Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Christ Roi

  • : Christ Roi
  • Christ Roi
  • : Blog d'informations royaliste, légitimiste, pour une France libre, indépendante et souveraine
  • Contact

Horloge

19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 10:53

http://lineairedesign.typepad.com/.a/6a01053530051d970b0133ecc44f1b970b-500wiDes institutions transformées en coquilles vides ne tiennent sur rien... La sécession du peuple : les oligarques commencent à s'en inquiéter au point qu'un journaliste du Figaro en fasse un article. Ils ne savent plus comment se raccrocher aux branches !

Nous avons pris position pour la sécession sur ce blog dès avril 2007. Progressivement, l'idée fait son chemin. 

Le dernier sondage CEVIPOF (dont une partie a été censurée), indique que 50% des Français sont pour le retour du Roi. Selon un autre sondage "Opinion Way" réalisé du 7 au 12 novembre 2013, deux tiers de la jeunesse veut s'expatrier, 80% ne souhaitent pas s'engager dans un mouvement politique ou un syndicat.

L'article du Figaro que nous présentons aujourd'hui explique que pour 88% des Français, les politiques ne se préoccupent pas de ce qu'ils pensent, 8% font confiance aux partis politiques... Pour 74% les medias sont coupés de la réalité et 78% estiment que la démocratie fonctionne mal.

Nous l'avons dit, si l'on veut être réellement efficaces et cesser de se contenter de beaux discours oratoires et de belles manifestations qui concrètement n'arrête pas l'oligarchie dans sa marche mortifère, la solution c'est tout de suite et à la russe, pour tous et concrètement c'est cesser de voter ! Être pour la sécession, c'est remplir son devoir pour la société (il faut insister sur ce point car les démoncrates vous disent que voter c'est remplir son devoir, comme si communier à Satan c'était remplir son devoir! Réveillez-vous!)

Être un vivant parmi des morts, c'est être pour une autre société réelle, réaliste et réalisable du moment que nous nous y mettons tous ensemble (et pas chacun dans son parti!...) pendant que la société idéologique clivante, de haine et de mort du DPR (Diviser Pour Régner) s'effondre. Nous nous affirmons, nous sommes dans le pour, et nous sommes dans le pour en dehors des limites du pré-carré défini par les oligarques... lorsque les autres sont dans le contre par le discours mais dans le système quand même !

Nous, nous avons compris qu'il faut interdire purement et simplement leurs délires irréels, irréalistes et totalitaires tout de suite. C'est par cette affirmation de soi, cette affirmation réelle, réaliste et réalisable que notre action devient réellement efficace (l'exemple russe d'effondrement de l'URSS en est le meilleur exemple). Les oligarques s'en inquiètent. C'est de cette manière que nous bâtissons un monde meilleur, authentiquement "nouveau" au sens de jamais vu depuis 1789... où l'homme prévaut sur le marché, le capitalisme de prédation, mondialisé et néo-esclavagiste. Tout discours coupé de cette action sécessioniste est stérile et passera de plus en plus dans l'opinion comme collabo... Vive la Résistance, Vive le Roi, Vive la France !

 

 

Abstention, médias, manifs: pourquoi le peuple fait sécession

 

Par Maxime Tandonnet Publié le 18/02/2014 à 17:44

 

CHRONIQUE- Maxime Tandonnet analyse pour FigaroVox les résultats du dernier sondage Cevipof qui témoignent d'une profonde rupture entre le peuple et les élites politiques et médiatiques.

 

 

La fracture croissante entre le peuple et ses élites dirigeantes, politiques, administratives, judiciaires, médiatiques, universitaires, s'impose aujourd'hui comme l'un des phénomènes les plus caractéristiques de la France contemporaine. Les résultats du dernier sondage CEVIPOF 2014 sont à cet égard édifiants. Pour 88% des Français, un chiffre astronomique, les femmes et les hommes politiques ne se préoccupent pas de ce que pensent les gens comme eux. 8% font confiance aux partis politiques... Selon 74%, les médias sont coupés de la réalité, et 78% estiment que la démocratie fonctionne mal.

 

Sur les idées, la fracture entre la France dite «d'en haut» et la France dite «d'en bas» semble abyssale. Prenons l'exemple de l'Europe: «70% des Français sont favorables à un renforcement des pouvoirs de décision de notre pays» au détriment des institutions de Bruxelles. Cette position est radicalement inverse de l'approche européenne de la quasi totalité des élites dirigeantes ou pôles d'influence depuis au moins trois décennies, entièrement fondée sur les transferts progressifs de compétences à l'Union européenne s'exprimant à travers les grands traités de ces dernières années (Maastricht, Amsterdam, Nice, Lisbonne).

 

Maxime Tandonnet décrypte chaque semaine l'exercice de l'État pour FigaroVox. Il est haut fonctionnaire, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République et auteur de nombreux ouvrages, dont Histoire des présidents de la République, Perrin, 2013.

 

Source:http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/02/18/31001-20140218ARTFIG00285-abstention-medias-manifs-pourquoi-le-peuple-fait-secession.php

 

 

Note de Christ-Roi. Voici quelques autres enseignements du sondage CEVIPOF consultable en version « politiquement correcte » (où l'on passe directement de la page 19... à la page 28) : ici

 

42% des Français avaient confiance en l'Union européenne en décembre 2009. Ils ne sont plus que 32% en décembre 2013.

