Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 août 2008 6 09 /08 /août /2008 17:34

Le Siècle 


Bilderberg (6/6)
Le doc complet non-censuré:
http://leweb2zero.tv/video/alfred_27484ba3b73294a
Une coquille, Kouchner n'est bien evidemment pas ministre de l'intérieur... (mais des Affaires Etrangères). désolé
Repost 0
9 août 2008 6 09 /08 /août /2008 06:54
Le Conseil d'Etat vient de confirmer : le quotidien nationaliste catholique Présent n'a pas droit aux subventions publiques. Les autres oui, mais Présent, non.

Bref, d'un côté les journaux du système, grâcement financés avec l'argent des contribuables, de l'autre la presse libre et indépendante, interdite de suventions. Elle est où la prétendue "liberté de la presse" ?

En fait de "Liberté", "l’Etat a confisqué l’école, le système de santé, le monde culturel, et l’on finit par se réjouir des miettes qu’il laisse à ceux qui veulent y reprendre les droits des familles et y faire régner la liberté.
On finit par les réclamer. Mais on paye tout le reste.
Présent

... Comme elle est belle la "liberté de la presse".
Repost 0
8 août 2008 5 08 /08 /août /2008 14:47

L'OTAN et les Etats-Unis "sont beaucoup moins soucieux du "droit des peuples à disposer d'eux-mêmes" dès lors qu'il s'agit de l'Ossétie du Sud.

Ce petit pays du Caucase, ancien royaume peuplé de descendants des Alains, avait été intégré comme région autonome à la République socialiste soviétique de Géorgie dans les années 20 - encore un cadeau de Staline ! La suppression de ce statut particulier par les autorités géorgiennes en 1991, provoquant un exode de population vers l'Ossétie russe, suscita en retour un mouvement indépendantiste qui aboutit, après un premier conflit meurtrier, à une indépendance effective en 1994. Celle-ci a été confirmée par deux référendum successifs, le dernier en 2006.

Mais du côté de la "Communauté internationale" si prompte à référender au Kosovo, depuis on fait le mort et on affecte de ne pas, surtout pas, reconnaître ce nouvel Etat qui a pourtant davantage de fondements historiques que le susdit Kosovo indépendant.

C'est que l'Ossétie du Sud est pro-russe et la Géorgie pro-occidentale.

Le but de l'agression géorgienne de l'Ossétie du sud dans la nuit du jeudi 7 août au vendredi 8 serait de poursuivre et de conclure l'encerclement de la Russie par les forces démocratiques et libérales de l'empire.


Add. L'objectif est "d'isoler la Russie des grandes nations émergentes ou des puissances européennes. De par sa position géographique et ses ressources, la Russie est en mesure d'être le pilier d'une Eurasie faisant barrage à l'impérialisme judéo-américain. C'est pourquoi depuis plusieurs années les services secrets américains s'emploient ils à fomenter des révolutions dites démocratiques, notamment en Ukraine; mais aussi en Asie Centrale et en Mongolie afin de l'encercler et de la couper de la Syrie, de l"Iran mais aussi de la Chine.

Add. Ossétie du Sud. Rappel chronologique des relations entre la Russie, la Géorgie et l'Ossétie du Sud (AP) :

- en 1989, la province proclame unilatéralement son indépendance de la Géorgie.

- 1991: l'URSS s'effondre. La Géorgie accède à l'indépendance et dénonce l'indépendance de l'Ossétie du Sud
. L'Ossétie du Sud (nord) et l'Abkhazie (nord-ouest) font sécession, réclamant leur rattachement à la Russie

- 1991-92: la guerre entre les séparatistes sud-ossètes et les forces géorgiennes fait plus d'un millier de morts et des dizaines de milliers de déplacés (exode massif vers la Russie). L'Ossétie du Sud retrouve de facto son autonomie. Fin 1991, elle élit son "président", Edouard Kokoïty, non reconnu par la communauté internationale.

- 1992: les Ossètes du Sud se prononcent à une grande majorité pour l'indépendance de la province lors d'un référendum non reconnu par la communauté internationale; ils renouvelleront leur choix en novembre 2006.

