Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 12:48

La "Fondation Terra Nova", proche du Parti socialiste, vient de formuler un projet de refonte de l’élection présidentielle. Ce projet vise à confisquer la souveraineté du peuple français.

En proposant une usine à gaz digne de l’ancienne union soviétique, cette fondation propose rien moins que de « supprimer le scrutin majoritaire à deux tours, menacé d’un accident démocratique majeur »: « l’élimination au premier tour du candidat plébiscité au second » et « la mise au centre du jeu démocratique d’une personnalité politique secondaire, voire rejetée par l’immense majorité des Français », en l’occurrence Marine Le Pen.

Cette proposition antidémocratique et antirépublicaine démontre bien que le germe totalitaire est toujours bien présent dans la pensée socialiste telle qu’elle s’était manifestée dans les deux grands totalitarismes du XXeme, le nazisme et le communisme.

La fondation Terra Nova aurait dû proposer de transformer les primaires socialistes en élection présidentielle : l'"accident démocratique majeur" eut été résolu !

Le Club « Idées-Nation », Club de réflexion au service de Marine Le Pen http ://www.ideesnation.fr/ , dénonce cette atteinte aux principes de la souveraineté du peuple et du pluralisme politique, fondement de notre démocratie et de nos libertés.

Enfin le club « I&N » demande aux républicains authentiques de condamner ce projet qui montre bien que le PS est un parti dangereux pour la démocratie.

Source: http://www.nationspresse.info/?p=130929

-----------------------------------------------

Note de ChristroiAu-delà des deux grands totalitarismes du XXeme, le nazisme et le communisme, le Front national pourrait rappeler que la suspicion à l'égard du peuple est une marque de fabrique de la démocratie totalitaire. Le génocide vendéen, et actuellement le génocide par substitution qui constitue un "crime contre l'humanité", une "violation délibérée et ignominieuse des droits fondamentaux d'un individu ou d'un groupe d'individus inspirée par des motifs politiques, philosophiques, raciaux ou religieux" (1) montrent que lorsque le peuple n'est pas en phase avec les "forces de progrès", celles-ci éliminent le peuple. 

Cette mentalité paranoïaque est issue des soit-disant "Lumières" du XVIIIe siècle, qui se méfiaient du "peuple" car plongé dans l'"obscurantisme" et les "Ténèbres du fanatisme". Ce peuple pouvait à tout moment se retourner contre la soit-disant "Révolution", il fallait donc l'en empêcher, à tout prix. Il s'agit là du vocabulaire des soit-disant "Lumières" elles-mêmes, qui "ne voyaient dans le peuple qu'un instrument commode". Les "philosophes", "encyclopédistes", avocats, qui "trônaient à l'Assemblée, connaissaient peu le peuple et méprisaient les pauvres. Leurs héritiers totalitaires du XXe siècle en tirèrent leurs méthodes.

Durant l'automne de 1789, on supprima les 'ateliers de charité' de Paris, qui permettaient de vivre aux nombreux chômeurs et chemineaux.

Le décret du 9 novembre 1791 déclarait les premiers "suspects" de conjuration contre la Patrie. ... On punirait de mort tous les Français qui pousseraient à l'émigration (Ndlr. tous les Français qui souhaiteraient fuir leur élimination ! C'est le propre d'une tyrannie que d'empêcher ses victimes de fuir et de les rattraper pour les tuer).

Ce décret contrevenait de façon formelle à la Déclaration des Droits et attentait à la liberté individuelle, mais les "députés de la Nation" le votèrent, montrant ainsi que pour eux, la Constitution du 3 septembre 1791 signifiait bien moins la liberté garantie aux "citoyens", que... le transfert du pouvoir du roi à la dite "Assemblée", désormais souveraine d'une manière absolue (sans aucun contre-pouvoirs comme il en existait sous l'"Ancien Régime".) (2)

La "majorité" façonnée en l'occurence par une ultra-minorité (celle des clubs et loges maçonniques) devenait un absolutisme totalitaire, la démocratie totalitaire.

La liberté du vote elle-même était une illusion :  

"l'établissement d'un système d'élection indirecte à deux degrés les autorisait (les citoyens) seulement à choisir de grands électeurs qui nommeraient à leur tour les représentants, et sans être liés par aucune instruction de leurs commenttants. En 1795, le conventionnel Baudin a très bien explimé le sentiment d'être privé de toute influence réelle que pouvait éprouver l'électeur de base : 'Si, dans l'assemblée primaire où j'ai concouru à nommer cinq ou six électeurs, aucun d'eux ne donne son suffrage à celui qui aurait obtenu le mien, je me demande quel est donc ce droit politique dont on prétend que je jouis, et qui se réduit à donner une procuration à des hommes que rien n'oblige à connaître mes intentions, que rien n'astreint à les suivre, qui substituent leur volonté à la mienne, et d'après le choix desquels on suppose que j'accorde ma confiance à ceux qui n'ont en effet que la leur'" (3)

... Dans le même temps, les philanthropes Bien-pensants décrétaient l'élimination physique des suspects, le peuple (qu'on prétendait servir), ne cessait de souffrir chaque jour davantage et d'être éliminé soigneusement. On n'était pas sûr de ce peuple... d'autant que celui-ci restait attaché à Louis XVI, et aux "réactionnaires"...

Le 13 vendémiraire, 4 octobre 1795, Bonaparte réquisitionné par les "Révolutionnaires", fit tirer le canon sur les "insurgés", qui se débandèrent après avoir lutté bravement pour la liberté. 

Entre-temps, la guillotine, invention maçonnique du docteur Guillotin, rappelons-le, avait décapité 40.000 Français dont 80% étaient issus du Tiers (c'est-à-dire du petit peuple...) (4)

La "liberté religieuse", la "liberté de penser", la liberté d'expression", le "vote" (réel), passaient au rancart par la volonté absolue et souveraine de l'"Assemblée". 

 

Sources :

(1) Jean-Philippe Feldman, Crime contre l'humanité, in Dictionnaire de la culture juridique, dir. Denis Alland et Stéphane Rials, éd. PUF, 2003.). Un crime contre l'humanité dont les auteurs passeront tôt ou tard au tribunal de l'histoire...

(2) Albert Soboul, Dictionnaire historique de la Révolution française, édition Quadrige, PUF, 2005;

Bernard Faÿ, La Grande révolution 1715-1815, Le Livre contemporain, Paris 1959.

(3) Réimpression de l'ancien Moniteur, Paris, Plon, 1863-1870, 32 vol., t. XXV,p. 252, cité in Patrice Gueniffey, Histoire de la Révolution et de l'Empire, Perrin, Collection Tempus, Paris 2011, p. 77.

