Christ Roi

Mercredi 11 mai 2011 3 11 /05 /Mai /2011 23:59

La Hongrie dirigée par un régent jusqu’en 1944 était, jusqu’alors, une monarchie. Une nouvelle constitution avait été adoptée, sous pression communiste, en 1949. À la chute du rideau de fer, en 1989, elle avait été légèrement modifiée mais considérée comme étant trop inspirée par le communisme, le gouvernement actuel a souhaité la remanier. Georges de Habsourg est le fils cadet d’Otto de Habsbourg et petit-fils de Charles Ier de Habsourg, dernier Empereur d’Autriche et Roi de Hongrie. Actuellement, il est président de la Croix-Rouge hongroise et ambassadeur extraordinaire de Hongrie. Il livre, en français, aux Nouvelles de France ses impressions sur cette révision constitutionnelle.

Monseigneur, que pensez-vous de la nouvelle constitution que vient d’adopter le parlement hongrois ?

L’ancienne n’était pas la meilleure, ainsi, le Fidesz avait annoncé qu’il souhaitait modifier la constitution, à partir du moment où ils ont eu une majorité c’était prévisible. D’ailleurs il ne s’agit pas vraiment d’une nouvelle constitution, formellement, il s’agirait davantage de l’ancienne constitution modifiée.

Ce qui change vraiment est le préambule qui commence en demandant « que Dieu bénisse les Magyars » et également le fait que le nom officiel de notre pays soit désormais la « Hongrie » et non la « République de Hongrie », bien que celle-ci demeure une république. Je suis tout à fait pour. Tout le monde a dit que cela allait transformer la Hongrie en régime présidentiel et qu’il s’agissait d’une sorte de révolution mais en fin de compte pas du tout. Les références à Dieu c’est très bien, à la Sainte Couronne, très bien, à la morale, très bien. Cela ne posera pas le moindre problème pour ceux qui se nomment Chrétiens.

Que vous inspirent les références à Saint Etienne ?

Mon grand-père, Charles, a porté la couronne de Saint Etienne mais en Hongrie cette référence est très particulière. La Couronne était presque personnifiée, c’était elle qui avait le pouvoir, le roi n’en était que le gardien. Si quelqu’un était roi ou président, il l’était avec la couronne. En Hongrie la Couronne de Saint Etienne a toujours joué un rôle très important. 

Une constitution doit-elle faire référence à Dieu ?

Je trouve cela très important de faire référence à Dieu. J’étais déjà très favorable à l’introduction de ses références dans la Constitution européenne et je suis heureux que les Hongrois aient fait ce choix.

Certains jugent cette référence discriminatoire, qu’en pensez-vous ?

Au contraire, la religion a un effet très positif. Un croyant a un très grand respect pour les autres ainsi que les autres religions. La Hongrie cherche seulement à affirmer ses traditions et son histoire qui ont un lien étroit avec la chrétienté. C’est un symbole de se référer à Dieu et de se baser sur des valeurs chrétiennes.

Quel est votre opinion sur les références au mariage dans cette constitution ?

Il est inscrit que le mariage est composé par l’union d’un homme et d’une femme et si l’on considère que le pays a été inspiré par la chrétienté, personne ne devrait y voir d’objections dans la mesure ou c’est conforme à la tradition chrétienne.

Et la référence à l’enfant à naître ?

Je trouve que c’est une très bonne chose d’y avoir inscrit la protection de l’enfant à naître. Concernant les questions d’avortement, il faut avant tout rechercher la protection de l’enfant. Cela ne veut pas dire qu’il n’y aura plus d’avortements en Hongrie car c’est la loi qui règle ces questions et la loi n’a pas changé. Cependant la vie commence avec la conception même si il y aura toujours quelques scientifiques pour dire que la vie commence à la 2ème ou 3ème semaine. A terme, bien sûr, les lois peuvent changer, mais ce n’est pas la constitution qui en décide.

Considérez-vous toujours votre famille comme légitime à revendiquer ses droits sur la Couronne de Hongrie ?

Vous savez, le courant majoritaire de la famille Habsbourg est légitimiste, c’est-à-dire que nous acceptons la forme légitime de l’Etat. Aujourd’hui cette forme légitime est la république. Je ne pense pas que le nouveau préambule ait été élaboré en considération de la famille Habsbourg même si il semble revendiquer tout son héritage historique

Pensez-vous qu’un jour un rétablissement de la monarchie en Hongrie soit possible ?

Je suis assez réaliste et je ne vois pas, dans un futur proche, de discussions survenir sur ce sujet.

Etes-vous reconnu en Hongrie ?

J’habite depuis 20 ans en Hongrie et je vois beaucoup de monde. Je suis président de la Croix-Rouge hongroise et également ambassadeur extraordinaire de Hongrie alors j’ai l’occasion de connaître beaucoup de monde.

Vous avez l’air plus hongrois qu’autrichien.

C’est vrai, je suis peut-être plus proche de la Hongrie que de l’Autriche.

Source: http://www.ndf.fr/identite/11-05-2011/georges-de-habsbourg-defend-la-nouvelle-constitution-hongroise

Publié dans : Autriche - Par Ingomer
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

"Je suis plus proche de la Hongrie que de l'Autriche".

Comme son arrière-grand-mère, alors.
Commentaire n°1 posté par Tchetnik le 12/05/2011 à 00h21
Sa famille des Habsbourg a eut une politique catastrophique pour la Hongrie...Vive l'amiral Horty!!
Commentaire n°2 posté par Kolozsvar1270 le 17/05/2011 à 22h40

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Horloge

Archives

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés