Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 16:55

Christine Kerballec, 44 ans, est en cavale depuis le 30 mars. Cette mère de famille a fui son domicile avec sa fille de 17 ans après avoir reçu une convocation de la gendarmerie pour effectuer sa peine de trois mois de prison ferme. Une condamnation qu'elle qualifie "d'injuste" puisqu'elle est accusée de ne pas avoir restitué son permis de conduire qu'elle a perdu. Une banale affaire de délit routier qui tourne au cauchemar. Christine confie son calvaire au parisien.fr. Video

Repost 0
12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 16:30
Repost 0
12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 16:29
http://www.dailymotion.com/video/x98uzm_lt-clash-dieudo-elisabeth-levy-14_news?from=rss

videos censurées partout au pays de la Liberté (avec un grand L)...
Repost 0
1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 09:22

La guerre des noms a pris fin. Une semaine après son apparition sur le devant de la scène sanitaire, la «grippe porcine», qui s'est répandue au Mexique, a été rebaptisée jeudi «grippe A (H1N1)», par l'Organisation mondiale de la santé.

La dénomination «grippe porcine» gênait Israël. En hébreu, la "grippe porcine" se traduit par «la grippe des porcs», or dans la religion juive le cochon est considéré comme un animal impur. ... Pour ne pas avoir à prononcer le nom de la bête, le vice-ministre israélien de la Santé, l'utra-orthodoxe Yaakov Litzman, avait retenu lundi le terme de «grippe du Mexique».

Source :
Le Figaro, Ne l'appelez plus «grippe porcine» mais... A (H1N1), Constance Jamet (lefigaro.fr) avec AFP, 01/05/2009 | Mise à jour : 02:05 

Pour mémoire, enseignement du Christ : "'Il n'y a rien d'extérieur à l'homme qui puisse le rendre impur en pénétrant en lui, mais ce qui sort de l'homme, voilà ce qui rend l'homme impur'. ... 'Ne savez-vous pas que rien de ce qui pénètre de l'extérieur dans l'homme ne peut le rendre impur puisque cela ne pénètre pas dans son coeur, mais dans son ventre, puis s'en va dans la fosse?' Il déclarait ainsi que tous les aliments sont purs [donc y compris le cochon...]. Il disait : 'Ce qui sort de l'homme, c'est cela qui rend l'homme impur. En effet, c'est de l'intérieur, c'est du coeur des hommes que sortent les intentions mauvaises, inconduite, vols, meurtres, adultères, cupidité, perversités, ruse, débauche, envie, injures, vanité, déraison. Tout ce mal sort de l'intérieur et rend l'homme impur'. Evangile de Jésus-Christ selon saint Marc, VII, 15-22
 

Repost 0
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 07:04
Les Petits Chanteurs à la Croix de Bois ont été interdits de chanter, interdits de concert mercredi par la préfecture de l'Oise. L'administration "libre" et "égale" veut que les enfants soient rémunérés quand ils se produisent, leur appliquer la législation sur le travail et payer les enfants comme de vrais artistes. "Cette décision risque de signifier l'arrêt définitif d'une oeuvre centenaire" annoncent les Petits Chanteurs. Question : à la fin de leur contrat de travail, les Petits Chanteurs à la Croix de Bois devront-ils s'inscrire à l'Assedic ?


L'exploitation "libérale" (en 1840, 20% des mineurs de Carmaux étaient des enfants...) a été limitée en France au XIXe siècle grâce à l'action des légitimistes et des catholiques sociaux. Le baron Pierre Charles François Dupin écrit Du travail des enfants en 1840, ce qui mena à la loi du 21 mars 1841 portant l’âge minimum à huit ans et limita le travail de nuit. 

L'abolition du travail des enfants est un principe fondamental de l'OIT...
Repost 0
24 avril 2009 5 24 /04 /avril /2009 14:33

Bienvenue dans la France d'après
Durée : 03:23 Pris le : 11 mars 2009


Imaginons La France d'Après (UMP)
Vidéo de l'UMP (on a retrouvé l'original...)
Je me suis converti à La France d'après...
Repost 0
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 19:26
Le Fantôme de 1789 plane sur la tête de Sarkozy. Le son de l'hallali?

Le journal Le Monde se fait l'echo d'un article de Sophie Wahnich, "
Après 1789, 2009 ?" paru dans l'édition du 05/04/2009 dans lequel l'oligarchie s'inquiète des évènements, et où la rédactrice assimile la "Révolution française" à "une violence" "qu'on ne laissera pas faire à nouveau... pour ne pas répéter les erreurs passées..." (sic). Elle préconise de savoir "retenir la violence", "tarir les sources de son surgissement"... L'oligarchie ne sait plus quoi inventer!

Sarkozy reconnait que ce n'est pas facile de gouverner un "pays régicide"... Ce discours dans la große presse et à la tête de l'Etat eut été impensable il y a encore quelques mois. Cela sent la fin de règne comme on dit!

