Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Christ Roi

  • : Christ Roi
  • Christ Roi
  • : Blog d'informations royaliste, légitimiste, pour une France libre, indépendante et souveraine
  • Contact

Horloge

22 juin 2015 1 22 /06 /juin /2015 20:24

Le MiG‬-41, le nouvel intercepteur russe à longue portée capable de voler à Mach 4,3 (soit environ 4 500 km/h), devrait disposer de moyens aériens capables de réagir rapidement à la violation de l'espace aérospatial aux frontières lointaines:

L'avion russe ‪‎MiG‬-41: un secret militaire bien gardé

Le futur avion russe d'interception à longue portée, le MiG-41, est l'un des projets les plus secrets de l'industrie militaire russe. Quelques informations ont tout de même circulé à son sujet sur internet depuis un an.

 

La base de la défense antiaérienne russe est aujourd'hui assurée par le chasseur d'interception MiG-31 conçu à partir d'un autre appareil légendaire, le MiG-25. Le MiG-31 apparaît à la fin des années 1970 pour être lancé en production de série au milieu des années 1980. Après la destruction de l'URSS en 1991, l'armée de l'air de la Russie et celle du Kazakhstan en ont hérité. Ces deux États postsoviétiques n'ont pas vendu leurs intercepteurs, qui volent encore aujourd'hui. La Russie avait lancé un remplacement massif des composants de ses MiG, ce qui a décuplé les performances de l'appareil dans l'élimination des cibles aériennes. Il a été décidé que l'armée de l'air russe posséderait plus de 100 MiG-31, et que l'avion pourrait même être lancé en série à un niveau technologique supérieur comme son prédécesseur MiG-25, en se transformant de facto en un nouveau projet. C'est ici que le mystérieux MiG-41 passe au premier plan.

 

MiG élaborait déjà un nouvel intercepteur à longue portée dans le cadre du "projet 701" ou "MDP", dans les années 1990-1992. L'appareil en question, de 62 tonnes ne ressemblait pas du tout à la gamme MiG25/MiG-31, et de par ses performances aurait pu devenir l'avion intercepteur de cinquième génération le pus puissant: les ingénieurs comptaient porter son autonomie jusqu'à 7 000 km à vitesse de croisière supersonique de Mach 2,2 (environ 2 300 km/h). La vitesse maximale de l'appareil ne devait pas dépasser 2 500 km/h.

 

Aujourd'hui, personne ne se souvient du projet 701 et la vitesse maximale annoncée du MiG-41 indique qu'il s'agit très probablement d'une évolution de la gamme MiG-31. Si les MiG-25 et MiG-31 les plus puissants pouvaient atteindre Mach 3-3,2, il est prévu de pousser le MiG-41 jusqu'à Mach 4,3 (soit environ 4 500 km/h). Le fait est que les USA travaillent activement sur des drones d'attaque hypersoniques, qu'il sera nécessaire d'intercepter. La vitesse de ces appareils est très élevée et l'arsenal russe de défense antiaérienne et antimissile, hormis les S-500 sol-air balayant jusqu'à 150 km d'altitude, doit disposer également de moyens aériens capables de réagir rapidement à la violation de l'espace aérospatial aux frontières lointaines.

 

Les militaires ne s'empressent pas de dévoiler le projet baptisé MiG-41. En rassemblant le peu d'informations partielles dans les médias, on peut dresser la chronologie suivante: les MiG-31 modernisés serviront jusqu'en 2028, quand ils commenceront à céder la place à un appareil plus moderne et spécial. Quant à l'aspect visuel du nouvel intercepteur, nous pourrions en prendre connaissance entre 2017 et 2020, quand les ingénieurs présenteront leur projet au ministère russe de la Défense.

 

Source

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Russie
commenter cet article
22 juin 2015 1 22 /06 /juin /2015 17:32
Alain Finkielraut: "La France est un pays qui a été façonné par le catholicisme, un pays où il y a en effet des églises dans chaque village"

"L'islamisme radical nous empêchera de tourner la page". Invité de "Tout est politique" sur I 24 News, le philosophe Alain Finkielkraut, a évoqué les sujets des mosquées à la place des églises, des migrants et du monde depuis le 11 janvier, avec un regard réaliste qui tranche avec le discours irénique des multiculturalistes idéologues. Il dit avoir été "ahuri" par la proposition de Dalil Boubakeur de donner les églises au culte musulman, "étonné" que cela soit lui qui la fasse "et pas un représentant de l'UOIF, des Frères musulmans ou des salafistes". "De la part du recteur de la Mosquée de Paris, c'était très surprenant et très inquiétant", s'est-t-il étonné en dénonçant une proposition "impudente". Extrait :

 

"La France est un pays qui a été façonné par le catholicisme. La France est un pays où il y a en effet des églises dans chaque village. Qu'elles soient désaffectées ou inoccupées n'y change rien. Qu'elles soient changé en mosquées, c'est dire que le catholicisme se retire et l'islam prend la place, c'est donner l'image d'une véritable substitution culturelle. Il n'y a pas de clash (de civilisations) si l'Occident cède sur ce point là. Où voyez-vous le clash ? Les églises risquent peut-être d'être transformées en mosquées. Certains disent 'de toutes façons, puisqu'elles sont inoccupées, autant qu'elles soient transformées en lieu de culte plutôt qu'en restaurant' (Mgr Dubost, évêque d'Evry. NDLR.), mais une église vide cela reste un lieu spirituel parce que ce vide, il peut être aussi pour beaucoup de non-croyants, une sorte de refuge. Et je pense qu'on a un peu honte d'exprimer notre effroi devant une proposition aussi impudente. Parce que précisément la mémoire de l'Europe paralyse l'Europe. Nous avons peur de notre ombre, peur de nos propres démons. Nous nous disons attention nous allons retomber dans le racisme et la xénophobie, et à force d'être obsédés par nos propres démons, nous ne voyons pas les réalités qui nous menacent d'aujourd'hui.

... Il ne s'agit pas d'exclure qui que ce soit, il s'agit d'assumer son propre héritage et d'assumer un certain nombre de valeurs. ... Nous entrons dans une période extrêmement inquiétante où tous nos repères sont en train de s'effacer. Et il s'agit de savoir si nous sommes encore capables de nous assumer nous-mêmes et éventuellement de nous défendre.

... Je crois que tout le monde est un peu dépassé et que beaucoup d'hommes politiques et d'intellectuels ont une vision purement économiste des problèmes (le vrai conflit au bout du compte est le conflit entre ceux qui ont et ceux qui n'ont pas, les possédants et les dépossédés), ils mésestiment la puissance des conflits civilisationnels ou religieux. Et Obama a voulu commencé son mandat au Caire par un appel au dialogue des civilisations qui s'est révélé, malheureusement, totalement à côté de la plaque...

(En France) Je pense qu'elles (les choses) ont changé dans le mauvais sens. Il y avait un grand moment d'unanimité, une France prête à défendre ses moeurs et ses principes. Et cette unanimité s'est fissurée et aujourd'hui, il y en a beaucoup qui disent que dans cette affaire, les vrais fautifs, c'est la république puisqu'elle pratique une politique d'apartheid (Cf. manuel Valls): c'est l'islamophobie. Et puis il y a ce livre invraisemblable d'Emmanuel Todd qui nous explique que cette manifestation était en fait une manifestation raciste contre la religion des faibles. Donc, malheureusement, cette unité, si importante, a volé en éclats.

Le philosophe termine son intervention par une véritable profession de foi philosophique antimaçonnique (qui prétend que l'homme est son propre créateur et qu'il peut tout changer) affirmant que l'homme n'est pas son propre créateur et qu'il n'est pas à son pouvoir "de s'inventer lui-même":

 

"... Je ne suis pas seulement ce que mon passé a fait de moi. Evidemment nous sommes des individus et il y a une part très importante de liberté en nous, mais évidemment nous ne sommes pas nos propres créateurs. Il n'est pas au pouvoir de l'homme de s'inventer lui-même : la liberté ne va pas jusque-là. Donc je dépends pour une part de ce que j'ai reçu. Mon passé c'est la langue que je parle, je ne l'ai pas inventée. C'est aussi toute une part de mon héritage. Ce n'est pas moi qui ai choisi de naître dans une famille de juifs ashkénazes rescapés. Et ce passé a contribué au façonnement de ma personnalité. "

Repost 0
20 juin 2015 6 20 /06 /juin /2015 23:00
St Joseph Isabel Flores Varela avec la palme du martyre, symbole de la victoire

St Joseph Isabel Flores Varela avec la palme du martyre, symbole de la victoire

Martyrologe Romain : À Zapotlanejo au Mexique, en 1927, saint Joseph Isabel Flores (1865 - † 1927), prêtre et martyr. Arrêté durant la grande persécution mexicaine, on lui promit la liberté s’il souscrivait aux lois anticléricales. Sur son refus, il fut fusillé. [1]

 

Saint Joseph Isabel Flores fut canonisé par Jean-Paul II le 21 mai 2000 avec Cristobal Magallanes Jara. [2]

 

Date de la fête : 21 juin.

 

Sources:

 

[1] http://www.levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20130621&id=15513&fd=0

[2] http://nominis.cef.fr/contenus/saint/11854/Saint-Joseph-Isabel-Flores.html

[3] De nombreuses biographies en espagnol: http://www.inri.260mb.com/indexmar/JIsabelF.html ; http://saints.sqpn.com/saintjec.htm ; http://www.oremosjuntos.com/SantoralLatino/SanJoseIsabelFloresVarela.html ; http://www.semanario.com.mx/ps/2012/04/otro-libro-dedicado-a-un-martir-senas-de-san-jose-isabel-flores/ 

 

Source site en anglais : http://blessedjohnpaulii-thesaintofourtime.blogspot.fr/2011/06/beatifications-and-cannonizations-by.html

 

- Saints Christophe Magallanes, prêtre et ses 24 compagnons martyrs du Mexique

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Saints du jour
commenter cet article
20 juin 2015 6 20 /06 /juin /2015 08:10
 Statue de Jean Paul II à Ploërmel : la résistance s’organise

Lu sur Aleteia :



Statue de Jean Paul II à Ploërmel : la résistance s’organise

La défense de la statue du saint Pape polonais contre la Libre Pensée s’organise autour de son auteur et de l’ancien maire de la ville.

"Rappel des faits : Paul Anselin, maire de la ville de Ploërmel (Morbihan) de 1977 à 2008, avait fait ériger une statue de Jean Paul II par un ami, le sculpteur russe Zurab Tserelli. L’installation de la sculpture sur le domaine public, avec des fonds publics pour financer le socle, avait provoqué la colère de la fédération morbihannaise de la Libre Pensée, d’inspiration trotskyste.

