Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 11:02

12 mai.

 

Le bilan humain du génocide "antiterroriste" décidé par Washington-Kiev-Bruxelles le 13 avril 2014 contre les russes ou russophones de l'est de l'Ukraine, sera actualisé dans cet article au fil des jours (chiffres donnés a minima).

 

Au 10 mai, nous comptions 127 victimes civiles du "génocide" (expression de la Douma le 4 mai)

 

La liste des victimes civiles des affrontements sanglants du 2 mai à Odessa (où nous avions compté 42 morts au total) s'est allongée aujourd'hui pour atteindre 48 morts, rapporte ITAR-TASS. Sur 43 victimes identifiées, huit ont été tuées par balles, sept ont sauté dans le vide pour se sauver des flammes et des tueurs, les autres ont brûlé vives ou sont mortes intoxiquées par l'oxyde de carbone. Plus de 200 personnes ont été blessées, 48 autres manquent toujours à l'appel. A ce jour, 62 blessés demeurent dans les hôpitaux, le pronostic vital de 10 d'entre eux est engagé.

Entre-temps, le député Oleg Tsarev et d'autres politiciens ukrainiens affirment que le massacre d'Odessa a fait au moins 116 morts mais que les autorités kiéviennes cherchaient à dissimuler le bilan exact.

 

Le jour de la commémoration de la victoire patriotique russe sur le nazisme vendredi 9 mai, 30 personnes civiles désarmées ont été tuées par les amis de Fabius et BHL  à Marioupol... (vidéos filmées par les civils postées sur youtube).

Ce qui, au 12 mai, au lendemain du référendum de séparation dans l'est de l'Ukraine, porte le nombre à 163 victimes civiles.

 

Illustration cartographique des causes de la crise ukrainienne (Source cartes et graphiques : http://www.les-crises.fr/25-cartes-et-graphiques-ukraine/) :

 

Ukraine---L-Ukraine-n-a-jamais-existe-avant-1914--les-cris.jpg

 

Ukraine---Territoire-de-l-Ukraine-entre-1922-et-1954--Ukrai.jpg

 

Ukraine---pourcentage-des-provinces-au-soutien-a-l-officia.jpg

 

 

Ukraine----Carte-des-ethnies-en-Ukraine--les-crises.fr-.jpg

 

 

Ukraine---59-pour-cent-de-personnes-russes-en-Crimee-en-20.jpg

 

Le 15 mai, les forces armées et de sécurité de l'Ukraine tuent trois civils près de Kramatorsk. Ce qui porte le bilan à 166 victimes civiles.


Trois civils ont été tués et trois autres ont été blessés lorsque les forces armées et de sécurité de l'Ukraine ont ouvert le feu sur des voitures civiles près du village de Starovarvarovka près Kramatrosk (
Oblast de Donetsk, Ndlr.), a déclaré jeudi un représentant de la milice Kramatorsk à ITAR-TASS.

 

Ukraine-Oblast.gif

 

Une famille rentrait chez elle sur une route de campagne dans l'une des voitures quand les tirs ont commencé. Les soldats n'ont pas permis aux gens de sortir de la voiture. Une femme qui a reçu deux blessures par balles dans la tête est décédée.

Deux autres véhicules, dont un minibus et une autre voiture légère, avec les résidents locaux qui reviennent d'un voyage de pêche, a également essuyé des tirs. En conséquence, deux jeunes hommes dans les microbus ont été tués. La voiture légère a également été monté avec des balles tirées par des armes de gros calibre et des armes légères. Après l'attaque, les soldats ukrainiens ont approché le microbus et l'ont conduit loin sur le territoire de leur unité militaire.

Les blessés ont réussi à s'échapper. Les résidents locaux les cachaient dans leurs maisons. Les combattants de la Garde nationale de Kiev furent à leur recherche dans les localités peuplées à proximité pendant plusieurs heures en faisant des irruptions dans les maisons. 