- depuis son arrivée au pouvoir en 2004 par la "révolution des Roses" de la fin 2003, le président géorgien pro-occidental Mikhaïl Saakachvili a fait une priorité du rétablissement de l'autorité de Tbilissi sur l'Ossétie du Sud et l'Abkhazie.

Repost 0
7 août 2008 4 07 /08 /août /2008 11:03
Repost 0
6 août 2008 3 06 /08 /août /2008 09:09
Projet Dati sur les prisons : même la gauche n’avait pas osé ! (par Arnaud Folch, Rédacteur en chef adjoint de Valeurs actuelles)

J’avoue avoir été stupéfait par le projet de loi pénitentiaire de Rachida Dati, consistant à développer « une prison hors les murs ». Bref, une prison chez soi, peinard, au milieu des siens, quand tant d’autres (honnêtes gens) sont contraints de se lever aux aurores pour aller travailler dur… En dessous d’une condamnation à deux ans de prison, il n’y aura plus, ou presque, d’incarcération ! C’est un renversement de total de valeur : la notion de punition (en l’occurrence la privation de liberté) a disparu au profit du seul objectif de réinsertion (pour le délinquant, pas pour la victime…). Dati précise dans « Le Monde » que son projet se justifie aussi par la « surpopulation carcérale » (alors que la France ne compte que 103 détenus pour 100 000 habitants, contre 145 sur 100 000 en Espagne socialiste). Au lieu de construire des prisons, la France libère ses prisonniers : même la gauche n’avait pas osé !


(Le blog Valeurs Actuelles) via Club Acacia
Repost 0
6 août 2008 3 06 /08 /août /2008 08:54

Il y a dix ans, la jeune Rachida Dati tenta sa chance auprès des socialistes français. L’information fut confirmée par Pierre Moscovici qui avait reçu un courrier dans lequel la beurette proposait son talent. Par la grâce de cette anecdote, plus de 29 800 internautes vinrent visiter le site de Bakchich (30 396 autres ont pu voir la séquence sur Dailymotion). Il faut dire que ce n’est pas tous les jours qu’on apprend que si les socialistes avaient voulu d’elle, Rachida aurait pu devenir, qui sait ? une héroïne des sans papiers…

Vidéo diffusée le 31 janvier 2008. via Bakchich.info


Quand Rachida Dati a voulu rejoindre la gauche

L’ex-RPR Jean-François Probst, auteur du livre « Les dames du président », décrypte avec son langage à la Audiard les rendez-vous manqués et les robes de mousseline à pois de Rachida

S’il fallait retenir une seule information de cette causerie de Jean-François Probst sur Rachida Dati, c’est l’anecdote de sa tentative pour entrer au PS.

La scène se passe il y a dix ans : l’ambitieuse Rachida écrit à l’encre noire à un ministre du gouvernement Jospin. Dans cette lettre où elle tresse des couronnes aux socialistes, elle propose de mettre son ambition au service de la gauche…

On se demande comment cette pasionaria socialiste a fini dans les bras de la droite. Joint par Bakchich au téléphone, l’ancien ministre de Jospin, qui avait alors reçu le courrier de Rachida, nous confirme les faits et livre de lui-même la réponse : « Je n’ai pas répondu à sa lettre. Pour être franc ? Je ne le regrette pas ! Avec le caractère qu’elle exprime aujourd’hui, je ne pense pas que nous aurions pu nous entendre ».

Autrement dit, Rachida, éconduite par la gauche, a aussitôt visé à droite. Ce qui fait d’elle, peut-être, la première socialo-sarkozienne de tous les temps, bien avant les Kouchner, Besson ou Attali, qui, après elle, ont fait « bouger les lignes », comme disent les journalistes politiques.

Repost 0
3 août 2008 7 03 /08 /août /2008 15:12
Le XXIè siècle culturel semble bien être l’ère de la Téléréalité. Cet été en France, nous sommes servis : Koh-Lanta, L’île de la tentation, L’amour est dans le pré, Secret Story. Quatre émissions aux thèmes différents mais qui s’unissent sous un même but : celui de glorifier l’homme au quotidien, et d’occulter le véritable héroïsme.

Désormais le héros, ce n’est plus l’homme (ou la femme) courageux à la guerre, le résistant à l’occupation, le saint martyr de la tyrannie, ou le révolté contre l’injustice; c’est celui qui mange, qui boit, qui fume, qui va aux toilettes et qui se fait draguer sur la plage.

