Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Christ Roi

  • : Christ Roi
  • Christ Roi
  • : Blog d'informations royaliste, légitimiste, pour une France libre, indépendante et souveraine
  • Contact

Horloge

13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 17:05
"Si j'assistais à mon audience je serais déjà en train de légitimer quelque chose qui ne l'est pas"
(Louis-Joseph Gannat)
Paris, palais de justice, 12 juin 2013. Arrêté selon ses dires pour des raisons politiques lors d’un happening de « La Manif Pour Tous », regroupant les opposants au "mariage" homosexuel en France, Louis-Joseph Gannat explique les raisons de son refus de se présenter à sa convocation devant la 28ème du TGI.

Il a créé l’association « Levez-vous » (en lien avec d'autres associations de défense des victimes des arrestations arbitraires comme "Solidarité pour tous" et "Liberté pour tous") qui selon son communiqué de presse « s’est donnée pour buts la défense et la représentation des victimes de l’oppression politique et de sa judiciarisation ».

 

Source video: http://www.prorussia.tv/MANIFPOURTOUS-Louis-Joseph-Gannat-explique-les-raisons-de-son-refus-de-se-presenter-a-sa-convocation-devant-la-28eme-du_v369.html?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

 

Louis-Joseph Gannat explique qu'il n'a fait qu'exercer un droit qui est reconnu par la Constitution et notre conscience vu que "depuis qu'on est tout petit à l'école on nous a appris que face à l'oppression il fallait résister (art. 2 DDH 1789), que c'était un sentiment légitime", et là on se rend compte qu'en exerçant ce droit constitutionnel (de la manifestation) on est conduit à être trainé devant  un juge "alors qu'on a commis aucun acte qui devrait y conduire..." Il parle donc de "procès politique", et explique que s'il ne se rend pas au procès, c'est parce que s'il assistait à son audience, il légitimerait quelque chose qui ne l'est pas.

 

Dans cette affaire, il explique qu'il y a une violation du principe de séparation des pouvoirs (rappelons que cette séparation des pouvoirs est un mythe au service de l'Oligarchie depuis 1789... vu que le pouvoir judiciaire dit "indépendant" - le ministère de la justice - est nommé par le président de la république comme les autres ministes de l'Exécutif... NdCR.) madame Taubira, tout en ayant porté la loi, dirige le parquet et les magistrats, elle se trouve donc être juge et partie. Louis-Joseph Gannat dit donc douter "fortement de l'objectivité de ce procès."

 

Il appelle les autres personnes convoquées devant le tribubal de ne pas se rendre à ce type de procès politique sans condamner les personnes qui se rendraient à leur procès.

 

 

Communiqué DE PRESSE DE

l’Association Levez-vous !

12 juin 2013

L’Association LEVEZ-VOUS ! – intervenant au nom des victimes de l’oppression politique et en réponse à sa judiciarisation -, annonce la tenue de sa :

CONFERENCE DE PRESSE

« NON COMPARUTION DEVANT LE TGI »

12 juin 2013, à 11 h, devant le Palais de Justice de Paris

Louis-Joseph Gannat, son Président-Fondateur, exposera les raisons de son refus de se présenter à la convocation devant  la  28ème du TGI, le 12 juin 2013, faisant suite à sa participation à la manifestation du 17 mai 2013 contre la loi Taubira.

Face à la grossière instrumentalisation politique des forces de l’ordre et de la justice, il ne croit pas devoir répondre à la demande qui lui a été adressée.

Déférer à une telle convocation, en effet :

-          Ce serait légitimer par sa présence une parodie de justice ;

-          Ce serait accepter de devenir une victime consentante des moyens politiques utilisés frauduleusement en vue de faire taire un juste mouvement de résistance populaire s’étant levé pour défendre la Vérité contre le mensonge et l’oppression qui sévissent aujourd’hui ;

-          Ce serait reconnaître que Mme TAUBIRA pourrait être à la fois juge et parti : 1) comme Ministre du Gouvernement pour faire voter une loi inique, « la loi Taubira », non conforme à la Constitution et anti-démocratique ; 2)  comme chef du Parquet général pour faire condamner ceux qui s’opposent à « sa » loi contraire à la Déclaration des Droits de l’Enfant et qui prépare la marchandisation du corps humain. Ce qui constituerait une violation flagrante du principe de séparation des pouvoirs entre l’exécutif et le judiciaire.

C’est pourquoi l’Association LEVEZ-VOUS ! s’est donnée pour buts la défense et la représentation des victimes de l’oppression politique et de sa judiciarisation. En réponse à l’injonction violente de déguerpir -  « LEVEZ-VOUS ! » – des gendarmes, au soir du 15 avril 2013, ayant conduit les premiers « 67 » en garde à vue, à la stupéfaction du monde entier, l’Association appelle à la résistance toutes les victimes de l’oppression politique et de sa judiciarisation, en retour au cri de « LEVEZ-VOUS ! ». Elle appelle tous les Français à se dresser pour défendre leurs enfants, à résister à une judiciarisation dégradante visant à faire passer de valeureux « politiques » pour de vulgaires « délinquants » !

Cet acte fondateur du 15 avril, annonciateur de rafles totalitaires de plus de 700 gardes à vue à Paris et en Province, de 50 procédures de justice, et de mise en demeures de police, d’écoutes téléphoniques, de convocations dans les commissariats, ne doit jamais plus être oublié ! D’autant plus qu’une grande partie des médias français a caché cette répression en faisant diversion sur la répression policière en Turquie. Nous, jeunesses d’avenir de la France, nous  avons été arrachés à nos études et notre travail, levés de force arbitrairement. Mais nous resterons dorénavant debout, quels que soient les moyens utilisés pour faire taire ce message que nous voulons porter sans faillir : «  Face à l’oppression et au mensonge, LEVEZ-VOUS en faveur de la vérité ! »

Louis-Joseph Gannat, Président de « LEVEZ-VOUS ! »

Contact presse : M. Guilloteau : 06 95 92 12 82 et courriel : bvu@live.fr

Site : levezvous2013.wordpress.com .

Partager cet article

Repost 0

commentaires