Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 décembre 2007 6 08 /12 /décembre /2007 12:33
08/12/2007 10:33
 
LOURDES (Hautes-Pyrénées), 8 déc 2007 (AFP) - Ouverture des festivités du 150e anniversaire des apparitions de la Vierge à Lourdes
Le sanctuaire de Lourdes a ouvert samedi les festivités marquant le 150e anniversaire des apparitions de la Vierge Marie à Bernadette Soubirous en inaugurant un chemin du jubilé, a constaté une journaliste de l'AFP.
"Le jubilé, c'est plutôt des lieux forts que des temps forts. C'est quatre étapes sur un chemin: l'église paroissiale où Bernadette Soubirous a été baptisée enfant, le cachot où habitait sa famille au moment des apparitions, le sanctuaire avec en particulier la grotte et la chapelle où Bernadette a fait sa première communion", a indiqué à l'AFP Mgr Jacques Perrier.
"En faisant ce chemin qui peut-être réalisé toute l'année, ça donne des aspects importants de l'Evangile (...) C'est une façon de se reconcentrer sur les éléments essentiels", a fait valoir l'évêque de Tarbes et de Lourdes.
Samedi, jour de l'Immaculée Conception de la Vierge Marie, une messe internationale suivie en fin de matinée par l'ouverture symbolique des portes Saint-Michel, portes d'accès au sanctuaire, et une visite à la chapelle ouvraient le jubilé.
"Pour le 150e anniversaire, il n'y a pas de grande construction. Il y aura une trace visible avec cinq mosaïques sur la façade du Rosaire", qui devaient être dévoilées lors de la procession eucharistique samedi après-midi, a précisé Monseigneur Perrier.
La veille, une procession mariale aux flambeaux réunissant quelque 18.000 pèlerins, selon le sanctuaire, qui en attend le double samedi, s'est rendue à l'église paroissiale et au cachot, les deux premières étapes du chemin du jubilé.
La venue du pape Benoît XVI, "certainement à l'automne" selon Mgr Perrier, sera le temps fort de l'année jubilaire. Jusqu'au 8 décembre 2008, des fêtes liturgiques, des grands rassemblements, notamment pour les apparitions dont la première a eu lieu le 11 février, marqueront ce 150e anniversaire.
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article
8 décembre 2007 6 08 /12 /décembre /2007 09:38



La définition dogmatique

 

La définition du dogme  de l'Immaculée Conception par Pie IX, le 8 décembre 1854, s'exprime ainsi: "Nous déclarons, prononçons et définissons que la doctrine suivant laquelle, par une grâce et un privilège spécial de Dieu tout-puissant, et en vertu des mérites de Jésus-Christ, sauveur du genre humain, la bienheureuse Vierge Marie a été préservée de toute tache du péché originel au premier instant de sa conception, est révélée de Dieu et doit, par conséquent, être crue fermement et constamment par tous les fidèles" (Denzinger, n° 1641).

Cette définition contient surtout trois points importants:

1° la bienheureuse Vierge Marie a été préservée de toute tache du
péché originel au premier instant de sa conception. ... L'Eglise n'a pas défini quelle est la nature intime du péché originel, mais elle a fait connaître ses effets: inimitié ou malédiction divine, souillure de l'âme, état d'injustice ou de mort spirituelle, servitude sous l'empire du démon, assujettissement à la loi de la concupiscence, de la souffrance et de la mort corporelle, considérée comme peine du péché commun (IIe Concile d'Orange, Denz., 174, 175. - Concile de Trente, Denz., 788, 789). Ces effets supposentla privation de la grâce sanctifiante qu'Adam avait reçue avec l'intégrité de nature pour lui et pour nous, et qu'il a perdue pour lui et pour nous (Concile de Trente, Denz., 789).

2° c'est en vertu des mérites de Jésus-Christ, Sauveur du genre humain que Marie a été préservée du péché originel, comme l'avait déclaré en 1661
Alexandre VII (Denz., 1100). On ne saurait donc plus admettre comme le soutinrent quelques théologiens au XIIIe siècle que Marie est immaculée en ce sens qu'elle n'a pas eu besoin de rédemption, et que la première grâce en elle est indépendante des mérites futurs de son Fils.

Selon la bulle Ineffabilis Deus, Marie a été rachetée par les mérites de son Fils, et de la façon la plus parfaite par une rédemption, non pas libératrice du péché originel déjà contracté, mais par une rédemption préservatrice

A l'idée de rédemption préservatrice se rattache celle-ci que Marie, fille d'Adam, descendant de lui par voie de génération naturelle, devait encourir la tache héréditaire et l'aurait encourue de fait, si Dieu n'avait pas décidé de toute éternité de lui accorder ce privilège singulier de la préservation en dépendance des mérites futurs de son Fils.

Ce point de doctrine était déjà affirmé par la liturgie dans l'oraison propre de l'Immaculée Conception, qui fut approuvée par
Sixte IV (1476) et où il est dit: "Ex morte ejusdem Filii tui praevisa, eam (Mariam) ab omni labe praeservasti". La Sainte Vierge a été préservée du péché originel par la mort future de son Fils, c'est-à-dire par les mérites de Jésus mourant pour nous sur la croix.

On voit dès lors que cette préservation de Marie diffère beaucoup de celle du Sauveur lui-même, car Jésus ne fut nullement racheté par les mérites d'un autre, ni par les siens; il a été préservé du péché originel et de tout péché à un double titre: premièrement par l'union personnelle ou hypostatique de son humanité au Verbe, ... et secondement de par sa conception viriginale, due à l'opération du Saint-Esprit, Jésus ne descend pas d'Adam par voie de génération naturelle (selon la parole de
Saint-Augustin, De Genesi ad litteram, liv. X, c. 19 et 20, le Christ fut en Adam "non secundum seminalem rationem", mais seulement "secundum corpulentam substantiam". Cela n'appartient qu'à lui seul.

3° La définition du dogme de l'Immaculée Conception propose cette doctrine comme révélée, et donc comme contenue au moins implicitement dans le dépôt de la Révélation, c'est-dire dans l'Ecriture et la
Tradition, ou dans l'une de ces deux sources.

Le témoignage de l'Ecriture

La bulle Ineffabilis Deus cite deux textes de l'Ecriture: Gen., III, 15 et Luc, I 28, 42.

Dans le Genèse, ce privilège est implicetement ou confusément révélé comme en germe dans ces paroles de Dieu adressées au
serpent, figure du démon (Gen., III, 15): "Je mettrai une inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité; celle-ci t'écrasera la tête et tu la mordras au talon". Celle-ci, c'est-à-dire la postérité de la femme, car dans le texte hébreu, le pronom est masculin et désigne les descendants de la femme; de même dans les Septantes et la version syriaqye. La Vulgate a mis ipsa qui se rapporte à la femme elle-même. Le sens d'ailleurs n'est pas essentiellement différent, car la femme sera associée à la victoire de celui qui représentera éminemment sa postérité en lutte avec le démon au cours des âges.