Source: http://en.itar-tass.com/world/731793

 

23 mai 2014. Des sociétés militaires privées ont pris part aux événements en Ukraine, a déclaré vendredi le chef d'état-major général des Forces armées de Russie Valeri Guerassimov lors d'une conférence de sécurité à Moscou.

 

« Nous disposons de faits attestant la participation de sociétés militaires privées aux événements en Ukraine », a indiqué le général.

Selon lui, la dynamique des événements en Ukraine est telle qu'il est impossible de faire des pronostics.

Auparavant, différents médias internationaux ont fait état de la participation de mercenaires de Blackwater et de Greystone à l'opération spéciale menée par Kiev dans l'est de l'Ukraine. Toutefois, le ministère ukrainien des Affaires étrangères les a toujours démenties.

Jusqu'en 2009, la société Blackwater a participé à la guerre en Irak sous contrat avec le gouvernement américain, fournissant des services militaires et de protection. La compagnie a plusieurs fois été accusée de meurtres de civils. 


Source: : http://french.ruvr.ru/news/2014_05_23/Ukraine-des-societes-militaires-privees-impliquees-etat-major-russe-3293/

 

 27 mai

 

Carnage à Donetsk. C’est un véritable carnage qui s’est déroulé hier à l’aéroport de Donetsk et aux abords du site, quand les forces gouvernementales ont tenté de reprendre de force ce point stratégique détenu par la milice du Donbass. Une tragédie qui a fait des dizaines de tués, parmi les civils, mais aussi de très nombnreux blessés.

 

Les cadavres jonchaient le sol hier après-midi sur le site de l'aéroport de Donetsk.

 

Source: http://www.nationspresse.info/mondialisme/atlantisme/ukraine-donbass-carnage-a-donetsk

 

« Carnage » : les civils meurent dans d'impitoyable attaques militaires le lendemain de l'élection présidentielle à Kiev

 

Les Corps s'accumulent dans les morgues de Donetsk après que Kiev ait envoyé des avions de combat et de l'artillerie sur le sud-est du pays, quelques heures après l'élection présidentielle. Le nouveau chef élu Petro Porochenko milite pour que la répression devienne encore « plus efficace ».

Le sud-est de l'Ukraine n'a vécu qu'une brève suspension des opérations militaires de Kiev dimanche alors que la nation était aux urnes. Juste avant l'élection présidentielle, des députés ukrainiens avaient appelé immédiatement au retrait des troupes du sud-est du pays.

Après le vote, le premier candidat - milliardaire
Petro Porochenko  magnat du chocolat - a déclaré qu'il ne voyait pas pourquoi l'armée devrait arrêter l'opération. « Je soutiens sa poursuite, mais demande un changement de son format - elle doit être plus courte et être plus efficace, les unités militaires doivent être mieux équipées », a-t-il déclaré, malgré des déclarations antérieures selon lesquelles il disait être prêt au dialogue avec les républiques populaire autoproclamées de Donetsk et Lugansk.

Peu de temps après que le dernier vote ait lieu, l'opération militaire de Kiev est descendue sur le sud-est avec une nouvelle énergie, par des bombardements de Slavyansk et une attaque de l'aéroport de Donetsk au mortier.

Le nombre de victimes n'est pas encore connu. Selon le Premier ministre de la République populaire autoproclamée de Donetsk, Aleksandr Boroday, 100 forces d'autodéfense et de civils sont morts à Donetsk lors de l'attaque. Les autorités de Donetsk ont indiqué que 40 personnes sont mortes et 43 autres ont été blessées.

A Slavyansk, au moins trois civils ont été tués, dont une femme.

«Nous voyons ce que cela signifie aujourd'hui - les bombardements contre des civils, des bombes qui tombent près des immeubles occupés, des avions de chasse et des hélicoptères envoyés contre une population urbaine
», a déclaré l'analyste Daniel Patrick Welch pour RT, ajoutant que les négociations n'ont jamais fait partie du plan de Porochenko.