Mais, pour paraphraser Maistre, notre société a la culture qu’elle mérite. Société de masse, prenant sa source dans une démocratie égalitaire rampante qui crée malgré elle une oligarchie technicienne, sa culture glorifie la médiocrité.
Suite
Repost 0
31 juillet 2008 4 31 /07 /juillet /2008 09:51

Le candidat républicain à la Maison Blanche John McCain a critiqué le comportement de la Russie sur la scène internationale et s'est dit sûr du fait que Vladimir Poutine dirigeait toujours la Russie.

"L'ancien président russe Vladimir Poutine, actuellement premier ministre, mène le pays sur une voie particulièrement malsaine à mon avis", a fait savoir le sénateur américain dans une interview diffusée dimanche par la chaîne télévisée américaine ABC.

Répondant à un journaliste, John McCain a estimé que Vladimir Poutine était resté aux commandes en Russie, affirmant "j'en suis certain. Et je ne crois pas qu'il se serait choisi un héritier s'il n'avait pas été sûr de continuer à diriger".

De plus, John McCain a critiqué le comportement de la Russie sur la scène internationale accusant la Russie d'être une "autocratie".

"Ces derniers temps, Moscou a réduit les livraisons de gaz à la République tchèque car les Tchèques ont signé l'accord (sur le bouclier antimissile en Europe - ABM, ndlr). Maintenant, les Russes viennent de forcer BP (groupe pétrolier British Petroleum) à quitter la Russie", a déclaré le candidat républicain à la Maison Blanche, ajoutant que Moscou "continuait à faire pression sur la Géorgie et l'Ukraine et bloquait toutes les questions sur l'Iran au Conseil de Sécurité de l'ONU".

Le journaliste est revenu sur les propos de John McCain proposant d'exclure la Russie du G8, précisant que d'autres membres de ce format n'avaient pas accepté sa proposition (Dmitri Medvedev, président russe, l'a qualifiée de "peu sérieuse"). Mais le sénateur américain a de nouveau confirmé son intention à laquelle, selon lui, il ne renoncera jamais. "Je vais insister sur tout ce qui est, à mon avis, le meilleur pour les Etats-Unis et pour le monde entier".

Selon lui, "il faut agir même si d'autres pays ne sont pas d'accord, car il est impératif de faire tout ce qui est possible pour le bien des Etats-Unis". "Je vais améliorer le comportement de la Russie qui ne favorise pas la paix dans le monde", a-t-il conclu.

Repost 0
9 juillet 2008 3 09 /07 /juillet /2008 15:34
Après l'assemblée batave, c'est le Sénat des Pays-Bas qui a voté à une très large majorité la loi précédant la ratification de la Constitution "européenne".

                                                            ***
Le peuple néerlandais s'était largement prononcé contre la Constitution il y a moins de trois ans. Cette fois, le gouvernement n'a pas pris le risque d'en appeler au « peuple souverain », le souverain mensonge des démocraties...

(AFP) via Club Acacia

Repost 0
8 juillet 2008 2 08 /07 /juillet /2008 17:20

Le Secrétaire national de l’Alleanza Monarchica, Massimo Mallucci, avocat, a déclaré : "La mesure gouvernementale qui introduit l’immunité pour les quatre plus hautes charges de l’Etat trahit un désir persistant de fonder une "oligarchie", maladie chronique de toute république. L’immunité, ajoutée aux énormes privilèges déjà détenus par la classe politique, prise dans son ensemble, éloigne toujours plus le peuple des institutions.

Dans un pays où on ne peut plus choisir la classe dirigeante, étant donné que les noms des futurs élus sont imposés d’en haut, de telles décisions, de la part des parrains de la politique à l’intérieur de "la salle des boutons" [de vote = l’assemblée] font craindre de futures régressions démocratiques. Suite

Repost 0
8 juillet 2008 2 08 /07 /juillet /2008 13:35

J’entends sur France-culture, radio de bonne qualité mais peu réputée pour son objectivité, une journaliste parler “d’un sentiment qui voudrait que les inégalités se creusent en France”.

