Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 13:10

ChristianismeUne phrase du «Notre Père» va être changée

 

 

Le Vatican a donné l'autorisation de publication d'une nouvelle traduction de la Bible liturgique catholique francophone. Un passage du  Pater Noster sera changé.

 

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/cc/Padre_Nostro_latino.jpg/450px-Padre_Nostro_latino.jpg
Plaque du Carmel du Pater Noster

 

Les prêtres ne liront plus le célèbre «Notre Père» en demandant à Dieu: «Et ne nous soumets pas à la tentation», mais: «Et ne nous laisse pas entrer en tentation», révèle «Le Progrès». Ce passage est tiré des écrits de saint Matthieu ou saint Luc, d'après le «Dauphiné libéré». (Cf. également Epître de Saint Jacques : «Que nul, quand il est tenté, ne dise : "Ma tentation vient de Dieu". Car Dieu ne peut être tenté de faire le mal et ne tente personne. Chacun est tenté par sa propre convoitise, qui l'entraîne et le séduit.» (TOB, Jc., 1, 13-14.); «Que nul, s'il est éprouvé, ne dise : "C'est Dieu qui m'éprouve." Dieu en effet n'éprouve pas le mal, il n'éprouve non plus personne. Mais chacun est éprouvé par sa propre convoitise, qui l'attire et le leurre.» (Bible de Jérusalem, Jc., 1, 13-14.)

 

 

Ce changement ne concerne pour l'instant que la lecture de l'Evangile du jour lors de la messe. Toutefois, une nouvelle traduction du missel est attendue pour 2014-2015.

 

 

  Le nouveau Notre Père


Notre Père

Qui es aux Cieux

Que Ton Nom soit sanctifié

Que Ton Règne vienne

Que Ta Volonté soit faite sur la terre comme au ciel

Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour

Pardonne nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux
qui nous ont offensés
Et ne nous laisse pas entrer en tentation

Mais délivre-nous du mal. Amen.

 

 

Source : http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/Une-phrase-du--Notre-Pere--va--tre-changee-31026762

 

 

Add. Radio Vatican 15 octobre 2013. Une nouvelle traduction pour le « Notre Père » français

 

Le « Notre Père » sera légèrement modifié dans sa traduction française en usage depuis 1966 dans l'Église catholique, a annoncé mardi la conférence des évêques de France, après 17 ans de travail. Une version qui n’entrera pas en vigueur avant 2014 dans les lectionnaires, et pas avant 2015 dans les missels.
Dans la nouvelle traduction destinée au monde francophone, qui a été validée par le Vatican, la supplique « ne nous soumets pas à la tentation » deviendra « ne nous laisse pas entrer en tentation ». La supplique donnait en effet à penser que c’était Dieu qui tentait le fidèle pour l'éprouver.
Le Créateur, loin de pousser le pêcheur sur la pente glissante du péché, comme beaucoup de catholiques l'ont intimement perçu, s'érigera en protecteur bienveillant, le retenant pour qu'il ne commette pas la faute.


Une traduction confuse…

 

Une nouvelle édition de la Bible liturgique, réalisée sous la houlette de l'assemblée épiscopale liturgique pour les pays francophones, et disponible en France le 22 novembre, tiendra compte de ce changement, qui sera progressivement introduit dans les autres livres officiels, a indiqué mardi à l’AFP Mgr Bernard Podvin, porte-parole de la Conférence des évêques de France.
La correction apportée au « Notre Père », si elle ne dépasse pas une ligne, est d'une importance majeure pour les catholiques. Depuis près de 50 ans, la formule « ne nous soumets pas à la tentation » apparaissait « non pas défectueuse, mais confuse », selon Mgr Podvin. « Cette nouvelle traduction met davantage l’accent sur la communion avec le Christ qui a connu la tentation » explique le porte-parole de la CEF au quotidien français La Croix. « Demander au Père de ne pas nous laisser entrer en tentation, poursuit Mgr Podvin dans le journal, c’est Lui demander la force de combattre et d’écarter complètement la tentation comme le Fils l’a fait. »
 

 

…voire perverse

 

Pour les Chrétiens, Dieu est « infiniment bon et source de toute bonté ». La possibilité qu'il puisse soumettre, donc entraîner, mettre sur la voie, appâter, tenter l'Homme par le mal, cela paraissait passablement pervers. Pire : pour les croyants, ce rôle est dévolu au démon tentateur, à Satan. En outre, pour eux, Dieu laisse à l'homme la liberté de décider. Autrement dit, Il est censé être neutre et ne l'influer ni dans un sens, ni dans l'autre. Enfin, soumettre à la tentation une créature qui sera par la suite contrainte de Le supplier pour se racheter, est assez paradoxal.
« Notre Père » figure dans les Evangiles selon Saint Matthieu et Saint Luc et sa première version a été écrite en grec ancien, d'où découlent toutes les traductions. Il s’agit de la seule prière que Jésus a transmise à ses disciples. L'actuelle version française, adoptée après un compromis œcuménique passé en 1966, après la fin du concile Vatican II, avec les orthodoxes et les protestants, est restée sujette à débat. Certains orthodoxes et certains protestants avaient opté pour d'autres formulations.