Mardi, les rapports ont évoqué une éventuelle quatrième victime parmi les civils à Slavyansk. Une femme a également été tué près de l'église de la Mère de Dieu régnant, selon un message sur le site de la Gorlovsk et Slavyansk, éparchie de l'Eglise orthodoxe ukrainienne. Il a ajouté que la construction de l'église a été endommagée ainsi qu'un immeuble d'appartements et un dortoir d'étudiants à proximité.

«Une bombe est tombée à seulement 10 mètres de l'église. Heureusement , il n'y avait personne dans l'église à ce moment-là,» lit-on dans le message.

Mardi, des jets et des hélicoptères de combat ukrainiens se sont déchaînés sur les forces armées d'autodéfense occupant l'aéroport dans la ville de Donetsk.

 
«Nous avons perdu plus de 50 combattants d'autodéfense
», a déclaré le Premier ministre de la République autoproclamée de Donetsk, Aleksandr Boroday, cité par RIA Novosti.

 

Source: http://rt.com/news/161772-eastern-ukraine-attack-deaths/

 

Le Premier ministre de la République populaire de Donetsk, Aleksandr Boroday, a affirmé que près de 50 civils et plus de 50 membres des milices d'auto-défense ont été tués dans des affrontements avec les troupes ukrainiennes lundi.

 



Bilan au 27 mai : 216 morts civils

Présidentielle en Ukraine : Merkel félicite PorochenkoDans le même temps, alors que Porochenko est coupable de crimes de guerre dans le sud-est de l'Ukraine, la chancelière allemande Angela Merkel l'a félicité aujourd'hui 27 mai par téléphone pour sa victoire à l'élection présidentielle et évoqué l'avenir des relations de Kiev avec Berlin et l'Union européenne, a rapporté le service de presse de M. Porochenko.

 

30 mai.

 

http://fr.ria.ru/images/20138/90/201389037.jpg35 civils ont été tués dans des tirs aux lance-roquettes contre un camion arborant un drapeau de la Croix rouge à Donetsk, en Ukraine, a annoncé vendredi à Moscou le porte-parole du Comité d'enquête de Russie Vladimir Markine.

 

"Un camion transportant des blessés et arborant un drapeau avec le logo de la Croix rouge a été la cible de tirs aux lance-roquettes près de l'aéroport de Donetsk le 26 mai. Au moins 35 blessés civils ont été tués", a indiqué M. Markine.

 

Bilan au 30 mai : 251 morts.

 

Le Comité d'enquête russe a accusé aujourd'hui les forces armées ukrainiennes de violations des Conventions de Genève de 1949 sur la protection des civils. Une enquête a été ouverte à Moscou.

 

"Selon l'enquête, des militaires des forces armées ukrainiennes, des membres de la Garde nationale et de Pravy Sektor (mouvement paramilitaire ultranationaliste) ont utilisé volontairement les armes, l'artillerie, l'aviation (...), les blindés dans le but de tuer des civils, en violation de la Convention de Genève du 12 août 1949 sur la protection de la population civile en temps de guerre", affirme le comité d'enquête dans un communiqué.

 

Bilan au 2 juin : 256 morts

 

Still from Anna News Live Stream

Au moins cinq personnes ont été tuées lundi 2 juin lors d'un raid de l'aviation ukrainienne contre le siège de l'administration régionale de Lougansk. Selon un témoin, de nombreux morts et blessés se trouvent à l'intérieur de l'édifice. Cette frappe a gravement endommagé le bâtiment, provoquant un violent incendie. Les blessés sont transportés hors du bâtiment endommagé. Au moins six ambulances sont arrivées sur le lieu du drame. Ceci  constitue une violation flagrante du droit humanitaire international, a déclaré lundi à RIA Novosti Konstantin Dolgov, délégué du ministère russe des Affaires étrangères pour les droits de l'homme, la démocratie et la suprématie du droit.