Par elles-mêmes ces paroles ne suffisent certainement pas à prouver que le privilège de l'Immaculée Conception est révélé, mais les Pères, dans leur comparaison d'Eve et Marie, y ont vu une allusion à cette grâce, c'est à ce titre que Pie IX cite cette promesse.

La
tradition chrétienne a vu dans cette promesse, qui a été appelée le protévangile, le premier trait qui sert à désigner le Messie et sa victoire sur l'esprit du mal. Jésus représente, en effet, éminemment la postérité de la femme, en lutte avec la postérité du serpent. 

La bulle Ineffabilis Deus cite aussi dans la salutation de l'ange à Marie (Luc I, 28): "Je vous salue, pleine de grâce, vous êtes bénie entre les femmes", et les mêmes paroles dites par sainte Elisabeth sous la révélation divine (Luc, I, 42). Pie IX ne dit point que ces paroles suffisent par elles-mêmes à prouver que le privilège de l'Immaculée Conception est révélé; pour qu'elles aient cette efficacité, il faut y joindre la tradition exégétique des Pères.

Jean Chrysostome et Grégoire de Nazianze, icône russe du XVIIIe siècle



Cette tradition devient explicite avec saint Ephrem le Syrien (+373) (Dict. Théol., art. Ephrem, col. 192) et chez les Pères grecs au lendemain du Concile d'Ephèse (431), en particulier chez deux évêques adversaires de Nestorius: saint Proclus, un des successeurs de saint Jean Chrysostome sur le siège de Constantinople (434-446) et Théodote, évêque d'Ancyre (430-439), puis chez saint Sophrone, patriarche de Jérusalem (634-638), André de Crète (+ 740), saint Jean Damascène, mort vers le milieu du VIIIe siècle, dont les témoignages sont assez longuement rapportés par le P. X.-M. Le Bachelet, Dict. Apol., art., Marie, col. 223-231.

A la lumière de cette tradition exégétique les paroles de l'ange à Marie: "Je vous salue, pleine de grâce", ... la Sainte Vierge n'aurait pas reçu cette plénitude de grâce si son âme avait été un instant dans l'état de mort spirituelle par suite du péché originel, si elle avait été un instant privée de la grâce, détournée de Dieu, fille de colère, dans un état de servitude sous l'empire du démon. Saint Proclus dit qu'elle a été "formée d'un limon pur" (Orat. VI). Théodote d'Ancyre dit que le "Fils du Très-Haut est issu de la Trsè-Haute" (Hom VI, in sanctam Mariam Dei genitricem, 11-12). 

Jean Damascène
Saint Jean Damascène écrit que Marie est la fille très sainte de Joachim et d'Anne qui "a échappé aux traits enflammé du malin" (Hom. I in Nat., 7), qu'elle est un paradis nouveau "où le serpent n'a pas d'entrée furtive" (Hom. II in dormit., 2 col 725) qu'elle est exempte de la dette de la mort, qui est une des suites du péché originel (Hom. II in dormit., 3, col 728), elle doit donc être exempte de la déchéance commune.

Si Marie avait contracté le péché originel, la plénitude de la grâce aurait été restreinte en ce sens qu'elle ne se serait pas étendue à toute sa vie. L'Eglise, en lisant les paroles de la salutation angélique à la lumière de la
Tradition et avec l'assistance du Saint-Esprit, y a vu le privilège de l'Immaculée Conception, implicetement révélé, non pas comme l'effet dans la cause qui peut exister sans lui, mais comme une partie dans le tout; la partie est actuellement dans le tout au moins implicitement énoncée.

Le témoignage de la Tradition

 Justin, Les Vrais Pourtraits et Vies Hommes Illustres, 1584 Saint Irénée

La
Tradition elle-même affirme de plus en plus explicitement cette vérité. Saint Justin (Dial. cum Tryphone, 100), saint Irénée (Ad. Haereses, III, XXII, 3, 4; V, XIX), Tertullien (De Carne Christi, XVII), opposent Eve cause de la mort et Marie cause de la vie et du salut. Cette antithèse est constamment rééditée par les Pères (par exemple saint Cyrille de Jérusalem, saint Ephrem, saint Epiphane, saint Ambroise, saint Jérôme, saint Augustin, saint Jean Chrysostome, etc.), et elle trouve place dans les documents les plus personnels du magistère suprême, en particulier dans la bulle Ineffabilis Deus. ... Les Pères disent souvent de Marie qu'elle est immaculée, qu'elle a toujours été bénie de Dieu pour l'honneur de son Fils, qu'elle est intemerata, intacta, impolluta, illibata, entièrement sans souillure. 

Mosaïque de la Basilique de Saint Ambroise de MilanSaint AugustinSaint Ambroise dit de même de Marie qu'elle est exempte de toute souillure du péché "per gratiam ab omni integra labe peccati" (in Ps. CXVIII, 22, 30; P. L., XV, 1521), et

saint Augustin que "au sujet seulement de la Sainte Vierge Marie, l'honneur du Seigneur ne permet pas de soulever la question du péché" (De natura et gratia XXXVI, 42; P. L. XLIV, 267).

Il faut ajouter que, depuis le VIIe et le VIIIe siècle, on célèbre dans l'Eglise, surtout dans l'Eglise grecque, la fête de la Conception de la Bienheureuse Vierge Marie: en Sicile au IXe, en Irlande au Xe, presque dans toute l'Europe au XIIIe.

Le Concile de Latran de 649 (Denz., 256) appelle Marie "immaculée".

En 1476 et 1483,
Sixte IV parle en faveur du privilège à propos de la Conception de Marie (Denz. 734 s.)

Le Concile de Trente (Denz., 792) déclare lorqu'il parle du péché originel qui atteint tous les hommes, qu'il n'est pas de son intention d'y inclure la bienheureuse et immaculée Vierge Marie. En 1567, Baius est condamné pour avoir enseigné le contraire (Denz., 1073). En 1661,
Alexandre VII affirme le privilège en disant que presque tous les catholiques l'admettent, quoiqu'il ne soit pas défini (Denz., 1100). Enfin, le 8 décembre 1854, est promulgué la définition solennelle (Denz., 1641). 

(P. Reginald Garrigou-Lagrange O. P., La Mère du Sauveur et notre vie intérieure, Les Editions du Cerf, Imprimatur 1941, rééd. Editions Saint-Rémi, p. 36-45).

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article
7 décembre 2007 5 07 /12 /décembre /2007 21:06

Anne-Lorraine : Le Monde brise son silence

...et consacre un long article à l'ignoble assassinat.