Ce n’est pas un sentiment, c’est une réalité. Depuis le début des années 80 (quels qu’aient pu être les gouvernements de droite et de gauche) l’Etat hésite à recourir à l’impôt et préfère s’endetter. Mais auprès de qui? De ceux qui ont suffisamment d’argent pour en prêter.

Donc les riches sont gagnants deux fois: en étant insufisamment taxés, et en touchant les intérêts de leur créances sur l’Etat.

Quand on est passé de Giscard à Mitterrand en 1981, les marxistes chantaient victoire dans le vide, les riches ne pouvaient pas se douter qu’en fait les choses iraient mieux pour eux, ni les pauvres qu’elles iraient pire, ni les classes moyennes qu’elles étaient destinées à s’appauvrir.

Ymadeline.fr
Repost 0
8 juillet 2008 2 08 /07 /juillet /2008 12:59

Le maire socialiste de Paris Bertrand Delanoë a plaidé mardi devant les élus municipaux pour la construction de tours dans le pourtour de Paris, tout en reconnaissant que les "Parisiens sont réticents à l'idée même d'immeubles de très grande hauteur".
... "Les Parisiens sont réticents devant l'idée même d'immeubles de très grande hauteur : les sondages le disent assez clairement. Mais le devoir d'un responsable public est de se laisser guidé par le sens de l'intrêt général plutôt que par les sondages", a-t-il dit.


Repost 0
6 juillet 2008 7 06 /07 /juillet /2008 20:14

Renaissance Catholique vous invite à étudier le thème "La démocratie totalitaire".
C'est le sujet de l'Université d’été 2008 qui se tiendra du vendredi 11 au lundi 14 juillet à Avenay-Val-d’Or (51).
De brillants conférenciers se succèderont pendant quatre jours dans une optique militante, catholique et française.

Repost 0
30 juin 2008 1 30 /06 /juin /2008 16:29

« Nous pensons qu'au-dessus des souverainetés des Etats se trouvent les "droits de l'Homme" ».


Bernard Kouchner. via Club Acacia
Repost 0
30 juin 2008 1 30 /06 /juin /2008 14:02
Repost 0
30 juin 2008 1 30 /06 /juin /2008 13:45

FN - Le Pen - Conférence sur l'Europe 24/06/2008
Au programme de l'oligarchie: effondrement économique, dollar à 250 $ le baril voire 500, probabilité de guerre en Iran d'ici novembre 2008.
Repost 0
29 juin 2008 7 29 /06 /juin /2008 17:39
La Gauche moderne (GM), parti allié de l'UMP au sein de la majorité présidentielle dirigé par l'ancien socialiste Jean-Marie Bockel, a tenu samedi sa première "journée nationale", avec pour but de se positionner en "force de proposition" sur "l'aile gauche de la majorité".
Repost 0
29 juin 2008 7 29 /06 /juin /2008 17:11
Repost 0
29 juin 2008 7 29 /06 /juin /2008 17:03
Repost 0
29 juin 2008 7 29 /06 /juin /2008 16:55

Secret de polichinelle
France-Maquereau 3 : une goutte (gouttelette) de vérité dans un océan de mensonges et de non-dits==>l'entretien de l'illusion de la démocratie républicaine.
Bon alors, si on se résume, oufff ça va donc, ce sénateur (faussement naïf ?) soulevant un lièvre va boulverser la RIPOUblique. Merci France3 pour ce secret de polichinelle.
Et maintenant ? on fait quoi ? on continue à voter en regardant vos débats télévisés foireux ?..
L'art de prendre les gens pour ...

Repost 0
29 juin 2008 7 29 /06 /juin /2008 16:25




Repost 0
28 juin 2008 6 28 /06 /juin /2008 21:55

Date de rédaction ou de modification : 26 juin
article du blog Alliance royale Alsace