En 2009, celle-ci avait déjà réussi à faire annuler la subvention accordée par le Conseil général du Morbihan pour la construction du socle, en raison d’une "atteinte à la laïcité". Mais la Libre Pensée n’en avait pas fini avec cette statue et exigeait que les symboles ostentatoires de la religion, comme la croix surplombant la statue, soient retirés, sans quoi la statue devrait sortir du domaine public. Or le tribunal administratif a donné raison à la Libre Pensée au mois d’avril 2015.

Touche pas à ma statue !

Ni le maire Paul Anselin, ni l’artiste Zurab Tserelli n’acceptent de retirer la croix. Autour de M. Anselin, ancien maire mais également ancien officier, la résistance s’organise et prend des formes diverses. Il a créé une association de défense de la statue qui réunit diverses personnes et confessions : "Je voudrais avoir aussi bien des protestants, des catholiques que des bouddhistes", explique Paul Anselin.

Un site a même été créé pour regrouper les bonnes volontés. Il organise aussi un appel aux dons qui lui permettront d’acheter le terrain sur lequel se trouve la statue, le sortant ainsi de facto de l’espace public. Au cas où il y aurait des dons "en trop", les organisateurs ont de nombreuses idées pour les dépenser : une nouvelle chapelle pourrait être construite, et ils envisagent aussi de venir en aide à l’association Caritas Égypte. Soignant leur communication, les défenseurs de la statue prévoient de construire de petites répliques de la statue qui seront vendues ou qui pourraient être offertes en cadeau aux généreux donateurs.

En ordre de bataille

La statue est venue de Russie avec la bénédiction du patriarche orthodoxe de Moscou et l’agrément des autorités. La présente polémique est donc vécue par l’artiste comme une insulte à son pays et à son travail. Paul Anselin assure, du haut de ses 84 ans : "Je continuerai ce combat, tant que Dieu me prêtera vie ! La majorité des habitants de Plöermel est avec nous, et nous n’avons aucune raison de nous laisser imposer la volonté d’une minorité qui n’accepte pas que les racines de la France – et en particulier celles de la Bretagne – soient chrétiennes !".

Source

via http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=781443

Repost 0
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 23:00

Saint-Silvere-pape-et-martyr--536-537-.jpgSilvère succéda au Pape Agapet, l'an 536, à une époque fort difficile, où l'Église était troublée par les intrigues et les hérésies.

L'impératrice de Constantinople, Théodora, femme de l'empereur Justinien, ayant voulu obtenir de lui le rétablissement, sur le siège patriarcal de cette ville, d'un hérétique, Anthime, de la secte des acéphales (qui ne reconnaît pas de chef) déposé par le Pape son prédécesseur, Silvère lui déclara qu'il ne le pouvait pas. Ce fut contre lui le signal de la persécution ; Théodora le fit saisir, dépouiller de ses ornements pontificaux et revêtir d'un habit monastique, et un antipape, nommé Vigile, fut proclamé à sa place.

Silvère, envoyé en exil à Patare, en Lycie (Asie mineure, Turquie actuelle), fut sans doute attristé de la grave situation de l'Église ; mais, d'autre part, il eut une joie extrême de souffrir pour la défense de la foi, et il semblait personnellement aussi heureux dans les épreuves de l'exil que dans les gloires du pontificat.

L'évêque de Patare le reçut d'une manière fort honorable et prit hardiment sa défense à la cour de Constantinople ; il menaça le faible empereur Justinien des jugements de Dieu, s'il ne réparait le scandale : "Il y a plusieurs rois dans le monde, lui dit-il, mais il n'y a qu'un Pape dans l'univers." Ces paroles, dans la bouche d'un évêque d'Orient, montrent bien que la suprématie du siège de Rome était reconnue partout.

Justinien, trompé jusqu'alors, se rendit aux observations de l'évêque, et peu après, malgré l'impératrice, Silvère revint en Italie ; mais bientôt de nouvelles intrigues le conduisirent dans l'île déserte de Pontia, où il subit un second exil plus rigoureux que le premier.

Au bout d'un an environ, ce bon Pape mourut de faim et des autres misères de l'exil, le 20 juin 538.

 PalmarolaD'après une légende des îles Ponza, des pêcheurs furent pris dans une tempête au large de Palmarola, et ils implorèrent l'aide du pape Silvère. Une apparition de celui-ci les attira vers Palmarola (archipel des Îles Pontines dans la mer tyrrhénienne) où ils accostèrent sains et saufs. Ce miracle fit de lui un saint.

Il ne fut jamais béatifié ou canonisé, mais simplement proclamé saint par le peuple. La première mention de son nom dans la liste des saints remonte au XIe siècle.

 

PRATIQUE. Faites du bien à ceux qui vous veulent du mal. 

 

 

 

Sources:

1; 23; Vie des Saints pour tous les jours de l'année avec une pratique de piété pour chaque jour et des instructions sur les fêtes mobiles, Alfred Mame et Fils éditeurs, Tours 1867, p, 171.

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Saints du jour
commenter cet article
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 12:42
De nombreux évêques italiens se mobilisent pour une manifestation contre le "gender" et pour la famille

De nombreux évêques se mobilisent pour une manifestation contre le "gender" et pour la famille

 

SER Monseigneur Crepaldi:"Les attaques contre la famille sont un suicide de l'humanité"

 

De nombreux évêques se mobilisent pour une manifestation contre le "gender" et pour la défense de la famille et des enfants, qui se tiendra demain 20 juin à Rome, devant Saint-Jean du LATRAN:

 

- c'est d'abord Monseigneur Paglia, Président du Conseil Pontifical pour la famille qui lance un message de soutien clair et courageux, qui invite chaque chrétien à l'action, promouvant une famille forte, soudée, fondée sur le rocher de l'Evangile et de l'Eglise.

 

- SER monseigneur Negri, archevêque de Ferrare, lui emboîte le pas contre la volonté "de détruire les racines profondes de notre peuple",

 

- puis le cardinal Ruini lui fait écho pour "soutenir avec conviction les familles dans cette bataille".

 

- Le cardinal Vallini, un des premiers à se déclarer pour la manifestation, invite les familles et les personnes de bonne volonté à y prendre part.

 

- L'évêque de Foligno s'engage également,

 

- suivi par l'évêque de Perouse,

 

- l'archevêque de Trieste Monseigneur Crepaldi s'engage dans un article retentissant: "Les attaques contre la famille sont un suicide de l'humanité",

 

- suivi par l'évêque de Saint-Marin,

 

- l'archevêque de Livourne,

 

- l'archevêque de Reggio-Calabre,

 

- l'évêque de Campobasso, etc.

 

 

"Défendons nos enfants ! Le 20 juin, tous à Rome "! (in "La Nuova Bussola Quotidiana" du 17)

 

via Le Forum catholique

De nombreux évêques italiens se mobilisent pour une manifestation contre le "gender" et pour la famille

Essai de traduction Christ-Roi de l'article en italien de La Nuova Bussola Quotidiana, du 17 juin :

 

Les évêques se mobilisent le 20 Juin
Constance Signorelli17-06-2015

Une vraie famille

"Je souhaite à votre événement un succès complet, avec la certitude qui apportera une contribution précieuse à la vie de l'Eglise et toutes les personnes qui se soucient du bien de toute l'humanité." Ceci complète le message que Mgr Vincenzo Paglia, à titre de président du Conseil pontifical pour la famille, il a voulu adresser au Comité "Nous défendons nos enfants» lors de la manifestation pour la défense de la famille et des enfants, prévue pour le 20 Juin, 15:30 Square à Saint-Jean de Latran à Rome (cliquez ici).

Un message clair de soutien et courageux annonçant une Eglise animée par la "forte volonté de promouvoir la famille comme un don de Dieu, pour la création de l'homme et la femme, créés à son image et cellule fondamentale de la société." Une famille 'où vous apprenez à vivre avec la différence et d'appartenir à d'autres et où les parents transmettre la foi à leurs enfants", selon Mgr Paglia qui reprend donc les paroles du Pape lui-même dans sa récente rencontre avec les évêques européens.

Un message invitant à se distancer de manière décisive de la mentalité de ce monde "qui rompt dangereusement l'intérieur de la maison et empêche patience et ténacité dans la formation d'une famille solide." Parce que "la société devient de plus en plus dangereuse tentation de vivre et de se développer d'une manière autonome, dans une vie solitaire, comme si les autres étaient des adversaires ou des ennemis."

Mais, il s'agit avant tout, un message qui invite tout le monde à l'action et qui a décidé de prendre une position: "Nos enfants, les enfants d'aujourd'hui, attendent de nous une hypothèse sérieuse et profonde de responsabilité parce que nous savons et de montrer au monde la richesse et la grandeur de toute la famille chrétienne", car "si le monde ne connaît que de tisser des liens à court, nous voulons une famille de long! Si la société est liquide, nous proposons une famille solide, stable, fondée sur le roc de l'Évangile et de l'Église". Avec ces mots, le président ne fait pas de quotas sur les raisons profondes qui motivent le Conseil Pontifical pour la Famille de manifester l'adhésion à l'initiative ce samedi.

Mgr Vincenzo Paglia, cependant, n'est pas le seul, ajoutant les témoignages de certains cardinaux, d'évêques et de leurs diocèses faites au cours des dernières semaines en faveur de l'événement.

Mgr Luigi Negri, archevêque de Ferrare-Comacchio, a exprimé son "adhésion" profonde et a souligné sa reconnaissance d'"une volonté de détruire les racines profondes et de la culture de notre peuple. Ce qui est en cause est non seulement la défense du grand trésor de la tradition catholique de la famille - qui a fait l'objet vivant et actif depuis des siècles de la vie sociale - mais la possibilité d'une authentique liberté de la personne à toutes les étapes de sa vie, de la naissance à la fin (...) Cet événement, le 20 Juin à Rome, va au-delà des limites de la même tradition catholique, va au-delà des frontières de nos gens à devenir une solide défense du bien commun de la nation; parce que là où il n'y a pas de liberté d'exprimer pleinement ses points de vue, la démocratie culturelle, religieuse, sociale et politique est grièvement blessée. Et ceux qui se présentent comme une minorité méprisée par la violence idéologique, fondamentalement, sont une majorité qui se pose en termes d'absolu incontestable et l'intolérance. Ceci nous encourage à travailler dur pour le bien de notre pays "(cliquez ici).