MJ

source :

http://www.lesalonbeige.blogs.com/ -

Repost 0
Publié par Gertrude - dans Religion
commenter cet article
7 décembre 2007 5 07 /12 /décembre /2007 14:00

...est à lire. Extrait :

"Philippe Schmitt sait que la question du pardon va se poser : « C’est personnel. Mais le devoir de protection de la société est bien là. Je souhaite que la mort d’Anne-­Lorraine puisse servir. Je me sentirais fautif si mon pardon conduisait à une autre victime. Je n’en veux pas trop à l’individu, j’en veux plus au système qui fait qu’un gars comme ça puisse se promener sans problème dans la nature. Je ne veux pas qu’il ­puisse récidiver. C’est une question de volonté, pas de moyens. »

À Senlis, samedi dernier, le colonel Philippe Schmitt citait un grand chef militaire : « Ceux qui sont morts nous regardent et ne nous ont pas dit de nous arrêter. » Devant les deux mille personnes nouées par la peine et la révolte, il prenait cet engagement : « Anne-Lorraine, dorénavant, je mettrai toute mon énergie à ce que ton sacrifice ne soit pas vain. Ne rien faire serait pire que tout. »

Michel Janva


http://www.lesalonbeige.blogs.com/ -

Repost 0
Publié par Gertrude - dans Religion
commenter cet article
5 décembre 2007 3 05 /12 /décembre /2007 17:16
Paris Match ( édition de Belgique ) a consacré un article de deux pages sur Anne Lorraine.
L'article retrace le parcours professionnel de la jeune femme et du tueur . Vous y trouvez aussi la photo d'Anne Lorraine .
Il s'agit du Paris Match consacré à Maurice Béjart.
Repost 0
Publié par Gertrude - dans Religion
commenter cet article
5 décembre 2007 3 05 /12 /décembre /2007 13:16

Après contact avec lui, monsieur Schmitt nous autorise à communiquer dans un souci de paix, de vérité et de charité :

La famille d'Anne-Lorraine a souhaité vivre les jours qui ont précédé l'enterrement dans le recueillement et la prière et a demandé que son intimité soit strictement préservée. Cette attitude très digne a été respectée par les responsables politiques de notre pays dont monsieur Schmitt confirme que l'attitude, même discrète, a vraiment été à la hauteur du drame. Le Chef de l'Etat avait fait part aux parents d'Anne-Lorraine de son intention de se rendre aux obsèques, mais sa présence aurait entrainé la présence de journalistes et de caméras qui aurait entaché le recueillement et la ferveur souhaités par la famille, qui, rappelons-le, avait refusé toute prise de vue à l'intérieur de la cathédrale.

Monsieur Schmitt entrevoit tout le soutien dont sa famille est entourée et en particulier de la part de cette belle jeunesse venue en foule à Senlis et dont les témoignages sont si nombreux. Il sait déjà le dur combat qu'il va devoir mener pour que ce genre de drame ne se renouvelle pas et demande, dans un souci de cohérence de son action, que ne soient pas organisées de manifestation ou de marche au nom d'Anne-Lorraine.
Par ailleurs, contrairement à ce qui circule sur le net, Anne-Lorraine n'était pas fiancée.

Monsieur Schmitt a approuvé ces lignes. N'hésitons pas à les faire circuler autour de nous et à les faire notres.

Le Salon Beige

Repost 0
Publié par Gertrude - dans Religion
commenter cet article
5 décembre 2007 3 05 /12 /décembre /2007 01:24

Interrogé au cours du 19/20 (ici à 3h37) et ce matin sur RTL (ici). Edifiant.

Lahire


source :

http://www.lesalonbeige.blogs.com/ -

 

 

Repost 0
Publié par Gertrude - dans Religion
commenter cet article
3 décembre 2007 1 03 /12 /décembre /2007 23:12

Ainsi titre cet article du Figaro qui propose un entretien de l'avocate de la première victime du meurtrier présumé d'Anne-Lorraine Schmitt. Thierry Deve Oglou avait été condamné à 5 ans de prison dont deux ferme en 1996, après que la cour d'assises a décidé de qualifier les faits d'agression sexuelle au lieu de viol et donc de redescendre l'affaire en correctionnelle.

Lahire


http://www.lesalonbeige.blogs.com/ -

Repost 0
Publié par Gertrude - dans Religion
commenter cet article
3 décembre 2007 1 03 /12 /décembre /2007 10:15
Prière pour le repos de l'âme de la jeune Anne Lorraine Schmitt :

http://idescharbinieres.hautetfort.com/archive/2007/12/01/priere-pour-anne-lorraine-schmitt.html

samedi, 01 décembre 2007
En ce premier jour de l'Avent prions pour Anne-Lorraine Schmitt

Seigneur, n'oublie pas ce que tu es pour les tiens:
un Père qui aime à pardonner,
un ami qui ne ferme jamais son coeur.
Écoute-nous quand nous t'implorons pour Anne-Lorraine
que tu viens de rappeler à Toi.
Tant qu'elle a vécu au milieu de nous,
tu as été son espérance et sa foi:
maintenant, reçois-la dans ta maison à la place que tu as préparée;
ouvre-lui tes bras,
et donne-lui le bonheur que rien ne peut détruire.
Par Jésus Christ Notre Seigneur.
Amen.
Repost 0
Publié par Gertrude - dans Religion
commenter cet article
3 décembre 2007 1 03 /12 /décembre /2007 10:09
Le père d’Anne-Lorraine, Philippe Schmitt, a diffusé une lettre par laquelle il annonçait la messe de funérailles de Senlis et remerciait pour les chaînes de prière et les messes.

Il ajoutait ceci :

« La perte d’un être cher est toujours très douloureuse, mais ce sont les circonstances de la disparition d’Anne-Lorraine qui nous anéantissent. Nous n’osons pas imaginer le « film » d’horreur qui s’est déroulé dans ce wagon fermé du RER D.

On peut lire la suite à l'adresse suivante :

http://www.spcm.org/Journal/spip.php?breve4157 -
Repost 0
Publié par Gertrude - dans Religion
commenter cet article
3 décembre 2007 1 03 /12 /décembre /2007 10:06

Le père d'Anne-Lorraine a diffusé une lettre dans laquelle il s'engage pour que le sacrifice de sa fille ne reste pas vain :

"Sans haine, mais avec détermination nous sommes en droit de nous interroger : Pourquoi un individu déjà condamné pour des agressions sexuelles a-t-il pu récidiver ? Dans 5, 10, 15 ans chacun sait qu'il sera de nouveau libre. Quadragénaire, il aura tout loisir de recommencer. Je tremble déjà pour vos filles, je suis inquiet pour Béatrice et Bénédicte. Dans les semaines qui viennent, pour que le sacrifice d'Anne-Lorraine ne soit pas vain, ce sera mon combat. Je lui dois bien cela..."

On apprend par ailleurs que cet assassin -qui n'a fait que 2 ans de prison ferme pour un viol commis en 1995 (DEUX ans !)- a avoué avoir

"visionné un film pornographique avant de monter dans le RER et de céder à (sa) pulsion".

Au-delà du crime abject commis par cet homme, il faut bien se demander quelle responsabilité portent les juges qui l'ont libéré, les marchands de pornographie et jusqu'aux politiciens qui permettent leur diffusion !

