Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 août 2014 2 19 /08 /août /2014 15:23

Pendant que le Front national déshonore la France en se ralliant "sans réserve" (Sic Aymeric Chauprade) aux frappes militaires américaines contre l’État islamique, avec un alignement pro-israélien et néo-conservateur modéré..., le pape lui ne se fourvoie pas. Alors qu'il conversait hier avec plusieurs journalistes dans l'avion qui le ramenait de sa visite en Corée du Sud, il a eu le ton juste et équilibré. Il s'est notamment dit "disponible" pour se rendre en Irak afin d'apporter son soutien aux réfugiés, et a implicitement critiqué l'intervention américaine en Irak, exigeant que cette opération ne se transforme pas en guerre de conquête. Il a appelé de ses voeurs une solution politique ou militaire négociée par l'ONU.

 

"Une nation seule ne peut pas décider comment mettre fin à cette agression. Après la Seconde guerre mondiale est apparue l'idée des Nations-Unies, c'est l'endroit adéquat pour discuter de la nature de l'agression et déterminer comment l'arrêter. Mais sans aller plus loin", a déclaré le pape.

 

Le pape a réaffirmé le refus traditionnel de l'Eglise d'une solution par la violence. Déjà sur le dossier syrien il avait soutenu l'an dernier l'idée que tout est perdu avec la guerre."

 

 

 

Source : BFMTV https://www.youtube.com/watch?v=GdVZ1hhBy-g#t=32

 

Le pape souhaite venir en aide à toutes les communautés réfugiées au kurdistan, pas seulement les chrétiens. Le pape déclare qu'il aimerait bien aller là-bas (en Irak), mais que "pour le moment ce n'est pas la meilleure chose à faire", mais qu'il aimerait "vraiment pouvoir y aller".

 

Selon une dépêche Afp le Figaro publiée hier, pour le pape qui s'est exprimé devant la presse lors de son retour de Corée du Sud, une intervention pour arrêter « l'agression injuste » en Irak est « licite » mais c'est à « l'ONU » et non aux États-Unis d'en décider et de choisir les modalités.

 

Add. 20 août 2014, 11h19. Le Pape François de retour de Corée (conférence de presse intégrale)

 

 

Dans sa conférence de presse de retour de Corée le 18 août, à une question posée par un journaliste du Pérou sur les bombardements américains sur les terroristes en Irak "pour prévenir un génocide", "pour protéger les minorités", "est-ce que vous approuvez ce bombardement américain ?" (à partir de la septième minute dans la video de la conférence ci-dessous) le pape François a répondu :

 

« Merci de cette question si claire.

Dans ces cas, où il y a une agression injuste, je peux dire seulement qu'il est licite d'arrêter l'agresseur injuste. Je souligne le verbe arrêter : je ne dis pas bombarder, faire la guerre, je dis l'arrêter.

Les moyens avec lesquels on pourrait les arrêter devraient être évalués. Arrêter l'agresseur injuste est licite. Mais nous devons avoir en mémoire aussi combien de fois sous le prétexte de cette excuse d'arrêter l'agresseur injuste, les puissances se sont emparées de peuples et ont mené de vraies guerre de conquête.

Une nation seule ne peut pas juger seule cela, comment on arrête l'agresseur l'injuste. Après la deuxième Guerre mondiale c'était l'idée de Nations Unies. C'est là qu'on doit discuter et dire : il y a un agresseur injuste, il semble que oui, comment l'arrêter. Mais seulement cela, l'arrêter. Rien que cela.  

Les minorités. On parle des chrétiens. Les pauvres chrétiens ils souffrent le martyre. Mais là-bas il y a des hommes et des femmes, des minorités religieuses, qui ne sont pas toutes chrétiennes, et ils sont tous égaux devant Dieu.

Arrêter l'agresseur injuste est un droit de l'humanité. Mais aussi un droit qu'a l'agresseur d'être arrêté pour qu'il ne fasse pas du mal

 

Source: Gloria.Tv Le Pape François de retour de Corée (conférence de presse intégrale) http://gloria.tv/media/9jACEmALQdM

Partager cet article

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Christ-Roi
commenter cet article

commentaires