Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Christ Roi

  • : Christ Roi
  • Christ Roi
  • : Blog d'informations royaliste, légitimiste, pour une France libre, indépendante et souveraine
  • Contact

Horloge

6 octobre 2016 4 06 /10 /octobre /2016 00:00
Saint Bruno de Cologne († 1101)

Saint Bruno, Fondateur de l'Ordre des Chartreux (1035-1101)

 

« À la louange de la gloire de Dieu, Le Christ, Verbe du Père, depuis toujours a choisi par l'Esprit Saint des hommes pour les mener en solitude et se les unir dans un amour intime. Répondant à cet appel, maître Bruno, l'an du Seigneur 1084, entra avec six compagnons au désert de Chartreuse et s'y établit. » Statuts I.1 de l'ordre des Chartreux.

 

Né à Cologne vers 1030 Bruno vient de bonne heure étudier à l'école cathédrale de Reims. Promu docteur, Chanoine du Chapitre cathédral, il est nommé en 1056 écolâtre, c'est-à-dire Recteur de l'Université. Il fut un des maîtres les plus remarquables de son temps : « ...un homme prudent, à la parole profonde. »

Il se trouve de moins en moins à l'aise dans une cité où les motifs de scandale ne font pas défaut du côté du haut clergé et de l'Évêque lui-même. Après avoir lutté, non sans succès, contre ces désordres, Bruno ressent le désir d'une vie plus totalement donnée à Dieu seul. Chef de l'école épiscopale de Reims, dont l'évêque Manassès avait été déposé par Grégoire VII, il décida de se retirer du monde, avec six compagnons.

 

 

Après un essai de vie solitaire de courte durée, il vient dans la région de Grenoble, dont l'évêque, le futur Saint Hugues, lui offre un lieu solitaire dans les montagnes de son diocèse. Au mois de juin 1084 l'évêque lui-même conduit Bruno et ses six compagnons dans la vallée sauvage de Chartreuse qui donnera à l'Ordre son nom (l'Ordre des Chartreux). Ils y installent leur ermitage formé de quelques cabanes en bois s'ouvrant sur une galerie qui permet d'accéder sans trop souffrir des intempéries aux lieux de réunion communautaire : l'église, le réfectoire, la salle du chapitre. Ils y bâtirent un oratoire en l'honneur de la sainte Vierge, et se firent alentour chacun une cellule.

 

Image illustrative de l'article Bruno le ChartreuxAprès six ans de paisible vie solitaire, Bruno fut appelé par le pape Urbain II au service du Siège apostolique. Ne pensant pas pouvoir continuer sans lui sa communauté pensa d'abord se séparer, mais elle se laissa finalement convaincre de continuer la vie à laquelle il l'avait formée. Conseiller du pape, Bruno ne se sentit pas à l'aise à la cour pontificale. Il ne demeura que quelques mois à Rome. Avec l'accord du pape il établit un nouvel ermitage dans les forêts de Calabre dans le sud de l'Italie, avec quelques nouveaux compagnons. C'est là qu'il mourut le 6 octobre 1101. À l'approche de sa dernière heure, pendant que ses frères désolés entouraient son lit de planches couvert de cendres, Bruno parla du bonheur de la vie monastique, fit sa confession générale, demanda humblement la Sainte Eucharistie, et s'endormit paisiblement dans le Seigneur.

Un témoignage de ses frères de Calabre :

« Bruno mérite d'être loué en bien des choses, mais en cela surtout : il fut un homme d'humeur toujours égale, c'était là sa spécialité. Il avait toujours le visage gai, la parole modeste ; il montrait avec l'autorité d'un père la tendresse d'une mère. Nul ne l'a trouvé trop fier, mais doux comme l'agneau. »

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/a5/Kartuizerembleem.jpg/553px-Kartuizerembleem.jpg

 

Emblème et devise de l'Ordre des Chartreux


« Stat Crux dum volvitur orbis » (Le monde tourne, la croix demeure)

 

 

Quelques extraits des «Statuts» de l'ordre :



« Séparés de tous, nous sommes unis à tous car c'est au nom de tous que nous nous tenons en présence du Dieu vivant. » Statuts 34.2

« Notre application principale et notre vocation sont de vaquer au silence et à la solitude de la cellule. Elle est la terre sainte, le lieu où Dieu et son serviteur entretiennent de fréquents colloques, comme il se fait entre amis. Là, souvent l'âme s'unit au Verbe de Dieu, l'épouse à l'Époux, la terre au ciel, l'humain au divin ». (Statuts 4.1)

« La grâce du Saint-Esprit rassemble les solitaires pour en faire une communion dans l'amour, à l'image de L'Église, une et répandue en tout lieu. » Statuts 21.1

« Qui persévère sans défaillance dans la cellule et se laisse enseigner par elle tend à faire de toute son existence une seule prière continuelle. Mais il ne peut entrer dans ce repos sans passer par l'épreuve d'un rude combat : ce sont les austérités auxquelles il s'applique comme un familier de la Croix, ou les visites du Seigneur, venu l'éprouver comme l'or dans le feu. Ainsi, purifié par la patience, nourri et fortifié par la méditation assidue de l'Écriture, introduit par la grâce du Saint-Esprit dans les profondeurs de son cœur, il pourra désormais, non seulement servir Dieu, mais adhérer à lui ». (Statuts 3.2)