La voix de l'évêque Negri, fait écho à celle du cardinal Camillo Ruini: il épargné pour faire connaître les raisons qui l'ont conduit à soutenir les familles avec conviction dans cette bataille. Dans une récente interview de Matthieu Matzuzzi de Il Foglio, sur les questions de la famille et un projet de loi qui ont l'intention de détruire, il a déclaré: "j'espère sincèrement que les initiatives qui en ce moment se développent sur ces points aient un fort succès, à commencer par celle du 20 Juin prochain (...) ". Quant aux moyens les plus appropriés pour les catholiques de témoigner ses convictions, il a ajouté: "Il ne s'agit pas de faire des 'guerres culturelles', mais d'exprimer la conception chrétienne de l'homme, avec des mots, mais aussi avec le mode de vie et le comportement réel, maintenir ensemble la vérité et l'amour du prochain. Comme nous ne devrions pas attaquer quiconque, donc nous ne devons pas abandonner l'annonce claire de la vérité et de témoigner de sa vie".

Le soutien vient aussi du cardinal Agostino Vallini, qui, avec son Vicariat de Rome qui a été parmi les premiers à prendre parti en faveur de l'événement, du diocèse de Foligno qui "encourage la manifestation 'invitant' les familles et les personnes de bonne volonté à y prendre par", du diocèse de Pérouse qui partage "les objectifs de défense des droits de l'enfant et la protection de la famille comme société naturelle fondée sur le mariage", ainsi que de celui de Trieste, dont l'archevêque Mgr Giampaolo Crepaldi a publié hier un article de soutien (cliquez ici). Et puis, par l'évêque de Saint-Marin Andrea Turrazzi, le diocèse de Livourne, l'archidiocèse de Reggio de Calabre, dans le diocèse de Campobasso et tous ceux qui se joignent dans les dernières heures.

Par conséquent, bien que l'événement du 20 Juin veuille rester non-confessionnel et non-partisan - juste parce que cela relève de l'expérience du monde séculier qui a l'intention de donner sa pleine représentation - les familles ne peuvent pas se sentir réfractaires à accompagner ce mouvement des paroles de ces pasteurs et continuent encore plus décisivement à s'inscrire dans le parcours difficile et passionnant vers une société plus réelle et plus juste pour tous.

Repost 0
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 08:57
L'impact de la crise russe sur l'économie européenne plus fort qu'attendu

Les ambassadeurs permanents auprès de l'UE se sont mis d'accord mercredi sur une prolongation de six mois, jusqu'à fin janvier 2016, des sanctions économiques européennes contre la Russie. Pour les pays de l'Union européenne, la servilité vis-à-vis des USA a un prix. Les "experts" économiques se sont encore une fois trompés. En février 2015 nous avons vu que les sanctions contre la Russie avaient déjà coûté 21 milliards d'euros à l'UE. Aujourd'hui, selon une étude de l'institut autrichien de recherches économiques Wifo, menée exclusivement pour Lena, l'Alliance des quotidiens leaders en Europe, et rapportée par Le Figaro, les sanctions européennes contre la Russie vont nous coûter plus de 2 millions d'emplois, 100 milliards d'euros de richesses produites (1% de PIB à l'Allemagne, 0,5 % de PIB pour la France) tandis que 150 000 emplois seraient menacés "à long terme" en France: "La riposte de la Russie aux mesures de l'UE ont un impact considérable". Il ne fallait pas sortir de Saint-Cyr pour le savoir... Bravo les "dirigeants" européens...

 

L'impact de la crise russe sur l'économie européenne plus fort qu'attendu

 

 

Home ECONOMIE Conjoncture

Par lefigaro.fr Mis à jour le 19/06/2015 à 09:06 Publié le 19/06/2015 à 07:00

 

Selon une étude de l'institut autrichien de recherches économiques Wifo, plus de 2 millions d'emplois et environ 100 milliards d'euros de richesses produites sont menacés, dans le pire de ses scénarios.

 

LENA-LEADING EUROPEAN NEWSPAPER ALLIANCE

 

Enquête réalisée par Lena, alliance de sept quotidiens , Die Welt, El Pais, La Repubblica, Le Soir, Tages-Anzeiger, La Tribune de Genève et Le Figaro.

 

Par:

 

Carlo Bonini, La Repubblica

 

Cristina Delgado, El Pais

 

Jörg Eigendorf, Die Welt

 

Nicola Lombardozzi, La Repubblica

 

Andreas Maisch, Die Welt

 

Andre Tauber, Die Welt

 

Claudi Pérez,El Pais

 

Mario Stäuble, Tages-Anzeiger

 

Jenner Meletti, La Repubblica

 

Eduard Steiner, Die Welt

 

Pierre-Alexandre Sallier, Tribune de Genève

 

Pour les pays de l'Union européenne et la Suisse, les conséquences de la crise économique en Russie seront probablement plus graves que prévu jusqu'à présent. Selon une étude de l'institut autrichien de recherches économiques Wifo, menée exclusivement pour Lena, l'Alliance des quotidiens leaders en Europe, plus de 2 millions d'emplois et environ 100 milliards d'euros de richesses produites sont menacés, dans le pire de ses scénarios.

 

«Notre hypothèse, à l'automne de l'année dernière, des pires baisses d'exportations, est devenue réalité», indique Oliver Fritz, l'un des trois auteurs du rapport. Au premier trimestre 2015, les exportations françaises vers la Russie ont chuté de 33,6 % sur un an, pointe Wifo en s'appuyant sur les chiffres d'Eurostat et du FMI.

 

Si la tendance observée depuis le début de l'année se prolongeait, la crise russe pourrait, toujours, selon l'étude, coûter à l'Allemagne, le pays européen le plus impacté, un peu plus de 1 % du PIB. La France pourrait perdre 0,5 % de PIB tandis que 150 000 emplois seraient menacés «à long terme». À l'échelle européenne, l'institut Wifo parvient à un impact de la crise russe considérable, qui pourrait menacer 1,9 million d'emplois et amputer le PIB européen de 80 milliards d'euros.

 

L'institut Wifo n'a pas seulement évalué l'impact de la baisse mais a aussi mesuré les effets sur le tourisme. Lors de la dernière saison hivernale, le nombre de nuitées de visiteurs russes à Paris a chuté de 27 %. Wifo chiffre le manque à gagner en matière de recettes touristiques à 185 millions d'euros pour Paris, par rapport à l'hiver 2013-2014.

 

Eckhard Cordes, le président du Comité pour les relations économiques avec l'Europe de l'Est, qui représente l'industrie allemande, juge le scénario pessimiste probable: «Le premier trimestre 2015 est un bon indicateur pour juger la situation. Jusqu'alors, nous avons été en phase descendante depuis le printemps 2014. Nous pourrions toucher le plancher maintenant. Mais nous ne le savons pas encore exactement.»

Perte possible de 265.000 emplois dans le secteur agroalimentaire

 

Quelle est la part de la crise économique russe, liée à la chute des prix du pétrole, et des sanctions dans le recul des exportations européennes vers la Russie? Pour Oliver Fritz, de Wifo, il est impossible de distinguer l'effet direct des sanctions occidentales. «Nous considérons les activités d'importations de la Russie comme un tout, explique-t-il. En cela, nous partons toutefois du principe que les sanctions, y compris la riposte de la Russie aux mesures de l'UE, ont un impact négatif considérable.»

 

En août de l'année dernière, le Kremlin a interdit l'importation de nombreux produits agroalimentaires comme le lait, les fruits, les légumes, le fromage et la viande en provenance de l'Union européenne. Des pays comme l'Italie, l'Espagne ou les Pays-Bas ont été fortement touchés. Avec une perte possible de 265.000 emplois selon Wifo, c'est probablement le secteur agroalimentaire qui enregistrera la plus forte chute, suivi du commerce (225 000 emplois).

 

Rapport confidentiel

 

Les ambassadeurs permanents auprès de l'UE se sont mis d'accord mercredi sur une prolongation de six mois, jusqu'à fin janvier 2016, des sanctions économiques européennes contre la Russie. Le Conseil des ministres des Affaires étrangères doit prendre une décision formelle lundi.

 

Pour sa part, Bruxelles estime que les sanctions n'ont qu'un faible impact sur l'économie des Vingt-Huit, selon un récent rapport confidentiel de la Commission européenne que des journalistes de Lena (El Pais et Die Welt) ont pu consulter. Selon le document, la majorité des exportations ne seraient pas touchées par les mesures puisqu'il n'existe qu'une interdiction sur certains matériels d'armement et de technologies pour le secteur pétrolier. Dans son rapport, la Commission arrive à la conclusion que les effets des sanctions sur l'économie européenne seraient «relativement minimes» et «gérables», d'autant que les entreprises vendraient maintenant une partie de leurs marchandises dans d'autres pays, y compris dans le secteur agricole. Fin mai, la Commission affichait même sa confiance dans le fait que les effets négatifs actuels des sanctions allaient diminuer. Il ressort du rapport du 27 mai, surtout sur les chiffres publics de l'office des statistiques Eurostat, que les conséquences négatives des sanctions conduisent à court terme, donc en 2015, à une contraction du PIB de l'Union européenne de 0,25 %.

 

Les estimations divergentes entre la Commission et l'institut autrichien Wifo s'expliquent surtout par le fait que Bruxelles a une vision plutôt à court terme et part du principe que les effets négatifs vont s'atténuer.

 

S'agissant de la mise en œuvre des sanctions elles-mêmes, «l'Union européenne n'a pas de critères de comparaison ni de modèles pour en mesurer l'effectivité», explique Borja Guijarro-Usobiaga, qui présente actuellement une thèse sur le sujet à la London School of Economics.

 

Quant aux conséquences des sanctions sur les États membres, d'après les recherches des reporters de Lena à Bruxelles, la Commission mène des enquêtes en toute confidentialité. Même les eurodéputés n'ont pas connaissance du rapport de la Commission. Les ministères des États membres ne sont apparemment informés qu'oralement des rapports confidentiels de la Commission sur les conséquences des sanctions. Sans doute pour que les chiffres ne parviennent ni aux opinions publiques ni aux Russes. Vladimir Poutine n'a cessé de mettre en garde contre les conséquences que les sanctions auraient sur l'économie de ses partenaires européennes.

 

Les sanctions européennes: comptes gelés, entreprises pénalisées ...

 

La liste des personnes et organisations, qui, selon l'Union européenne, menacent l'intégrité territoriale de l'Ukraine compte 42 pages. Les comptes en banque et le patrimoine que possèdent les 150 personnes privées et les 37 organisations et entreprises de cette liste ont été gelés conformément au règlement 269/2014 de l'Union européenne. Cela signifie que les personnes concernées ne peuvent plus utiliser leurs avoirs ou en tirer profit. Les personnes sur la liste noire ne peuvent en outre plus entrer dans l'Union européenne.

 

Il y a en outre des sanctions concrètes contre les firmes d'armement, les entreprises pétrolières et les banques dans le but de leur compliquer l'accès aux marchés des capitaux. Il est ainsi interdit aux banques d'État Sberbank, VTB, Gazprom-Bank, VEB et à la banque agricole russe, tout comme aux compagnies pétrolières Rosneft, Gazpromneft et Transneft de se refinancer à long terme sur le marché européen des capitaux.

