Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2016 7 04 /12 /décembre /2016 00:00

Sainte Barbe naquit aux environs de Nicomédie et vécut au milieu du IIIe siècle à Héliopolis (aujourd'hui Baalbek au Liban) sous l’empereur Maximien.

 

Sainte-Barbe--Barbara---Vierge-et-Martyre--255-.jpg

Statue de Sainte Barbe récente, située dans la chapelle Sainte-Barbe (1545), Enclos paroissial de Saint-Herbot (ancienne paroisse de l'évêché de Cornouaille, Finistère). Source

Son père, nommé Dioscore, riche édile païen, s'aperçut qu'elle était chrétienne au moment où elle refusa obstinément un mariage. Saisi de fureur, il se précipita sur elle pour la transpercer ; mais Barbe s'enfuit. Peu après, la courageuse vierge, découverte dans la retraite ou elle s'était cachée, fut amenée à Dioscore, qui la conduisit lui-même à Marcien, préteur de la ville. 


Barbe fut frappée d'abord à coups de nerfs. Le lendemain, sa fermeté la fit condamner à être déchirée avec des peignes de fer et brûlée avec des torches ardentes. La douce victime endura tout, le sourire sur les lèvres.

La foule des païens commençait à s'émouvoir d'un si étonnant spectacle. Le juge résolut de tenter un supplice plus horrible que tous les autres pour la pudeur de la vierge. Il la fit dépouiller complètement pour lui faire traverser avec ignominie les rues de la ville, pendant que les bourreaux la fouetteraient cruellement. Puis le juge ordonna de lui trancher la tête. Mais Dioscore, son père, s'écria : "C'est à moi de la frapper !" et saisissant son épée, il trancha la tête de l'innocente victime agenouillée devant lui. Dioscore fut aussitôt châtié par le Ciel : il mourut frappé par la foudre.

Les empereurs byzantins vénéraient particulièrement ses reliques qu’ils firent transférer à Constantinople au VIe siècle. Une partie de ces reliques fut emmenée en Italie par les Vénitiens, et une autre au XIe par Anne Comnène la fille de l'empereur bizantin Alexis Ier Comnène à Kiev, où elles se trouvent toujours à la Cathédrale Saint Vladimir.

 

Sainte Barbe, calcaire polychromé, Villeloup (Aube) vers 1520-1530

Sainte Barbe est la patronne des Pompiers et tous les corps de métiers qui ont à redouter la foudre ou le feu.

On l'invoque également contre la mort subite et imprévue.

Le fort patronage que lui vouaient les mineurs de fond s’est progressivement transmis aux ouvriers et ingénieurs des travaux souterrains (tunnels, cavernes, etc.) avec la disparition progressive de l’industrie minière occidentale.

De nos jours, une sainte Barbe trône toujours à l’entrée des tunnels en construction pour protéger les ouvriers-mineurs des accidents de chantier.

 
 

Sainte Barbe est généralement représentée en jeune fille, avec une palme de martyre, elle peut porter une couronne, un livre. Une tour à trois fenêtres, un éclair constituent également d'autres attributs de la sainte.

 

Sources : 1, 2

Partager cet article

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Saints du jour
commenter cet article

commentaires

Papy Mougeotte 07/12/2011 14:02

ouh la la la femme à barbe la haut elle est tombée dans une tournante dans le neuf trois ou quoi ?
t'as pas trouvé autre chose ?

truth 05/12/2010 07:31



AUJOURD’HUI 4 DECEMBRE C’EST LA SAINTE BARBE : BONNE FETE DONC A TOUTES LES BARBE , BARBARA .


Selon la tradition Sainte Barbe est la patronne des mineurs , des pompiers , des artificiers, et maintenant des travailleurs sur les plateformes pétrolières , bref !de tous ceux qui risquent
d’etre confrontés aux accidents du feu ou des explosions.


Une amie provençale m’a raconte la prière qu’adressait sa tante à Sainte Barbe chaque fois qu’elle était confrontée à la foudre lors d’un orage et qu’elle voulait la conjurer :


« Sainte Barbe , Sainte fleur


La couronne du Seigneur »


MAIS IL EST UNE AUTRE TRADITION EN PROVENCE QUE LES ENFANTS AIMENT


BEAUCOUP ET QUE L’ON NE PEUT QUE CONSEILLER AUX PARENTS


En Provence, afin de ne pas oublier Sainte Barbe, les fetes de Calendales (le terme provençal “calendal” caractérise tout ce qui se rapporte à Noël, cette fête solennelle, à la fois par son sens
divin et ses prolongements humains….et s’étalent du 4 Décembre, jour de la Ste Barbe au 6 Janvier, jour de l’Epiphanie)commencent par la tradition du blé de la Sainte Barbe :


Le Jour de la Sainte Barbe , on sème dans 3 soucoupes, dans lesquelles on aura auparavant déposé une couche de mousse fraîche ou de coton, quelques grains de blé et des lentilles que l’on arrose
d’un peu d’eau pendant les 20 jours qui séparent la Ste Barbe de Noël, :doucement ces graines germeront et formeront de jolies touffes vertes
Le 25 décembre, la plus belle des soucoupes ornera la table de Noël, les autres iront dans la crèche, parmi les rochers et les buissons.


On prolonge ces germinations jusqu’à la Chandeleur , date à laquelle on les plante dans les champs pour en assurer la fertilité.


HEUREUSE CALENDALES A TOUS