 

13 morts lundi 2 juin. Huit personnes ont été tuées lundi (2 juin) lors d'une frappe aérienne contre le siège de l'administration régionale de Lougansk (est de l'Ukraine), et cinq autres dans un affrontement avec des gardes-frontières, a annoncé mardi 3 juin à RIA Novosti un porte-parole de la "République populaire de Lougansk".


Bilan au 3 juin : 264 morts


Au 3 juin, selon un chiffre officiel des autorités de Kiev, 181 personnes ont trouvé la mort dans les affrontements entre les troupes régulières et les forces d'autodéfense dans les régions ukrainiennes de Donetsk et de Lougansk (est), a annoncé mardi à Kiev le procureur général d'Ukraine par intérim Oleg Makhnitski. "Au total, 181 personnes, dont 59 militaires, sont mortes et 293 autres ont été blessées en raisons d'activités terroristes dans les régions de Donetsk et de Lougansk", a fait savoir le procureur lors d'une conférence de presse.

 

 

Videos des civils massacrés le 2 juin par l'aviation en Ukraine: Du Jamais vu depuis 1941!

 

 

(attention images très dures, à voir sur :

 

http://zebuzzeo.blogspot.fr/2014/06/civils-massacres-par-laviation-en.html )

 

Et pendant ce temps, pendant que des civils meurent en Ukraine, les médiés occidentaux nous parlent du débarquement du 6 juin 1944 !

 

Ci-dessous une video en hommage d'Inna, une des civiles décédées lors de l'attaque de l'aviation ukrainienne :

 

 

 

 

Slaviansk---habitants-de-Slaviansk-durant-un-gros-tir-d-art.jpg

Habitants de Slaviansk (est de l'Ukraine) durant un gros tir d'artillerie sur le centre ville le 7 juin 2014

 

8 juin. Pendant que les Occidentaux célébraient le 6 juin 44 à coups de feux d'artifice, les attaques dans l'est de l'Ukraine continuaient, faisant fuir les gens de leurs maisons par milliers..., tuant des enfants... La ville de Slaviansk est privée d'eau et d'électricité depuis au moins trois jours... "Aujourd'hui 8 juin, les tirs sont particulièrement intenses. Les quartiers du centre de la ville de Slaviansk sont visés.

 

Un obus a détruit la coupole de l'église de Slaviansk et le deuxième a porté sur une maison datant du XIXe siècle, tuant une petite fille", ont indiqué les représentants du conseil municipal.

 

DONBASS---Photo-de-la-petite-fille-de-cinq-ans-tuee-par-l-.jpg

Photo de la petite fille de cinq ans tuée par l'armée ukrainienne, à Slaviansk le 8 juin 2014. Son père l'a sortie de bâtiment en flammes, après les bombardements.

 

Selon les représentants du Conseil municipal, les tirs d'artillerie faits lors de ces 24 heures, ont causé la mort de cinq personnes dont des civils et des insurgés armés. Récemment, il a été également annoncé qu'un obus avait endommagé une conduite gazière dans un quartier de la ville.

 

La ville reste privée d'électricité et d'eau, selon le conseil municipal.


Ukraine: une église au centre de Slaviansk endommagée par l'artillerie

 

10.000 personnes ont quitté leurs maisons dans l'est de l'Ukraine du fait des attaques militaires de Kiev, a annoncé dimanche 8 juin la chaîne NHK se référant à un communiqué du Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés(UNHCR). "Les gens quittent les régions de Donetsk et de Lougansk dans l'est de l'Ukraine à cause des combats…", indique le communiqué.

Selon le représentant régional du Haut commissaire des Nations Unies pour les réfugiés Oldrich Andrysek, si la situation dans l'est du pays ne change pas, le nombre de personnes déplacées à l'intérieur de l'Ukraine pourrait atteindre des dizaines de milliers.