 

À côté de ces limitations aux marchés des capitaux, les sanctions se concentrent essentiellement sur les biens militaires, les pièces d'équipement pour le gaz et le pétrole et les biens dits Dual Use à des fins militaires. Par Dual Use on entend des marchandises qui peuvent être utilisées aussi bien à des fins civiles que militaires. L'Union européenne a également interdit à ses entreprises et citoyens d'investir en Crimée ou d'y acquérir de l'immobilier.

 

En guise de réaction diplomatique, la Russie a été exclue de la réunion des pays les plus industrialisés. Le groupe des Huit (G8) est donc redevenu le groupe des Sept (G7).

 

La Russie a réagi aux sanctions européennes en prenant des mesures de rétorsion. En août 2014, la Russie a interdit pour un an les importations de denrées alimentaires et les matières premières en provenance des pays qui ont couvert les sanctions économiques européennes. La viande, le poisson, les produits laitiers et les fruits et légumes tombent sous le coup de cette interdiction.

 

En outre, depuis septembre 2014, la Russie a interdit à ses entreprises de souscrire à des marchés publics pour l'achat de biens industriels légers à l'étranger. Sont exclus de cette interdiction les contrats militaires, les marchandises de Biélorussie et du Kazakhstan, ainsi que les marchandises qui n'ont été fabriquées ni en Russie, ni en Biélorussie ni au Kazakhstan. Font entre autre partie de ces biens industriels légers, les tissus, vêtements, chaussure et cuirs. La Russie refuse en outre l'accès à son territoire à 89 européens, dont huit allemands.

 

... et deux chevaux de Ramzan Kadyrov désormais invendables

 

Au printemps dernier, l'Union Européenne a mis des sanctions en place à l'encontre de la Russie. Cependant, soit elles ne sont pas appliquées correctement, soit elles nuisent effectivement à l'économie des pays européens. Bilan d'une politique catastrophique

 

Les réponses sont brèves et concises. Mais elles sont également la plupart du temps très insatisfaisantes. Le ministre des affaires étrangères de Chypre a répondu que moins de 120.000 euros d'avoirs russes auraient été gelés. La Banque centrale d'Irlande, à son tour, n'a «pas reçu d'informations» concernant le gel d'avoirs. La Finlande répond également qu'«aucun avoir n'a été gelé». Et c'est la même chose pour la Croatie, Malte, la Slovénie, la Slovaquie et l'Espagne. Du côté du ministère fédéral allemand de l'Économie à Berlin, l'espoir renaît: 124 346 euros ont été gelé ainsi que… deux chevaux.

Actuellement, les sanctions concernent 150 personnes physiques que l'Union Européenne a placées depuis mars 2014 sur une liste noire. Le résultat de ces mesures semble caractéristique de la manière d'agir de l'Union Européenne lorsqu'il s'agit du conflit opposant la Russie à l'Ukraine. Elle parle trop et agit peu. Aucun de ces 150 Russes et Ukrainiens ne semble particulièrement affecté, que ce soient les proches de Vladimir Poutine ou le chef des services secrets Alexander Bortnikow, ou encore le premier directeur adjoint de l'administration du président de Russie Wjatschilaw Wolodin. Leurs avoirs, s'il devait y en avoir sur le territoire de l'UE, restent indéterminés et intacts. Si même à Chypre, l'eldorado russe, les autorités trouvent moins de 120 000 euros, alors des recherches sérieuses s'imposent.

 

Les deux chevaux sont une exception. Ils ont été faciles à trouver avec une simple recherche dans Google. En effet, «Zazou» et «Dashing Home» appartiennent officiellement à Ramzan Kadyrov, le président de la République de Tchétchénie. C'est inscrit dans le «Direktorium für Vollblutzucht & Rennen» allemand (association pour l'élevage de chevaux pur-sang et les courses). Il ne s'agit cependant pas d'une saisie, insiste le ministère fédéral de l'Économie. Les chevaux de course ont été uniquement «gelés en tant que ressources économiques selon le règlement», écrit un porte-parole, et par chance, ce n'est pas à prendre au pied de la lettre: «Cela signifie qu'ils ne pourront plus être utilisés pour poursuivre un but lucratif, ni être vendus.» En Tchétchénie, nous avons rencontré le même succès. Là-bas aussi, Il n'y a eu qu'une seule victime: Kadyrov et ses chevaux.‬

 

Mais le Tchétchène saura y faire face. Son splendide cheval «Zazou» a déjà passé sa période la plus prospère et Kadyrov a gagné seulement 17.000 euros en 2014 en redevances et prix, après que le cheval avait gagné près de 1,2 millions d'euros ces cinq dernières années.

 

Les sanctions n'ont pas perturbé la plupart des 149 autres Russes et Ukrainiens. Car en pratique, les autorités européennes n'ont pas eu l'air de se donner particulièrement de mal pour débusquer l'argent, les villas et les voitures des personnes figurant sur la liste noire. Il est bien pire que ces dernières ne puissent plus rendre visite à leurs enfants dans les université en Angleterre ou ailleurs en Europe. Mais étant donné ce bilan, il ne serait pas surprenant que certaines de ces personnes aient pu franchir l'une des frontières de l'Union Européennes malgré l'interdiction d'entrée.

Etant donné ce maigre bilan, il n'est pas étonnant que du côté européen, on ne souhaite pas voir ce manque de succès documenté. Il n'existe même pas, au sein de la Commission ou du Conseil, de base de données centralisée sur les conséquences concrètes des sanctions. Malgré nos demandes répétées, l'Europe n'a pas été en mesure d'estimer la somme des avoirs, des biens immobilier et des actifs gelés. «La mise en œuvre des sanctions se fait dans les États membres», déclare une porte-parole. En fait de mise en œuvre, on constate qu' au moins neuf des 28 pays interrogés n'ont saisi aucun actif: l'Espagne, Malte, la Finlande, la Croatie, la Slovénie, la Slovaquie, la Hongrie, l'Irlande et la Lituanie. La plupart des autres Etats ont opéré des saisies négligeables, ou n'ont tout simplement pas répondu.

 

L'Italie constitue une exception. Par une froide matinée de septembre 2014, la police financière italienne a lancé contre le milliardaire russe Arkadi Rotenberg une opération sans équivalent pour l'instant en Europe concernant la Russie: très bien préparés, les agents de la police financière se sont rendus dans une villa de luxe à Rome, un appartement à Tarquinia, une villa à Villasimius, deux appartements sur la Costa Esmeralda. En quelques minutes, ils ont soustrait au contrôle de ce proche de Poutine l'équivalent de 30 millions d'euros environ.

 

Alors que, mis à part pour Rotenberg et Kadyrov, les conséquences pour les politiciens et les oligarques russes sont négligeables, une autre partie de la directive 269/2014 a des effets beaucoup plus dramatiques - et pas seulement pour la Russie mais aussi pour la plupart des 28 Etats de l'Union européenne. Il s'agit des restrictions commerciales. Elles aussi ont fait l'objet d'une importante annonce en mars 2014. Et, là aussi, l'Union européenne garde le silence sur les conséquences de la directive. Cela lui permet de tirer des conclusions et de faire des recommandations politiquement opportunes, au moment où elle s'apprête à prolonger les sanctions jusqu'à la fin de janvier 2016. Cette prolongation est à l'ordre du jour des ministres des Affaires étrangères lundi prochain. A Bruxelles, où plus personne ne veut être cité officiellement au sujet de la Russie, on considère que les conséquences pour les économies nationales sont négligeables.

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Economie
commenter cet article
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 05:58
Christ-Roi (R. P. Jean-Marie)

« De même que le Roi des rois, Notre-Seigneur Jésus-Christ, éclaire et dirige tout homme vers son éternité bienheureuse, de même le Christ-Roi doit éclairer les États, les gouvernants, les lois, les juges et les éducateurs pour permettre aux hommes d’atteindre plus facilement leur fin surnaturelle. Il y a donc nécessité absolue d’une collaboration entre l’Église catholique et l’État pour mener au salut éternel les sujets de la France (…) En toute vérité, on ne peut pas être catholique fidèle à deux mille ans d’Église et être partisan de la Révolution ».

R. P. Jean-Marie, Chouan d'honneur 2014, Editions de Chiré

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Christ-Roi
commenter cet article
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 05:45
Pierre Hillard (inverti ou non ?) : Mgr Louis de Bourbon -

Ci-dessous la réponse de democratie-royale.org à Pierre Hillard qui (à partir de 35:30 dans la video META-TV) s'appuyant sur ... "des recherches sur internet" sur les sites "Geni", "site américain fondé en 2006 et qui a son siège en Californie, chapeauté par 'My heritage', site israélien, dont le siège est à Yehuda du côté de Tel Aviv" (sic), se met à dire que le Prince Louis de Bourbon (Louis XX) serait le descendant d'un rabbin hassidique..., lui-même "arrière petit-fils du fondateur du hassidisme, Baal Shem Tov". Rien que ça ! Bref..., de quoi secouer toute la sphère des autoproclamés "dissidents" ! :

 

Alors, nous y voilà. C'est le tour d'Hillard de s'en prendre à Mrg Louis de Bourbon, sur Meta TV, d'après des recherches généalogiques sur le Net... ricanant même lors de sa "prestation", en affirmant que les royalistes légitimistes ne pouvaient qu'être horrifiés par ses analyses sur le mondialisme.

 

Hillard est un sacré menteur... nous avons toujours, nous légitimistes, diffusé ses prestations, (et il le sait parfaitement, puisque nous avons été en contact pour une interview), tant qu'il nous semblait intègre. Mais le jour où pour vendre sa camelote, il a osé déclarer qu'il n’y avait que Soral (Suisse) et Piero San Giorgio (Suisse - à Tel Aviv https://www.youtube.com/watch?v=sjKmxAAF8gc ?) et un site dont il ne connaissait pas le nom des rédacteurs, qui diffusaient des informations parallèles, en France, https://youtu.be/Wden4GPY_vs?t=1484 nous nous sommes posé de sérieuses questions.

 

Nous passons sur sa vision, qui n'a vraiment rien de catholique, du peuple « la masse », des « intestins à pattes avec un tube digestif ». Ca, si ce n’est pas de la vision du peuple gnostico-talmudo-maçonnique !

 

Nous l'avions contacté en 2011 (oui, oui, il connaît parfaitement notre existence) pour lui demander son avis sur l'incidence du judaïsme de Kate Midleton. Il n'avait évidemment pas voulu répondre à cette question, en revanche, il avait fait des affirmations tout à fait calomnieuses, sans preuve, sur l'intégrité de Mgr Louis de Bourbon. Ca sentait déjà la mauvaise foi à plein nez.... et les manœuvres en coulisse. Jamais aucun fait pour étayer des accusations, uniquement des "on dit" des "petit-fils de"... des "avec un métier pareil..." parce que professeur dans une école de commerce, ça c’est la grande classe de résistant, dissident...