Dans l’irruption massive d’abjection que constitue le phénomène des expositions du soi-disant « art contemporain », celle du FRAC Lorraine constitue un stupéfiant pic d’infamie où la perversion des uns rencontre la lâcheté des autres. Rappelons avant de passer au fait que les FRAC sont les Fonds Régionaux d’Acquisition Culturelle financés avec vos impôts par les Régions et l’Etat essentiellement pour la promotion des horreurs de l’art contemporain. Celui de lorraine reçoit 700 000 euros de la Région et 500 000 euros de l’Etat. Cette très forte somme a permis de subventionner l’infâme exposition appelée « L’infamille ». C’est l’honneur de Françoise Grolet, Conseiller Régional de Lorraine et mère de huit enfants que d’avoir, la première, réagi face à ce que la collectivité régionale propose aux visites des jeunes Lorrains. Françoise Grolet se devait de décrire le crime avec le plus de sobriété possible certes mais sans une dissimulation que rien ne justifierait. Car, de même que l’on est bien obligé aux Assises de décrire les monstruosités des Bodein et des Fourniret, il faut bien ici montrer l’abjection républicainement financée à l’indicible horreur dont l’homme est capable. Car il faut bien que tout le monde sache : les hommes politiques, les évêques, les curés et les pasteurs, les imams et les rabbins, les enseignants, les gogos milliardaires qui jouent les amateurs d’art en finançant, eux aussi, l’art d’une barbarie qu’aucune civilisation mais qu’aucune antique Barbarie non plus n’aurait toléré.
Suite

Repost 0
28 juin 2008 6 28 /06 /juin /2008 17:21
Le thème de la Gay Pride était cette année les discriminations à l'école.

Des pantins au service des impérialistes

Alors que 'la gay pride
défile à Paris' - un défilé d'insanités infligé à la majorité -, une société 'démocratique' ordonnée au Bien commun et cherchant à défendre les droits d'un peuple et d'une Société libre devrait en toute logique protéger les droits de la majorité et interdire, je dis bien interdire ce type de manifestation. L'homosexualité promue et généralisée élimine de facto la reproduction de la Société, aboutit à la mort et donc au génocide. Mais peut-être est-ce là le but inavoué? Après l'immigration, un autre moyen?
Repost 0
27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 12:46

Qu'est-ce qui ferait que l'opposition serait 'aussi gravement atteinte que la majorité'? L'échec de la réforme constitutionnelle.

«Si un accord ne pouvait pas être réalisé, nul ne pourrait prétendre sortir indemne de cette fâcheuse situation. L'opposition serait également atteinte, et aussi gravement que la majorité»
«Si un accord ne pouvait pas être réalisé, nul ne pourrait prétendre sortir indemne de cette fâcheuse situation»
s'exclame Édouard Balladur (qui fait semblant de croire à un possible échec des parlementaires à s'auto-reproduire...)

L'aveu en forme de testament républicain et de "cri d'alarme" de l'ex Premier ministre qui présida le 'comité de réflexion sur la modernisation des institutions', est bien évidemment une farce qui a pour but de faire croire à un pseudo débat démocratique au sein de l'Umps (quand en réalité ils sont tous d'accord), mais elle indique assez le niveau de décrépitude et d'effondrement d'institutions aussi pourries que leurs promoteurs. Un système qui n'a même plus les mots de la confiance en lui-même. C'est dire.
Et que propose le sorcier balladeur? Ils proposent rien moins comme remède que ce qui a plongé la France en dessous du niveau de la mer en préconisant d'agraver encore le mal : plus de parlementarisme. "La meilleure façon de défendre nos institutions dit-il, ce n'est pas de les maintenir inchangées, mais d'en corriger les défauts en les rééquilibrant en faveur du Parlement". Bref, plus de pouvoirs aux ploutocrates, plus de chaos parle-menteur. Cet homme restera dans les livres d'histoire comme un des principaux fossoyeurs de notre nation avec Sarkozy, Chirac, Mittérand et consorts.
Source (pour l'histoire) : Le Figaro, Constitution : l'appel de Balladur pour sauver la réforme, 27/06/2008.

Repost 0
26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 17:46

Le Figaro 26/06/2008

PS : Attali pour un premier secrétaire candidat en 2012

VIDEO - L'ancien conseiller de François Mitterrand, invité de l'émission «Parlons Net!» sur France Info, dont lefigaro.fr est partenaire, se félicite de l'impact de son rapport dans l'action gouvernementale.

Jacques Attali est satisfait. Cinq mois après la remise de son rapport sur la libération de la croissance française, le gouvernement a, selon lui, réalisé ou engagé pas moins de la moitié des «décisions» qu'il contenait.

 * Commission Attila - Attali compte organiser la venue de 93 millions d'immigrés d'ici 2040

Repost 0