Alain Minc de mettre en garde ses "amis de la classe dirigeante" en rappelant que 1789 a commencé en 1788 et qu'il faut sans doute savoir renoncer à certains privilèges. Jean-François Copé de déplorer
"la tentation naturelle de refaire en permanence 1793".

"Le mot d'ordre qui circule 'nous ne paierons pas votre crise' met en évidence cette division sociale entre un 'nous', les opprimés, et un 'vous', les oppresseurs. Mais elle a surgi également dans l'enceinte de Sciences Po Paris. Des étudiants de l'université étaient venus chercher des alliés dans cette maison. Ils ont été éconduits et parfois insultés, qualifiés de futurs chômeurs dont les étudiants de Sciences Po auraient à payer le RMI. Cette violence symbolique traverse déjà donc différents segments de la société et ne peut qu'attiser la rébellion de ceux qui se sentent ainsi bafoués par une nouvelle morgue aristocratique. Les étudiants venaient chercher des alliés, ils ont rencontré des ennemis.

Mais le 'nous' des opprimés n'est pas constitué uniquement des précaires, chômeurs, ou futurs chômeurs, il est constitué des classes moyennes qui sont précarisées, des classes lettrées qui manifestent et se mettent en grève pour défendre une certaine conception de l'université et des savoirs. ... A ce titre, les mouvements sociaux de cet hiver et de ce printemps sont déjà dans la tentation naturelle de refaire 1793. Ils veulent plus de justice et pour l'obtenir affirment que, malgré les résultats électoraux, ils incarnent le souverain légitime".

Sophie Wahnich cite le criminel Robespierre, "le 24 avril 1793 : 'Vous devez savoir que cette loi agraire dont vous avez tant parlé n'est qu'un fantôme créé par les fripons pour épouvanter les imbéciles ; il ne fallait pas une révolution pour apprendre à l'univers que l'extrême disproportion des fortunes est la source de bien des maux et de bien des crimes. Mais nous n'en sommes pas moins convaincus que l'égalité des biens est une chimère. Il s'agit bien plus de rendre la pauvreté honorable que de proscrire l'opulence'.

Ce que cette rédactrice n'a pas compris, c'est que depuis 1789 - censé réduire les inégalités si j'ai bien compris?!... - les inégalités ont augmenté! Les riches n'ont jamais été aussi riches et les pauvres n'ont jamais été aussi pauvres! L'écart de richesse entre les riches et les pauvres n'a jamais été aussi important! En 2008, le patrimoine des Français a baissé pour la première fois depuis trente ans, alors que les grandes entreprises cotées en Bourse voient leurs profits exploser... En 1789, un Bill Gates était inimaginable à l'époque, ces fortunes qui dépassent la richesse de nombreuses nations n'existaient pas! Alors de qui se moque-t-on?

Lire:
Propagande : "Cette société de l'argent ... On est dans un système d'ancien régime" (Jack Lang)
Repost 0
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 17:57
L’Église US a contribué à la victoire d’Obama. Elle ramasse aujourd’hui les dividendes amers de la confusion qu’elle a entretenue. Face à une administration qui l’attaque pied à pied, elle n’a plus qu’une solution : la guerre.

[D]epuis le 4 novembre dernier, l’épiscopat ne cesse de se raidir contre la nouvelle administration. Il vient de comprendre – hélas ! trop tard – qu’il n’y avait rien à attendre de bon de la bande qui a investi la Maison Blanche. Observons ce qui suit.

Le 16 janvier, à quatre jours de « l’Inauguration », le cardinal George écrivait à Obama pour le mettre en garde
1°) de ne pas toucher à la clause de conscience des personnels de santé se refusant à pratiquer l’avortement,
2°) de ne pas modifier la « Mexico City Policy » par laquelle l’administration américaine se refuse à financer, sur fonds fédéraux, l’avortement à l’étranger,
et 3°) de ne pas attenter aux dispositions en vigueur relatives au refus gouvernemental de financer ou d’encourager la manipulation des cellules souches embryonnaires.

Obama ne répondit pas par lettre au cardinal. Il y répondit par des actes. Le 23 janvier, Obama signait un Executive Order (décret présidentiel) abolissant les dispositions de la « Mexico City Policy » – le 24 mars, le Département d’État annonçait qu’une première subvention fédérale de 50 millions de $ allait être allouée au Fond des Nations Unies pour la Population (l’officine qui procure l’avortement dans le Tiers Monde). Le 27 février, le ministère de la Santé faisait connaître son souhait d’abolir toute disposition visant à protéger la clause de conscience – ce qui amena le cardinal George à
dénoncer, le 17 mars, la dérive vers le « despotisme » de l’administration Obama. Le 9 mars, un Executive Order autorisait le financement, sur fonds fédéraux, du clonage humain aux fins de « recherches ».