 

Bref, de la vieille commère.

 

Donc, Hillard est persuadé qu'un roi reviendra, pourvu que ce ne soit pas un Bourbon d'Espagne (visiblement s’asseoir sur la légitimité et les Lois Fondamentales du Royaume, ça n’écorche pas le derrière de ce petit milieu qui dissidence en cœur, pourvu qu'ils vendent, tout ce qui peut se vendre...) Ca tombe bien, Attali aussi est certain qu'un roi va revenir... à ce compte-là... qui joue à quoi ?

 

Y a-t-il urgence à vomir sur le roi légitime de France quand on est "patriote, dissident"...? Que ça leur plaise ou non, Louis est à ce jour, le roi légitime de France, tant que Dieu le voudra. Si changement de dynastie il doit y avoir, Dieu y pourvoira en temps voulu.

 

Moi je dis : « des comme ça, en temps de guerre... »

 

Et accessoirement, jeter la suspicion sur Louis XVI, est très « mode ». Il y en a même, dans ce milieu, qui prétendent qu’il était franc-maçon… Un vrai catholique qui parle de Louis XVI, c’est le pape Pie VI, qui lui aussi a été assassiné par la république. Que les autres la bouclent définitivement…http://www.democratie-royale.org/2015/04/pape-pie-vi-de-louis-xvi-et-de-la-monarchie-la-monarchie-le-meilleur-des-gouvernements.html

 

Donc, résumons la pensée de Pierrot : le dissident Hillard avoue n’avoir jamais eu aucun problème en rapport avec ses écrits, sauf de ne pas pouvoir faire de la propagande avec ses bouquins, lors des cours qu’il dispensait, mais Mgr Louis de Bourbon, dont le père a été assassiné, le frère décédé dans un « accident » de voiture dans laquelle se trouvait Louis, lui serait le complice de nos « élites »… comprenne qui pourra.

 

Puisque lancer des rumeurs, déclencher la suspicion sur l’intégrité d’un homme (parce que les faits concrets nous les attendons toujours), semble être la règle dans ce milieu, dont les attaques viennent toujours de ceux qui sont censés être les plus proches... (cherchez l'erreur, qui servent-ils ?) nous aimerions que Hillard nous donne son opinion sur la rumeur selon laquelle, il serait un inverti notoire, catho-tradi... question posée lors d’une conférence de Ploncard-d’Assac ?

 

Au passage, peut-il nous fournir sa généalogie sur 20 générations et celle de la poignée de « résistants » qui trouvent grâce à ses yeux ? Histoire de nous offrir une bonne tranche de rire... Ne parlons même pas de savoir s'ils sont en état de grâce... ou pas. Bonjour le catholique traditionnel.

 

Ah… et dans la fameuse « prestation » à la question posée à Hillard,— Comment peut-on vous joindre pour vous poser des questions , : « Je n’ai pas que ça à faire, achetez mes livres, vous aurez toutes les réponses… »

 

C’est bleufant la « dissi-résistance » !

 

Un vrai panier de crabes. Qu'ils restent entre eux à se renifler le derrière.

 

Signé : si on te le demande tu diras que tu ne le sais pas (parce que mon but ce n'est pas de vendre des bouquins, avec ma bobine dessus, à des dissidents 2.0. tout en les méprisant.)

 

http://www.democratie-royale.org/2015/06/pierre-hillard-inverti-ou-non-mgr-louis-de-bourbon.html

Pour ma part, sur Christ-Roi, tous mes lecteurs savent également toutes les videos de Pierre Hillard sur le mondialisme que j'ai pu publier depuis des années... (inutile de les recenser.) J'ai fini par ne plus le faire en 2014. Et j'ai cessé de suivre simplement Pierre Hillard non à partir du moment où cet auteur disait ne pas reconnaître le pape comme le pape (ce qui était déjà signalé), mais quand il a commencé à affirmer - contre toute évidence - en septembre 2014, que les mouvements sécessionnistes étaient le fruit d'une politique de longue date arrêtée par les mondialistes et que la régionalisation des Etats européens s'insérait dans l'objectif d'une sécession des peuples européens de leurs Etats centraux et que cet objectif était voulu par la "finance apatride et son clergé"... Sur Christ-Roi, nous avons plutôt regardé la revendication sécessionniste écossaise (par exemple...) comme un affaiblissement de l'impérialisme anglo-saxon et non comme un "objectif" de l'Oligarchie. Et c'est bien pour cela que nous avons observé tous les partis liés à cet impérialisme se liguer pour repousser la vague indépendantiste écossaise !

Contrairement donc à ce qu'a avancé Pierre Hillard en septembre 2014 sans apporter la moindre preuve - mais sans réitérer le propos à notre connaissance depuis - tout indique que l'empire anglo-saxon favorise le statu quo des Etats tels qu'ils sont aujourd'hui et ne favorise nullement leur éclatement en mouvements sécessionnistes dans le monde... L'Empire n'a pas besoin d'Etats éclatés en Europe en tous les cas, parce que les Etats européens sont déjà des Etats éclatés et des Etats vassaux des USA. Ils obéissent déjà aux directives centrales venues de Washington, l'Union Européenne a déjà détruit et démembré les Etats européens qui ont perdu leur autonomie et leur indépendance depuis longtemps (Banques centrales vassales depuis le XVIIIe siècle..., Argent-dette). Un échelon supplémentaire d'Etats "régionalisés" à l'intérieur d'Etats centralisés et/ou même d'Etats autonomes plus petits et indépendants ne ferait que compliquer la tâche de l'Oligarchie et n'a donc pour elle aucun intérêt.

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Royalisme
commenter cet article
18 juin 2015 4 18 /06 /juin /2015 23:00

Saint Romuald naquit à Ravenne, vers 952, d'une des plus illustres familles d'Italie. Sa jeunesse fut orageuse, mais bientôt la grâce, qui le poursuivait, triompha de ses résistances, et il racheta son passé par les plus effrayantes austérités.

Bientôt Romuald devint le chef d'une foule de solitaires ; il réforma et fonda un grand nombre de monastères, et établit enfin l'Ordre des Camaldules. Ces moines qui portaient un habit blanc et une barbe fournie.

Dieu éprouva sa vertu par les terribles assauts du démon, qui lui demandait à quoi servaient tant de prières et de pénitences. Les victoires du Saint rendaient son ennemi plus furieux, et plus d'une fois il fut battu et foulé aux pieds par des esprits malins revêtus des formes les plus fantastiques : "Quoi! disait Romuald au démon, en se moquant de lui, tu as été chassé du Ciel et tu viens au désert montrer ta honte ! Va-t-en, bête immonde, vilain serpent !"

Notre Saint jouit à un haut degré du don des larmes ; il ne pouvait célébrer la Messe sans pleurer, et, pendant son oraison, vaincu par l'émotion et ravi en extase, il s'écriait : " Jésus, mon cher Jésus ! Ô doux miel, ineffable désir, délices des Saints, suavité des Anges ! "

Arrivé à une extrême vieillesse, il jeûnait encore tous les jours, et, pendant le carême, il se contentait d'une écuelle de légumes à son unique repas. Quelquefois il demandait certains mets afin de les voir, d'en faire le sacrifice à Dieu et de se moquer de la sensualité : " Voilà un bon morceau bien apprêté, Romuald, disait-il ; tu le trouverais bien de ton goût, n'est-ce pas ? Eh bien ! Tu n'y toucheras pas, et tu n'en auras eu la vue que pour te mortifier davantage. "

Il faisait tant et de si grands miracles que toute la nature semblait lui être soumise. Cet illustre athlète de la pénitence, malgré ses austérités étonnantes, mourut à un âge avancé.

 

Sources:

(1) L'Evangile au quotidien

(2) Calendrier perpétuel, Les saints en 365 jours, Chêne.

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Saints du jour
commenter cet article
18 juin 2015 4 18 /06 /juin /2015 21:17

"Une église n’est pas un objet de consommation courante qu’on peut recycler en parking, restaurant ou même en un autre lieu de culte. Elle a été consacrée à Dieu : Un, indivisible et pourtant trine."

Véronique Lévy

Véronique Lévy : "On ne recycle pas une église !"

Merveilleuse réponse, pleine de finesse et de charité, de Véronique Lévy à ceux qui veulent faire des églises ... des mosquées, paru ce jour dans Famille Chrétienne.

Véronique Lévy : "On ne recycle pas une église !"

 

TRIBUNE | 18/06/2015 | Par Véronique Lévy

Convertie et auteur de Montre-moi ton visage (Cerf), Véronique Lévy réagit aux propos de Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris, et à ceux de Mgr Michel Dubost, évêque d'Évry, sur l’opportunité de transformer des églises en mosquées.

Simple coïncidence ? J’apprends les propos de Mgr Dubost le 16 juin, fête de la dédicace de la cathédrale Notre-Dame de Paris. S’élevant dans le ciel de la cité, fruit miraculeux de la foi des pauvres, des chastes et des martyrs, elle illumine la ville, sentinelle fidèle de cet Amour qui a vaincu la mort. Peut-on séparer la forme de son fond ou la lettre de son cœur ? Les pierres de nos églises et le message de salut qu’elles respirent ? Non… au risque de glisser vers le déni, d’effacer une parole vive, se couper d’une source où l’homme peut se désaltérer.

J’ai été baptisée le 7 avril 2012 à l’église Saint-Gervais-Saint-Protais. Cette église a trouvé une nouvelle jeunesse en 1975 grâce au Père Pierre-Marie Delfieux, fondateur des Fraternités monastiques de Jérusalem, communauté de moines et moniales contemplatifs. Cet amoureux de Dieu a eu l’inspiration de créer des oasis de prière, de silence et d’adoration perpétuelle dans le désert des villes inhumaines.

La Présence réelle du Christ, enfouie dans les entrailles d’une cité grouillante, indifférente, au rythme frénétique, attire les paumés du petit matin : athées, touristes, ou jeunes à la dérive en rupture familiale ou sociale. L’église est l’hôpital des âmes blessées. Tout est ordonné autour de ce Cœur battant au fond du tabernacle.

L’église est l’hôpital des âmes blessées. Tout est ordonné autour de ce Cœur battant au fond du tabernacle

N’est-elle pas un signe visible de cet Amour qui se dit encore par elle et en elle à travers des gestes simples et maternels, dans l’eucharistie, une main qui bénit et pardonne, ou les chants berçant nos cœurs et nos corps. L’élancement des voûtes en croisées d’ogives, la lumière diffuse des vitraux aux bleus vibrants, aux pourpres incandescents ; le sourire tendre d’une Vierge de pierre transperçant nos impasses, nos prisons, nos abandons. La Croix traversant nos croix…

Toute cette beauté n’est-elle pas un avant-goût de la liturgie céleste, un prélude au Royaume où l’homme « s’assoit parmi les princes » ? Non plus le pion interchangeable, le xx ou le xy anonyme d’une enquête statistique, mais un être unique rendu à l’image et à la ressemblance de Dieu.