Michel Janva

http://www.lesalonbeige.blogs.com/ -

Repost 0
Publié par Gertrude - dans Religion
commenter cet article
3 décembre 2007 1 03 /12 /décembre /2007 09:55
Tania :


"Sur I-Tele :un bandeau laconique au bas de l'écran (Mme Boutin et M.Woerth ne sont même pas nommés ..)"



Olivier :


"20h03 : comme dans les titres précédents, France Info parle de l'enterrement de « la jeune femme » (sans donner son prénom) qui a été tuée dimanche, mais prétend qu'il n'y avait qu'« un millier » de personnes...".



Agnès :



""Silence complet sur TF1 et France 2" Suggestion : leur écrire pour s'enquérir des raisons de leur silence. Si nous sommes assez nombreux à le faire (avec fermeté mais retenue et politesse), cela aura peut-être des résultats".



Hist92 :



"Avez-vous remarqué que le reportage de France3 a fait mention de son appartenance aux Scouts de France, alors qu'il s'agit des Scouts d'Europe, ce qui n'est pas tout à fait la même chose ?"





Anne F  :

:"Je me faisais la meme reflexion que vous... J'ai envoyé un mail a TF1 et France 2 pour leur dire que je suis scandalisée! J'attends leurs réponses! Sur RTL ce matin a 7h, j'ai entendu un reportage sur les obsèques d'Anne-Lorraine (1min je pense), bravo!

Quant a la représentation du gouvernement, on avait annoncé Eric Woerth (ministre délégué au budget...le seul libre ce jour la?). Je pense que Christine Boutin y est allée en son nom personnel, ou du moins de sa volonté propre.
Pour la mention aux scouts de France, je pense que c'est de l'ignorance, le reportage était très bien".



Anne :


"Je viens d'envoyer un mail à TF1 et France2 pour leur faire part de mon indignation, je ne sais pas si cela servira à grand chose mais si nous le faisons tous peut être prendront-ils conscience de quelque chose. Je continue à prier pour Anne-Lorraine et sa famille.
Que cette jeune fille et sa famille soit un exemple pour nous tous".



Anne F :


"RTL a consacré un reportage (environ 1 min)ce matin à 7h".



Liliane :"Je suis révoltée. Révoltée par l'attitude des medias qui passent sous silence la petite information. Ah ! Elle dérange la petite information, l'ultime précision : Anne-Lorraine allait à la messe quand elle a été lâchement assassinée ! Le prêtre qui a célébré notre messe, aujourd'hui, en ce début d'Avent, nous a bien demandé, de prier pour elle et pour sa famille.
Tuer une jeune fille sans défense, et catholique de surcroît, cela intéresse moins que deux jeunes qui, complètement illégalement, se tuent en petites motos (on va accuser la police sous peu). Bien sûr, ce sont des jeunes, la mort de jeunes est toujours révoltante. Mais pourrait-on faire enfin la part des choses et accéder à une information propre et non tronquée.
La mort d'Anne-Lorraine, si horrible soit-elle, n'aura pas été inutile pour nous, catholiques. Elle nous permet de réaliser combien nous sommes "passés de mode" et que seuls des fossiles vont à la messe.... Dieu est Amour. Anne-Lorraine est déjà près de Lui. Mais que ce message de haine soit pour nous tous une alerte. Transformons-le en message d'amour. N'ayons plus peur de nous dire catholiques. Et quand le courage faiblira, pensons au martyre d'Anne-Lorraine. Et reprenons courage en son nom".




Marsouin :


"Vous trouverez ci-dessous un texte que je propose comme un support à envoyer aux rédactions de TF1 et France 2 pour les interpeller sur leur silence...

Aucun de vos journaux télévisés du week-end ne semble avoir fait état des funérailles d'Anne-Lorraine Schmitt décédée dimanche dernier dans le RER D sous les assauts d'un barbare en liberté. Au moins deux mille personnes se sont rassemblées dans et autour de la cathédrale de Senlis. Pas un mot. Rien. Alors que vous nous avez rebattu les oreilles avec la succession de marches silencieuses pour les deux jeunes accidentés de la route de Villiers le Bel.
Faut-il brûler des voitures pour se voire reconnaître voix au chapitre dans ce pays? Votre silence pesant est celui que l'on attend d'un complice, pas d'un organe d'information tel que le votre.
Pourquoi n'avez-vous rien dit? Auriez-vous honte de cette réalité, celle d'une jeune française assassinée par un récidiviste?J'attends, avec plusieurs milliers d'autres téléspectateurs votre réponse que je lirai avec attention et que je me chargerai de diffuser autour de moi".



Source :

http://www.lesalonbeige.blogs.com/ -

 





Repost 0
Publié par Gertrude - dans Religion
commenter cet article
3 décembre 2007 1 03 /12 /décembre /2007 09:48

Reportage photos sur le site de M6.
Reportage de M6 (6 minutes).
Reportage de France-Info (en bas de ce post de notre ami Polydamas).
Reportage de France 3 Picardie.


source :

http://www.lesalonbeige.blogs.com/ -

Repost 0
Publié par Gertrude - dans Religion
commenter cet article
3 décembre 2007 1 03 /12 /décembre /2007 09:33
Michel :


"je voudrai simplement m'associer à la douleur de toute la famille, les proches et tous les amis d'Anne-Lorraine horrifiés par cet acte barbare et leur dire que je prie pour elle et pour vous tous qui souffrez. Nous pleurons avec vous".



Crouillebois :


"Poignant l'adieu de sa plus petite soeur... Bondée la cathédrale, oui, beaucoup de monde aussi sur le parvis (parcouru par un vent glacé): beaucoup de police aussi et de journalistes, caméramens et photographes".




Cathy :



"Mon Mari et mes enfants se joignent à moi pour vous présenter nos sincères condoléances.
Nos pensées vous accompagnent pour cette terrible épreuve. Anne-Lorraine a été courageuse jusqu'à son dernier souffle !"



MAA :



"Je reviens des funérailles de Senlis. Beau temps ensoleillé, grand froid et beaucoup de monde, à l'intérieur de la cathédrale où étaient la famille, les amis, les scouts et les proches, et à l'extérieur où étaient tous les autres dont moi. La place devant la cathédrale était pleine. J'ai donc suivi la cérémonie sur la place par haut-parleur. La foule était calme et recueillie. Pas de journalistes, hormis un petit cameraman de M6 très discret. L'homélie était sobre, dense et d'un ton juste, sans guimauve sur le pardon des offenses: le prêtre nous a encouragés à demander à Dieu la force de ne pas vivre dans la rancune.
Je retiens surtout du prêtre cette phrase qui fait écho à ce que vous écriviez : "Anne-Lorraine a défendu sa chasteté jusqu'au martyre". Jusqu'au martyre! Voilà un mot qui sonne étrangement dans notre société aseptisée et chloroformée... Anne-Lorraine est un exemple pour la jeunesse française, mais les médias se garderont bien de le dire".