Faut-il en dire davantage ? Americatho
Repost 0
4 avril 2009 6 04 /04 /avril /2009 18:01
Une nouvelle catastrophe non seulement pour le mouvement pro vie mais pour les libertés civiques aux États-Unis vient de s’abattre sur ce pays.
On sait qu’Obama et son administration ont le projet d’abolir la clause de conscience promulguée in extremis en décembre dernier par le ministère de la Santé (Department of Health and Human Services, HHS) de l’administration Bush, et qui protégeait le droit des personnels de santé des établissements recevant des fonds fédéraux, à refuser pour motif de conscience de pratiquer des avortements ou d’y participer.
Pour anticiper le décret présidentiel abolissant cette protection, et qui devrait tomber après le 9 avril, Tom Coburn, médecin et sénateur républicain de l’Oklahoma, déposa le 2 avril au Sénat des États-Unis un amendement destiné à légiférer en faveur de cette protection de la clause de conscience. L’amendement a été repoussé par 56 voix contre 41.
Le président de la
Catholic League, Bill Donohue, a fait hier le commentaire suivant :
« Le défaut du gouvernement et du Sénat à protéger la liberté de conscience est une violation scandaleuse des droits de l’homme et une gifle assénée aux catholiques et aux autres croyants. Personne dans le domaine de la santé ne devrait être contraint par la loi de pratiquer ou de participer à une procédure violant sa conscience. Ce devrait être un droit élémentaire, et pourtant certains entendent le fouler aux pieds.
Le cardinal Francis George, président de la Conférence des évêques catholiques d’Amérique... s’est dit préoccupé par le fait que l’abolition de la règle actuelle “serait un premier pas qui ferait passer notre pays de la démocratie au despotisme”.
Songez qu’Obama n’est pas au pouvoir depuis 100 jours. Observez les désastres qui s’accumulent à son initiative et qui vont aller se multipliant. Puis comparez cela avec ce que vous lisez, entendez ou voyez chez la große presse...
Americatho
Repost 0
4 avril 2009 6 04 /04 /avril /2009 07:01
Repost 0
3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 15:16

 

                                                  Jean-Baptiste Regnault
                                                   La Liberté ou la Mort, 1795

                                                   Huile sur toile - 60 x 49,3 cm
                                                   Hambourg, Hamburger Kunsthalle



La France "soutient complètement la nouvelle stratégie américaine en Afghanistan", a assuré vendredi le président français Nicolas Sarkozy lors d'un point presse après une rencontre bilatérale avec son homologue américain.

La France a augmenté de plusieurs centaines d'hommes son contingent en Afghanistan (promesse non tenue de ne pas augmenter ce contingent du candidat Sarkozy à la présidentielle), qui compte environ 3.300 soldats, essentiellement dans la région de la capitale Kaboul.

Dans la ligne néo-colonialiste de l'Empire, Nicolas Sarkozy a affirmé que la France était prête "à faire davantage pour l'afghanisation" (les impérialistes plus afghans que les Afghans eux-mêmes!), "sur le plan de la police, sur le plan de la gendarmerie, sur le plan de l'aide économique pour former des Afghans et pour l'afghanisation" (sic).

Repost 0
3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 06:55
Face à 'la crise' la plus grave depuis les années 1930, les dirigeants des plus grandes puissances mondiales ont décidé jeudi d'injecter 1000 milliards de dollars supplémentaires dans l'économie (avec l'argent public, selon le principe inique "privatisation des profits, mutualisation des risques"...), à travers les institutions financières internationales (tenues par les banksters apatrides), dont les ressources sont dopées...
 
Les chiffres annoncés jeudi à Londres ont fait bondir les marchés, un gage de succès pour Gordon Brown, hôte de la réunion. Le G20 évalue à 5 000 milliards de dollars les dépenses déjà engagées par ses membres d'ici à mi-2010, ce qui devrait augmenter le PIB mondial de 4 %. «Il s'agit du plus grand plan de soutien macroéconomique jamais mis sur pied», s'est félicité Gordon Brown.

Sommet du cynisme, «c'est au-delà de ce que nous pouvions espérer !», s'est félicité Nicolas Sarkozy. ... le président français estime avoir arraché au camp anglo-saxon une «réforme du capitalisme mondial». Le vol du siècle érigé en réussite inespérée!

A tous les adeptes d'Obama et de Sarkozy qui parle de "moraliser le capitalisme financier", je voudrais dire ceci: il ne s'agit pas d'"un nouveau capitalisme" (les bases libérales cosmopolite sont les mêmes), c'est le même capitalisme mais dopé... et dopé avec l'argent des "serfs"... En somme, et pour résumer, les banksters ont savamment orchestré la crise au plan mondial pour ensuite s'ériger en sauveurs au G20 avec leurs collabos placés à la tête de chaque entité nationale, et grâce au 1000 milliard de dollars volé, faire perdurer leurs démocrates activités...

Source: Le Figaro, Accord mondial pour un nouveau capitalisme, 03/04/2009.
Repost 0
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 17:54

Mayotte est, depuis dimanche, le cinquième département d'outre-mer français. Par la seule volonté des Mahorais, favorables à cette modification administrative à plus de 92%. L'île était jusqu'ici une collectivité d'outre-mer.