(4) René Sédillot, Le Coût de la Terreur, Vérités et Légendes, Perrin, Mesnil-sur-l'Estrée 1990; René Sédillot, Le Coût de la révolution française, Vérités et Légendes, (1986), Réed. Perrin, Malesherbes 2001.

Repost 0
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 12:47
Sans surprise, nous nous dirigeons vers un Etat totalitaire qui emprisonne n'importe quel citoyen lambda, l'extrade et l'abandonne (ici un petit créateur d'entreprise britannique en Hongrie, Jason Mc Goldrick et dont l'entreprise a fait faillite), sans autre forme de procès, sans mandat d'arrêt, en pleine nuit, sans que sa famille ou son entourage soit informé, sans même que les autorités judiciaires britanniques aient leur mot à dire. 
 
On pourra désormais être extradé, emprisonné, à la demande de n'importe quel pays, sans que nos propres institutions judicaires puissent intervenir.
Rappelons qu'au Canada, des prêtres se sont retrouvés emprisonnés pour des citations de la Bible en chaire, jugés "homophobes". Bientôt plus de liberté d'expression, plus de liberté de penser, plus de liberté d'opinion, plus de libertés politiques... Et même plus de liberté d'entreprendre tout court. 
 
Tout dissident verra une épée de Damoclès au-dessus de sa tête. Comme aux grandes heures du goulag nous nous retrouverons saisis en pleine nuit, emportés et enfermés sans autre forme de procès, sans moyens de défense.
 
 
1/2 Lord Monckton : le mandat d'arrêt européen S/T
 
2/2 Lord Monckton : le mandat d'arrêt européen S/T
Repost 0
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 10:01

Voilà comment "travaille" un journaliste français traditionnel :

* Si Sarkozy, Villepin, Aubry ou Borloo annonce : "ma priorité pour 2012 sera l'emploi"
=> Le journaliste français écrit dans son journal : "Sarkozy,..., fait de l'emploi sa priorité pour 2012"

Si Marine Le Pen annonce : "ma priorité pour 2012 sera l'emploi"
=> Le journaliste français écrit dans son journal : "Le Pen surfe sur le chômage"

...

 

Je suis sûr que ces exemples vous parlent...
...

 

Quand le peuple se réveille, les élites se coalisent contre lui, toujours. Les journalistes en font partie.
Et faites circuler ce petit post. 
Merci. 

 

Suite: http://www.lepost.fr/article/2011/04/16/2468145_petit-breviaire-de-manipulation-journalistique.html

 

Note de Christroi. Autre exemple d'hypocrite désinformation au service de la caste :

 

Si Marine Le Pen insiste sur la "lutte contre l'immigration", pour lutter contre les mondialistes nomadistes néo-esclavagistes

=> Le journaleux "français" écrit dans son journal : "Le Pen surfe sur la peur. La haine est son fonds de commerce. Et de son ventre mou sort la bête immonde..."

 

Repost 0
14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 11:57

Avigdor LiebermanLe ministre israélien des Affaires étrangères, leader d’Israël Béteinou ("Israël notre maison", droite ultra-sioniste laïque), et vice-premier-ministre d'Israël depuis le 31 mars 2009, Avigdor Lieberman, fait face à des accusations de blanchiment d'argent, de fraude et de subornation de témoin, ce qui risque de le contraindre à démissionner du gouvernement Likoud (droite sioniste libérale) dirigé par Benjamin Netanyahu.

Les responsables de la majorité au pouvoir en Israël et les commentateurs estiment néanmoins que le gouvernement de Benjamin  Netanyahu, n'est pas, dans l'immédiat, menacé par une possible inculpation de son chef de la diplomatie. (1)

 

Avigdor LiebermanL'affaire a déjà deux ans. Après plusieurs années d’investigations, une équipe spéciale de policiers avait remis en juillet 2009 un dossier présenté comme accablant au procureur général Menahem Mazouz. Selon la radio militaire, citant des hauts responsables de la police, les enquêteurs disposaient de «suffisamment de preuves» pour recommander l’inculpation d’Avigdor Lieberman pour fraude, abus de confiance et blanchiment d’argent. [...] Il apparaîtrait notamment qu’Avigdor Lieberman aurait créé une «chaîne de sociétés», dont certaines seraient totalement fictives, notamment à Chypre avec l’aide d’hommes d’affaires "russes" et "autrichiens", ont précisé la radio militaire et le Yédiot Aharonot, quotidien à grand triage. Ce dispositif aurait permis à Avigdor Lieberman de «blanchir» d’importantes sommes d’argent qui auraient ensuite «atterri dans sa poche». (2)

 

Israël n'en finit plus de voir ses responsables tomber pour corruption.

Derniers en date, Moshé Shrori, général de réserve de Tsahal, également directeur général du parti Kadima (centre-gauche), dont la dirigeante Tzipi Livni se présente volontiers comme une «Madame propre», avait été interpellé mardi 15 février 2011, pour corruption, prévaricaiton, évasion fiscale et blanchiment d'argent, ainsi que David Vanunu, chef du département des enquêtes de l'administration fiscale. 

 

L’ancien directeur de l'administration fiscale en Israël, censée être le fer de lance des opérations «Mains propres», Jacky Matza, a écopé en janvier 2011, d’un an de prison pour corruption dans une affaire qui était remontée jusqu’à Ehud Olmert, l'ancien premier ministre. La police l'avait interpellé, après des soupçons de réceptions de pots-de-vin alors qu'il avait qualifié de «fléau national» la fraude fiscale quelques mois auparavant à la télévision...

 

Benjamin NetanyahuKadima – créé par Ariel Sharon, autre criminel, auquel avait succédé Ehud Olmert, condamné lui aussi pour corruption – a été qualifiée de « serre de criminels » par Benjamin Netanyahu.

 

Les affaires de corruption, impliquant ministres, directeurs du fisc, maires, juges et même rabbins, se multiplient.

 

 L'administration fiscale, censée être le fer de lance des opérations «Mains propres», a été éclaboussée quand son ancien patron Jacky Matzaa été condamné le mois dernier à un an de prison pour corruption.

 

La classe politique est décrédibilisée. Ehud Olmert, l'ancien Premier ministre, a dû démissionner en septembre 2008 après que la police a recommandé son inculpation. Il est poursuivi pour une série d'affaires de corruption, dont l'énorme scandale immobilier «Holyland» à Jérusalem.

Deux anciens ministres se trouvent derrière les barreaux pour détournement de fonds: l'ex-titulaire des Finances Avraham Hirshson, condamné en 2009 à cinq ans de prison, et celui de la Santé Shlomo Benizri, qui a écopé l'an dernier de quatre ans fermes.

