Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2014 1 18 /08 /août /2014 17:33

 

 

"Fatwa" anticatholique de Vincent Peillon, par Jean-Pierre Aussant 17/08/2014 11:19:58

 

"Tant qu'ils y aura des catholiques, la France ne pourra pas être un pays libre".

 

Cette véritable "Fatwa" contre les catholiques (et qui n'a pas été officiellement désapprouvée par l'establishment au pouvoir), lancée par l'ancien ministre Vincent Peillon a introduit une nouvelle "qualité" dans l'oppression culturelle des chrétiens. Elle a dans une certaine mesure fait "sauter" un nouveau verrou. Désormais, dans l'imaginaire républicain français, voire occidental, il devient moralement acceptable d'exprimer, au fond, un souhait de mort quant à la communauté catholique comme cela était également possible dans les années trente en Allemagne nazi à l'endroit des juifs. Un certains temps s'étant maintenant écoulé, le moment est venu de souligner et d'analyser les implications à long terme des infâmes propos de l'ancien ministre.

 

Source: http://gloria.tv/media/aUmGD6sZJ31

 

Jean-Pierre Aussant propose un petit exercice :

 

"Je vous propose un petit exercice que nous allons faire ensemble. Nous allons transposer les propos de Vincent Peillon dans d'autres pays.

Le premier, ce sont les Etats-Unis d'Amérique, imaginez un petit peu que Obama ou un de ces ministres s'amuse à dire que les WASP (White Anglo-Saxons Protestants) de souche, blancs, empêchent le pays de devenir un pays libre. Je pense que là cela poserait un certain problème. Et j'ai bien peur que dans un tel cas le président Obama finisse comme Kennedy. C'est-à-dire avec une balle dans la tête.

Le deuxième pays auquel je pense, c'est l'Allemagne. Imaginez madame Merkel disant que le problème en Allemagne, ce sont les Allemands protestants. Là aussi, cela ne serait pas très bien et cela serait même de nature à redonner une certaine santé au mouvement néo-nazi. J'ouvre une parenthèse sur les protestants. Monsieur Peillon avait dit que les pays où il y a des protestants, la liberté fonctionne contrairement aux pays où il y a plus de catholiques. Je voudrais lui dire qu'effectivement les protestants ce sont bien adapter en Allemagne, parce que la Shoah, l'extermination des Juifs, ils se sont très bien adaptés effectivement. Car on sait très bien que les nazis les plus zélés en Allemagne - contrairement aux calomnies -, ce n'était pas les catholiques de Cologne et de Munich, c'était les protestants du nord comme Berlin, Leipzig, en partie aussi Hambourg, bien ques les Hambourgeois ne veuillent pas le reconnaître. C'était le nord protestant de l'Allemagne qui a été le plus nazi et de la manière la plus zélée et non pas le sud catholique.

Le troisième pays auquel je pense, c'est la Grande-Bretagne. Imaginons monsieur Cameron disant que le problème en Grande-Bretagne qui empêche ce pays de devenir un pays libre, ce sont les Anglicans. Vous imaginez un petit peu la tête de Sa Majesté la Reine !

Enfin, la cerise sur le gateau. Le quatrième pays auquel je pense, c'est tout simplement Israël. Alors imaginons que monsieur Netanyahu ou un de ses ministres se mette à dire que au fond, le problème en Israël, ce qui empêche israël de devenir un pays libre, ce sont les Juifs... Vous imaginez un petit peu. Lui aussi je crois que s'il s'amusait à dire cela il ferait pas long feu. Il se prendrait vite aussi une balle dans la tête.


Jean-Pierre Aussant pose alors cette question :

 

"Comment se fait-il que la France soit le seul pays au monde où des ministres se permettent d'inviter à la disparition d'un groupe religieux, et pas n'importe lequel, le groupe fondamental qui a créé la France avec la sainte Eglise catholique ?"