L'affaire est passée comme une lettre à la poste, dans l'indifférence quasi totale. Quelques articles ici et là, dont une longue enquête dans Le Figaro. L'unanimité de la classe politique pour faire de Mayotte le 101ème département de la République a, d'emblée, comme anéanti toute possibilité de débat ici en métropole. 
... Pourtant, le changement de statut de Mayotte n'est pas anodin. Financièrement d'abord, il coûtera aux contribuables français. Culturellement ensuite, cette île lointaine, que la France a voulu unilatéralement garder au moment de l'indépendance des Comores, en 1974, n'a rien à voir avec les Antilles ou la Réunion. Elle est de tradition musulmane, à mille lieues des lois françaises.

Deux bonnes raisons pour que tous les Français soient consultés par référendum. Comme ils l'ont été pour la Nouvelle Calédonie en 1988. Mais seuls les Mahorais ont voté au titre de l'article 73 de la Constitution française. Et il ne s'agissait pas d'un référendum (article 11), mais d'une "consultation populaire". Source: blog.lefigaro.fr

Notez que l'auteur de cet article dans la ligne républicaine du positiviste franc-maçon Jules Ferry se "félicite des ambitions civilisatrices de la France" (sic)... Mais "trouve, en revanche, que l'ensemble de la population pourrait être consultée - même si cela doit engendrer des tensions - quand la création d'un nouveau département est en jeu".

Repost 0
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 12:04

31/03/2009 – 12h00
PARIS (NOVOpress) –
Frédéric Taddeï vient de déprogrammer la participation du géopoliticien Aymeric Chauprade à son émission Ce soir (ou jamais !) du jeudi 2 avril sur France 3 consacrée à l’OTAN, révèle ce dernier dans un communiqué.

Alors que son collaborateur Christophe Bourseiller avait invité M. Chauprade et lui avait fait retenir la date, l’universitaire a appris lundi que l’animateur de l’émission, sortant de réunion de direction de sa chaîne, refusait désormais de l’accueillir .

« J’ai toujours pensé que les médias français étaient aux ordres du gouvernement et des lobbies, j’en ai maintenant la certitude en en faisant moi-même l’expérience.

Suite Novopress.info

Lire
Aymeric Chauprade : "je ne suis pas plus complotiste que ceux qui défendent la version officielle"
Repost 0
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 19:40

"[N]ous assistons au développement d’une idéologie, le mondialisme, qui, sous couvert d’unifier l’humanité dans un cadre planétaire, exerce déjà une pression liberticide sur le droit au sol historique des peuples, et sur la spiritualité. En cela nous retrouvons la construction autoritaire d’un empire.

« il y a l’histoire officielle, et derrière l’histoire officielle il y a l’histoire officieuse » disait Balzac. Derrière tout cela l’oligarchie financière règne.

Je cite dans mon livre « la marche irrésistible… » l’Atlantikbrucke crée en 1952 par les banquiers allemands Eric Blumenfeld et Eric Warburg dont une partie de la famille émigra aux Etats-Unis. Son président actuel n’est autre que Thomas Enders patron d’airbus, concurrent de boeing…Cet institut prône le resserrement des liens atlantiques dans les domaines polititiques, économiques et militaires.

Mais il y a également la french american foundation (FAF) créée en 1976 par le CFR américain et, côté français, Jean-Louis Gergorin impliqué dans l’affaire Clearstream. Cette fondation est financée par l’ancien directeur adjoint de la CIA sous Carter, Franck Carlucci, ancien directeur également de Carlyle. Nous trouvons également EADS, la Société Générale, etc."

A la tête de la FAF on trouve John Negroponté, coordonnateur d’une quinzaine de services civils et militaires, dont la CIA jusqu’au 4 janvier 2007. Ce qui est intéressant, c’est que la FAF recrute sur dossiers de candidature et après selection des youngs leaders dont la finalité « est de créer des liens durables dans le cadre de leur accession à des postes clés… »

Parmi ces youngs leaders nous trouvons entre autres du côté américain la famille Clinton, hommes et femmes, Brzezinski. Mais parmi les youngs leaders français, nous trouvons François Hollande admis en 1996, Alain Juppé (1981), Nathalie Kosciusko-Morizet (2005), l’ancien directeur du cabinet Sarkozy, Emmanuel Mignon (2005), Arnaud Montebourg (2000), Pierre Moscovici (1996), Valérie Pecresse (2002), et tant d’autres dont Dupont-Aignan, faux souverainiste (2001), mais aussi Christine Ockrent (1983),Jean-Marie Colombani (1983), Jérome Clément, président d’ARTE (1982), Alain Minc (1981).

Hors, c’est devant la french américan foundation qu’en 2006 le nouveau président Sarkozy prononça son premier discours d’allégeance à une politique commune euratlantique. Qui pourrait croire que le choix d’un tel auditoire fut anodin ?