 

Omri et Gilad Sharon, les deux fils de l'ancien homme fort d'Israël Ariel Sharon, sont pour leur part impliqués dans une affaire de dessous de table.

 

Au plan "religieux", le grand rabbin de Haïfa (nord), Shear Yishuv Cohen, aurait quant à lui frauduleusement octroyé un titre de rabbin à des centaines de policiers, gardiens de prison et militaires afin qu'ils puissent obtenir des compléments de salaire, portant en tout sur des dizaines de millions de dollars.

 

 

Sources:

 

(1) http://lci.tf1.fr/filnews/monde/le-chef-de-la-diplomatie-israelienne-accuse-de-fraude-6387567.html

(2) http://mondeenquestion.wordpress.com/2009/07/18/avigdor-lieberman-persona-non-grata/

----------------------------------------------------- 

- Israël est bien une démocratie

Repost 0
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 17:54

La proclamation unilatérale d'un Etat indépendant serait une erreur impardonnable de la part des Palestiniens, a déclaré mercredi à RIA Novosti l'ambassadrice d'Israël à Moscou, Dorit Golender.

Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a déclaré fin mars qu'il comptait sur la proclamation d'un Etat palestinien indépendant et sa reconnaissance dès le mois de septembre 2011.

"Les démarches visant à proclamer un Etat indépendant sont le fait de dirigeants palestiniens parfaitement irresponsables", a estimé la diplomate à l'issue d'une rencontre consacrée au 20e anniversaire du rétablissement des relations diplomatiques entre la Russie et Israël.

Et d'ajouter qu'une telle attitude ne conduisait pas à la paix.

Source: http://fr.rian.ru/world/20110413/189157113.html

 

Repost 0
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 11:00

Voici la preuve, avec un témoin de premier plan, que la guerre d’Irak, celle de Libye, et toutes les autres guerres à venir dans un futur proche, ont été prévues depuis 2001. 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/bc/General_Wesley_Clark_official_photograph.jpg/150px-General_Wesley_Clark_official_photograph.jpgLe général Wesley Clark, Commandant suprême des forces militaires de l'Otan entre 1997 et 2001, affirme dans cette interview du 2 mars 2007, que dix jours après le 911 (attentats du 11 septembre 2001) les invasions militaires de l’Irak et de la Libye, et de plusieurs autres pays au Moyen-Orient, étaient déjà prévues et réglées d’avance. Clark cite un mémo qui lui a été présenté en 2001, mémo du Bureau du Secrétariat à la Défense, à l'époque dirigé par Donald Rumsfeld et son secrétaire adjoint Paul Wolfowitz (ancien président de la Banque mondiale) expliquant comment l'administration américaine envisage de prendre le contrôle de 7 pays en cinq ans: l'Irak, la Syrie, le Liban, la Libye, la Somalie, le Soudan, et l'Iran.

 

Il serait à présent opportun de garder les yeux sur la Syrie, le Soudan, la Somalie, le Liban, et/ou l’Iran. 

 

L’invasion de la Libye par l’ONU, et l’invasion de l’Irak en 2003, ont toutes deux été lancées un 19 Mars, comme de nombreux autres conflits militaires : 

(1) Le 19 mars 2003, à 21 h 37, soit quelques heures après la fin de l'ultimatum de 48 heures qui demandait au président irakien Saddam Hussein ainsi qu'à ses fils Oudaï et Qusay de quitter l'Irak, les Etats-Unis ont lancé des missiles sur Bagdad. Le lendemain 20 mars 2003 à h 45 Temps universel coordonné, le président américain George W. Bush déclarait formellement la guerre à l'Irak.

(2) Libye: la guerre est engagée par la "France". L'armée de l'air française commence à patrouiller le 19 mars 2001 à 12 h 30 UTC dans l'espace aérien libyen au moyen de huit chasseurs-bombardiers Rafale (dont deux équipés de la nacelle de reconnaissance Reco-NG), de deux Mirage 2000D, de deux Mirage 2000-5, de six avions ravitailleurs KC-135FR et d'un Boeing E-3F Sentry.

Le même jour, 19 mars 2001, à 14 h 45 UTC, la Présidence de la République française annonçait que « d'ores et déjà, nos avions empêchent les attaques aériennes sur la ville de Benghazi ». A 19 h 30 UTC, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne entrent dans le conflit.

 

Repost 0
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 20:35
Merci à TheChouan
Repost 0
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 10:00

Avec la flambée du coût des matières premières, certains produits vont connaître des hausses à deux chiffres

 

Paquets de pâtes, bouteilles d'huile, plaquettes de beurre… Les premières augmentations de prix sont déjà perceptibles en rayons. Depuis le 1er mars, date butoir fixée par la loi pour la fin des négociations commerciales annuelles, les distributeurs ont commencé à changer les étiquettes

  

Conséquence de la flambée des cours des matières premières depuis l'été dernier, plusieurs catégories de produits pourraient connaître des hausses de prix à deux chiffres. C'est le cas de la farine (+15% à +20%) ou du café (+10% à +20%), des produits peu transformés dans ­lesquels la matière première représente de 50% à 70% du coût de ­revient. Rares sont les produits dont les prix resteront stables en 2011: le riz, les plats cuisinés ou encore les eaux minérales.

 

«Ce qui nous a surpris, c'est qu'un certain nombre d'industriels ont tenté de faire passer des augmentations de prix sous couvert d'augmentation des matières premières», répond Jacques Creyssel, qui vient de prendre les rênes de la ­Fédération du commerce et de la distribution (FCD), en faisant allusion au secteur des pâtes alimentaires.

 

Plusieurs industriels n'excluent pas de revenir à la charge d'ici à septembre. «Sur les produits à base de poisson ou de porc, nous ne sommes pas dans une situation stabilisée», précise Jean-René Buisson, président de l'Ania, qui rassemble les ­industriels de l'agroalimentaire.

 

Source : http://www.lefigaro.fr/conso/2011/03/22/05007-20110322ARTFIG00740-prix-alimentaires-des-hausses-spectaculaires.php

Repost 0
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 19:03
Repost 0
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 11:22

Ecartée de Force Ouvrière pour être candidate du Front national

 

Adhérente du syndicat depuis 1980, la candidate du Front national dans un canton au sud-est de Lille, elle s'est vue retirée tous ses mandats...

 

 Annie Lemahieu a déclaré: «Je ne vois pas pourquoi ils me retirent mes mandats. On a le droit d’avoir une vie syndicale et politique. Que la CGT exclue ses délégués, je peux le comprendre, mais pas FO. De toute façon, je sais désormais où est mon choix. Ça m’attriste parce que j’ai un engagement de longue date à FO». L'ancienne adhérente pourrait engager des poursuites contre son syndicat.

 

Cette histoire fait écho à la suspension, fin février, de Fabien Engelmann, secrétaire CGT des agents territoriaux de la mairie de Nilvange, en Moselle, en raison de sa candidature sous l’étiquette FN dans le canton d’Algrange (Moselle).

 

Sources: http://www.20minutes.fr/article/684530/politique-ecartee-force-ouvriere-etre-candidate-front-national; http://elections.lavoixdunord.fr/Cantonales/_2011/Pres-de-chez-vous/Metropole/2011/03/09/article_deleguee-regionale-force-ouvriere-et-can.shtml

 

-------------------------------------------------

- "Neutralité syndicale": un militant CGT adhère au FN, son syndicat suspendu

Repost 0
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 23:47

Les eurodéputés s'octroient 1.500 € en plus par mois

 

La commission du Budget du Parlement "européen" a décidé jeudi 3 mars d'augmenter de 1.500 euros l'allocation mensuelle que les députés reçoivent pour payer leurs assistants et secrétaires.

 

Cette allocation mensuelle était jusqu'ici de 19.709 euros au maximum

 

Ce relèvement de 1.500 euros, qui représentera un surcoût annuel de 13,2 millions d'euros, a été approuvé par une majorité constituée de députés issus du PPE (centre-droit) et des rangs socio-démocrates.

 

Source

 

Repost 0
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 12:23

Dominique Strauss-Kahn est mis en cause devant le TGI de Paris pour son implication dans une escroquerie internationale portant sur une somme de 22 milliards de dollars

Le 20 septembre 2010, Maître Dominique Kounkou, avocat de Christian Basano, assignait l’Agent Judiciaire du Trésor (AJT) pour faute lourde de l’État devant le TGI de Paris, dans une affaire complexe d’escroquerie internationale, dans laquelle M. Dominique Strauss-Kahn fut un acteur particulièrement impliqué comme Ministre de l’Industrie du gouvernement Cresson en 1991.

L’on trouvera ci-dessous le texte de l’assignation, actuellement en instance devant la première chambre du TGI de Paris.

 

Suite et source: http://www.nationspresse.info/?p=124115

-------------------------------------------------------

- Le nouveau salaire de Strauss-Kahn

- Tunisie : Dominique Strauss-Kahn et son "ami" Ben Ali

Repost 0
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 12:00

Passé par Lutte Ouvrière, puis par le NPA, un syndicaliste, séduit par « le « nouveau Front national » de Marine Le Pen », a rejoint le FN, pour lequel il est candidat aux Cantonales de mars en Moselle. Ce que la CGT refuse.

Le 31 janvier, Fabien Engelmann, secrétaire du syndicat CGT des agents territoriaux de la mairie de Nilvange (Moselle) annonce avoir adhéré au Front national. Passé par Lutte Ouvrière, puis par le Nouveau Parti anticapitaliste (NPA), ce militant syndical a fait le choix de rejoindre le FN, pour lequel il est depuis candidat aux élections cantonales de mars prochain en Moselle.

Mais ce lundi, l’Union départementale CGT de Moselle a annoncé avoir suspendu le syndicat des communaux de Nilvange, dont M. Engelmann est le secrétaire général. L’union départementale lui a demandé de démissionner. Il a refusé. La CGT de Moselle a alors réuni le syndicat de Fabien Engelmann, afin de voter pour ou contre la démission de leur secrétaire encarté au FN. Ils ont, en majorité, refusé de le désavouer.

Persuadé d’avoir été « trahi par la bureaucratie de la CGT », Fabien Engelmann explique : « 95 % de la section – qui compte une trentaine de personnes – m’a maintenu à la tête du syndicat et ça ne leur a pas plu ; donc ils ont exclu toute la section.
Ces militants CGT de ma section ne sont pas au FN ; ils m’ont défendu pour mes valeurs, pour mon travail syndical », précise-t-il.

Rappelant que la CGT est apolitique depuis 1990, Fabien Engelmann ajoute qu’il va porter plainte contre l’organisation syndicale pour « discrimination politique ».

Denis Pesce, de l’union départemental CGT de la Moselle se dit particulièrement inquiet de la résonance des thèses du FN dans le monde ouvrier qu’il côtoie : « On entend plein d’analyses faciles sur les immigrés, « la droite, la gauche, tous pourris »… Il y a un ras-le-bol de Sarko, et pas de relève crédible de la gauche. Du coup, j’entends des salariés dire : « faut voter FN ! » ».

Une tendance que Fabien Engelmann confirme et dont il se réjouit : « Je crois qu’il y a vraiment une dynamique qui se crée autour de Marine Le Pen et de son « nouveau Front national » ».

La CGT a décidé de réunir lundi prochain l’ensemble de ses adhérents de Moselle sur l’extrême droite.

 

Source: http://www.nationspresse.info/?p=124011

Repost 0
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 12:00

Communiqué de Julien Sanchez, conseiller régional, candidat Front national à l'élection cantonale de Nîmes V

 

Sollicité il y a près d’une semaine par France 3 Languedoc-Roussillon pour débattre avec Michèle El Baz (candidate PS), Vincent Bouget (candidat Front de gauche) et moi-même Julien Sanchez (candidat Front National) de l’avenir du canton de Nîmes V et du département du Gard samedi sur l’antenne régionale de France 3, j’apprends aujourd’hui que le conseiller général sortant de Nîmes V Franck Proust (UMP) a refusé le débat. Il sera remplacé au pied levé par un UMP Alésien (France 3 étant, bien sûr, tenue à une équité de temps de parole).

Quelle honte !

Dès la semaine dernière, le Front National, lors d’une conférence de presse et par la distribution d’un tract, attirait l’attention des Nîmois sur le taux de présence de l’élu sortant (seulement 53 % de présence aux séances du Conseil général en 6 ans et demi, mais indemnité de plus de 2.300 euros nets mensuels touchée à 100 %). Chiffres qu’il n’a d’ailleurs pas contestés car ils sont incontestables.

 

Source

Repost 0
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 09:53

Veto US à un texte contre l'expansion des colonies juives

 

Les Etats-Unis ont, sans surprise hier vendredi 18.02.2011, opposé leur veto à un projet de résolution du Conseil de sécurité des Nations unies condamnant la poursuite de la politique israélienne de colonisation dans les territoires palestiniens.

 Les 14 autres membres du Conseil avaient en revanche approuvé cette résolution que les Américains ont fait capoter.

 Le président américain Barack Obama avait demandé jeudi par téléphone au président palestinien Mahmoud Abbas de retirer le projet de résolution réclamant l'arrêt des constructions dans les colonies juives.

