Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 10:54

Dans son rapport thématique publié ce matin, la Cour des comptes brocarde le gouvernement actuel : progression de l'illettrisme et augmentation de l'écart de résultats entre les meilleurs élèves et les plus faibles, voilà sans doute le vrai bilan de l'école républicaine "libre et égale" !

Progression de l'illettrisme : la Cour des comptes brocarde la gestion de l'"Education nationale" par le gouvernement socialiste actuel

Dans son rapport thématique dévoilé mercredi matin, la Cour des comptes brocarde le gouvernement actuel. Selon les vénérables de la rue Cambon dirigés par le socialiste Didier Migaud, l'Éducation nationale «ne souffre pas d'un manque de moyens ou d'un nombre trop faible d'enseignants, mais d'une utilisation défaillante des moyens existants». Et ce, alors même que le gouvernement a décidé d'embaucher 60.000 enseignants d'ici la fin du quinquennat! La Cour des comptes estime ainsi que «l'évolution du nombre d'enseignants est déconnectée de celle des élèves». Les effectifs des enseignants du secondaire n'ont ainsi pas cessé d'augmenter entre 1993 et 2005 alors que celui des élèves diminuaient parallèlement. Entre 2009 et 2011, les effectifs d'enseignants du primaire augmentaient quand ceux de leurs élèves stagnaient…

 

Progression de l'illettrisme

 

En dépit de ce surcroît d'enseignants par rapport aux élèves, les résultats du système éducatif français sont particulièrement inégalitaires et les résultats des enfants se dégradent lentement. La part des élèves les plus faibles s'est ainsi accrue de 26 % en lecture et de 37 % en mathématiques entre 2000 et 2009. Ce que ne dit pas ce rapport de la Cour des comptes c'est qu'il s'agit là d'une progression de l'illettrisme, cet état d'une personne qui a bénéficié d'apprentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écriture et du calcul.

 

Enfin, le rapport établit que "l'écart de résultats entre les meilleurs élèves et les plus faibles est l'un des plus élevés de l'OCDE." 

 

Source: http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/05/22/01016-20130522ARTFIG00296-education-nationale-la-charge-de-la-cour-des-comptes.php

 

Dans le même temps, "le gouvernement s'est engagé à s'appuyer sur la jeunesse pour changer les mentalités" (Vincent Peillon)... Cherchez l'erreur !

 

En tous les cas, la mentalité de nos dirigeants, elle, ne change pas ! L'écart d'inégalité peut s'accroître toujours plus entre les riches et les pauvres, entre les bons et les mauvais élèves, pourvu que leurs principes passent ! "Que le monde périsse plutôt que de sacrifier mes principes d'égalité" disait le grand ancêtre franc-maçon, dogmatique, arrogant et sectaire Condorcet (cité in Augustin Barruel, Mémoires pour servir à l'histoire du jacobinisme, P. Fauche Libraire, Hambourg 1799, t. V, p. 165)...

Partager cet article

Repost 0

commentaires