Guillaume :


"Cet après-midi, j'ai pu assister aux obsèques d'Anne-Lorraine. Permettez moi, vous ses parents, ses frères et soeurs de vous remercier. Je rends grâce à Dieu et à la Sainte Vierge. Cette cérémonie nous a permis, à nous les inconnus, d'entrevoir le Ciel. Cette communauté réunie autour du Christ et de sa Mère en mémoire d'Anne-Lorraine a donné l'image d'une France incroyablement vivante. Vivante et heureuse, comme l'est aujourd'hui Anne-Lorraine.
La ferveur de l'assemblée, portée par des chants magnifiques, les prêtres en nombre, la divine hauteur du sermon, tout nous a emmenés aux pieds de notre Dieu, aux côtés de notre soeur.
Je sors de là avec une douce certitude. Il existe encore un peuple déterminé et qui cherche à vivre sans concession au monde, dans une ferme Charité. Quelle image que ces jeunes filles et jeunes gens, fermes et doux! On imagine sans peine leurs familles à venir. Ces futurs enfants à qui appartient notre avenir terrestre.
Après ce temps de recueillement et de prière arrive le temps de l'action. Calmement, mais avec force, nous allons enfin agir pour changer cette vie. Nous avons trop tardé, mais Anne-Lorraine nous a donné le signal. Je vais faire à mes 4 enfants un monde différent de celui qu'on veut m'imposer. Un monde différent de celui qu'on veut me voir rallier. Aujourd'hui, j'entre en résistance".





Sylvie :


"Tu étais si belle... Je prie pour sa famille, ses 2 soeurs, ses 2 frères, ses parents. Je prie pour qu'ils aient la force de continuer. Anne-Lorraine, tu as eu ce courage, qui fait de toi une femme extraordinaire, tu n'es plus, mais tu seras toujours dans le coeur des senlisiens. Nous avons appris l'horreur à la messe de dimanche soir, puis les informations ont continué, on ne parle que de toi depuis une semaine, tu es notre petite sainte, martyr malheureusement. Tu incarnais tellement la gentillesse, l'intelligence, et la force ... Tu as quand même réussi à le blesser, ce qui a permis de le retrouver. Tu es partie là-haut et je pense que le bon Dieu est là près de toi. De toi, il ne nous reste que quelques photos, et un exemple de courage. Non tu n'as pas cédé à cet animal. Nous nous souviendrons de toi ...Toujours".


Bogomir :


"J'étais, moi aussi, dans le vent froid. J'ai entendu la phrase; "la région est en deuil".
Je pense personnellement que lorsqu'une jeune fille défend sa chasteté jusqu'au martyre, ce n'est pas juste la région qui est en deuil, mais la France, et même au delà toute la chrétienté".


Pierre :


Voici une partie du témoignage de Paul Henri Schmitt à l’occasion des obsèques de sa sœur Anne Lorraine, dimanche 1er décembre 2007 en la cathédrale de Senlis, diffusé sur France info à 20h32 :

“En tant que frère cadet, tu me transmets la responsabilité d'être l'aîné , donc le devoir de veiller sur nos frères et sœurs et d’épauler nos parents.
En tant qu'officier, je ne peux que m’incliner devant le courage dont tu as fait preuve, qui est pour chacun de nous une leçon. C est ta détermination qui nous a livré ton agresseur.
Enfin, en tant qu'homme tu resteras pour moi un modèle et une lumière dans les moments de doute, toi qui ne laissais pas de place à la médiocrité.
Anne-Lorraine, je le dis haut et fort, je suis fier d’être ton frère. Toute la famille est déterminée pour lutter, sans haine mais avec force, pour que ton sacrifice ne soit pas vain et qu'un tel drame ne se reproduise plus jamais."

En tant qu'ami de PH depuis plusieurs années, je voudrais lui manifester tout mon amitié, mes prières et mon soutien, en tant qu'ami, frère scout et chretien, à lui et toute sa famille, si terriblement touchés par le martyre de leur fille. Quand j'ai appris la terrible nouvelle, j'ai regardé l'évangile du jour, dans lequel le Christ en croix déclarait au bon larron "Je te le dis, aujourd'hui même tu seras avec moi au Paradis". Belles paroles d'Espérance qui me font croire qu'aujourd'hui. Anne-Lorraine est auprès de Dieu, avec ses anges et ses Saints.
Requiem aeternam dona eis, Domine, et lux perpetua luceat eis, cum sanctis tuis in aeternum, quia pius es.



Coëtquidan :



"La communauté catholique des écoles de Saint-Cyr Coëtquidan s'est associé à la famille d'Anne-Lorraine lors de la traditionnelle messe du 2 S, hier à Coëtquidan. L'assistance était nombreuse à prier pour le repos de son äme et pour sa famille. Un bel hommage. Que du ciel, elle veille sur nous".




Pierre-Antoine :



"L'Amour crucifié, douloureux mais toujours vainqueur.
Anne-Lorraine est donc morte il y a tout juste une semaine, comme elle avait vécu : en chrétienne cohérente et en femme libre.
Face à la tentation généralisée d'une vie au fil de l'eau, elle a résisté à son agresseur tout comme elle avait résisté aux sirènes d'une société où tout pousse à vivre comme si Dieu n'existait pas.
Anne-Lorraine, ton témoignage prend une force considérable pour la jeunesse de France et du monde... (suite)".



Ours :

"ce court message depuis un Théatre d' Operations Extérieures pour dire que quelques militaire s'associent à la peine de la famille d'Anne -Lorraine et que nos aumoniers pous ont fait prier pour elle ce soir..."



Crouillebois :


"Comme Guillaume et pour les mêmes raisons  J'ENTRE EN RESISTANCE".



Philippe :


"Remerciements à la famille d'Anne Lorraine qui a su, malgré sa douleur, organiser cette messe d'A Dieu".



Lala :


"Ne rien attendre du monde, est une dure et réelle vérité.
Les mots ne changent pas les hommes, mais la prière atteint Dieu.
Pour nous réconforter, nous devons nous imprégner des Béatitudes.
Nous devons témoigner de notre foi, tous, ainsi nous trouverons force les uns avec les autres.
Soutenons-nous les uns auprès des autres, et dans le Christ.
Un même esprit nous guide, celui de Dieu et non celui du monde, et l'Esprit de Dieu est l'amour.
Ne nous décourageons pas, mais au contraire prenons force et zèle auprès du Seigneur qui est le meilleur guide. Courage, courage, courage.
Je retiendrais ceci : "à la résurrection...on est comme des anges dans le ciel" (Matthieu 22, 30).
Alors Anne-Lorraine, vous êtes maintenant un ange".


source :

http://www.lesalonbeige.blogs.com/ -

Repost 0
Publié par Gertrude - dans Religion
commenter cet article
1 décembre 2007 6 01 /12 /décembre /2007 18:04

Liberté Politique écrit :

"Lorsqu’elle a été agressée, ses parents l’attendaient pour la messe. C’était le jour de la fête du Christ-Roi. Elle a été poignardée au cœur, comme le fut une autre jeune fille, Lindalva Justo de Oliveira, assassinée par l'un des pensionnaires de l'Abri dont elle s'occupait, pour avoir défendu sa virginité. C’était en 1993, le Vendredi saint. Lindalva vient d’être béatifiée à Salvador de Bahia, le 25 novembre, jour de la fin tragique d'Anne-Lorraine.