Mais en dépit des pressions américaines, l'exécutif de l'Organisation de Libération de la Palestine et le comité central du Fatah réunis vendredi à Ramallah ont décidé à l'unanimité de maintenir le projet de résolution, a déclaré Wassel Abou Youssef, membre de l'exécutif de l'OLP.

 Obama a dit par le passé que les colonies juives dans les territoires capturés par Israël lors de la Guerre des Six Jours, en 1967, étaient illégales et compliquaient le processus de paix. Mais il s'est dit opposé au vote à l'Onu.

Nabil Abou Rdainah, proche collaborateur du président palestinien Mahmoud Abbas, a déclaré à l'agence Reuters que le veto américain "(...) ne sert pas le processus de paix et encourage Israël à poursuivre son entreprise de colonisation ainsi qu'à échapper à ses obligations vis-à-vis de ce processus". "Ce veto compliquera les choses au Proche-Orient", a-t-il ajouté.

Il s'agit du premier veto américain à l'Onu depuis l'arrivée au pouvoir de Barack Obama.(2)

 

Sources:

 

(1) http://lci.tf1.fr/filnews/monde/veto-us-a-un-texte-contre-l-expansion-des-colonies-juives-6284837.html

(2) http://www.lexpress.fr/actualites/2/monde/veto-americain-a-une-resolution-de-l-onu-sur-les-colonies-juives_964167.html?actu=1

Repost 0
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 18:00

Israël est bien une démocratie. L’entité sioniste n’en finit plus de voir ses responsables tomber pour corruption. (1)

Derniers en date, Moshé Shrori, général de réserve de Tsahal, également directeur général du parti Kadima (centre-gauche), dont la dirigeante Tzipi Livni se présente volontiers comme une «Madame propre», a été interpellé mardi (2), ainsi que David Vanunu, chef du département des enquêtes de l'administration fiscale. Ils sont soupçonnés de corruption (au sein de l'administration fiscale), prévaricaiton, évasion fiscale et blanchiment d'argent.

 

L’ancien directeur du fisc en Israël, Jacky Matza, venait d’écoper d’un an de prison pour corruption dans une affaire qui était remontée jusqu’à Ehud Olmert, l'ancien premier ministre. Kadima – créé par Ariel Sharon, autre criminel, auquel avait succédé Ehud Olmert, condamné lui aussi pour corruption – est une « serre de criminels » selon Benjamin Netanyahu, actuel premier ministre et chef du parti Likoud (droite). (3)

 

 Nous apprenons également aujourd'hui qu'une décision portant sur une éventuelle inculpation pour corruption et blanchiment d'argent du très controversé ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman serait imminente, selon des responsables de la Justice.

 

Les affaires de corruption, impliquant ministres, directeurs du fisc, maires, juges et même rabbins, se multiplient en Israël.

L'administration fiscale, censée être le fer de lance des opérations «Mains propres», a été éclaboussée quand son ancien patron Jacky Matzaa été condamné le mois dernier à un an de prison pour corruption.

Mardi, la police a interpellé le chef des enquêtes du fisc, soupçonné d'avoir également reçu des pots-de-vin alors qu'il avait qualifié de «fléau national» la fraude fiscale quelques mois auparavant à la télévision...

La classe politique est cependant la plus mouillée. Ehud Olmert, l'ancien Premier ministre, a dû démissionner en septembre 2008 après que la police a recommandé son inculpation. Il est poursuivi pour une série d'affaires de corruption, dont l'énorme scandale immobilier «Holyland» à Jérusalem.

Deux anciens ministres se trouvent derrière les barreaux pour détournement de fonds: l'ex-titulaire des Finances Avraham Hirshson, condamné en 2009 à cinq ans de prison, et celui de la Santé Shlomo Benizri, qui a écopé l'an dernier de quatre ans fermes.

Omri et Gilad Sharon, les deux fils de l'ancien homme fort d'Israël Ariel Sharon, sont pour leur part impliqués dans une affaire de dessous de table.

Au niveau local, la chasse aux «ripoux» est aussi ouverte. La police a interpellé au début du mois Yitzhak Ohayon, maire de Petah Tikva, dans la banlieue de Tel Aviv. Et au sein même du système judiciaire, Dan Cohen, un ancien juge accusé d'avoir touché des prébendes, est en cavale au Pérou. Israël a demandé, jusqu'à présent en vain, son extradition.

Le grand rabbin de Haïfa (nord), Shear Yishuv Cohen, aurait quant à lui frauduleusement octroyé un titre de rabbin à des centaines de policiers, gardiens de prison et militaires afin qu'ils puissent obtenir des compléments de salaire, portant en tout sur des dizaines de millions de dollars.

Ces enquêtes tous azimuts et les résultats obtenus permettent à Israël de se retrouver en position honorable au palmarès mondial établi par Transparency International, une organisation anticorruption. L'État hébreu a progressé de deux places en 2010 pour se retrouver 30e sur 178 pays classés. Il devance l'Espagne et le Portugal.

Pour compléter le dispositif, l'État hébreu a par ailleurs signé une convention anticorruption l'an dernier dans le cadre de son adhésion à l'Organisation du Commerce et du Développement économique (OCDE)...

Ce texte visait notamment à mettre fin aux commissions versées à des fonctionnaires étrangers pour favoriser des contrats d'armements, un secteur dont les exportations annuelles dépassent les 6 milliards de dollars.

 

Sources:

 

(1) http://club-acacia.over-blog.com/article-journal-du-17-fevrier-2011-67385258.html

(2) http://www.cyberpresse.ca/international/moyen-orient/201102/16/01-4370849-vaste-offensive-anticorruption-en-israel.php

(3) http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/02/16/97001-20110216FILWWW00335-israel-un-dirigeant-du-kadima-arrete.php

Repost 0
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 14:11
Repost 0
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 13:19

La condamnation de Peter et de Hazelmary Bulls, ce couple d’hôteliers chrétiens fervents condamnés pour avoir refusé de louer une chambre à un couple non marié (en l’espèce homosexuel) n’est sans doute que la première d’une série de décisions judiciaires christianophobes.

Michael Black et le conseiller municipal libéral-démocrate John Morgan prétendent en effet avoir été discriminés en raison de leur orientation sexuelle par les propriétaires d’un B&B à Cookham, dans le Berkshire le 19 mars 2010. Ils ont assigné Susanne Wilkinson, la propriétaire chrétienne de l’établissement, afin de “s’assurer que l’on ne puisse enfreindre la loi contre les discriminations et s’en tirer”.

