Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 00:00
Sainte Marie, Mère de Dieu, solennité

Huit jours après la Nativité du Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, nous célébrons sa Mère, celle qui lui a donné son être humain, corps et âme par l'Esprit-Saint qui vient sur elle la plaçant dans l'orbite de la paternité divine.

 

C'est pourquoi le concile d'Éphèse, en 431 ap. J.-C. la proclama la Theotokos (en grec Θεοτόκος; en latin Deipara o Dei genetrix), la Mère de Dieu, puisque son fils est Dieu. Ce qui ne préjuge pas de la différence entre Marie créature humaine et Jésus Fils éternel de Dieu.

 

La solennité de Ste Marie Mère de Dieu est la première fête Mariale apparue dans l’Église occidentale. [1]

 

L’affirmation de Marie comme Mère de Dieu est la garantie de l’affirmation de la personne divine du Christ. Le problème posé par la crise nestorienne au début du Ve siècle n’était pas seulement mariologique, il était plus fondamentalement christologique. La vérité contestée était l’unité du Christ (Cf. I Jn 2, 22 Voilà l'antichrist, celui qui nie le Père et le Fils.) Cette unité fut reconnue par le concile d’Ephèse, qui condamna Nestorius. Sur la base de la seconde lettre de Cyrille d’Alexandrie à Nestorius, qui fut approuvée par le concile, le Fils éternel du Père est celui qui, à la suite de l’engendrement charnel, est né de la Vierge Marie. De cette vérité sur le Christ, dérivait la conséquence suivante pour Marie: "Pour cette raison, Marie est légitimement appelée Theotokos, Mère de Dieu".

 

Prière du P. Léonce de Grandmaison, jésuite et théologien : Sainte Marie Mère de Dieu gardez-moi un cœur d'enfant  pur et transparent comme une source. Obtenez-moi un cœur simple.

 

 

Sainte Marie Mère de Dieu
gardez-moi un cœur d'enfant
pur et transparent
comme une source.

 

Obtenez-moi un cœur simple
qui ne savoure pas les tristesses.

 

Un cœur magnifique
à se donner,
tendre à la compassion.

 

Un cœur fidèle et généreux
qui n'oublie aucun bien
et ne tienne rancune
d'aucun mal.

 

Faites-moi un cœur doux
et humble
aimant sans demander
de retour,
joyeux de s'effacer
dans un autre cœur
devant votre divin Fils.

 

 

P. Léonce de Grandmaison, jésuite et théologien [2]

 

Sources

 

(1) L'Evangile au Quotidien; (2)

 

. La triade celtique, une ébauche de conception trinitaire" (Anne Bernet)

. Sainte Anne : la Mère de la très Sainte Vierge, était vénérée en Gaule avant même l'apparition du christianisme

Partager cet article

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Saints du jour
commenter cet article

commentaires