À l'occasion de cette béatification, l’agence Zenit rappelait qu’« à côté du martyre sanglant pour des motifs de persécution antichrétienne, l'Église catholique reconnaît le martyre de la pureté. Une tradition qui remonte aux premiers siècles chrétiens. » Le terme est employé par Pie XII à propos de sainte Maria Goretti, tuée à 12 ans en 1902, qu’il invoquait comme « petite et douce martyre de la pureté »."

Lahire



source 


http://www.lesalonbeige.blogs.com/ -

Repost 0
Publié par Gertrude - dans Religion
commenter cet article
1 décembre 2007 6 01 /12 /décembre /2007 18:00

16h05 : La messe d'enterrement se termine et des milliers de personnes se succèdent dans la cathédrale pour l'absoute. Nous venons de chercher  des dépêches, des annonces, quelques phrases qui annonceraient ou relayeraient la messe d'enterrement d'Anne-Lorraine. Voilà le résultat :

Se peut-il que nous ayons si mal cherché?

16h16 : Un entrefilet lapidaire sur le fil du Figaro :

"Environ 1.500 personnes ont assisté samedi à Senlis aux funérailles d'Anne-Lorraine Schmitt, 23 ans, retrouvée poignardée le 25 novembre à Creil (Oise) dans le RER D, a constaté un journaliste de l'AFP".

La cathédrale archi-pleine, le parvis et la place noire de monde suivant la messe retransmise par hauts-parleurs, les rues adjacentes pleines également et le journaliste ne compte que 1500!

16h18 : Dépêche sur France-Info un peu plus longue où l'on apprend que l'Etat était représenté par le ministre du logement... Oui, Christine Boutin, la seule catholique de la bande. Le même État qui nous surine qu'il y a une sphère privée et une sphère publique! Pitoyable...

16h32 : "Agression du RER D : des milliers d'anonymes aux funérailles" titre LCI.

16h53 : Enfin une dépêche AFP sur le site de La Croix.

source :

http://www.lesalonbeige.blogs.com/ -

 
_qoptions = { tags:"typepad.core" }; _qacct="p-fcYWUmj5YbYKM"; quantserve();
Repost 0
Publié par Gertrude - dans Religion
commenter cet article
1 décembre 2007 6 01 /12 /décembre /2007 17:56
Anonyme :


"Que Dieu bénisse votre famille, vous qui avez été jugés digne de porter cette si lourde croix! Nous prions bien pour vous et nous vous remercions de témoigner qu'il existe encore en France des Catholiques digne de ce nom dont la réaction face à la mort montre une grande conscience de la vie éternelle à laquelle nous sommes appelés... "

Catherine :


"Toutes mes pensées vous accompagnent. Toutes mes prières vont à Anne-Lorraine et à vous tous. Je suis à vos côtés par la prière en ce jour terrible des obsèques. Je suis anéantie. Je suis prête à vous aider dans le combat que vous allez mener pour la justice.
Repose en paix Anne-Lorraine. Tu es devenue un symbole. Ta résistance courageuse a permis te confondre très rapidement ce criminel et ainsi tu as permis de sauver d'autres jeunes filles...
Nous nous battrons pour toi, en souvenir de toi et pour ta famille".


source :

http://www.lesalonbeige.blogs.com/ -



Repost 0
Publié par Gertrude - dans Religion
commenter cet article
1 décembre 2007 6 01 /12 /décembre /2007 17:51

Des témoignages sur place nous font part d'un recueillement et d'une ferveur exceptionnelles. Beaucoup de scouts, d'officiers, de jeunes, d'anonymes venus dire A Dieu à Anne-Lorraine, entouraient la famille et les proches dans la cathédrale bondée, sur le parvis et les rues adjacentes. On peut parler de plusieurs milliers de personnes. Et pourtant, la "grande presse" assure un service plus que minimal...
Plus d'informations sur notre page spéciale que vous pouvez alimenter pour que la vérité se sache.

Le Salon Beige


source :


http://
www.lesalonbeige.blogs.com/ -

Repost 0
Publié par Gertrude - dans Religion
commenter cet article
29 novembre 2007 4 29 /11 /novembre /2007 23:33

Ainsi titre un nouvel éditorial de Gérard Gachet. C'est ce que souhaite également une de nos lectrices qui nous laisse ce commentaire :

"Que les bannières de Chrétienté, étendards scouts et baussants portés par des milliers de jeunes viennent s'incliner samedi en la cathédrale de Senlis!

Que la jeunesse de France vienne témoigner à Senlis de cette vie chrétienne, cet idéal scout et cet élan français qui animait Anne-Lorraine!

Que la France entière voie Anne-Lorraine accompagnée dans sa dernière messe terrestre par des milliers de ses enfants, fiers de leurs racines chrétiennes!

Que notre jeunesse montre ce qu'elle est! A genoux sur le sol français, qu'elle prie pour le repos d'une d'entre elle pour que sa mort serve à la résurrection de notre pays qu'elle aimait tant!

Que cette même jeunesse se remette ensuite debout et oeuvre à établir le Règne du Christ dans toute sa vie et dans notre beau pays, relevant fièrement le défi lancé par Jean-Paul II : "si vous devenez ce que vous devez être, vous mettriez le feu au monde"!

Jeunes de France, rendez-vous à la cathédrale de Senlis samedi à 14h00 car nous "Sommes la jeunesse de Dieu! La jeunesse de la fidélité!"

Lahire


source :

http://www.lesalonbeige.blogs.com/ -

Repost 0
Publié par Gertrude - dans Religion
commenter cet article
29 novembre 2007 4 29 /11 /novembre /2007 23:24
Le père d'Anne-Lorraine étant officier supérieur de l'armée de terre, un lecteur nous demande de diffuser le message suivant qui s'adresse aux militaires. Nous le faisons bien volontiers.



" Les obsèques auront lieu le samedi 1er décembre à 14h00 en la cathédrale de Senlis (Oise). Selon le souhait du colonel S. et de son épouse, tous ceux qui souhaitent assister à la cérémonie religieuse peuvent se joindre à la famille. En revanche, l'inhumation aura lieu dans la stricte intimité familiale.


Tenue pour les militaires : T21 (vareuse, gants blancs). Compte tenu du grand nombre de personnes attendues, il est conseillé de privilégier les transports en bus mis en place au départ des Invalides et du quartier général des Loges. Les épouses et les époux désirant accompagner leur mari ou femme sont autorisés à utiliser ces bus. Départ à 12h00 et retour à l'issue de la messe (durée 2 heures environ). Inscription préalable auprès du 01 39 21 31 26. Date limite des inscriptions : vendredi 30 novembre 11h00.




Le 41ème RT de Senlis est également en mesure d'accueillir une cinquantaine de véhicules. Un bus assurera ensuite la dépose à la cathédrale : 13h00 et 13h30. Inscription préalable au 01 44 42 37 20. Date limite des inscriptions : vendredi 30 novembre 11h00.