A leur arrivée dans l’auberge, celle-ci a expliqué courtoisement aux deux hommes pourquoi elle ne pourrait leur offrir de chambre ce soir. Elle a bien précisé qu’elle n’était pas homophobe et qu’elle leur aurait bien proposé deux chambres uniques mais que toutes étaient pleines. Francis, son mari, un ancien employé de la City, a quant à lui expliqué poliment aux deux hommes que les laisser partager un lit dans leur auberge allait contre leur foi chrétienne.

Le groupe de pression libéral Liberty a confirmé qu’elle représenterait les deux militants homosexuels et expliqué que l’on serait fixé sur le lieu et la date du procès dans les deux prochaines semaines. L’organisation chrétienne évangélique The Christian Institute a quant à elle apporté son soutien à Susanne Wilkinson.

Depuis que les médias se sont intéressés à cette histoire, le couple de chrétiens a reçu de nombreux appels téléphoniques, lettres et courriels injurieux. Susanne Wilkinson a déclaré à la police avoir reçu “environ 900 messages électroniques et je dirais que la moitié d’entre eux sont franchement grossiers et menaçants”.

Les Bulls aussi avaient du faire face à des coups de téléphone injurieux de militants homosexuels. Des rumeurs infondées et portant atteinte à l’image de leur B&B circulent sur Internet et ils pourraient être forcés de le céder.

Le député conservateur Chris Grayling a été démis de ses fonctions de ministre de l’Intérieur après qu’on l’ait enregistré déclarant que les propriétaires de B&B devraient être autorisés à suivre leur conscience et agir conformément à leur foi chrétienne. L’enregistrement avait été réalisé secrètement en avril 2010 lors d’une réunion du think-tank conservateur Centre for Policy Studies.

Le même mois, un candidat du Parti conservateur dans le Nord Ayrshire et l’Arran, Philip Lardner, avait perdu l’investiture après avoir exprimé sur son site internet son opinion sur l’affaire et son point de vue sur l’homosexualité…

Tout cela fait dire à Andrea Minichiello Williams, président-directeur général de Christian Concern et de Christian Legal Centre que “le niveau d’intolérance contre ceux qui veulent vivre selon leur foi ou seulement exprimer des opinions non « politiquement correctes » semble prendre des proportions inquiétantes” au Royaume-Uni.

 

Source: http://www.christianophobie.fr/breves/royaume-uni-une-autre-hoteliere-chretienne-poursuivi-pour-discrimination-par-des-militants-homosexualistes

 

 

- Une psychothérapeute chrétienne pourrait être radiée de son ordre après s’être faite piégée par un journaliste homosexualiste

Repost 0
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 23:58

Alors que la planète entière observe avec enthousiasme l’élan de liberté et de démocratie qui embrase le monde arabe..., la journaliste juive Ruth Elkrief crie à l'antisémitisme des révolutions arabes.

 

 "Nous avons tous envie de croire que ces révolutions, pour qu’elles restent uniques, parviendront à éviter l’écueil des précédents mouvements de libération nationalistes arabes : l’antisémitisme", a-t-elle déclaré lors de son émission.

 

Outre le fait que contrairement à ce qu’a affirmé la journaliste, aucune synagogue n’a été incendiée à Tunis, l’autre exemple choisi par Ruth Elkrief (une effigie de Moubarak portant l’étoile de David) ne peut en aucun cas être considéré comme représentatif.

 

On se demande bien à quel titre il est pertinent de mettre l'antisémitisme en avant dans un moment où des mouvements révolutionnaires historiques pronent avant tout la liberté et le développement économique.


 

Source: http://24heuresactu.com/blog/2011/02/03/les-revolutions-arabes-antisemites-selon-ruth-elkrief/

 

- Egypte: Israël soutient le dictateur atlantiste Moubarak

Repost 0
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 08:53

La presse spécialisée a très récemment rappelé que le président des Etats-Unis pourrait bien obtenir du Congrès US le droit de couper l'Internet en période de crise.

La loi « Protecting Cyberspace as a National Asset Act », présentée au Congrès une l’année dernière, est officiellement destinée à combattre la cyber-criminalité et le terrorisme. Bloquée une première fois par les sénateurs, la loi sera présentée à nouveau cette année. Elle autoriserait le président des Etats-Unis en exercice à fermer l’Internet pendant une période de 30 jours – ou même de 120 jours, selon les sources – et à contraindre les sites internet « à respecter les contraintes de sécurité ». Aucune autorisation de justice ou du pouvoir législatif ne sera nécessaire. Le Department of Homeland Security serait chargé de dresser une liste des infrastructures concernées et qualifiées de « critiques ». La cerise indispensable sur un tel gâteau est que le président pourrait prolonger la mesure indéfiniment en la reconduisant.

Que ceux qui se scandalisent de la coupure d’Internet en Egypte par Moubarak n’oublient pas qu’une telle situation est possible, et envisagée, partout… même dans nos « démocraties » occidentales !

 

Source: http://www.nationspresse.info/?p=122699

Repost 0
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 23:59
Communiqué du Front National Nord Pas de Calais

 

Hier, lors de la commission permanente du Conseil Régional, les sujets d’actualités ont été abordés en début de séance. Pour le groupe Front National, Steeve Briois a évoqué le pré-rapport de la CRC sur Adevia. Le micro de l’élu FN a été coupé au bout d’une minute, Percheron lui interdisant de s’exprimer. Hors de lui, pétant les plombs, insultant et se comportant comme un autocrate, le président de région s’en est aussi violemment pris à Marine le Pen, hurlant : « Taisez vous, Taisez vous ! ».

L’embarras de Percheron est révélateur de l’opacité socialiste. Pourquoi a-t-il perdu son sang froid dans cette affaire ? Aurait-il des choses à cacher ? L’adage populaire « Il n’y a que la vérité qui blesse » prend tout son sens lorsqu’on regarde l’édifiante video de cet incident qui donne une bien triste image d’un président de région.

Repost 0
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 10:40

Israël a fait parvenir un message confidentiel aux Etats-Unis et à des pays européens leur demandant de soutenir la stabilité du régime du président égyptien.

Dans ce message, les responsables israéliens cherchent à convaincre ses alliés qu'il est de «l'intérêt de l'occident» et de «l'ensemble du Moyen-Orient de maintenir la stabilité du régime en Egypte», a indiqué lundi le quotidien "Haaretz".

«Il faut en conséquence freiner les critiques publiques à l'encontre du président Hosni Moubarak», a souligné ce message envoyé à la fin de la semaine, selon le journal. La radio militaire, qui a repris cette information, a estimé que cette initiative constitue une critique à l'encontre des Etats-Unis et des pays européens qui ont pris leurs distances avec le régime du président Moubarak. (1)

 «Haaretz», citant des responsables officiels israéliens, a également indiqué que le ministère des Affaires étrangères avait émis des directives destinées à une dizaine d'ambassades «clé» aux Etats-Unis, au Canada, en Chine en Russie et dans plusieurs pays européens.