 

60% n'ont confiance ni dans la droite ni dans la gauche pour gouverner le pays. Ce qui se traduit effectivement par des taux réguliers de 60% d'abstention aux élections nationales... faisant de l'abstention le premier parti de France loin devant tous les autres. Si nous étions réellement dans une démocratie, cette part majoritaire des Français ne se reconnaissant pas dans l'offre politique classique devrait être prise en compte et réellement gouverner vu qu'il s'agit de la majorité. Mais ce serait donner la parole au peuple, ce que l'oligarchie qui a tant de mépris pour lui depuis les Lumières ne peut tolérer..

 

Au lieu d'être "le pouvoir du peuple par le peuple et pour le peuple" (Abraham Lincoln, Discours de Gettysburg, lire ici et ), la démocratie "française" devient le lieu du pouvoir d'une minorité par une minorité pour une minorité... C'est-à-dire une oligarchie..

 

Pour 73%, aujourd'hui les notions de droite et de gauche ne veulent plus rien dire (63% le pensaient en octobre 2011). Pour 67% il y a trop d'immigrés (49% en décembre 2009). Il faudrait rétablir la peine de mort : 50% (32% en décembre 2009).

 

Alors que les apatrides ne cessent de réclamer l'ouverture de la France au monde, les Français ne sont plus que 23% à estimer que la France doit s'ouvrir davantage au monde aujourd'hui (ils étaient 33% à le penser en décembre 2009).

 

 

. Jeunesse trahie : La Jeunesse, grande perdante de la "soi-disant" réforme des retraites du président Hollande

. 50% des Français pour le retour du Roi ?

. Sécession : deux tiers de la jeunesse veut s'expatrier, 80% ne souhaitent pas s'engager dans un mouvement politique ou un syndicat

. La solution à la russe pour tous !

. Faire sécession

. Vous travaillez toujours plus pour l’État que pour vous : 53% des revenus moyens d'un Français vont dans la poche de l'Etat

. Les salariés français travaillent jusqu'au 26 juillet pour financer les dépenses publiques : le taux des prélèvements obligatoires atteint 56,6%

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jo 05/04/2014 12:47


On a parlé un temps de Xavier Kemlin et de sa plainte contre Hollande et sa maîtresse. Beaucoup de Français considèrent que cette plainte est logique du fait du statut du chef d'état. Cependant,
j'ai découvert à travers la vidéo sur le site cité ci-dessous qu'en réalité ce monsieur est franc-maçon et il appelle ses frères à réécrire la Consitution en prévision de la VIème république
!


http://www.agenceinfolibre.fr/thierry-borne-et-xavier-kemlin-viennent-a-paris-reclamer-une-6e-republique/


Le citoyen a un devoir d'aller voter et en fait, il ne sait rien des dessous qui lui sont cachés !!!


 


 

Ingomer 05/04/2014 14:45






On a parlé un temps de Xavier Kemlin et de sa plainte contre Hollande et sa maîtresse. Beaucoup de Français considèrent que cette plainte est logique du fait du statut du chef d'état.
Cependant, j'ai découvert à travers la vidéo sur le site cité ci-dessous qu'en réalité ce monsieur est franc-maçon et il appelle ses frères à réécrire la Consitution en prévision de la
VIème république !


http://www.agenceinfolibre.fr/thierry-borne-et-xavier-kemlin-viennent-a-paris-reclamer-une-6e-republique/


Le citoyen a un devoir d'aller voter et en fait, il ne sait rien des dessous qui lui sont cachés !!!  


 





 


En effet, merci pour cette info précieuse.


 


D'ailleurs, ceux qui réclament une VIe république sont la plupart du temps des francs-maçons cachés ou avoués. Et ceux qui sont cachés et appellent à une VIe république se trahissent par leur
baratin anticatholique.


 


Xavier Kemlin dit qu'il est franc-maçon également en commentaire ici : http://medias-presse.info/franc-maconnerie-contre-front-national-le-grand-orient-au-secours-de-la-republique/8115


 



Théodora 19/02/2014 14:14


       Voter pour quoi? Pour leur turpitudes, leur effroyable misère morale et spirituelle? Pour le chômage? Pour
l'homosexualité? Pour l'idéologie de l'absence de genre? Pour l'euthanasie, et même pour l'euthanasie pour tous? Pour l'ignorance institutionnalisée, gardienne officielle de leurs tragiques et
criminelles inventions destructrices du sacré et, donc, de la personne? Pour leurs mensonges et leur hypocrisie sans fin? Pour leur aveuglement meurtrier? Pour leur mépris de l'histoire de
France?


       Et pourtant, qui a fait la France sinon la royauté?


       Mais si le mot: roi ne doit être qu'un autre nom pour cacher les mêmes ignominies pour lesquelles, selon leur logique
infernale, il faudrait voter, alors que le mot: roi se meurt.


       


       


       

Ingomer 19/02/2014 14:47



Un roi catholique a pour limites les lois de Dieu et la loi naturelle, eux n'ont aucune limite... autre que l'expression de la "Volonté générale". Si celle-ci décide d'appeler bien le mal,
"démocratie" le totalitarisme, ils le peuvent... Rien ne vient les empêcher. C'est cela la différence entre l'Etat de droit avant 1789 et après...