais par des "français"... au gouvernement de la République dite "française", tous membres de la Secte cosmopolite, américano-sioniste. Et cette persécution est subtile, sournoise plus que violente. Finalement, elle est plus efficace.

"La société plurielle [...] est [...] dans incomparablement plus efficace que la société soviétique, qui a montré ses limites après une expérience de plus de soixante-dix années, alors même que ses principes philosophiques étaient au départ les mêmes que ceux qui sous-tendent aujourd’hui la société libérale dans le domaine du respect de la personne humaine et de la fraternité planétaire." (Hervé Ryssen)

Il s'agit effectivement de ne plus dire "joyeuse fête de Noël" (qui rappelle trop la naissance du Christ), mais "bonne fête".... Il s'agira aussi par exemple de faire travailler les gens le dimanche...., ou de supprimer le lundi de Pentecôte....

Dans ce contexte politique sournois, les pays musulmans sont autant victimes que nous des mondialistes cherchant à rayer les peuples et nations de la carte qui n'acceptent pas leur "démocratie" ni leur "Liberté". Exemple : Irak.

Ne nous trompons donc pas d'ennemi...

Enfin s'agissant de l'islam, vous remarquerez que les mondialistes le combattent dans le monde, au nom des "droits de l'homme", de la "démocratie" et de la "liberté" (IRAK), mais qu'ils le défendent et le protègent avec acharnement en Europe (SERBIE), exactement pour les mêmes principes. Europe qu'il s'agit d'affaiblir pour y détruire davantages les vieils Etats-nations en y suscitant des minorités ethniques qu'on défendra contre les vilaines "dictatures" voulant rester ce qu'elles sont (!!) Exemple : en Serbie en 1999 lorsque la petite Serbie chrétienne souhaitait rester un Etat libre et chrétien, les américains ont fait pleuvoir sur son sol une pluie de bombes, dans une nouvelle opération "Juste cause", pour qu'elle accepte la minorité musulmane des Kosovars albanais. Comme l’avait dit le général Wesley Clark, commandant en chef de l’OTAN en Europe à ce moment-là : "Il ne doit plus y avoir de place en Europe pour les sociétés ethniquement homogènes."
Source :
Hervé Ryssen, les Espérances planétariennes

Les islamistes sont eux mêmes manipulés par les néo-cons et autres mondialistes (UMPS en France) qui précisément poussent au "choc des civilisations" afin d'assoir la dictature mondialiste, "libre", "démocrate" et "laïque".

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article