... [L]e pouvoir politique n’est que le pâle figurant d’oligarchies financières pour lesquelles, mondialisme et alter mondialisme sont les deux jambes d’un même minotaure."

Pierre Hillard, Entretien à

Nationspresse.info

Comme par hasard, le site "révolutionnaire" "rue89" a pour rédacteur en chef un certain Pascal Riché, "young leader" membre de la French american foundation pour l'année 1999... Lire: We are change Paris contre Rue89...

Repost 0
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 14:07
A un moment situé entre les anées 1960 et 1970, la morale commune a volé en éclats, et a cédé la place à d'autres 'valeurs'.

Le corollaire de cette évolution c'est la généralisation du relativisme. Puisque tout choix est personnel, toute vérité est relative. Ce subjectivisme est la marque de l'ouverture d'esprit ! Un subjectivisme élevé au rang de nécessité morale (ainsi ce qui avant était aberration devient aujourd'hui "exigence morale")...

Rien n'est plus légitime. ... Le droit à la subversion et au blasphème est présenté comme une 'exigence morale'.

Bousculer, changer (Ex: la 'France nouvelle'), bouger, innover, tels sont les mots d'ordre à suivre. Les symboles les plus sacrés peuvent 'librement' être piétinés... Cela est ouverture! 

(Réflexion tirée du livre de
Jean Sévillia, Moralement correct, Perrin, Paris 2007).
Repost 0
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 13:12
Les récents événements qui se sont déroulés dimanche 22 mars devant la cathédrale Notre Dame de Paris sont malheureusement symptomatiques des choses à venir. Hormis l’attaque en règle d’un lieu sacré et l’agression des fidèles, nous retiendrons plus spécifiquement la protection musclée par quelques cent cinquante policiers (!) d’une vingtaine de grands malades homosexuels qui se sont allongés devant les portes de la cathédrale, une charge de police contre les fidèles et des touristes, et l’arrestation de onze… jeunes catholiques (tout cela d’après agences de presse).

         Se pose effectivement la question de l’attitude à attendre des forces de l’ordre – gendarmerie, polices en tous genres, armée – si des événements graves venaient à secouer notre pays. Nous pensons à des « troubles sociaux » émanant de Français de souche fatigués de se voir rouler dans la farine par leur gouvernement et las de subir une invasion imposée dont les acteurs ont systématiquement plus de droits qu’eux.

         Pour parler net : de quel côté vont se retrouver ces forces de l’ordre ?
Suite

Repost 0
28 mars 2009 6 28 /03 /mars /2009 11:37
Rassemblement demain à Fourvière contre le Pape

Les associations lyonnaises lesbiennes, gaies, bi et trans et de lutte contre le SIDA organisent dimanche à 10 h 30 sur le parvis de la basilique de Fourvière un rassemblement pour « protester contre les propos scandaleux de Benoît XVI sur le préservatif ».
Le mot d'ordre de cette « Folle Messe » sera « La capote c'est la vie, l'Eglise l'interdit ».

le progres
le 28.03.2009


http://www.fierte.net/
Repost 0
22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 20:23

Si vous pensez que ce sont là encore les propos de chrétiens « paranos » avec un complexe de persécution qui s’agitent, regardez l’actualité outre-Atlantique sur le sujet.

« C’ est une affaire d’égalité de droits », ne cessent de nous répéter les lobbys et autres groupes de pression homosexuels. « Nous voulons avoir le droit de nous marier comme n’importe qui d’autre ».


C’est le discours officiel


Coeurnet.org

Mais en réalité, vue leur tableau de chasse, on s’interroge sur les visées de certains de ces groupes et les implications de leur activisme font froid dans le dos. Si le mariage homosexuel devient légal, nous pouvons nous attendre à une persécution massive des églises chrétiennes qui voudront rester fidèles à leur héritage, à leur conscience et à l’enseignement de leurs écrits sacrés, La Bible, qu’elles considèrent comme Parole de Dieu.

Le rouleau compresseur juridique est en marche

Jennifer Roback Morse écrivait il y a quelque temps dans les colonnes du journal « National Catholic Register » ce qui suit. « Une fois que les gouvernements auront approuvé les unions de même sexe comme étant tout aussi valables sur le plan juridique que le mariage traditionnel (hétérosexuel), ils seront en conséquence obligés de mettre en application avec toute la vigueur de la loi, un ensemble de changements sociaux. »

Une attaque des libertés fondamentales

La mauvaise nouvelle dans cette histoire est que ces changements sociaux seront souvent imposés d’en haut, au mépris du vote démocratique comme c’est le cas en Californie où la cour suprême a invalidé le vote de la majorité des californiens qui avaient dit non au mariage homosexuel. En outre, ces changements affecteront un certain nombre des libertés que nous prenons pour un dû aujourd’hui. Nos libertés religieuses, la liberté d’association, d’expression, le droit à la propriété privée, tels que nous les connaissons aujourd’hui seront attaqués et bouleversés.