La ville  survit sans eau du robinet, d'électricité ni communications

Résidents Slavyansk disent que leur moral baisse, car la ville est complètement entourée par les forces armées de Kiev, les    fusillades et les bombardements sont constants tandis que l'évacuation des habitants est entravée.

"Slavyansk a été attaqué par des bombardements massifs durant la nuit," un résident local a déclaré RT, ajoutant que le bombardement ne s'arrête jamais.

Comme l'homme parlait à RT dans la matinée, il a vu des colonnes massives de la fumée provenant de la périphérie de la ville. Les bruits de tirs ont été entendus distinctement sur ​​le téléphone


La ville se prépare à survivre sans eau potable et en électricité.

«Les résidents vivent une troisième journée sans eau, certains ont même la cinquième ... Demi [de la population de la ville] n'a pas l'électricité», dit l'homme.

 

Bilan au 8 juin : 269 morts civils.

 

 

17 juin: deux journalistes russes tués près de Lougansk.

Une équipe de la télévision publique russe VGTRK a été touchée par un tir de mortier à proximité de Lougansk, dans l’Est de l’Ukraine, mardi 17 juin. Bilan : deux morts et un blessé.

 

« Anton Volochine, technicien du son, est mort sur le coup. Le journaliste Igor Korneliouk est décédé à l’hôpital des suites de ses blessures. Le cameraman Viktor Denisov est, lui, toujours vivant », indique le site d’information LifeNews.

Igor Korneliouk, grièvement blessé, avait été transporté à l’hôpital après des tirs de mortier sur les villages de Mirnoïe et Metallist.

Un peu plus tôt, un représentant des forces d’autodéfense populaire avait déjà confirmé la mort d’un journaliste russe, dont l’identité était jusque-là inconnue, à l’agence de presse Ria Novosti.

Un photographe italien et son traducteur russe avaient déjà été tués et un photographe français blessé, le 24 mai dernier, à proximité de Slaviansk.

Un journaliste freelance pour la chaîne russe Russia Today avait lui aussi été blessé à l’abdomen à Marioupol, au sud de Donetsk, et rapatrié à Moscou, fin mai.

 

Bilan au 17 juin : 271 morts civils.

 

Au 18 juin, l'ONU fait état de 356 morts dans l'Est de l'Ukraine depuis le début d’avril. Depuis le début d’avril, 356 personnes, dont 257 civils et 86 soldats ukrainiens, ont été tuées dans l'Est de l'Ukraine. Ce sont les dernières données de l'ONU.

 

Les combats dans l'est de l'Ukraine ont tué plus de 40 enfants, par balle ou éclat d'obus, a annoncé lundi 23 juin la directrice du comité pour la Santé de la Rada suprême (parlement ukrainien) Tatiana Bakhteïeva, citée par l'agence ukrainienne UNN.

"Actuellement, on déplore dans cette région (est de l'Ukraine) la mort de plus de 40 enfants, tués par des éclats d'obus. C'est-à-dire qu'un éclat atteint la vitre d'une fenêtre près de laquelle se trouvait un enfant. Il arrive que des balles atteignent au cœur des enfants innocents, causant leur mort instantanée", a indiqué la parlementaire.

 

La présidente de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) Anne Brasseur s'est déclarée préoccupée par la situation humanitaire "terrifiante" qui règne dans l'est de l'Ukraine, annonce lundi 23 juin un correspondant de RIA Novosti.

"La situation humanitaire dans les zones touchées par le conflit est terrifiante", a déclaré la parlementaire à l'ouverture de la session d'été de l'Assemblée.

"Nous avons des informations faisant état de milliers de réfugiés, de personnes déplacées internes, de rapts, de prises en otage d'enfants ainsi que d'observateurs de l'OSCE et de menaces pour la vie des journalistes", a indiqué Mme Brasseur, ajoutant qu'il était "absolument nécessaire de mettre un terme à la violence et de trouver une solution aux problèmes humanitaires".