Une église n’est pas un objet de consommation courante qu’on peut recycler en parking, restaurant ou même en un autre lieu de culte. Elle a été consacrée à Dieu : Un, indivisible et pourtant trine.

Que diraient les adeptes de la tolérance, du dialogue interreligieux soumis à la pensée unique et tiède d’une dictature invisible, économique et aveugle si, à contre-courant du politiquement correct, on transformait une synagogue en fast-food ou une mosquée en temple évangélique ? On crierait au scandale et on aurait raison.

Mais il est facile d’incriminer l’État, les mairies… Les églises construites après 1905 sont à la charge des diocèses. Les mots de Bernanos résonnent, tragiques, prophétiques, dans Français si vous saviez : « Je le dis, je le répète, je ne me lasserai jamais de proclamer que l’état du monde est une honte pour les chrétiens. Nous répétons sans cesse avec des larmes d’impuissance, de paresse et d’orgueil que le monde se déchristianise. Mais le monde n’a pas reçu le Christ, c’est nous qui L’avons reçu pour lui, c’est de nos cœurs que Dieu se retire, c’est nous qui nous déchristianisons, misérables ! »

C’est aux évêques, à nous tous baptisés, cellules vives du Corps du Christ, de réintégrer notre cœur, Son Cœur, battant dans le secret du tabernacle, là où Il attend, démuni comme dans la crèche, donné jusqu’à l’extrême, libre en son éternité offerte à tous.

Dans la petite église de Saint-Damien, par trois fois le Christ s’anima et dit à saint François d’Assise : « Va François, et répare mon église en ruine ! ». Cette demande du Seigneur est brûlante d’actualité. Elle appelle au réveil, à exprimer sans peur, dans l’émerveillement d’une naissance, la joie de l’Évangile. « Venez et voyez », cœurs engourdis, ces communautés nouvelles : charismatiques ou traditionnelles ; contemplatives ou apostoliques. Ces bourgeons, ces fruits, ces germes de sa vie éclos dans cette Église qu’on dit malade ou vieillissante et qui pourtant se lève, toute vive en sa résurrection. Et elle enfante des nouveaux-nés, ces baptisés, rescapés des désastres les plus obscurs, témoins de cet Amour qui met à mort la mort. « Car la gloire de Dieu c’est l’homme vivant » exulte Irénée de Lyon.

« Et moi je serai avec vous jusqu’à la fin des temps. » Dans l’Eucharistie, au cœur de nos églises, tant qu’il y aura des prêtres pour célébrer le sacrifice du plus bel amour, la seule promesse tenue.

Véronique Lévy

 

Source

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article
17 juin 2015 3 17 /06 /juin /2015 17:32
La Russie doit se défendre si elle est menacée, "l'Otan arrive à nos frontières"

Trois jours après la révélation, par le quotidien américain «the New York Times», d'un projet à l'étude au Pentagone (le ministère américain de la Défense) de déploiement d'armes lourdes dans des pays d'Europe de l'Est, la Russie a annoncé mardi le renforcement de sa force de frappe nucléaire (déploiement de "plus de 40 nouveaux missiles balistiques intercontinentaux" et mise en service dans l'année d'un nouveau sous-marin lanceur d'ogives nucléaires, le "Vladimir Monomaque".) [1]

Vladimir Poutine a donc annoncé mardi le renforcement de la force de frappe nucléaire russe [2] en réponse au projet américain d'installation d'armes lourdes en Europe de l'est (notamment des chars de combat) [3], ce qui a déclenché la colère de l'Otan qui fustige une décision "dangereuse".

La Russie doit se défendre avec "ses forces armées et sa force de frappe" si elle est "menacée", car "l'Otan arrive" à ses frontières, a déclaré mardi le président russe Vladimir Poutine. [4]

"Si quelqu'un place sous la menace certains de nos territoires, nous devons pointer nos forces armées et notre force de frappe vers les territoires d'où vient la menace", a dit M. Poutine lors d'une rencontre près de Moscou avec son homologue finlandais Sauli Niinisto. "Dès qu'une menace surgit dans un Etat voisin, la Russie doit réagir de façon appropriée et mettre en oeuvre sa défense de façon a neutraliser cette menace", a expliqué le président russe.

 

Vladimir Poutine a annoncé mardi le renforcement de la force de frappe nucléaire russe en réponse au projet américain d'installation d'armes lourdes en Europe de l'est, déclenchant la colère de l'Otan qui fustige une décision "dangereuse". "C'est l'Otan qui arrive à nos frontières et non pas nous qui allons quelque part", a-t-il ajouté. Il a toutefois souligné qu'il fallait relativiser les activités de l'Otan. "Il ne faut rien exagérer", a-t-il dit. "Bien sûr, nous allons analyser tout cela de près, mais pour l'instant je ne vois rien de particulièrement alarmant". "Ce sont plutôt des signaux politiques qui sont adressés à la Russie et à ses alliés", a-t-il estimé.

Jeudi (11 juin NDLR.), Moscou avait déjà mis en garde Washington contre le déploiement de missiles américains de courte et moyenne portée en Europe, qu'elle interprète comme étant dirigé avant tout contre elle. L'installation de ces missiles mènerait à "la destruction totale par la partie américaine du régime établi par le Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI), avec toutes les conséquences qui en découlent", avait averti son ministère des Affaires étrangères. [5]

Selon la nouvelle doctrine militaire entérinée fin 2014 par Vladimir Poutine, l'expansion de l'Otan est une menace pour la sécurité de la Russie.[6]

 

Notes

 

[1] Russie : Poutine renforce son arsenal nucléaire face à l'Otan, Le Parisien, 17 Juin 2015, 06h45 | MAJ : 17 Juin 2015, 11h29

[2] Russie. Poutine sort les griffes : "l'Otan arrive à nos frontières", Ouest-France, 16 juin

[3] États-Unis. Le Pentagone veut stocker des armes lourdes en Europe, Ouest-France, 14 juin

[4] La Russie doit se défendre si elle est menacée, "l'Otan arrive à nos frontières", La Libre.be, Belga Publié le mardi 16 juin 2015 à 22h39 - Mis à jour le mardi 16 juin 2015 à 22h40

[5] Sous-marin et missiles nucléaires : Poutine face aux Etats-Unis et à l'Otan, L' Obs, Publié le 17-06-2015 à 06h27Mis à jour à 07h13

[6] Poutine renforce son arsenal nucléaire face aux Etats-Unis, le JDD, 17 juin 2015

La Russie doit se défendre si elle est menacée, "l'Otan arrive à nos frontières"
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Russie
commenter cet article
17 juin 2015 3 17 /06 /juin /2015 09:50

Nouvelle video d'utilité publique de Boris Le Lay, deuxième volet de la partie consacrée à Charlie Hebdo et au gouvernement d'Occupation atlantiste en France:

De Charlie Hebdo à l'AMGOT (4) (Multiculturalisme): le plan stratégique des USA pour la France

La Sainte Vierge défend ses enfants comme une lionne. A partir de 13:30, on trouve un extrait video d'un exorcisme réalisé par le Père Mathieu (1900-1986), ancien prêtre exorciste capucin à Besançon, sur une personne infestée par le diable [1] qui à propos de la prière de délivrance explique :

 

"(La rencontre avec le diable) cela ne fait pas rire. Mais d'un autre côté, il ne faut pas avoir peur. Car, un enfant qui ne quitte pas sa mère peut être défendu par elle comme si c'était une lionne qui défend son petit. La Sainte Vierge défend son enfant. Dans l'exorcisme, si on est en règle, on ne doit pas avoir peur, on ne peut pas avoir peur. Car, tout de même, il y a l'amour divin entre Satan et l'enfant que nous sommes."

Notes

 

[1] Les infestations diaboliques sont d'un niveau plus léger que les cas de possession, plus rares. Les infestations sont plus nombreuses et de plus en plus répandues du fait de l'expansion des "sciences occultes", des pratiques magiques, divinatoires, spirites, et sorcelleries. Ces pratiques sont à fuir car elles ouvrent des portes par lesquelles les démons peuvent entrer.

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Occupation
commenter cet article
17 juin 2015 3 17 /06 /juin /2015 09:10
Un sexagénaire éjecté de sa voiture par 20 policiers

"Quelque chose qui cloche"..., écrit Eloïse Gloria sur Boulevard Voltaire. En effet, au "pays des droits de l'homme" sans Dieu, voici un exemple d'opérations inhumaines imposées aux policiers et expliquant les raisons de l'épidémie frappant les "forces de l'ordre" se faisant "porter pâles" ... : pendant que des délinquants jouent de la kalach' en toute impunité dans les cités, un sexagénaire est éjecté de sa voiture par 20 policiers!

 

Il ne faut pas se garer sur un bateau : c’est une évidence que personne ne conteste. Mais suffit-elle à justifier l’intervention d’une horde de policiers venus extirper un homme de sa voiture en route pour la fourrière ? Apparemment, oui. Lundi après-midi (15 juin NDLR.), rue des Batignolles, à deux pas de la mairie du 17e arrondissement de Paris, un sexagénaire s’aperçoit que son véhicule est en train d’être remorqué par les services de fourrière. Il se précipite à l’intérieur pour empêcher l’enlèvement, mais deux des roues ne touchent déjà plus le sol : légalement, l’opération ne peut plus être interrompue.

 

Face à son refus d’obtempérer, les forces de l’ordre viennent en renfort : « C’était ambiance ! Il y avait du monde partout ! Une bonne vingtaine de policiers – à vélo, à pied, en voiture, en gilet pare-balles – et bien une quarantaine de badauds, riverains, passants […], invectivant les policiers », relate un témoin de la scène au Parisien. Traîné sur la chaussée sans ménagement, l’homme fait un léger malaise. « Les policiers lui ont passé de l’eau sur le visage, puis hop ! Dans la voiture de police, direction le commissariat. » Il risque 3 mois de prison et 3.750 euros d’amende. Fin de l’histoire. Mais ce n’est pas la seule.

 

... Chaque année, environ 250.000 voitures sont ainsi embarquées à Paris. Pas étonnant, les conducteurs de fourrière bénéficiant d’une prime selon leur assiduité. Le plus cocasse est qu’une partie d’entre eux ne possèdent pas le permis BE requis… et sont donc en infraction. Depuis le 1er janvier, les tarifs ont explosé dans la capitale : 150 euros l’enlèvement – soit une hausse de 20 % – et des frais de garde multiplié par trois, à 29 euros par jour. Ajoutez le montant de la contravention et l’addition dépasse allègrement les 200 euros.

