Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 07:34

 

Synode-des-eveques-sur-la-famille.jpg

Les évêques africains inquiets des influences occidentales au Vatican

 

By Austin Ruse | October 18, 2014

 

VATICAN, 17 octobre (C-Fam) Lors d’un synode extraordinaire des évêques à Rome, au moins un évêque africain s’est plaint des occidentaux qui essaient d’imposer leurs mœurs sexuelles radicales à l’Afrique.

 

L’archevêque nigérien Ignatius Kaigama a déclaré à l’assemblée réunie : « Nous sommes confrontés à certaines questions, qui parfois rendent perplexe. Nous étions récemment à une conférence sur les questions pro-vie, et lors de cette conférence, nous étions présents pour affirmer que la vie est sacrée, que le mariage est sacré, et que la famille a sa propre dignité.

 

« Certaines organisations internationales, Etats et groupes de pressions nous poussent à changer nos pratiques culturelles, nos traditions, et même nos croyances religieuses. Leurs croyances et leurs points de vue devraient devenir les nôtres. Nous sommes sensés faire nôtres leurs opinions et ce qu’ils considèrent être le sens de la vie.

 

« Nous disons non, nous sommes assez grands ».

 

Bien que les inquiétudes des archevêques n’aient pas été retranscrites au rapport final, celui-ci met en évidence les principaux points de désaccord entre les pays occidentaux et l’Afrique, mais aussi l’existence d’une division similaire au sein même de l’Eglise catholique.

 

Le document produit par le synode publié lundi dernier transpire des inquiétudes des occidentaux libéraux, mais peu de celles des pays en développement, qui représentent désormais la majorité de l’Eglise catholique.

 

Le document publié lundi était sensé être représentatif des conversations entre 180 évêques du monde entier, et devrait être la base des négociations présentes. Immédiatement après la publications, 41 évêques, pratiquement un quart du total, se sont levés pour clamer que le document ne représentait pas leurs souhaits, ou les conversations de la semaine dernière.

 

Le document laisse entendre que les homosexuels bénéficient de certains dons qui peuvent bénéficier à l’Eglise, et que l’Eglise doit reconnaître ce qu’il y a de bon dans les relations entre personnes de même sexe, ainsi que ce qu’il y a de bon dans les relations des couples qui vivent ensemble hors mariage. Le document suggère que les divorcés remariés civilement peuvent recevoir le sacrement de communion.

 

Le document a été lu aux évêques ce lundi, peu de temps avant sa publication dans la presse vaticane. 41 évêques se sont immédiatement plaints, dont des prélats influents comme Cardinal Raymond Burke de la plus haute cour vaticane, le Cardinal Timothy Dolan de New York, le Cardinal australien George Pell, ainsi que le Cardinal Gerhard Muller, qui dirige la Congrégation de la doctrine de la foi, un des postes les plus importants au Vatican.

 

Le jour suivant, le Cardinal sud africain Wilfred Napier a déclaré que le document ne reflétait pas les conversations entre les pères du synode, et qu’ils devrait être amendé les jours suivants.

 

Le Cardinal Burke était si alarmé qu’il a appelé le pape François à intervenir directement, lui qui était présent pendant toute la durée des débats, en écoutant et sans intervenir.

 

Le document a été retransmis à certains petits groupes d’évêques rassemblés par groupe linguistique, et sera révisé et présenté à nouveau à la fin de la semaine.

 

Quoi qu’il en soit, il est peu probable que les préoccupations des 36 prélats africains seront incluses. On dit que le groupe le plus puissant au synode est le groupe allemand. L’église allemande est l’une des plus riche du monde du fait de l’impôt direct prélevé par l’Etat auprès de tous les fidèles.