Jean-Pierre Aussant annonce que :

 

"cette persécution culturelle prépare une persécution physique. Il faut bien le comprendre. On avait fait la même chose avec les Juifs. Ils ont été dénigrés pendant dix ans avant que les vraies persécutions ne commencent. Donc là, nous les catholiques, on est persécutés culturellement. Moi-même, j'ai perdu deux jobs dans ma vie, un en France et un en Allemagne parce que je dis ouvertement que l'avortement est un meurtre et que - sans être homophobe -, la légalisation du mariage homosexuel est une infamie contre Dieu et contre-nature. Entre-temps j'ai retrouvé un autre job, donc je ne me plains pas..."


Pour rappel, voici la fatwa de Vincent Peillon :

 

"Il faut s'enfanter soi-même et donc faire le propre récit de sa naissance.

... On ne peut pas faire une révolution uniquement dans la matière, il faut la faire dans les esprits. Or on a fait la révolution essentiellement politique, mais pas la révolution morale et spirituelle. Et donc on a laissé le moral et le spirituel à l'Eglise catholique. Donc il faut remplacer ça. Et d'ailleurs l'échec de 48 (1848, Ndlr.) où les prêtres sont venus bénir les arbres de la liberté des révolutionnaires c'est la preuve qu'on ne pourra jamais construire un pays de liberté avec la religion catholique. Mais comme on ne peut pas non plus acclimater le protestantisme en France comme on l'a fait dans d'autres démocraties, il faut inventer une religion républicaine. Cette religion républicaine, qui doit accompagner la révolution matérielle, mais qui est la révolution spirituelle, c'est la laïcité."


   (Vincent Peillon, entretien aux Editions du Seuil pour la publication de son livre "La Révolution française n'est pas terminée", Date de publication de la video par Editions du Seuil : 08/10/2008)

 

 

Et la video :

 

 

 

Source video : http://www.gloria.tv/?media=457883

 

 

. Vincent Peillon : "la Révolution n'est pas terminée"

. Vincent Peillon présente la "charte de la laïcité" au moment où une partie du gouvernement fête le Nouvel an juif !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

domremy 22/08/2014 22:17


VOILÀ CE QUE NOUS PRÉPARENT CES MERCENAIRES DU NOUVEL ORDRE MONDIAL:


Au delà des tremolo sur l’euthanazi des Romero et consorts voilà ce que ne cache meme
plus le gouvernant d’un  état de l’Union Européenne, la Lithuanie , concernant « la solution finale » que promeut et permet la légalisation
de l’euthanazi  !


 


Je lis çà sur un site de « goche »(je ne donnerai le lien qu’à la demande , je
ne veux pas faire de publicité pour ces hypocrites ) qui vitupère contre le capitalisme –pourquoi pas ?- mais omet  rappeler que l’actuelle
 ministre de la santé lithuanienne qui a fait cette déclaration est une ancienne membre du Parti Communiste de l’ère Soviétique et maintenant ministre
d’un pays admis dans l’Union Européenne  :


 


TITRE DE L’ARTICLE DU SITE DE GOCHE DONNANT L’INFO (REPRISE D’AILLEURS PAR LE SALON
BEIGE):


 


« 20 août 2014


Pour la ministre de la
santé lituanienne l'euthanasie est une bonne solution pour les pauvres.


La ministre de la santé de la Lituanie Rimante Salaseviciute, a fait cette déclaration
scandaleuse lors du débat sur la légalisation de l'euthanasie en « Lituanie . Le pays  –selon elle-, n'est pas un État social avec une aide
médicale    gratuite et accessible à tous », et, pour elle, l'euthanasie peut devenir une solution pour les personnes qui "ne veulent
pas déranger les membres de leur famille témoins de leurs propres souffrances"."L'euthanasie est une bonne solution aux
problèmes, pour les couches faibles de la société, n'ayant pas les moyens de se payer les soins médicaux".


 


Elle a également suggéré que la Lituanie puisse légaliser l’euthanasie pour les enfants.


Commentaire du site de « Goche » :


« La Lituanie redevient donc adepte de la "solution finale" pour ses citoyens
malades et pauvres. Il y a des filiations qui ont la vie dure ! »


 


Sauf que ce commentateur oublie la filiation de la dame : du bolchevisme au
nazisme!


 


Source de l’info



http://newsru.co.il/world/14aug2014/euthanasia456.html