Ces directives demandent aux ambassadeurs de souligner auprès de leurs interlocuteurs «l'importance de la stabilité de l'Egypte» et de faire passer ce message le plus rapidement possible.

 

Dans ces conditions, il est bien évident que les multiples annonces du système dans les media français occupés, selon lesquelles l'Europe appellerait à "cesser les violences", les Etats-Unis, le régime de Moubarak à tenir compte des attentes du peuple égyptien (alors qu'en réalité Israël craint une destabilisation de la Pax judaïca dans les pays arabes qui aboutirait à une menace réelle pour l'Etat criminel d'Israël), sont de purs mensonges relevant du double discours. Ces provocations devront être identifiées, leurs auteurs recherchés, poursuivis et traduits en justice devant les tribunaux du peuple... Qui dit Révolution, dit en suivant, Libération et épuration... Chacun son tour j'ai envie de dire.

 

L'Egypte fut le premier pays arabe à signer la paix avec Israël conclue en 1979. L' accord de paix fut signé en échange du retrait (réalisé en 1982), de tous les territoires égyptiens conquis par l'armée israélienne durant la guerre de juin 1967.

 

Le double discours et l'hypocrisie doivent être systématiquement dénoncés comme techniques néo-mondialistes, de manipulation et de domination des peuples du monde. Le peuple Français lui-même devra se souvenir de ces agissements des néo-zélotes lorsque il s'insurgera pour recouvrir sa Liberté. Les néo-zélotes sont effectivement passés maîtres dans l'art de la tromperie afin de faire accepter leurs vues par les peuples eux-mêmes, persuadés d'agir dans leurs propres intérêts. Faire aimer sa propre servitude, voilà en quoi consiste leur tromperie. Une technique satanique s'il en est...

 

S'agissant des Egyptiens, espérons qu'ils ne tombent pas eux-mêmes dans le piège tendu par l'hypocrite El Baradei, parachuté soudainement en Egypte par les forces nouvel ordre mondialistes et présenté dans les media occupés comme l'opposant à Moubarak... Rappelons que, comme son ami Obama, El Baradei a reçu en 2005... le prix nobel de la Paix avec l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (A.I.E.A.), dont il était le directeur de 1997 à 2009... (2)

 

Sources:   

 

(1) http://www.20min.ch/ro/news/dossier/tunisie/story/Isra-l-soutient-Moubarak-28569495

(2) http://fr.wikipedia.org/wiki/Mohamed_El_Baradei

 

-----------------------------------------------------------------

- Tunisie : Dominique Strauss-Kahn et son "ami" Ben Ali

- Egypte: l'UE appelle à cesser les violences (Herman Van Rompuy)

Repost 0
22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 23:59

Cinquante ans après la mort du plus grand écrivain français du XXe siècle, Louis Ferdinand Céline, le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand donne raison au juif Serge Klarsfeld, en retirant l'auteur controversé des «célébrations nationales»... L'universitaire Henri Godard, l'un de nos plus éminents célinologues, et dont il a notamment édité les oeuvres en Pléiade, parle d'"une forme de censure".

 

Au nom de l'Association des fils et des filles de déportés juifs de France, Serge Klarsfeld a obtenu rapidement gain de cause. Il y a quarante-huit heures, il demandait le retrait du nom de Louis-Ferdinand Céline, mort il y a cinquante ans, du recueil «Célébrations nationales 2011», recueil de personnalités nationales célébrées en 2011.

La raison invoquée était simple : «l'antisémitisme virulent» de l'écrivain, auteur de pamphlets ignobles. «Son talent ne doit pas faire oublier l'homme qui lançait des appels au meurtre des Juifs sous l'Occupation. Que la République le célèbre, c'est indigne», expliquait Serge Klarsfeld. Une vive polémique s'est ensuivie.

M. Klarsfeld avait assuré qu'il ferait appel à Nicolas Sarkozy pour s'assurer que Céline ne figure pas dans la liste des personnes honorées.

Vendredi soir, il a été entendu : le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, a affirmé : «Après mûre réflexion, et non sous le coup de l'émotion, j'ai décidé de ne pas faire figurer Céline dans les célébrations nationales.» Il a ajouté que ce retrait n'était pas un désaveu du haut comité chargé de sélectionner les 500 personnalités et événements à célébrer cette année. Serge Klarsfeld s'est dit heureux de la nouvelle.

 

De son côté, Henri Godard, professeur émérite à la Sorbonne, grand spécialiste de Céline, et auteur de la notice contestée, s'est indigné : «C'est une forme de censure.» Présent au moment où le ministre de la Culture annonçait la nouvelle, Henri Godard lance : «Je tombe des nues, personne ne m'a contacté». «Je me sens piégé, j'ai appris le retrait en même temps que tous les journalistes. Pourtant, j'avais bien souligné dans la notice que l'on ne pouvait pas distinguer les deux Céline : le grand écrivain et l'antisémite», a-t-il ajouté. 

 

Pour Frédéric Vitoux, de l'Académie française et biographe de Céline, «retirer le nom d'un catalogue, c'est aussi vain que Staline faisant effacer les photos des dirigeants communistes qu'il n'aimait pas. Ça n'empêchera pas que Céline a écrit des horreurs et qu'il est l'un des plus grands écrivains français. Nier que Céline est traduit dans le monde entier et même en hébreu, c'est ridicule. Faut-il retirer la traduction en hébreu de Voyage au bout de la nuit ?» Et d'enfoncer le clou : «Je serais Serge Klarsfeld, je voudrais, au contraire, qu'on multiplie les études sur Céline pour comprendre comment il a pu écrire Bagatelle pour un massacre.»

 

[Vidéo] Céline, l'ennemi public (avec Henri Godard) 

Repost 0
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 23:59

Dans le contexte actuels des "attentats islamistes" qui effraient légitimement les Occidentaux, et du "débat" autour de "l'islamisation", voici enfin sur le site realpolitik.tv une mise au point qui recadre le "débat", ce que nous avons pu entendre aux "Assises sur l'islamisation"..., et l'élève au niveau où il devrait se situer, si nous avions des media réellement libres.

L'auteur, Xavier Moreau, appelle d'urgence nos pays à se demander quelle est (NDLR. dans une optique géopolitique), la nature exacte des contacts que les ONG américaines entretiennent avec certaines minorités ethniques ou religieuses..., notamment en France "où les zones de non-droit se comptent par centaines", et à contrer cet '"impérialisme" anglo-américain, qui "a toujours conduit l'Europe à la guerre", par la création d'une alliance franco-russe solide, reposant "sur un système de sécurité commun et une collaboration économique accrue".