Ceux qui souhaitent manifester leur solidarité à la famille sous la forme d'un don peuvent l'adresser à Terre Fraternité. Ces dons contribueront au financement des obsèques. Le reliquat sera adressé, selon les voeux de la famille, à l'association Caminos de Esperanza, au sein de laquelle Anne-Lorraine était particulièrement engagée. Adresse : Association Terre-fraternité / 1 bis, rue de Martignac / 75007 Paris (chèques à l'ordre de Terre Fraternité, préciser obsèques d'Anne-Lorraine)."



Le Salon Beige 
29 novembre 2007
Anne-Lorraine : communiqué des Scouts d'Europe

Les Guides et Scouts d'Europe communiquent :

"Anne-Lorraine, ancienne Akela de clairière a été tuée sauvagement dans le RER dimanche dernier.
Ses parents ont émis le souhait que le corps d’Anne-Lorraine soit veillé jusqu’à l’inhumation. Il est proposé pour cela, à toutes les personnes ayant ou ayant eu un lien avec les Guides et Scouts d’Europe, d’assurer une présence vendredi 30 novembre de 15 h à minuit au funérarium de Senlis.
Ni fleurs, ni couronnes, mais des dons au profit d’une association caritative (précisée ultérieurement).
Pour une bonne organisation il vous est demandé de contacter Béatrice Giraud (secrétariat général) au 01 49 95 96 00.
Les personnes qui souhaitent écrire à la famille peuvent adresser leur lettre à :
AGSE secrétariat Général, Béatrice Giraud, 29 rue de Clichy, 75009 Paris.



Prière Guide



« Seigneur Jésus,
Apprenez-nous à être généreuse,
À vos servir comme vous le méritez,
À donner sans compter,
À combattre sans souci des blessures,
À travailler sans chercher le repos
À nous dépenser sans attendre d’autres récompenses
Que celle de savoir que nous faisons Votre sainte volonté. »


St Ignace



Lahire    http://www.lesalonbeige.com/




Repost 0
Publié par Gertrude - dans Religion
commenter cet article
28 novembre 2007 3 28 /11 /novembre /2007 22:59
Selon le Salon Beige du 28 novembre 2007


Vos blogs et Anne-Lorraine : le temps de la prière et du recueillement



La mort d'Anne-Lorraine nous a tous profondément touchés et nous tenons à adresser toutes nos condoléances à sa famille et à l'assurer de nos prières. Alors qu'elle rejoignait sa famille dimanche dernier pour se rendre à la messe, Anne-Lorraine est tombée sous les coups d'un criminel. Sa foi la rapproche de nous et de beaucoup d'entre vous.

Beaucoup ressentent une profonde injustice dans la mort de cette jeune femme, dans le traitement médiatique et politique de ce crime dans la crise que traverse notre pays ces jours-ci. Plusieurs demandes nous sont parvenues pour organiser des manifestations et autres "marches blanches".



Mais voilà, par respect du mystère de la mort qui dépasse nos clivages terrestres, par respect de la mort d'Anne-Lorraine permise par Dieu, par respect de la douleur de sa famille et parce que la mort d'Anne-Lorraine, pas plus que sa vie, ne nous appartient, nous n'organiserons aucune manifestation.
Toute la place revient en ces jours où le silence doit être respecté, à sa famille, son fiancé et à ses proches plongés dans le deuil.

Ce n'est pas pour autant que rien ne doit être fait  :

  • Catholique, chacun peut décider de se rendre à la messe d'enterrement pour se recueillir et prier samedi 1er décembre à 14h00 en la cathédrale de Senlis, les uns en uniforme scout, les autres entre anciens amis, etc. Le père d'Anne-Lorraine invite ceux qui le souhaitent à entourer sa famille à cette occasion. La cathédrale et ses abords peuvent accueillir beaucoup de monde, vraiment beaucoup...

  • Catholique, chacun peut faire dire des messes dans la semaine ou samedi prochain à 14h00 dans sa paroisse, son aumônerie, son groupe scout, etc.


  • Catholique, chacun peut aussi organiser des veillées de prières dans son foyer, sa paroisse, etc.
  • Catholique, chacun peut s'unir aux chaînes de prières qui circulent sur le net.

Nous vous proposons de relayer toutes ces initiatives sur ce post.
Qu'Anne-Lorraine repose en paix. Nous prions pour elle, sa famille et son fiancé.

Le Salon Beige
e-deo
Chrétien dans la cité
Ab imo pectore



Veillées de prières :




Les scouts et guides d'Etaples du groupe Saint Josse se réuniront devant le Saint sacrement ce vendredi à 18h30 en l'église Saint Michel et prieront ensemble pour Anne-Lorraine.



8 décembre : Veillée de l'Avent du groupe S.U.F Tom MOREL. A l'issue de la veillée, Adoration du Saint Sacrement en l'église de Moisson (Yvelines) à 22h : Anne-Lorraine sera présente dans nos prières

Chaînes de prières :



  • "N'hésitons pas à nous joindre à cette chaîne de prière, pour elle, sa famille, ses amis et pour son meurtrier. L'enterrement a lieu samedi, d'ici là on peut réciter chaque jour pour eux une dizaine de chapelet".

  • "Nous dirons A-Dieu à Anne-Lorraine Samedi à 14H en la Cathédrale de Senlis. Je vous propose pour ceux qui nous pourrons pas être présent de dire une un chapelet ou une dizaine à son intention et pour que sa famille puisse trouver la Force et le Courage de vivre cette épreuve dans la Foi".



Messes :



  • Une messe pour Anne-Lorraine vient d'être célébrée (mercredi soir) en la chapelle du Lycée Militaire de Saint-Cyr l'Ecole en présence de deux de ses frères qui sont passés par ce lycée. Cette cérémonie très émouvante et très priante a été suivie par des cadres et plus de 200 élèves du lycée... Que la Sainte Vierge console cette famille éprouvée !


  • Messe dite pour Anne-Lorraine en présence du personnel de la Maison jeudi 29 novembre à 19h30 à la Chapelle de la MELH de Saint Denis.


  • Messe pour Anne-Lorraine le jeudi 6 décembre à 18H45 à St Jean-Baptiste de la Salle (métro Pasteur).

Source :

http://www.lesalonbeige.blogs.com/ -



 

 

 





 

 

Repost 0
Publié par Gertrude - dans Religion
commenter cet article
28 novembre 2007 3 28 /11 /novembre /2007 09:26
Selon le Salon Beige :


"La victime du RER D se rendait à la messe

On m'informe que la victime du RER D était une jeune étudiante, habituée de la route St-Martin. Elle avait fait notamment les JMJ à Cologne. Etudiante à l'école de journalisme du Celsa à Paris et très engagée dans le mouvement scout, elle était l'aînée de cinq enfants. Ses parents l'attendaient dimanche sur le quai de la gare d'Orry-la-Ville pour aller à la messe.