 

 


 

 

250 civils tués à Lugansk en Ukraine au cours des deux derniers mois de l'OSCE -

 

RT, 19 juillet 2014 21h05

 Edité le 19 Juillet, 2014 22:19


Au moins 250 civils ont été tués et plus de 850 blessés en juin et juillet dans la (seule Ndlr.) ville de Lugansk contrôlée par l'opposition,  assiégée par l'armée ukrainienne, selon le rapport quotidien de la Mission de surveillance spéciale de l'OSCE.

... Les chiffres ne comprennent pas les civils tués à proximité immédiate de zones de combat en dehors de la ville ainsi que des causalités entre les personnes impliquées dans les combats, souligne le rapport.

Les médecins ont également indiqué que selon la mission de surveillance spéciale (SMM) que «de plus en plus de gens ont été tués par des pièges et des mines piégées."

La situation dans les régions de Donetsk et Lugansk »est restée tendue avec le cours des combats autour de la ville de Luhansk», ont déclaré les observateurs.
 

AVERTISSEMENT: vidéo graphique montre victimes du bombardement à Lugansk (A voir sur http://rt.com/news/174128-lugansk-osce-death-toll/ )
 

... Les forces gouvernementales utilisent maintenant tout son arsenal pour écraser la résistance rebelle dans les capitales régionales de Donetsk et Lugansk.

Le 10 Juillet, le ministre de la Santé adjoint de l'Ukraine a parlé de 478 civils tués  dans le conflit, avec près de 1 400 personnes blessées.

Le non-respect de la population par les troupes de Kiev a vu le nombre de réfugiés fuyant l'Ukraine à destination de la Russie atteindre 110 000 personnes, tandis que 54 400 autres ont été déplacées à l'intérieur Ukraine, selon les statistiques du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

Un rapport de l'Office des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires indique plus de 4,5 millions de civils restent dans la zone de guerre en Ukraine.

 

Source: http://rt.com/news/174128-lugansk-osce-death-toll/

 

Bilan au 20 juillet : 478 civils tués.

 

Semaine sanglante du 21 au 27 juillet. En une semaine, le bilan humain s'alourdit de plus du double  depuis le début de l'"opération antiterroriste" lancée le 13 avril 2014 :

 

 

Ukraine: 1.129 civils tués depuis le début du conflit (Onu)

 

12:59 28/07/2014

GENEVE, 28 juillet - RIA Novosti

 

1.129 civils ont trouvé la mort et 3.442 ont été blessés depuis mi-avril, date du début de l'opération militaire dans l'est de l'Ukraine, lit-on dans le rapport spécial réalisé par le Haut-Commissariat de l'Onu aux droits de l'homme.

 

Le document souligne qu'il est à présent difficile d'établir le nombre exact des victimes civiles. Cependant, les chiffres fournis par l'Organisation mondiales de la santé (OMS) confirment la mort de 1.129 personnes.

 

En outre, le rapport précise que le conflit opposant l'armée pro-Kiev aux forces d'autodéfense populaire a fait plus de 100.000 déplacés.

 

Source: http://fr.ria.ru/world/20140728/201958044.html

 

Washington-loue-la-retenue-exceptionnelle-de-Kiev--Marie-Ha.jpg

 

Ukraine/opération : Washington loue la "retenue exceptionnelle" de Kiev

La Voix de la Russie, 31 juillet 2014

Les Etats-Unis approuvent l'utilisation de l'artillerie par l'armée ukrainienne lors des combats dans les villes d'Ukraine de l'est, et saluent la "retenue exceptionnelle" des troupes de Kiev, a déclaré mercredi à Washington une porte-parole du département d'Etat américain, Marie Harf.

