Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 septembre 2020 3 30 /09 /septembre /2020 00:00
Saint Jérôme, dans Le Petit Livre des Saints, Éditions du Chêne, tome 1, 2011.

Saint Jérôme, dans Le Petit Livre des Saints, Éditions du Chêne, tome 1, 2011.

Jérôme de Stridon ou S. Jérôme, en latin Eusebius Sophronius Hieronymus (vers 340 - 30 septembre 420) est surtout connu pour ses traductions en latin de la Bible à partir du grec et de l'hébreu (la "Vulgate de S. Jérôme"). Les catholiques le considèrent comme un des Pères de l'Église et, avec les orthodoxes, le vénèrent comme saint.

Depuis le pape Boniface VIII, en 1298, il est qualifié de docteur de l'Eglise.

Père de l'Église latine, né vers 340 ou 331 à Stridon, à la frontière entre la Pannonie et la Dalmatie (actuelle Croatie), il est mort à Bethléem le 30 septembre 420. On le considère comme le patron des traducteurs à cause de sa révision critique du texte de la bible latine qui a été utilisée jusqu'au XXe siècle comme texte officiel de la Bible en Occident.

Jérôme fait des études à Rome, se convertit à l'âge de 25 ans suite à un rêve mystérieux lors d'une maladie, puis, après un séjour en Gaule, part pour la Terre Sainte en 373 où il vit en ermite à Chalcis de Syrie dans la "Thébaïde de Syrie", au sud-ouest d'Antioche (Asie Mineure - Turquie), où il est ensuite fait prêtre.

Saint Jérôme

 

En 383 Damase Ier le choisit comme secrétaire et lui demande de traduire la Bible en latin. À la mort du pape, il doit quitter Rome et retourne en Terre Sainte en compagnie de Paula, noble romaine. Ils fondent un monastère double à Bethléem.

Durant les 34 dernières années de sa vie, Jérôme se consacre à l'écriture de l'Ancien Testament en latin à partir de sa propre traduction de l'hébreu et à rédiger ses commentaires sur la Bible.

Ce saint docteur meurt en 420 à Bethléem. Ses restes sont d'abord enterrés à Jérusalem puis transférés à la Basilique Sainte-Marie-Majeure, une des quatre grandes basiliques de Rome. Sa traduction constitue la pièce maîtresse de la Vulgate, traduction de la Bible officiellement reconnue par l'Église catholique.

 

Sources : 1, 2

Vie des Saints pour tous les jours de l'année avec une pratique de piété pour chaque jour et des instructions sur les fêtes mobiles, Alfred Mame et Fils éditeurs, Tours 1867, p. 274 ; Le Petit Livre des Saints, Éditions du Chêne, tome 1, 2011.

 

---------------------------------------

. Bible : les pharisiens "hypocrites" ont falsifié les Saintes Ecritures dans la "bible massorétique" (Xe s.)

. Le Vatican tance Israël pour avoir détourné des écrits de la Bible

. Une illustration particulière d'une traduction erronée issue de la version juive médiévale de la "Bible massorétique"

 

Partager cet article

Repost0

commentaires