 

Xavier Moreau dénonce Wikileaks comme un site "dissident" qui "n’aborde jamais la collusion entre les administrations américaines et les groupes islamo-mafieux, en Bosnie, en Afghanistan ou au Kosovo".

 

Bernard Kouchner, administrateur du Kosovo à l’époque des exactions de l’UCK, était l'ami personnel d'Akim Thaçi, chef du clan mafieux albanais qui dirige actuellement le Kosovo. "Le TPY est bien trop occupé à modifier en permanence ses procédures internes, dans le seul but de faire condamner des officiers serbes qui n’ont fait que leur devoir, pour trouver le temps de s’apitoyer sur les crimes de l’OTAN ou de ses alliés. Il y a fort à parier que les anciens maoïstes français, qui ont soutenu l’organisation criminelle de l’UCK en 1999, seront mis à contribution pour nier ou même justifier ces crimes."

"Cette triste affaire, ajoutée à l’impuissance de l’ 'US Army' devant l’armée nord-coréenne, permet une nouvelle fois de dresser le bilan médiocre de la tentative hégémonique américaine de ces 20 dernières années. Ce bilan peut se résumer en une phrase : 'Equipez-vous de l’arme nucléaire, si vous ne voulez pas être soumis à un clan islamiste ou mafieux, allié de l’OTAN '. Les hésitations américaines devant la détermination de la Corée du Nord, démontrent en effet que si la Serbie avait possédé la dissuasion nucléaire en 1999, l’OTAN n’aurait pas eu les moyens de lui confisquer son berceau historique au profit d’un clan islamo-mafieux. Et c’est justement parce que Saddam Hussein n’avait pas d’armes de destruction massive, que les Etats-Unis l’ont envahi. Acquérir le nucléaire permettrait à l’Iran d’être définitivement à l’abri d’une invasion américaine et du cortège de crimes, d’exactions et de massacres de civils qui l’accompagne à chaque fois. Le bilan de la tentative manquée d’hégémonie anglo-saxonne est une incontrôlable prolifération nucléaire."

Pour accomplir leurs objectifs géopolitiques, Xavier Moreau explique que "l’Angleterre et les Etats-Unis ont soutenu sans complexe des factions islamistes ou mafieuses. Ces deux puissances ont fait preuve d’un cynisme qui va bien plus loin qu’une simple 'realpolitik'. C’est pour contrer ces nations dont l’impérialisme a toujours conduit l’Europe à la guerre que la création d’une alliance franco-russe solide, reposant à la fois sur un système de sécurité commun et une collaboration économique accrue est urgente. Une telle alliance pourrait enfin forcer la puissance anglo-saxonne à ne plus interférer nuisiblement dans le destin de l’Europe continentale."

 

L'auteur termine cette remarquable analyse en évoquant le fait que "sauvagerie à laquelle l’OTAN a livré les peuples du Kosovo justifie a posteriori l’intervention russe en Ossétie du Sud. On peut imaginer le sort qu’un psychopathe comme Mikhaïl Saakhachvili réservait au peuple ossète. Pour les pays d’Europe occidentale, la révélation au grand jour des méfaits de la politique d’influence américaine doit être un signal d’alarme. Il est vital que les services de sécurité intérieure de nos pays s’intéressent à la nature des contacts que les ONG américaines entretiennent avec certaines minorités ethniques ou religieuses, notamment en France, où les zones de non-droit se comptent par centaines." (Fin de citation)

 

Source: http://www.realpolitik.tv/2010/12/trafic-dorganes-et-proliferation-nucleaire/ 

------------------------------------------------------

- WikiLeaks ne révèle rien de gênant S/T

Repost 0
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 23:57
Obama assimilé à Hitler et Lénine par l'utra-droite libérale pour avoir mis en place un embryon de sécurité sociale

Obama assimilé à Hitler et Lénine par l'ultra-droite libérale pour avoir mis en place un embryon de sécurité sociale

Une petite bourgade américaine, Prichard, a stoppé net le versement des pensions de ses 150 retraités municipaux. Une décision locale qui pourrait avoir de graves conséquences à l’échelle du pays.

Prichard, Alabama, est une petite ville qui se meurt. Le New-York Times nous rappelle qu’après deux dépôts de bilan, la ville savait qu’elle devait prendre des mesures pour sauvegarder sa caisse de retraite. Pourtant, rien n’a été fait malgré moult mises en demeures judiciaires. Et depuis septembre 2009, elle n’envoie plus aucun chèque à ses retraités municipaux.

Depuis… Nettie Banks, un policier à la retraite de 68 ans, s’est déclaré en banqueroute personnelle. Alfred Arnold, un ancien capitaine des pompiers, 66 ans, a repris le travail comme gardien de sécurité dans un centre commercial pour tenter de conserver sa maison. Eddie Ragland, 59 ans, ex-capitaine de police, a accepté l’aide de collègues après avoir grièvement blessé par un voleur. Il est désormais incapable de se rendre à son nouveau travail d’agent de sécurité à l’aéroport régional. Un ancien pompier est décédé en Juin. Comme beaucoup d’autres, il était trop jeune pour percevoir la sécurité sociale. « Quand ils l’ont trouvé, il avait ni électricité, ni eau courante dans sa maison », a déclaré un ancien de ses collègues.

 L’exemple de Prichard est un avertissement pour des villes comme Philadelphie et des États comme l’Illinois, le New Jersey, le Colorado, le Minnesota et le Dakota du Sud, dont les fonds de pension sont mis à rude épreuve. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’affaire revient en force dans l’actualité. Les juristes, les analystes et les élus locaux de tout le pays observent l’évolution de la situation avec grand intérêt. L’enjeu est de taille : il s’agit de savoir si une ville peut couper net le versement des pensions à ses retraités. « Prichard, c’est l’avenir », a déclaré Michael Aguirre, l’ancien procureur de San Diego. « Nous sommes tous sur le même tapis roulant. Prichard a juste un peu d’avance ».

Dans le privé, les entreprises sont tenues par la loi de provisionner le montant des retraites promises. A défaut, le gouvernement peut leur infliger des amendes, ou même prendre le contrôle des fonds de pension. En cas de faillite, l’administration fédérale peut prendre en charge la caisse de retraite. Dans tous les cas, les retraités sont assurés de toucher leur pension, même si le montant peut être réduit. Mais cette loi ne couvre pas les travailleurs du secteur public… En mars dernier, un juge a donné raison à la municipalité : Prichard n’est pas légalement obligée de payer ses retraités.

 

Source: http://www.nationspresse.info/?p=120128

 

---------------------------------------------------------------------

- Alex Jones: les banquiers ou bien nous s/t

Repost 0