C’est le cas par exemple, de ce qui est arrivé récemment à un centre de retraite Méthodiste [1]. Ce dernier avait refusé à un couple lesbien l’autorisation d’utiliser ses locaux pour y « célébrer une union civile ». Du coup, l’état du New Jersey a puni ces « vilains » méthodistes, en révoquant leur statut d’exemption fiscale auquel ont droit toutes les associations religieuses.

Il n’a pas été pris en compte que pour ces protestants, procéder à cette « union » dans un de leur lieux cultuels relevait du blasphème. C’est une violation de leur conscience et de leurs croyances religieuses. C’est comme si vous exigiez le droit de pouvoir célébrer une messe dans une mosquée ou une synagogue ; puis, suite au refus légitime de leurs propriétaires pour raisons religieuses, que vous les trainiez en justice pour refus de location d’une propriété pour des motifs ayant un caractère discriminatoire.

Dans l’état du Massachusetts

Dans cet état où les juges ont imposé le mariage homosexuel il y a quelques années, des associations caritatives catholiques se sont vues imposer l’obligation d’accepter la candidatures de couples homosexuel voulant adopter des enfants. Plutôt que de se plier à cette injonction qu’elles jugeaient incompatible avec le bien être des enfants, ces agences d’adoption ont tout simplement fermé leurs portes par motif de conscience.

Au Québec : Liberté religieuse et droit de propriété attaqués

Le gouvernement a imposé aux écoles Mennonites [2], qui sont pourtant des écoles confessionnelles privées, de se conformer aux programmes éducatifs provinciaux, qui exigent que l’on enseigne l’homosexualité comme étant un style de vie tout aussi valable et moralement neutre que n’importe quel autre. Pourtant, pour le christianisme, ce choix de vie est considéré comme un « péché » dont il faut plutôt chercher à être délivré et s’abstenir, (celui ci comme beaucoup d’autres, d’ailleurs). Remarquons au passage que la religion chrétienne fait une distinction entre le péché et le pécheur. Nous sommes appelés à aimer les pécheurs sans pour autant aimer leur péché, quel qu’il soit. Ce qui implique toujours le respect des personnes, même s’il peut y avoir une revendication forte du droit à penser différemment sur tel ou tel sujet.

Liberté de conscience et d’expression muselée

Pourtant, même parler du « péché d’homosexualité », tout en respectant la personne qui le pratique, ou parler “contre” le mariage gay ou en faveur du mariage hétérosexuel de manière publique dans la presse, devient risqué. Plusieurs l’ont appris à leur dépend et se sont retrouvés sans emploi outre-Atlantique. C’est le cas notamment du vice-président d’université de la ville de Toledo qui s’était exprimé dans la presse locale sur le sujet.

Les avocats du “mariage homosexuel” semblent délibérément prendre pour cible les entrepreneurs et églises d’obédience chrétienne. Leur but, semble- t- il, n’est pas d’obtenir le droit de se « marier », mais de punir quiconque est en désaccord avec eux. Autant pour la liberté de conscience et d’expression !

La liberté des uns commence là où s’arrête celles des autres !

C’est vrai pour les homosexuels comme pour les chrétiens ! Nous sommes conscients que cet article ne répond pas aux problèmes sociaux dont peuvent souffrir les homosexuels. Nous reconnaissons qu’ils aspirent au respect et à être entendus. Dans ce débat très émotionnel, nous ne voulons pas oublier en tant que chrétiens nos valeurs. Notre compassion et notre respect, ils l’ont de manière inconditionnelle car ils portent l’image de Dieu que personne ne peut leur ôter.

Cependant nous nous réservons le droit d’être en en profond désaccord sur la direction que prend ce débat. Respecter la personne n’est pas la valider dans toutes ses opinions. En ceci, nous restons fidèles à cet adage conforme à nos valeurs chrétiennes : charité pour les personnes mais pas de pitié pour les idées. Il s’agit donc simplement d’attirer l’attention de nos lecteurs et du législateur sur la dérive juridique en cours qui sera grave de conséquences pour tous les chrétiens. Pour eux mais aussi pour les israélites comme les musulmans et tous ceux qui pensent que la société doit rester basée sur le mariage hétérosexuel.

Dieu ou César ?

De manière évidente nous sommes dans une bataille de dimension spirituelle. Les chrétiens sont attaqués parce qu’ils osent témoigner de leur conviction que c’est un Dieu Saint qui nous a créés hommes et femmes. Des chrétiens qui osent envoyer au monde entier, le message suivant : « mieux vaut obéir à Dieu qu’aux hommes ». Un message qui nous dit depuis le fond des ages qu’il y a des lois au dessus de celles que les hommes se donnent de manière arbitraire. Des lois qu’aucune loyauté humaine, qu’aucune majorité, qu’aucun gouvernement ne saurait annuler. Ces lois ont conduit les premiers chrétiens dans les arènes parce qu’ils ne reconnaissaient qu’un seul Seigneur (Lit Grec : kirios = Seigneur)* digne de leur loyauté. Ce Seigneur n’était pas Néron mais Jésus-Christ !