Selon le procureur, elle a été très courageuse. Elle s'est défendue âprement : l'agresseur-récidiviste, placé en garde à vue, a été blessé à l'aine et n'a pu la violer. Des cheveux et des traces de sang de la jeune femme ont été retrouvés sur lui."

RIP

Michel Janva


source :

http://www.lesalonbeige.blogs.com/ -



Voici le texte qu'une de ses amies a posté sur le Forum Catholique:

"Vous avez sans doute entendu parler de la jeune femme qui a été poignardée dans le RER, hier. Je la connaissais. Elle avait 23 ans, avait une foi profonde et lumineuse, était joyeuse, pleine d'enthousisame, avec un fichu caractère. Je ne vous donne pas son nom, ses parents ne souhaitent pas qu'il soit divulgué.

Mais portez là dans vos prières. Priez pour que le Christ l'ait accueillie avec tendresse, après les longues minutes d'agonie. Priez pour ses parents, ses quatre frères et soeurs. Priez aussi pour son agresseur.

Merci de dire quelques prières pour le repos de son âme."


source :

http://www.anuncioblog.com/index.php?2007/11/26/356-la-victime-du-rer-d-se-rendait-a-la-messe -


Cette jeune fille comme Sainte Maria Goretti a  soutenu le combat pour défendre ce qu'une jeune fille a de plus précieux, c'est à dire sa virginité. C'est le combat pour la pureté.

Voici ce qu'a écrit Yves-Marie Adeline sur son blog :

"La jeune fille du RER D


Dans le RER D dimanche, en se rendant à la messe, une jeune fille menacée de viol s’est débattue avec son agresseur, a réussi à lui arracher son couteau des mains et à lui en donner quelques coups, puis a eu le dessous est est morte après avoir reçu trente blessures.
Aucun doute qu’elle tient en ce moment dans sa main droite le lys de la pureté, en compagnie, entre autres, de sainte Maria Goretti. Aucun doute non plus qu’on peut déjà l’invoquer dans nos prières.
Mais ce blog est politique, et je dois parler de ce drame en politique. Le criminel avait déjà été condamné à trois ans de prison pour un viol avec menace d’une arme. C’est donc un récidiviste.
Le problème de ce type de criminalité est que la prison ne sert à rien. La prison, quand elle n’est pas l’école du crime, sert à punir un citoyen et le dégoûter de recommencer. Effectivement, ce raisonnement se comprend. Mais un violeur de ce genre est sous l’emprise non pas d’un désir, d’une convoitise, ou d’un emportement, mais d’une pulsion, en l’occurrence d’une pulsion submergeante. Il est donc naturel (et habituel, hélas) qu’un violeur de ce genre (je dis bien: de ce genre, pas un violeur “accidentel”), dès qu’il est libéré, s’empresse de recommencer.
Donc, soit on le maintient en prison toute sa vie (pas trois ans! merci à l’autorité judiciaire pour cette nouvelle victime!) soit on le supprime, exception faite donc à la règle du respect de la vie, pour la sauvegarde de la communauté."

source :

http://www.pourleroi.fr/ -


Les obsèques de cette jeune fille auront lieu samedi à 14h à la cathédrale de Senlis.




Repost 0
Publié par Gertrude - dans Religion
commenter cet article
14 novembre 2007 3 14 /11 /novembre /2007 18:59
CITE DU VATICAN, 14 nov 2007 (AFP) - Le pape prie devant les reliques de Thérèse de Lisieux à Rome

Le pape Benoît XVI a prié mercredi devant les reliques de Thérèse de Lisieux, en pèlerinage à Rome pour le 120e anniversaire de la rencontre entre la sainte française et le pape Léon XIII.
Le pape s'est recueilli devant les reliques au Vatican à l'issue de son audience générale hebdomadaire durant laquelle il a évoqué la mémoire de "la petite Thérèse", proclamée docteur de l'Eglise en 1997 par Jean Paul II.
Benoît XVI a rappelé que Thérèse de Lisieux, alors âgée de 13 ans, s'était rendue à Rome en 1887 pour demander au pape une dispense pour pouvoir entrer au carmel malgré son jeune âge.
Il a incité les fidèles à "lire la Bible de manière régulière" comme le faisait la jeune religieuse pour devenir "familiers de la parole de Dieu" et vivre "en intimité" avec le Christ.
Le pape a aussi affirmé qu'une interprétation "authentique" de la Bible est le fait de personnes "en harmonie avec la foi de l'Eglise".
Les reliques de Thérèse de Lisieux doivent pendant une semaine faire le tour de plusieurs églises de Rome.
Née à Alençon (ouest de la France) en 1873, Thérèse Martin était entrée au couvent des carmélites de Lisieux en 1888 avec le nom de Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face. Elle est décédée en 1897.
Son journal publié sous le titre "Histoire d'une âme" est proposé à l'édification des fidèles comme exemple de piété simple et populaire. Le titre de "docteur de l'Eglise" qui lui a été attribué en 1997 est habituellement réservé aux théologiens.Thérèse de Lisieux a été béatifiée en 1923 et proclamée sainte deux ans plus tard. En 1927 elle est devenue la "patronne universelle des missions".
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article
3 novembre 2007 6 03 /11 /novembre /2007 23:29
Ils décrivent leur conversion au christianisme, ils le font à visage découvert, tout en connaissant les risques encourus.  

Dans les réactions sur dailymotion, je note les commentaires d'autres convertis, dont un parle de l'islam comme d'une "prison de mensonges, de vices et d'hypocrisie". Un des convertis parlait des musulmans qui vivent dans les ténèbres et le vice sans le savoir.

Vidéos sur dailymotion, dont:

Témoignage de Ahcen (kabyle)

Témoignage de Lamara (kabyle)

via
le Forum catholique
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article
2 novembre 2007 5 02 /11 /novembre /2007 00:20
Ange
En ce jour, la Commémoraison de tous les Fidèles Défunts: l'église, Mère commune et compatissante, après s'être appliquée à rendre de dignes louanges à tous ses enfants qui déjà se réjouissent au ciel, s'empresse d'aider par d'instantes prières adressées au Christ, son Seigneur et époux, tous ceux de ses enfants qui gémissent encore dans le purgatoire, afin qu'au plus tôt ils puissent parvenir à la société des habitants du ciel. (La Porte Latine)






 


Pénitencerie Apostolique, Enchiridion Indulgentiarum (2000)

Concession n° 29

Pour les fidèles défunts

(Pro fidelibus defunctis)


§ 1. Une indulgence plénière, applicable seulement aux âmes du Purgatoire, est accordée au fidèle qui:

1° visite dévotement le cimetière et prie pour les défunts, ne serait-ce que mentalement, entre le 1° et le 8 novembre.

2° le jour où est célébrée la commémoration de tous les fidèles défunts (ou bien, avec le consentement de l’Ordinaire, le dimanche précédent ou suivant, ou le jour de la solennité de la Toussaint), visite pieusement une église ou un oratoire et y récite le Pater et le Credo.
 

Le Forum catholique

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article