 

"Les (soldats) ukrainiens doivent protéger leurs citoyens et leur pays. Les armes évoquées dans ces informations sont généralement des pièces d'artillerie de l'ancienne armée soviétique. Nous ne pouvons pas dire aux Ukrainiens de ne pas utiliser d'armes conventionnelles", a indiqué Mme Harf.

 

"Il importe que les Ukrainiens soient plus prudents pour protéger les vies des civils", a ajouté la porte-parole. Selon elle, les forces de sécurité ukrainiennes ont fait preuve d'une "retenue exceptionnelle" durant l'opération spéciale qu'elles mènent dans l'est de l'Ukraine.

 

Source: http://french.ruvr.ru/news/2014_07_31/Ukraine-operation-Washington-loue-la-retenue-exceptionnelle-de-Kiev-2065/

 

 

Ukraine: un génocide est en cours (procureur général de Russie)

 

15:59 01/08/2014

MOSCOU, 1er août - RIA Novosti

 

Les événements qui se déroulent ces derniers mois en Ukraine constituent un génocide du peuple ukrainien, a déclaré vendredi le procureur général de Russie Iouri Tchaïka.

Journaliste ukrainien: "Il faut tuer les habitants inutiles du Donbass">>

"La communauté internationale doit fournir une évaluation. Un génocide du peuple ukrainien est en cours", a indiqué M. Tchaïka lors d'une rencontre avec des étudiants et de jeunes juristes dans le cadre du forum de jeunesse de Seliger.

Selon le procureur général, la Cour pénale internationale de la Haye doit engager des poursuites sur les événements en Ukraine.

 

Source: http://fr.ria.ru/world/20140801/202008450.html

 

Journaliste ukrainien: "Il faut tuer les habitants inutiles du Donbass"

 

13:16 01/08/2014

MOSCOU, 1er août - RIA Novosti

 

L'Ukraine n'a pas besoin des problèmes et de la population du Donbass, région dépressive, il faut donc tuer les habitants inutiles, a déclaré dans une interview à la chaîne Hromadske TV, Bogdan Boutkevitch, journaliste à l'hebdomadaire Ukraïnskaïa nedelia (La Semaine ukrainienne).

"La population de la région de Donetsk se chiffre à près de quatre millions de personnes, dont 1,5 million de trop (du point de vue économique, ndlr). Nous n'avons pas à comprendre le Donbass. Nous devons être conscients de l'intérêt national de l'Ukraine. Quant au Donbass, cette région doit servir de ressource. Je n'ai pas de solution pour résoudre le problème du Donbass, mais la principale chose à faire, c'est tout simplement de tuer une partie de sa population", a indiqué le journaliste.

Cette interview enregistrée fin avril dernier n'a été diffusée que maintenant sur la Toile.

 

Source: http://fr.ria.ru/world/20140801/202006519.html

 

 

 

 

Financement des troupes de Kiev par les USA: "complicité de génocide" (députée russe)

 

16:53 02/08/2014

MOSCOU, 2 août – RIA Novosti

 

L'intention des Etats-Unis d'allouer 19 millions de dollars pour former la Garde nationale ukrainienne constitue une complicité directe des Etats-Unis dans le génocide des populations civiles du sud-est de l'Ukraine, estime Irina Iarovaïa, présidente de la commission de la Douma pour la sécurité et la lutte contre la corruption.

"Dans un contexte où la Garde nationale mène des opérations punitives dans le Donbass, les promesses des Etats-Unis de fournir 19 millions de dollars pour former et équiper cette structure militaire, qui comprend des combattants de l'organisation ultranationaliste Secteur droit, peuvent être considérées comme une complicité financière et organisationnelle directe des Etats-Unis dans le génocide des populations civiles du sud-est ukrainien, ainsi que dans des crimes de guerre", a déclaré samedi la députée aux journalistes.