Persécution religieuse annoncée en occident

Que faire donc ?

La persécution annoncée des chrétiens est donc une raison de plus de s’impliquer, d’en parler avec vos voisins, de voter, d’écrire à vos députés pour leur dire ce que vous pensez, pour leur demander de défendre l’institution du mariage traditionnel, un des fondements de notre droit et de notre civilisation. Un mariage qui se définit comme étant la relation entre un homme et une femme exclusivement. Nous devons défendre non seulement cette institution, mais aussi nos droits à la liberté de conscience, liberté religieuse, liberté d’expression, liberté d’association, liberté d’utiliser nos locaux d’églises et nos institutions religieuses, comme bon nous semble, et sans ingérence de l’état qui voudrait nous dicter ce que nous devons croire comme étant religieusement correcte. Ce qui se passe chez nos voisins est en passe d’arriver chez nous vitesse grand V ! Alors à bon entendeur, salut !

Adapté à partir de diverses sources internet.

“Holy Toledo ! Free Speech Under Fire . . . Again,” Culture Beat, 16 June 2008.

Crystal Dixon, “Gay Rights and Wrongs : Another Perspective,” Toledo Free Press, 18 June 2008.

“Unholy Toledo : Fired for Christian Beliefs on Homosexuality,” Concerned Women for America, 20 May 2008.

(*) Ne pas participer aux cultes païens ou, pire encore, refuser de confesser, avec l’ensemble de l’empire, Kaïsar Kyrios – « César est Seigneur » – équivalait à refuser l’allégeance à l’Etat et à s’élever contre la société elle-même."

Notes

[1] une branche du protestantisme historique d’outre-Manche et outre-Atlantique

[2] une autre branche du protestantisme historique

Repost 0
22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 20:13

On vit décidément une époque épatante :

1) Le parti socialiste, qui a joué un rôle important dans la dégradation des libertés en France, avec notamment la loi Fabius-Gayssot, qualifiée à l’époque de “stalinienne” par Toubon, rétablissant la prison pour délit d’expression, s’érige à présent en défenseur de ces mêmes libertés !

2) Selon un sondage IFOP pour le Journal du Dimanche, 47% des “catholiques” souhaiteraient la démission du pape Benoît XVI. Spontanément ? sans que les sondeurs aient pris l’initiative de cette idée ?
Il est vrai que ce Pape a essuyé les critiques de Martine Aubry comme de Dominique de Villepin, éminents théologiens !
Heureusement tout de même que les instituts de sondages n’existent que depuis peu. S’ils avaient existé il y a 2000 ans, l’église catholique n’aurait jamais vu le jour.
On peut en effet penser que 80% des habitants de Jerusalem étaient favorables sous Pilate à la crucifixion de Jésus, et que quelques décennies plus tard 90% des habitants de Rome approuvaient Néron de donner les chrétiens en pâture aux lions du cirque !

Heureusement en somme que les vérités de foi, d’histoire, de morale ou de politique ne dépendent ni des sondages, ni des media, ni du parti socialiste ! Bruno Gollnisch

Repost 0
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 11:45

Iran: Obama s'adresse directement aux dirigeants et offre de surmonter le passéLe président américain Barack Obama a dit vouloir que l'Iran occupe la place qui lui revient dans la communauté internationale, mais qu'il ne l'obtiendrait pas "par le terrorisme ni par les armes", dans un message historique adressé directement au régime iranien. (Afp, Le message d'Obama à l'Iran, 20/03/2009)

Quand on sait que les Etats-Unis sont les premiers terroristes et va-t-en guerre dans le monde, que Babylone entend soumettre la planète à ses dogmes (Nouvel Ordre Mondial...), que "personne ne pourra s'y opposer" (Nicolas Sakozy), "le message d'Obama à l'Iran" prend soudain une toute autre allure, une allure de farce... ridicule... et grotesque... 

Réponse du berger à la bergère, l'Iran se déclare favorable à ce message, mais demande "des actes concrets pour réparer les erreurs passées"... (Afp, L'Iran favorable au message d'Obama, 20/03/2009).

Repost 0
19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 12:04
Repost 0
18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 19:28

Après la "mise à l'index du pape après ses déclarations sur le préservatif " (article du journal Libération de la banque Rothschild...), une camerounaise, Nantou, réagit sur le Forum catholique (témoignage laissé avec les fautes d'orthographes):

"Je vis au Cameroun et suis camerounaise et quand je lis tous çà vraiment j'ai mal au coeur!!

Au cameroun la population sait tres bien que pour eviter "la maladie" c'est à dire le SIDA, il faut eviter le désordre sexuel.
et comme on dis chez nous "rester tranquile".