 

Source:

https://c-fam.org/friday_fax/les-eveques-africains-inquiets-des-influences-occidentales-au-vatican/

 

 

Rappelons que cette semaine, le cardinal Walter Kasper s'est laissé aller à des jugements plutôt lourds sur les évêques africains, qui s'étaient opposés avec vigueur à certaines affirmations contenues dans la Relatio, en particulier en matière d'homosexualité. Il s'en est sorti avec des concepts pas vraiment élégants, soutenant que - puisque en Afrique, l'homosexualité est un sujet tabou - il est bon que les évêques de ce continent ne se mêlent pas trop de ce que les Européens décident... (he said likewise “they should not tell us too much what we have to do.” Source: Google web cache d'un article supprimé de Zenit publié le 15 octobre) Le cardinal allemand a ainsi théorisé une sorte de racisme théologique et de fédéralisme doctrinal selon lequel, à partir de critères génériques communs à tous, chaque épiscopat prend ses décisions, ce qui serait une porte ouverte à toutes les hérésies. 

Les commentaires sur les Africains ont provoqué la vive réaction des évêques concernés. L'un d'eux, le sud-africain Napier, a ensuite été appelé par le pape à faire partie de la commission restreinte qui préparera le rapport final (coïncidence ou acte de réparation?), Mais le cas est devenu très embarrassant au point qu'au lendemain de la publication de l'entretien, le 16 octobre, le cardinal Kasper a démenti nettement avoir accordé une interview à Zenit ou à d'autres, avec ce genre de déclaration. Kasper a même conseillé à Zenit d'enlever l'interview du site ... mais dans la nuit du 16 au 17, dernier coup de théâtre : Edward Pentin, le journaliste britannique qui avait signé l'article, non seulement confirme tout mais met sur son blog l'audio de l'entretien avec Kasper (edwardpentin.co.uk/statement-on-cardinal-kasper-interview/ ). Mardi soir à la sortie du Synode, ils étaient trois à l'interroger, deux britanniques et un français, et aux premières répliques du cardinal, il est clair qu'il est bien conscient d'avoir affaire à des journalistes, avec lesquels il s'entretient pendant sept minutes. » Source: http://benoit-et-moi.fr/2014-II/actualites/kasper-raciste-menteur-et-confondu.html

 

Donc si on résume, nous avons un cardinal, chef du camp progressiste qui fonde sa position sur un racisme théologique ("ils - les africains - ne devraient pas trop nous dire ce que nous -européens- avons à faire"), ment en disant ne pas avoir tenu ces propos et demande que l'on supprime son entretien... Heureusement que les évêques africains sont là pour sauver l'Eglise de ces "progressistes" hérétiques !


Finalement et après bien des inquiétudes chez de nombreux catholiques, les pères du synode ont refusé hier après-midi 18 octobre, au Vatican, trois paragraphes litigieux du Rapport final du synode extraordinaire sur la famille qui avait pu permettre aux media de déclarer que la doctrine de l'Eglise sur la famille avait changé. Il s'agit des paragraphes 52, 53 et 55 du Rapport intermédiaire, concernant la communion sacramentelle aux personnes divorcées et remariées, la communion spirituelle et l'homosexualité, qui "n'a rien à voir avec la famille". Chaque paragraphe a été voté sans débat en assemblée générale et ces paragraphes n'ont pas obtenu la majorité des deux tiers nécessaire à leur adoption.


Lire l'analyse détaillée du Rapport final par Jeanne Smits : synode-extraordinaire-sur-la-famille

 

Add. Christ-Roi, 21 octobre 2014, 10h49.

 

Cardinal-Kasper.jpg

Le cardinal Kasper (au centre) lors de la messe d'ouverture du Synode du Vatican sur la famille

Le site Canadien LifeSiteNews rapporte que le Cardinal Kasper s'est excusé sur Kath.net de ses commentaires sur les évêques africains.

"Si une des mes observations a été considérée désobligeante ou insultante envers les Africains, et bien j'en suis désolé. Ce n'est et n'était pas mon intention, et certainement pas mon point de vue. Personne ne déniera que la culture Africaine est différente de celle de l'Europe. Mais je me suis rendu souvent en Afrique pour témoigner de la culture Africaine, dont j’éprouve un profond estime."

Le cardinal Kapser avait dénié avoir fait ses commentaires douteux sur les évêques Africain lors d'un entretien à trois journalistes. Objectivement, maintenant, il admet avoir fait ses remarques.

 

Source: https://www.lifesitenews.com/news/cardinal-kasper-apologizes-journalist-says-fiasco-shows-the-power-of-social via http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=761302

Partager cet article

Repost0

commentaires