 

Source: http://www.news.va/fr/news/une-nouvelle-traduction-pour-le-notre-pere-francai

 

 

. Parution d'une nouvelle traduction française de la Bible (liturgique) le 22 novembre 2013

. Sur la rectification du « Notre Père » souhaité par Rome : Réaction de Roger le Masne, Président de l’Association des Amis de l’Abbé Jean Carmignac (14 décembre 2013)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article

commentaires

truth 04/11/2013 09:24


Cher Loulou ,


 Merci pour vos précisions mais je n'aime pas l'épithète "protestant" attribué à la prière où l'on tutoie Dieu . Mais
peut-etre est-ce du au fait qu'avant d'avoir appris le Notre Père en français je l'ai appris en Polonais, langue dans laquelle on tutoie Dieu et où le tutoiement reste, en plus de son usage
banal, une marque supérieure de respect - un peu comme l'emploi en Anglais qui réserve le tutoiement à Dieu. Il en est de meme pour le "Je vous salue Marie " .


D'autre part je crois avoir compris qu'en latin -mais peut-etre que je me trompe - on ne vouvoie pas celui ou celle à qui l'on s'adresse mais qu'on le tutoie sans
que celà soit une marque d'irrespect .puisque comme en Araméèn le vouvoiement n’existe pas


Ces remarques ne sont en rien une contestation de tes remarques ... simplement une explication du pourquoi, lorsque l'on passe d’une langue à une autre, on est
choqué par certaines choses et pas par d'autres . Et pourquoi moi ce qui me choque c'est cet horrible "ne nous soumet pas à la tentation" et non le tutoiement de Dieu ou de Marie notre mère
.

david 01/11/2013 18:20


Ignoble que tu est! tu a supprimer mon commentaire alors que j'ai raison. Suppot de satan!!!

Ingomer 01/11/2013 23:03



J'ai supprimé votre avant-dernier commentaire parce qu'il insultait l'Eglise catholique gratuitement sans apporter aucun argument. Votre dernier commentaire confirme l'animosité et la haine que
j'ai ressenti derrière. La seule insulte ici est bannie. D'autant plus si le commentaire qui l'accompagne ne comporte aucun argument... Vous êtes ici sur mon blog, un blog sur lequel je travaille
depuis des années, je ne vous ai pas attendu pour faire mes articles et ne vous ai pas mandé d'y faire des commentaires, vous êtes donc libres d'aller faire vos petits commentaires fielleux
ailleurs.. Quand on rentre chez quelqu'un on respecte les lieux, la courtoisie est de mise. Visiblement l'enseignement du Christ n'est pas votre fort vous qui êtes prompt à maudire alors que le
Maître a déclaré : "Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous calomnient". (Lc, 6, 27-28.)


 


Dorénavant,  vos "commentaires" seront systématiquement mis à la poubelle.


 


Dieu vous bénisse. Je prierai pour vous.



Loulou 15/10/2013 20:40


@truth : Dans votre enfance (comme dans la mienne) on disait : "Ne Nous laissez pas succomber à la tentation mais délivrez-nous du mal.Ainsi soit-il." Le Notre père tel qu'il est récité à la
messe depuis 1969 (avec tutoiement) est mot pour mot celui des protestants qui, dans leur Bible (Segond, Ostewald...) ajoutent la phrase (qui ne se trouve point dans la Bible
catholique)  : "Car c'est à toi qu'appartiennent le règne, la puissance et la gloire..etc".


Pour ma part, donc, s'il m'arrive d'assister à une messe de Paul VI, je m'abstiens de communier (sous la main ou pire des mains d'un laïc) et je récite le Pater exactement comme on me l'a appris
au catéchisme : "Notre Père qui êtes aux cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que votre Règne arrive, que Votre Volonté soit faite, sur la terre comme aux cieux. Donnez nous aujourd'hui notre
pain de chaque jour, pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé..."


Quelles différences, n'est-ce pas ! ?


 

truth 14/10/2013 15:57


Pas trop tot ! Qui donc avait propiosé cette traduction que je n'ai jamais pu prononcer ?
Quand j'étais enfant nous disions :"ne nous laisse pas succomber à la tentation" . Après ma longue errance loin de l'Eglise Catholique et y revenant depuis pas longtemps j'ai découvert que l'on
disait "ne nous soumet pas à la tentation " comme si Dieu était le diable .... Jamais je n'ai pu prononcer cette formule qui me paraissait blasphématoire .


 


Heureusement ça se termine et "ne nous laisse pas entrer en tentation" me parait bien pus en concordance avec ce que nous avons à demander à Dieu .


ENFIN !