... Le président ukrainien Piotr Porochenko a annoncé jeudi que les autorités du pays dépensaient chaque jour 70 millions de hryvnias (environ 6 millions de dollars) dans le cadre de l'opération. L'Ukraine étant proche de la banqueroute, Kiev a été contraint de demander une aide financière aux Etats-Unis et à l'UE,  d'augmenter les impôts, de mettre en place des mesures d'austérité, et de créer une taxe militaire spéciale.

 

Source: http://fr.ria.ru/world/20140802/202016253.html

 

 

Bilan au 12 août 2014 :

 

A l'heure actuelle, selon les informations officielles, près de mille réfugiés quittent la zone de conflit armé chaque jour, sachant que le nombre de victimes civiles depuis le début des opérations dépasse 1 500 personnes.

 

Source: http://fr.ria.ru/presse_russe/20140812/202113940.html

 

 

Bilan au 13 août 2014 :


Selon l'ONU, le nombre de victimes du conflit en l'Ukraine atteint 2086 personnes à l’heure actuelle.

 

Le nombre total de morts dans ce conflit en Ukraine a presque doublé au cours de deux dernières semaines. Ainsi, pour le 26 juillet 2014, il s’agissait d’un total de 1129 personnes tuées, et pour le 10 août, le bilan des morts s’élevait à 2086 personnes.

 

En même temps, selon l'ONU, depuis mi-avril et jusqu'au 10 août 2014, environ 5000 personnes ont été blessées.


Source: http://french.ruvr.ru/news/2014_08_13/Le-nombre-de-victimes-du-conflit-en-Ukraine-a-depasse-2000-personnes-9374/

 

 

At least 70 civilians die in eastern Ukraine every day — UN

At least 2,086 civilians were killed and 4,953 wounded during clashes between government forces and militias in eastern Ukraine from mid-April to August 10


Source: ITAR-TASS http://en.itar-tass.com/world/744800

 

Au moins 70 civils meurent dans l'est de l'Ukraine chaque jour - ONU

Au moins 2086 civils ont été tués et 4.953 blessés lors d'affrontements entre les forces gouvernementales et les milices dans l'est de l'Ukraine de la mi-Avril au 10 août. 

 

 

Bilan au 7 septembre 2014 : 2500 morts civils 

Au moins 3000 personnes ont été tuées dans le conflit dans l'Est de l'Ukraine. C'est ce qu'a déclaré le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'Homme Zeid Raad Al-Hussein.

 

Plus tôt, l'ONU a indiqué que depuis mi-avril au 27 août, plus de 2500 civils avaient été tués et environ 6000 blessés en Ukraine. 


Source: http://french.ruvr.ru/news/2014_09_08/3000-personnes-tuees-dans-le-Donbass-depuis-le-debut-du-conflit-ONU-5064/

 

"Selon les données des Nations unies établies au 11 septembre, les hostilités ont déjà fait environ 3.200 morts et plus de 8.000 blessés parmi les civils." 

 

Source: http://fr.ria.ru/world/20140922/202499537.html

 

. Kiev utilise des bombes au phosphore blanc contre les civils est-ukrainiens (11 juin 2014, Semenovka, est de Slaviansk)

. Pendant le D-DAY, Slaviansk - Donbass : Silence on tue ! Sur ordre des USA

. L'appel d'Inna (2 juin 2014)

. Ukraine 10 mai 2014 : Les amis de BHL et Fabius tirent à bout portant sur des civils est-ukrainiens désarmés, 30 morts civils

. Ukraine/Marioupol 9 mai 2014 : vingt morts parmi les insurgés

. Slaviansk 5 mai 2014 : une dizaine de personnes tuées lors du bombardement d’un poste se sécurité

. En Uk

Partager cet article

Repost0

commentaires

LEPAGE 13/05/2014 00:27


Il me semble d'ailleurs que c'est à Poltgava qu'au milieu du XVII è siècle que les Russes ont battus les Suédois. le roi de ces derniers à dû fuir en passant par la Turquie et n'est revenu dans
son pays qu'au bout de dix ans