Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2014 7 03 /08 /août /2014 22:04

Ukraine-Stalingrad-dans-le-Donbass.jpg

Ukraine : Stalingrad dans le Donbass. Un fanion de la 25e brigade pris à l'ennemi

Je l'avais annoncé le 8 mai, l'Ukraine sera le Stalingrad des Occidentaux... Jacques Frère sur NationsPresse.info l'annonce dans un article publié ce soir : "Ukraine : Stalingrad dans le Donbass".

 

« Jour noir pour l'armée de Kiev au service des euromondialistes et atlantistes : ce 3 août 2014, jour de commémoration du début de la Grande Guerre de 1914-1918, fera date en ce qui concerne le conflit du Donbass. Pas moins de 1.500 soldats et gardes nationaux ukrainiens, encerclés depuis plus d'un mois, sont prêts à se rendre, scellant la fin d'au moins trois brigades de l'armée ukrainienne. C'est une défaite majeure pour un régime qui a toujours privilégié la force brutale et la destruction au détriment de la négociation et de la démocratie. La guerre est loin d'être finie, mais déjà elle n'est plus à l'avantage des assaillants pourtant plus nombreux, tant en hommes, qu'en équipements et en armements, et a priori nettement supérieurs à leurs adversaires de Nouvelle-Russie.»

 

 

 

Ils se rendent...

 

... Abandonnés par Kiev, quelque 1.500 soldats et gardes nationaux ukrainiens encerclés négocient en ce moment leur reddition. Kiev leur a demandé de tenir, mais sans leur en apporter les moyens. Ils avaient été envoyés au feu combattre leurs compatriotes du Donbass, ils se sont faits piéger en raison de l'incompétence de leurs chefs et de l'inefficacité rarement égalée des "conseillers" américains qui supervisent l'opération de répression, et Kiev n'a pas fait grand chose pour les tirer de cette fâcheuse posture. Maintenant ils sont à bout de force, démoralisés, sans vivres, presque sans eau, sans munitions, ni carburants, sans espoir. Aussi, ils ont décidé de se tourner vers leurs adversaires pour négocier une reddition et passer côté russe. Un important groupe de soldats et de gardes nationaux ukrainiens discutent en ce moment de leur capitulation, vers Sverdlovsk à près de 40 km au sud-est de Lugansk. Si les tractations aboutissent, ce serait le plus grand revers pour les forces de Kiev depuis le début de la guerre civile qui oppose les troupes de la junte à celles du Donbass. Un revers militaire comparable à la défaite de Stalingrad en 1943 ou à la destruction des armées allemandes en Normandie dans la poche de Chambois en août 1944... Il y a 70 ans jour pour jour !

Les forces de Nouvelle-Russie exigent que ces Ukrainiens laissent leurs équipements intacts, déposent les armes et après ils pourront rejoindre sains et saufs le territoire russe, à charge pour Moscou de les laisser ou pas retrouver rapidement leur pays d'origine. La reddition, si elle a effectivement lieu, devrait se dérouler entre le village russe de Pavlovka et l'agglomération ukrainienne de Biryukove.

A Kiev, bien planqués dans leurs bureaux cossus, le commandement opérationnel hurle à la trahison, Porochenko est hors de lui et l'extrême-droite néo-bandériste éructe.

La crise est d'autant plus grave que douze autres militaires ukrainiens ont demandé l'asile au poste-frontière russe de Gukovo. Auparavant, une quarantaine de soldats de Kiev avaient déposé les armes en Russie. »

 

Source et suite : http://www.nationspresse.info/mondialisme/atlantisme/ukraine-stalingrad-dans-le-donbass

 

Add. Ukraine: 400 militaires ukrainiens passent du côté de la Russie

 

10:40 04/08/2014

ROSTOV-SUR-LE-DON, 4 août - RIA Novosti

 

Plus de 400 militaires ukrainiens ont demandé l'asile aux gardes-frontières russes qui leur ont ouvert un couloir humanitaire, a annoncé lundi à RIA Novosti le porte-parole de la direction de la protection des frontières dans la région de Rostov-sur-le-Don (sud) Vassili Malaïev.

 

"Dans la nuit de dimanche à lundi, 438 militaires ukrainiens ont demandé l'asile aux gardes-frontières russes", a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

 

Selon lui, un couloir humanitaire a été ouvert pour laisser les militaires entrer sur le territoire de la Russie. Parmi les militaires, il y avait 164 gardes-frontières ukrainiens.

 

Source: http://fr.ria.ru/world/20140804/202023089.html

Partager cet article

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Russie
commenter cet article

commentaires