Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 août 2008 3 27 /08 /août /2008 09:21

Autrefois, durant "les heures sombres de notre histoire", les gens payaient la dîme, une contribution à l'Eglise servant à entretenir la charité et l'assistance publique. Ce qu'ils payaient à l'Eglise, ils ne le payaient pas à l'Etat qui n'avait pas pour mission d'entretenir la "charité publique"... Le clergé assumait donc la charge des pauvres, des malades, des infirmes en général et de tous les déshérités de la vie (hôtels-dieu, hospitalité monastique, asiles pour les pauvres, hospices pour les vieillards, enfants abandonnés, orphelins, Ordre de Saint Antoine, soin des lépreux, léproseries, ordre de Saint –Lazare, etc.), charges qui aujourd'hui pèsent sur les budgets de l'Etat "libéral" ou des collectivités territoriales, départements et communes, et donc sur les contribuables. 

Outre la dîme, les riches faisaient des aumônes libres. Ils donnaient ce qu'ils voulaient. Aujourd'hui, après quantités d'autres impôts, une foule de taxes et de contributions diverses obligatoires, dont l'impôt sur le revenu..., l'Etat "libre" et "républicain", avec son Eglise maçonnique, décrète une nouvelle dîme, générale et obligatoire pour tous, la taxe sur
les revenus du patrimoine, "à hauteur de 1% pour financer le coût du dispositif RSA". Les missions de l'Etat républicain "libre" & "égal" dépassent de très loins les prérogatives régaliennes de l'Etat classique, pour revêtir des missions d'ordre quasi-religieux. Un mot en remplace un autre, "solidarité" contre charité...

Piqûre de rappel: dans le programme de libération de l'esclavage dans lequel les hommes sont enfermés, les porteurs de lumières prévoient, notamment,
de détruire la propriété..., car disent-ils, "les fruits sont à tous et la terre n'est à personne"... 

Ha oui, j'oubliais (!)..., "le complot n'existe pas"...

 

Partager cet article

Repost0

commentaires