Alors "ces juppé" et autres là doivent laisser le PAPE en paix.Il ne fais que donner la position de l'eglise.

ce sont les jeunes qu'on doit eduquer dans l'abstinence, pas seulment à l'église, mais dans les écoles, et même dès la maternelle,parceque les moeurs sont corrompus.parceque malheureusement "les juppés là" ont des adeptes francs maçon et autres sectes...dans le pays.

Chez les musulmans au cameroun, les filles doivent être vierge pour le mariage, pourquoi pas chez les catholiques aussi?

Demander à n'importe quel camerounais de bonne foie chrétien, il vous dira la même chose.

ces "juppé là" ne savent même pas de quoi ils parlent franchement!!!

le préservatif c'est encourager le désordre sexuel,un point c'est tout.

tu es fidèle et pratique l'abstinence pas besoin de préservatif
tu es infidèle, et autres... besoin de çà.

VIVE LE PAPE ET GLOIRE A DIEU
"

En complément de ce témoignage, on peut
lire ce qui se trame derrière la "mise à l'index" du Saint-Père: "Le néocolonialisme philanthropique des ONG cache souvent derrière elles le Nouvel Ordre Mondial et son idéologie libérale"...

Nantou
ajoute encore cette explication : "C'est vrai que dans la culture africaine,celle que je connais ayant toujours vécu en afrique, le sida ne devrai même pas exister.
Dans ma region de l'ouest cameroun par exemple, les filles doivent etre vierge pour le mariage.

Je pense que c'est une des raisons pour laquelle bon nombre de camerounais se retrouve dans le catholicisme.

Mais à présent avec les moeurs et avec toute l'influence du modernisme, les jeunes au cameroun et surement dans toute l'afrique copie n'importe quoi
."

Merci à Nantou pour ce beau témoignage.

Sur le Salon Beige nous pouvons lire les déclarations du président du Burkina Faso, Blaise Compaoré, qui parle de "gouffre entre ce que disent les médias et ce qui se passe sur le terrain".

C"En Afrique, dit-il, nous vivons avec le sida au quotidien. Le débat sur le préservatif, tel que vous le présentez, ne nous concerne pas. Les Français aiment la polémique, c'est leur côté gaulois ! Certains critiquent la position de l'Eglise en prétendant défendre les Africains. Soit. Mais la plupart n'ont jamais mis les pieds chez nous ! Je leur conseille de venir faire un séjour au Burkina. Chez nous, l'imam, le prêtre et le chef coutumier travaillent de concert : tous ont l'ambition d'affronter le même mal. Se focaliser sur le préservatif, c'est passer à côté du problème du sida. [...]

Beaucoup de gens ignorent le travail de l'Eglise en Afrique. En France, l'intelligentsia ne comprend pas cette proximité avec les responsables catholiques. Chez nous, l'Eglise est d'abord synonyme d'écoles et de dispensaires. Le débat sur le sida n'est pas théorique, il est pratique. L'Eglise apporte sa contribution. Si l'abstinence est un moyen de prévention, nous n'allons pas nous en priver ! [...] L'Eglise n'a pas le monopole de l'abstinence ! En tant que chef de l'Etat, j'ai pris des engagements dans ce sens depuis 2002 dans le cadre de la campagne "C'est ma vie". L'objectif était de mettre les gens devant leurs responsabilités. Parmi les engagements proposés, certains faisaient directement appel à l'abstinence : "J'ai décidé de m'abstenir de tout rapport sexuel quand mon mari (ma femme) est absent(e)", et "J'ai décidé de m'abstenir de toute relation sexuelle jusqu'au mariage".

Repost 0
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 11:16

Lors du Glenn Beck Show (3 mars), puis dans une tribune publiée par WorldNetDaily (9 mars), l’acteur et militant politique Chuck Norris déclare envisager de se présenter comme « président » du Texas.

L’auteur de Black Belt Patriotism : How to Reawaken America (Le patriotisme de la ceinture noire : comment réveiller l’Amérique), s’insurge pèle-mêle contre le plan de relance économique mondiale d’Obama et le financement de la reconstruction de Gaza qui sont autant de charges pour le contribuable US. Citant les pères fondateurs de la Constitution états-unienne, il appelle ses concitoyens à se révolter.

M. Norris, qui rappelle être l’auteur d’un téléfilm « prémonitoire », Ground Zéro (2000) dans lequel Oussama Ben Laden tentait d’attaquer le territoire américain, a organisé le 13 mars une rencontre de délégués de centaines de groupes armés texans pour discuter d’une éventuelle sécession.  
Suite

 

Repost 0
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 11:35
Mediapart.fr, 11 mars 2009

Les collégiens et leurs enseignantes de Cenon, près de Bordeaux, pris dans une charge de CRS contre des étudiants à la gare de Montparnasse, le 5 mars, portent plainte. A peine l'enquête ouverte, Michèle Alliot-Marie met en doute leurs témoignages et prétend «qu'il n'y a pas de problème particulier».
Repost 0