Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 10:43

Bilan du génocide au 12 août 2014. Fabius veut interdire aux camions humanitaires russes de passer :

 

A l'heure actuelle, selon les informations officielles, près de mille réfugiés quittent la zone de conflit armé chaque jour, sachant que le nombre de victimes civiles depuis le début des opérations dépasse 1 500 personnes.

 

Les communications routières et ferroviaires, détruites au cours de cette guerre fratricide, aggravent la situation humanitaire, rendant très difficile l'approvisionnement de la population locale en nourriture et en produits de première nécessité.

 

En déclinant la proposition avancée par la Russie au Conseil de sécurité des Nations unies d'envoyer une mission internationale dans l'est de l'Ukraine avec une aide humanitaire russe, sous l'égide et encadrée par des représentants du Comité international de la Croix-Rouge, Kiev a lentement entamé les négociations avec des dirigeants occidentaux uniquement sur la possibilité d'envoyer une mission humanitaire à Lougansk. Sachant qu'aucune partie ne semble se préoccuper de la situation catastrophique de la population du Donbass à en juger par les entretiens téléphoniques d'hier du président ukrainien Piotr Porochenko avec la chancelière allemande Angela Merkel et le vice-président américain Joe Biden.

 

Visiblement, cette tactique de l'opération "antiterroriste" visant à détruire l'infrastructure civile du sud-est du pays et l'atermoiement flagrant de l'envoi d'une mission humanitaire dans cette région est loin d'avoir pour objectif principal le rétablissement de la paix et de l'ordre. En créant des conditions susceptibles de provoquer une catastrophe humanitaire, les autorités ukrainiennes veulent priver les partisans des républiques populaires de Donetsk et de Lougansk autoproclamées du soutien de la population locale.

 

Sauf qu'après des bombardements aussi massifs, la population civile des régions touchées risque de disparaître avant même que la première aide humanitaire arrive. C'est ce qu'on appelle un génocide.

 

Mais Porochenko n'a pas à s'attrister pour autant: après tout, les habitants de cette région n'ont pas voté pour lui. Et il serait malvenu pour l'Occident de se presser pour venir en aide à cette population. Il est bien plus important pour lui d'empêcher que la Russie s'y retrouve la première. Il n'y a pas si longtemps, il bombardait la Yougoslavie "exclusivement pour empêcher" une telle catastrophe humanitaire. Inutile de rappeler comment cette histoire s'est terminée.

 

Source: http://fr.ria.ru/presse_russe/20140812/202113940.html

 

 

La Russie a envoyé hier soir 2.000 tonnes d'aide humanitaire, les camions devraient arriver d'ici deux jours.

 

Ukraine-la-Russie-envoie-2.000-tonnes-d-aide-humanitaire.jpg

 

Une colonne transportant près de 2.000 tonnes de fret humanitaire destiné aux habitants du sud-est de l'Ukraine a quitté dans la nuit de lundi à mardi la ville de Naro-Fominsk, dans la région de Moscou.

 

"La colonne acheminera aux habitants de l'est de l'Ukraine près de 2.000 tonnes de fret humanitaire recueilli par les habitants de la capitale russe et de sa région", a annoncé l'administration de la région de Moscou.

 

Les 280 camions Kamaz transportent 400 tonnes de céréales, 100 tonnes de sucre, 62 tonnes de nourriture pour enfants, 54 tonnes de médicaments et d'équipements médicaux, 12.000 sacs de couchage et 69 groupes électrogènes portables.

 

Le convoi en question est envoyé en commun avec le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

 

Source: http://fr.ria.ru/world/20140812/202111768.html

 

Pour Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères, invité de France Info ce matin, "il ne faut pas autoriser" le convoi russe "à passer"

 

 

 

 

"Il y a une règle dans ces opérations. Ce n'est possible qu'avec l'accord du pays dans lequel on envoie cette aide humanitaire et avec l'aide de la Croix-Rouge. Hors cette question n'est pas encore réglée. Il faut être extrêmement prudent car ce pourrait être une couverture pour les Russes pour pour s'installer près de Louhansk et de Donetsk et pratiquer la politique du fait accompli.

... Il y a des discussions avec la Croix-Rouge et cette opération n'est possible, n'est justifiable qu'à partir du moment où la Croix-Rouge aura donné son aval, où il n'y aura pas de forces militaires autour et où il n'y aura pas simplement les Russes mais d'autres. Et où l'Ukraine serait d'accord. Ce qui à l'heure où je parle, n'est pas le cas. ... il ne faut pas les autoriser à passer".

 


Source: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/08/12/97001-20140812FILWWW00036-ukraine-il-ne-faut-pas-autoriser-le-convoi-russe-a-passer-fabius.php

 

Add. 13h52. Video du départ des camions russes humanitaires contre les forces du mal


via http://www.zerohedge.com/news/2014-08-11/300-strong-russian-humanitarian-convoy-prepares-enter-ukraine-video

 

 

A noter, dans la video de RT (à partir d'une minute), outre des camions avec la Croix-Rouge, sur les camions russes, nous trouvons des drapeaux rouges, sur ces drapeaux une représentation de Saint Michel ou plus vraisemblablement de Saint Georges terrassant le dragon. L'ordre de Saint-Georges et la croix de Saint-Georges est une décoration militaire suprême de l'Empire russe et de la Fédération de Russie, fondée en 1769 par l'impératrice Catherine II, supprimée en 1917 par le Conseil des Commissaires du peuple, rétablie en 2000 par le président russe Vladimir Poutine. 100 millions de rubans de St-Georges ont été distribués en 9 ans.

 

Saint-Georges-luttant-avec-le-dragon--Raphael---Louvre.JPG

Saint Georges et le dragon, Raphaël, musée du Louvre

Partager cet article

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Russie
commenter cet article

commentaires