Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2014 5 13 /06 /juin /2014 10:56

Partager cet article

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Russie
commenter cet article

commentaires

oceane 30/07/2014 04:48


et a l'amphetamine..............


De nos jours, la méthamphétamine est produite dans des laboratoires clandestins à l'aide de produits chimiques assez répandus et de
médicaments en vente libre. D'autres produits comme des solvants industriels ou du lithium de batterie peuvent y être ajoutés. D'où la différence de prix avec les autres drogues telles que la
cocaïne ou l'héroïne qui sont dépendantes des cultures de coca et de pavot. La méthamphétamine est connue sous différentes dénominations: on l'appelle crystal, ice ou meth en
Occident, et yaa baa et shabu en Asie. L'amphétamine, elle, est plus connue sous le nom de speed.





   Un grand consommateur de ces produits est Bernard-Henry Lévy. C'est sa femme qui nous l'apprend,
interviewée dans l'émission de France 2 Complément d'enquête: "QUAND je vois son regard exraordinairement fixe.. avec un horizon tres lointain et dur, je me dis, ah, la, il y a de la
chimie qui est passe par la..... Il a recourt, je vous dis, à des armes. Ce qui est important pour lui c'est son oeuvre et ce sont ses combats. Et par conséquent, tout est permis pour arriver à
ses fins. C'est un grand stratège."


   Ce penchant pour la drogue est un problème familial chez les Lévy. Sa fille Justine Lévy est allée plusieurs fois en cure
de désintoxication.


   Cette citation de BHL: "L'art de la philosophie ne vaut que s'il est un art de la guerre" prend tout son sens avec la
révélation de ses penchants narcotiques. Le milliardaire BHL, philosophe autoproclamé drogué à la meth, hyperactif sioniste et fauteur de guerre ambulant, n'est qu'un camé notoire
derrière ses sourcils froncés feintant la gravité. La prise de drogue comme un moyen d'arriver à ses fins grâce à cette force de persuasion et cette confiance en soi que lui procure la
méthamphétamine. Donc, pour mentir et tromper son monde dans cette guerre des mots et des idées qui précède celle du feu et du sang, BHL a besoin de se droguer pour échapper aux sanctions de sa
conscience et à la laideur de ce qu'il représente ici-bas.


http://zoubakine.over-blog.com/article-l-amphetamine-la-drogue-de-la-guerre-124145783.html


VIDEO


https://www.youtube.com/watch?v=NbCzx8tqWG4

Ingomer 30/07/2014 11:52



 




"Donc, pour mentir et tromper son monde dans cette guerre des mots et des idées qui précède celle du feu et du
sang, BHL a besoin de se droguer pour échapper aux sanctions de sa conscience et à la laideur de ce qu'il représente ici-bas."




 


« La violence trouve son seul refuge dans le mensonge, et le mensonge son seul soutien dans la violence. Tout homme qui a choisi la violence comme moyen doit inexorablement choisir le mensonge
comme règle.


 


Alexandre Soljenitsyne, Le Cri. Le discours du prix Nobel, in L’Express, septembre 1972, L’EXPRESS,
Paris, no 1104, 4-11 septembre 1972, pp. 66-73.