 

Les recettes des fourrières françaises rapportent en moyenne 34 millions d’euros par an, dont deux tiers atterrissent dans les caisses de l’État. Ce petit business très lucratif est la porte ouverte à tous les abus. Des voitures ayant à leur bord un animal ou même un enfant sont délogées sans que le fouriériste ait pris la peine de vérifier ; en février dernier à Bordeaux, un véhicule de SOS Médecins avait été enlevé rue Sainte-Catherine alors que le praticien visitait trois patients, en pleine épidémie de grippe. ... Pendant ce temps, des délinquants jouent de la kalach’ en toute impunité dans les cités. Il y a décidément quelque chose qui cloche.

 

Source : Un sexagénaire éjecté de sa voiture par 20 policiers, Boulevard Voltaire, Eloïse Gloria

Repost 0
17 juin 2015 3 17 /06 /juin /2015 05:29
Saint Raphaël Archange, Chef des anges gardiens, Remède de Dieu, son nom signifie "divin guérisseur" ou "Dieu guérit". Patron des voyageurs, des médecins et des jeunes gens. Saint Raphaël est l'Ange de la Joie divine, de la persévérance, de la louange, de l'abandon confiant. Saint Raphaël est l'Ange illuminateur dans les ténèbres. Guide sûr et zélé du temps à l'éternité, Saint Raphaël guérit les yeux de Tobie, donne à nos yeux la lumière physique et à nos âmes la lumière spirituelle.

Saint Raphaël Archange, Chef des anges gardiens, Remède de Dieu, son nom signifie "divin guérisseur" ou "Dieu guérit". Patron des voyageurs, des médecins et des jeunes gens. Saint Raphaël est l'Ange de la Joie divine, de la persévérance, de la louange, de l'abandon confiant. Saint Raphaël est l'Ange illuminateur dans les ténèbres. Guide sûr et zélé du temps à l'éternité, Saint Raphaël guérit les yeux de Tobie, donne à nos yeux la lumière physique et à nos âmes la lumière spirituelle.

LITANIES DE SAINT RAPHAËL (Pour usage privé)

 

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, écoutez-nous.

Jésus-Christ, exaucez-nous.

Père céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Fils, Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Esprit-Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Trinité sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Marie, Reine des Anges, priez pour nous.

Saint Joseph, Epoux virginal de la Reine des Anges.

Saint Raphaël Archange.

Saint Raphaël, plein de la Miséricorde de Dieu. Priez pour nous.

Saint Raphaël, Adorateur parfait du Verbe divin.

Saint Raphaël, Gardien de nos tabernacles.

Saint Raphaël, Défenseur de la Sainte Messe, et de la Transubstantiation.

Saint Raphaël, Protecteur du Sacerdoce.

Saint Raphaël, qui chassez les démons loin de nous.

Saint Raphaël, Exterminateur des vices.

Saint Raphaël, Notre refuge dans toutes nos peines.

Saint Raphaël, Guide des Voyageurs.

Saint Raphaël, Consolateur des prisonniers.

Saint Raphaël, Joie des Malheureux,

Saint Raphaël, Zélateur infatigable du Salut des Âmes.

Saint Raphaël, dans la peste, la famine et la guerre.

Saint Raphaël, doué de la grâce de guérir.

Saint Raphaël, Ange de Paix et de Prospérité.

Saint Raphaël, Guide très sûr dans la voie des vertus et de la sanctification.

Saint Raphaël, Prince très saint de la Céleste Jérusalem.

Saint Raphaël, Gardien de l'innocence du jeune âge.

Saint Raphaël, Secours de tous ceux qui implorent votre assistance.

Saint Raphaël, qui avez été le guide et la consolation de Tobie dans son voyage.

Saint Raphaël, dont les Ecritures font ainsi l'éloge : « RAPHAËL le Saint Ange du Seigneur fut envoyé pour guérir Tobie et Sara ».

Saint Raphaël, Protecteurs des Jeunes Foyers.

Saint Raphaël, Guide et Gardien très sûr des Vocations.

Saint Raphaël, notre Avocat.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous Jésus.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous Jésus.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous Jésus.

Jésus, écoutez-nous.

Jésus, exaucez-nous.

  • Priez pour nous, Saint Raphaël notre guide.

  • Afin que nous soyons fidèles à N.S.J.C.

ORAISON

Ô Dieu qui avez donné à votre serviteur Tobie l'Ange Raphaël pour l'accompagner dans son voyage ; accordez à nous-mêmes la grâce d'être toujours protégés, gardés et soutenus par ce charitable guide. Nous vous le demandons par Notre Seigneur Jésus-Christ. Ainsi soit-il.

Repost 0
16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 16:32
Le secret pour "garder son coeur" de tout mal

Rome, 15 juin 2015 (ZENIT.org) Marina Droujinina

« Le cœur est gardé par l’humilité et la douceur, jamais par les luttes et les conflits », affirme le pape François.

Il a appelé les chrétiens à « garder leur cœur » lors de la messe de ce lundi 15 juin célébrée dans la chapelle de la Maison Sainte-Marthe.

[...] il faut, indique le pape, se « libérer le cœur » des « passions », des « choses qui éloignent de la paix » : « Être libéré des passions signifie avoir un cœur humble, un cœur doux. Le cœur est protégé par l’humilité, la douceur, jamais par les luttes ou les guerres ».

Les luttes, les conflits – « c’est le bruit : le bruit de la mondanité, du paganisme et du diable », explique le pape. En revanche, le cœur « gardé » par « une parole de vérité, par une puissance qui vient de Dieu », selon les paroles de saint Paul, pourrait « guider le chrétien dans les situations difficiles » : « dans les détresses, les difficultés, les angoisses, les coups, la prison, les émeutes, les fatigues, le manque de sommeil et de nourriture ».

« Mais toutes ces mauvaises choses ! Et je dois garder mon cœur pour accueillir la générosité et le don de Dieu? » demande le pape. « Oui! Et comment puis-je le faire? Paul continue: « Par la chasteté, la connaissance, la patience et la bonté, avec la sainteté de l'esprit. »

« L'humilité, la bonté, la patience, qui ne regarde que Dieu et nos cœurs ouverts au Seigneur qui vient », tels sont les moyens pour « garder son cœur », conclut le pape.

 

Source

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article
16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 16:20

Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire.

Georges Orwell

Royaume-Uni: Un ermite catholique accusé de harcèlement pour avoir dit la vérité deux fois de suite

Un ermite catholique accusé de harcèlement pour avoir dit la vérité deux fois de suite…

 

C’est ce qu’a récemment découvert le frère Damon Kelly, un ermite catholique de 53 ans, accusé de harcèlement. Cet homme a été arrêté au moins dix fois depuis qu’il distribue des tracts contre l’avortement ou l’homosexualité. Il n’avait jamais été poursuivi, et rien n’avait pu être retenu contre lui dans les tracts distribués. La raison est simple : le moine pointe toujours le péché, jamais les pécheurs, fidèle à l’enseignement catholique.

 

Mais il y a peu, il déposait un tract dans la boîte aux lettres de deux femmes Américaines, qui se décrivaient elles-mêmes comme des « sorcières lesbiennes ». Ces deux-là l’ont suivi dans la rue avant de discuter avec lui.

 

Quelques semaines après, le frère Damon Kelly décide de retourner informer ces deux femmes des dangers de la sorcellerie et dépose donc un deuxième tract. Ce qui a immédiatement fait de lui un auteur potentiel de harcèlement. Le fond, intouchable, n’est plus en cause, le frère est mis en cause sur la forme.

 

Mais il s’inquiète du passage de la loi anti-terroriste qui pourrait le mener devant les tribunaux en raison des tracts eux-mêmes. Nullement pas soutenu par son évêque, qui affirme être d’accord avec lui théologiquement mais non méthodologiquement, l’ermite est prêt à aller en prison pour avoir dit la vérité. Ce qui l’inquiète n’est pas là : il ne sait pas s’il sera possible de continuer à professer la vérité sans risquer systématiquement la prison…

 

Source

Repost 0
16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 15:54

Bel humour de la part des Russes :

La Russie propose son aide aux USA pour retrouver des vidéos d’exploration lunaire

Sputniknews

(mis à jour 16:55 16.06.2015)

Le représentant du Comité d'enquête russe a ironisé sur l’ingérence des Etats-Unis dans les affaires de la FIFA, en proposant son aide pour retrouver la vidéo perdue d’une expédition sur la Lune.

 

Les enquêteurs russes sont prêts à aider leurs collègues américains à résoudre le problème d'une vidéo perdue, a estimé mardi le représentant officiel du Comité d'enquête russe, Vladimir Markine, lors d'une interview pour le quotidien russe Izvestia.

 

"On peut les aider en lançant une enquête internationale sur une pellicule disparue, celle qui avait été effectuée par des astronautes sur la Lune. Ou bien sur les 400 kilos prélevés sur la Lune, que personne n’a jamais vus. Non, nous n’affirmons pas que le vol n'a pas eu lieu et que tout a été tourné dans un studio. Simplement, tous ces matériaux scientifiques et même culturels constituent un héritage et leurs disparition constitue une perte pour nous tous", a lancé M.Markine.

 

Il y a quelques années, la NASA a déclaré avoir perdu la version d'une vidéo d'une célèbre expédition de Neil Armstrong, premier homme à avoir posé le pied sur la Lune.

 

Cette réaction ironique constitue une réaction à l’intervention des Américains dans les récentes affaires liées au football et à la FIFA.

 

Source

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Russie
commenter cet article
16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 09:35
Grand exorcisme pour protéger le Mexique du retour du diable

[Ceci est une traduction d'un texte anglais lu sur Aleteia]

 

Le 20 mai 2015, le Cardinal Íñiguez a récité le « Grand exorcisme » pour protéger le Mexique contre le retour du diable, car la violence et l'avortement rappellent les sacrifices humains chassés par Notre-Dame de Guadalupe.

"À midi le 20 mai, à huis clos dans la cathédrale de San Luis Potosí, un événement unique dans l'histoire moderne du Mexique a eu lieu. Dirigé par le Cardinal Juan Sandoval Íñiguez, archevêque de Guadalajara - et guidé par le prêtre et célèbre exorciste espagnol (P. José Antonio Fortea) - un groupe de prêtres ont réalisé un «grand exorcisme». Ce rite est destiné à être utilisé pour exorciser un diocèse ou un pays.

Dans son livre "Le grand exorcisme", le père José Antonio Fortea explique ce rituel étape par étape. Il écrit que cette cérémonie «chasse les démons » et «est utile dans les situations où une grande violence s'est déchaînée dans un pays.»