 

« Combinant la vie commune et l'isolement, la règle cartusienne, rédigée vers 1130 par Guigne, le cinquième prieur de la Chartreuse, aggravait les exigences bénédictines, établissant le silence presque perpétuel, l'abstinence complète de la viande et partageait le temps du moine entre la prière, le travail des champs ou la copie des manuscrits. A cause de son extrême sévérité, le développement de l'ordre fut lent, mais la qualité de sa vie religieuse ne se relâcha jamais pendant les siècles suivants. » (Jean CHELINI, Histoire religieuse de l'Occident médiéval, Pluriel, Millau 2012, p. 364-365.)

 

Sources

 

(1); (2)  Mgr Paul Guérin, Vie des saints pour tous les jours de l'année, Editions D.F.T., Saint-Etienne 2003, p. 623-624; (3)

Partager cet article

Repost 1
Publié par Ingomer - dans Saints du jour
commenter cet article

commentaires

domremy 06/10/2014 07:55


Je m'éloigne aussi... mais quand je vois ce que nos Pères et nos Frères nous ont légué en matière d'art et d'architecture religieuse je ne peux m'empecher de hurler face à ce qui est fait
aujourd'hui et en notre nom en matière d'art religieux


 


 


Je tombe ce matin par hasard sur un site ou ce qui est exposé me fait bondir d’horreur …


 


Qui ? Quel religieux haineux du Catholicisme , de son histoire , de ses fidèles , des Evangiles a donc  choisi d’imposer ces horreurs aux fidèles Catholiques en dénaturant les Saints Lieux de notre foi .

Voir ce qu’il ont fait à Fatima !


 


Un véritable crachat et ce avec l’argent des fidèles bien sur !


 


Qu’attendons –nous pour leurs demander des comptes, et envoyer ces soi-disant artistes ou architectes à la FIAC et leurs
« commanditaires » vers les loges qui les inspirent . Car à part ces derniers qui d’autre est peut se satisfairede  ces
horreurs !


 


1°) http://marucha.wordpress.com/


 


Sztuka kościelna


Posted by Marucha w dniu 2014-10-05 (niedziela)


2°) http://breviarium.blogspot.se/2014/10/fatima-xiv-galeria-sztuki-sakralnej.html


 


3° ) La Chapelle du Cœur Immaculé :


 


 


 http://breviarium.blogspot.se/2014/10/fatima-xiii-kaplica-niepokalanego-serca.html


 


 


 


4°) La Chapelle de la Resurrection ( Rien d’autre qu’une galerie de peinture …)


 


 


 http://breviarium.blogspot.se/2014/10/fatima-xii-via-lucis.html


 


5° Sous sol de l’Eglise :


http://breviarium.blogspot.se/2014/10/fatima-xi-podziemia-nowego-koscioa.html


 


6° (Ceci n’est pas une salle d’attente de gare mais…) la Chapelle de la Réconciliation :


 


http://breviarium.blogspot.se/2014/10/fatima-x-kaplica-pojednania.html


 


7°) La Crèche avec son monstrueux Jesus …. : Faut sacrément dérailler ou hair pour représenter un nouveau–né aussi répulsif qui ressemble bien plus à un
dictateur nord-coréèm qu’à Notre Seigneur


 


http://breviarium.blogspot.se/2014/10/fatima-vi-stajenka-betlejemska-na-placu.htm


 


Bref ! Je vous épargne le reste visible sur le meme site mais pas le devoir de hurler contre ces crétins . Faut qu’ils arretent …

truth 06/10/2012 17:29


Je m'éloigne de l'article mais je ne peux m'empecher de partager ceci!


Je ne savais pas que cela existait : la musique des soldats écossais de Robert Bruce  qui luttèrent à coté de Jeanne d’Arc ,
musique qui accompagna l’entrée de Jeanne dans Orléans et musique que jouent  encore les fanfares écossaises. Je la découvre sur 


http://gloria.tv/?media=342510


Nuno Alvares: Jeanne d'Arc entre à Orléans au son
de cette marche


 


« 05/10/2012 13:12:52: « Vous ne trouverez jamais une musique plus ancienne que celle-là sur le blog http://joukovmusic.skyrock.com, elle date de...
1314!A cette date Robert le Bruce, futur roi d'Ecosse, défait les Anglais à la bataille de Bannockburn d'où cette
marche. Plus tard il renouvellera l'alliance de son pays avec la France. En 1429, au siège d'Orléans, les volontaires écossais de Jeanne d'Arc lui jouent cette marche à nouveau.


Les fanfares du premier Empire perpétuent son souvenir. Et à l'heure actuelle elle est encore largement entendue dans les formations
philarmoniques malgré ses 700 ans d'existence!Elle est restée le symbole de l'amitié franco-ecossaise! Bonne
écoute!


 


(Et comme ça crachouille sur mon ordi voici une autre interprétation


http://www.youtube.com/watch?v=0sGswX8dbok&feature=related)