Le Mexique souffre d'une vague croissante de violence et, selon les chiffres officiels, environ cent mille avortements ont été effectuées seulement dans la capitale, étant donné que l'avortement a été légalisé en 2007.

En raison du caractère privé de ce rite, l'affaire a été connue uniquement par le biais de réseaux sociaux ou des publications isolées, par exemple un article publié sur le site web verycreer.com par le journaliste mexicain Roberto O'Farrill, qui était présent pour le grand exorcisme.

Dans une conversation avec ACI Prensa, l'archevêque de San Luis Potosí, Jesús Carlos Cabrero, a confirmé que le grand exorcisme a eu lieu le 20 mai dans la cathédrale de l'archidiocèse.

« Cette célébration est un sacramental de l'Église », a-t-il expliqué, et il a indiqué que pendant le rituel « certains prêtres étaient présents et le Cardinal m'a fait la faveur de nous accompagner, en réponse à une invitation que je lui avait envoyée.» [...]

L'archevêque mexicain a indiqué que ce rite « prie, par exemple, pour le problème du divorce et de l'avortement, qui sont souvent favorisés par des lois inhumaines, qui vont contre la nature elle-même.»

Nous demandons à Dieu, dit-il, "de nous libérer de la forte présence du malin qui s'est fait sentir. Pour ce faire, nous passons à cette prière spéciale, qui est certes extraordinaire, mais qui est néanmoins une pratique de l'Église.»

[...]

Le cardinal mexicain parle en faveur de renouveler la coutume de prier la prière à Saint Michel Archange, écrite par le Pape Léon XIII.

Roberto O'Farrill, un journaliste catholique, qui a participé au grand exorcisme, croit que le Mexique traverse une infestation démoniaque, semblable à ce qui est arrivé dans ces terres avant l'évangélisation et l'apparition de Notre-Dame de Guadalupe, lorsque les cultures précolombiennes offraient des sacrifices humains à leurs faux dieux."


Source

via Le Forum catholique

Lequel de nos Cardinaux ou Evêques fera-t-il de même pour la France ou son diocèse ? Lequel dira des prières pour la purification du drapeau national adopté le 15 février 1794 quelques mois après le génocide vendéen et le baptême satanique de la république dans le sang des religieux ? Le diable possède des hommes, il possède aussi des pays entiers, des nations, des emblèmes et des drapeaux qui ne seront libérés qu'une fois exorcisés.

Notre-Dame de Guadalupe, délivrez la France !

Grand exorcisme pour protéger le Mexique du retour du diable
Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 09:37

Jean-Pierre Aussant sur les Croisades et l'Inquisition. Un peu vif mais plein de vérités :

Les Croisades:

Les Croisades ont été déclenchées par l'invasion de Jérusalem par les troupes musulmanes. Les musulmans ont envahi Jérusalem et, en réaction, effectivement, les rois chrétiens européens ont engagé les Croisés et les Croisades. C'est une réaction. Action-réaction.

Jean-Pierre Aussant

L'Inquisition:

Les personnes qui ont été tuées par l'Inquisition c'est cinq mille personnes pour tout le Moyen Âge et plusieurs siècles. Cinq mille personnes: c'est le nombre de tués en deux jours pendant la Terreur révolutionnaire des républicains français en 1793.

Jean-Pierre Aussant

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Histoire
commenter cet article
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 08:58
Vers une guerre américaine en Europe de l’Est ?

Dimanche 13 juin, un article du New York Times, signé MM. Schmidt et Meyers, nous annonce que les USA vont envoyer 5.000 hommes et 1.500 chars en Europe orientale. Et nos drôles d’expliquer qu’il faut mettre fin à l’agression russe en Europe, car les Russes vont en effet envahir la Pologne et les pays baltes (en attendant le Portugal et le Maroc?). Le nombre impressionnant de commentaires diffusés permet, pour une fois, de connaître l’opinion de nos chers Américains : un tiers est pour la guerre, un tiers pleurniche, un dernier tiers proche de nous dénonce le caractère aberrant et criminel de la position états-unienne. On se doute que ce ne sont pas ces naïfs qui feront reculer Bush frères & fils, Clinton-femme et Obama, le fidèle disciple de Brzeziński, le Polonais qui voulait anéantir la Russie...

... Hillary Clinton dit que Poutine est Hitler, et Jeb Bush qu’il est un butor. On aura l’un ou l’autre au pouvoir en Amérique en 2016...

 

Source

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Russie
commenter cet article
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 08:40

La haine dans la division illustrée par ... "Charlie Hebdo" :

Charlie Hebdo caricature les Bretons en tarés racistes

Nous étions quelques-uns en ce début d’année à ne pas être Charlie Hebdo, même si nous partagions l’émotion suscitée par le lâche et sanglant attentat perpétré en janvier dernier. Nous, du moins certains, ne l’étions pas depuis belle lurette en raison de ses attaques souvent abjectes contre des causes qui nous sont chères, comme la diversité régionale que l’hebdo renaissant vient une fois de plus de prendre dans sa ligne de mire.

Ainsi, dans le dernier numéro : « T’en connais beaucoup, de Noirs et d’Arabes qui voudraient apprendre ces langues de ploucs ? », demande un père de famille breton en sabots à son fils tout aussi avachi. Titrée « Les langues régionales utilisées pour la sélection à l’école », cette caricature de Riss, directeur de la publication de Charlie Hebdo, provoque la colère sur les réseaux sociaux bretons qui, selon breizh-info.com, « s’en prend donc de façon totalement gratuite à la langue bretonne, mais aussi aux Bretons, dessinés sous les traits de consanguins ».

Charlie Hebdo caricature les Bretons en tarés racistes

Pour l’Agence Bretagne Presse, Charlie Hebdo présente les Bretons comme « des tarés racistes avec une légende suggérant que les Bretons mettraient leurs enfants à Diwan ou dans les écoles bilingues afin d’éviter qu’ils ne côtoient des enfants noirs ou arabes ». Cette violente charge ultra-jacobine intervient au moment où la France s’apprête à ratifier la Charte européenne des langues régionales du Conseil de l’Europe.

Avant la Bretagne, l’Alsace avait eu droit, il y a quelques années, à une attaque en règle de Charlie avec cette accroche : « Laïcité : la République s’arrête où l’Alsace-Moselle commence. » Et d’y constater que « les lois républicaines m’autorisent à blasphémer en France. Strasbourg est en France. Et je n’aurais pas le droit de blasphémer à Strasbourg ? Quoi encore ? Dois-je en déduire que Strasbourg n’est pas vraiment en France ? Dans celle de Charlie de cette semaine, certainement pas !

Repost 0
13 juin 2015 6 13 /06 /juin /2015 18:54
François Hollande conspué par le public sur le circuit des 24 Heures du Mans

Le Président de la République en visite aux 24 Heures du Mans a essuyé de nombreux sifflets lors de sa visite des stands samedi matin. [1]

 

François Hollande était en visite sur le circuit des 24 Heures du Mans samedi en fin de matinée. Reçu par Pierre Fillon, président de l'Automobile club de l'Ouest, et Jean Todt, président de la FIA, le chef de l'Etat a rendu visite à trois équipes en particulier, Toyota, où il a pu discuter avec Stéphane Sarrazin, pilote français de l'écurie nippone, le team français Alpine, mais aussi Audi, invaincu au Mans depuis 2009 et la victoire de Peugeot.

 

Mais en remontant tous les stands, le Président de la République s'est fait copieusement siffler par le public massé dans les tribunes le long de la ligne droite des stands.

 

Notes

 

[1] François Hollande conspué par le public sur le circuit, Le Figaro, Mis à jour le 13/06/2015 à 16:43 Publié le 13/06/2015 à 15:44

Repost 0
12 juin 2015 5 12 /06 /juin /2015 19:37
Une église presbytérienne en Palestine vendue à une colonie juive

Selon le journal La Vie, un immense complexe d’une église presbytérienne, situé en Cisjordanie entre Bethléem et Hébron, a été vendu pour que s’y installe une colonie juive, ce qui provoque l’indignation du Patriarcat latin. Celui-ci "condamne un tel acte, et souligne ses graves répercussions pour le patrimoine chrétien et dénonce "un imbroglio complexe et obscur aux conséquences graves pour la communauté chrétienne palestinienne".
Le Patriarcat latin indique que le site "est actuellement en travaux depuis deux mois et prévoit l’installation prochaine d’une vingtaine de familles de colons. Il comprend huit bâtiments et s’étend sur presque quatre hectares". Il "aurait été acheté par un activiste d’extrême droite, Aryeh King, il y a maintenant trois ans" après avoir été l’objet de transactions obscures, selon l’hebdomadaire La Vie.

Notes

 

[1] Projet de colonie juive: le Patriarcat latin outré, Le Figaro, Home ACTUALITE Flash Actu Par Le Figaro.frMis à jour le 12/06/2015 à 19:30 Publié le 12/06/2015 à 19:22

Repost 0
12 juin 2015 5 12 /06 /juin /2015 19:12

L'impéritie idéologique des Pouvoirs publics devient intenable pour les policiers. Mercredi, 80 policiers de la CRS 25 de Pau (pyrénées-atlantiques) étaient absents pour raison de santé. L'épidémie s'étend aujourd'hui à la Bretagne où également "plus de 80 policiers de deux compagnies de CRS se sont faits "porter pâles" alors qu'ils devaient assurer la sécurité du déplacement du président de la République aujourd'hui à Nantes." [1] D'autres compagnies ont été appelées en renfort pour les remplacer.

Fin avril à Brest, lors d'un autre déplacement de François Hollande, 44 fonctionnaires de la CRS 13 de Saint-Brieuc, sur 74, étaient portés malades. Jean-Marc Falcone, directeur général de la police nationale, avait alors fait part de son mécontentement et rappelé aux CRS "l'impératif de sécurité"...

Les CRS se déclarent malades depuis plusieurs semaines pour dénoncer "un manque d'effectifs et de considération" sur fond de plan Vigipirate renforcé, nous dit-on.

En fait, après des dizaines d'années d'immigrationnisme contraint, de métissage et de vivre ensemblisme obligé, les policiers se voient forcés aujourd'hui de sécuriser les déplacements du "président"..., des écoles et des lieux de culte ! Qu'ils commencent à se lasser était prévisible...

Continuons donc de les soutenir par la prière afin qu'ils comprennent que le service du peuple français les appelle à des sacrifices plus importants et au courage.

Notes

 

[1] Déplacement de Hollande: des CRS en congés, Le Figaro, Home ACTUALITE Flash Actu, Par LeFigaro.fr avec AFPMis à jour le 12/06/2015 à 19:20 Publié le 12/06/2015 à 18:34

Repost 0