Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2017 4 06 /07 /juillet /2017 13:15

Les catholiques ont leurs modernistes et autres progressistes, les Juifs ont aussi leurs "laïques", défenseurs des "Lumières" "sionistes" et autres donneurs de leçons de morale à la terre entière qui prétendent avoir le seul judaïsme ! Un article en anglais publié le 4 juillet sur Times of Israël illustre bien cela. Le titre de l'article est "Sans juifs laïques, il n'y aurait pas d'Israël et de Juifs" ! L'auteur, Merav Michaeli, est membre de la Knesset au Parti travailliste (centre gauche..), ancienne journaliste, animatrice de télévision, radiodiffuseuse et militante. Voici une traduction de son article qui attaque les juifs orthodoxes et cherche à donner du judaïsme une définition plurielle et diverse... que nos progressistes et autres maçonniques ne renieraient pas :

 

"Without secular Jews there would be no Israel and no Jews"

 

"Sans juifs laïques, il n'y aurait pas d'Israël ni de Juifs

Chers amis,

 

C'est comme si vous vouliez - je ne comprends pas, vous ne l'avez toujours pas compris? L'état-nation du peuple juif. Le peuple juif, pas la religion juive. L'état national du peuple juif. Vous ne le comprenez pas? C'est la raison pour laquelle nous avons construit ce pays; C'est la raison pour laquelle nous sommes venus ici. Pour que tout le peuple juif ait une maison, un refuge. Ce pays nous appartient à nous TOUS. Cela ne vous appartient pas de le prendre et le tenir. Qu'est-ce que vous ne comprenez pas à propos de cela?

 

Depuis une semaine, le pays connaît une crise autour des conversions et des prières au Mur occidental. Quand avons-nous pour la dernière fois parlé de juifs orthodoxes, réformistes et conservateurs, et de la laïcité, de la conversion et du Mur occidental pendant toute une semaine? Parce que cette fois, Netanyahou et les ultra-orthodoxes ont vraiment pris de l'avance. Au delà de toute comparaison. En annulant la nouvelle zone de culte mixte au Mur occidental, qui était déjà un mauvais compromis qui laissait le Mur occidental devenir une synagogue ultra-orthodoxe, annulant toutes les conversions qui n'étaient pas faites par le Rabbinat, disant pratiquement qu'il n'y avait pas de moyen de rejoindre notre peuple à moins que vous ne passiez par des juges rabbiniques ultra-orthodoxes du 15ème siècle? Ils se sont vraiment dépassés.

Au cours de la dernière semaine, nous avons discuté intensément des cinq millions de juifs non orthodoxes en Amérique et comment le gouvernement israélien leur a craché au visage en prenant des décisions qui essentiellement leur disaient de se perdre.

 

Mais nous n'avons pas parlé assez de nous. Nous les juifs laïques (séculiers). Nous sommes également un courant dans le judaïsme qui, en Israël, est en fait le courant le plus important et le plus significatif, et la Torah nous appartient autant qu'elle leur appartient, tout comme le mur occidental; Et quand je dis "séculier", cela ne signifie pas ne pas croire en Dieu, ou ne pas jeûner à Yom-Kippour, ou aller à la synagogue ou déposer des phylactères si l'on veut. Je veux dire, les gens qui décident d'eux-mêmes comment vivre leur vie et comment pratiquer et vivre leur judaïsme. [C'est-à-dire le protestantisme et le libre-examen appliqué au judaïsme.. Ndlr.]

 

L'Adoration du Veau d'Or par Nicolas Poussin

Mais l'établissement ultra-orthodoxe ne le pense pas ainsi. En ce qui concerne l'établissement ultra-orthodoxe - où les femmes ne peuvent pas prier au Mur occidental et ne sont pas autorisées à se présenter au parlement - concerné, nous sommes un accident historique, une infortune. Un rapport publié hier a examiné plus d'une centaine de manuels du système éducatif ultra-orthodoxe israélien. En bref, les manuels indiquent que le rôle des femmes est de servir les hommes, le mouvement des Lumières et les mouvements sionistes sont un péché, Herzl est mauvais, les pères fondateurs de l'État d'Israël sont des Juifs assimilés dont le but est de détruire le judaïsme et le judaïsme laïque d'aujourd'hui est vide, superficiel et traître, et va bientôt quitter ce monde. C'est pourquoi ils essayent actuellement d'imposer des contenus religieux dans nos écoles et jardins d'enfants, comme si nous n'étions pas des Juifs nous-mêmes. Franchement, je les plains. C'est exactement ce qu'ils appelleraient "Tinok Shenishba" ("Bébés capturés"). Capturés et ne reconnaissant pas Albert Einstein, Sigmund Freud, Barbra Streisand, Karl Marx, Ben Gurion, Woody Allen, Bob Dylan, Golda Meir, Jabotinsky, Paul Simon, Heinrich Heine et Mark Zuckerberg et les fondateurs de Google - je peux continuer et continuer pendant des heures en nommant les grands juifs qui nous ont donné notre nom de "personnes les plus intelligentes du monde" [Rien que ça!... Ndlr.]. Nous sommes ceux qui ont relancé l'hébreu, notre langue merveilleuse - Eliezer Ben-Yehuda et Leah Goldberg et tous nos nombreux grands écrivains et les poètes. Le même hébreu qui est parlé aujourd'hui par Litzman et Gafni et leurs partisans. [Selon sa fiche wikipedia, membre du judaïsme haredi qui rejette la sécularisation, en février 2016, durant des discussions à la Knesset sur les droits du mouvement de la communauté LGBT, le ministre de la santé Yaakov Litzman compara justement la communauté LGBT aux pécheurs dansant sur le veau d'or. Ndlr]

 

Connaissez-vous l'essence des Lumières et la laïcité juive? En 150 ans, nous sommes passés d'une personne persécutée, faible et exilée à une nation solide, démocratique et unifiée. Oui, solidaire. Tous les juifs du monde entier ont une maison avec une porte ouverte pour eux, je veux dire qu'ils ont encore cette porte ouverte, tant que nous ne permettons pas à Netanyahu de la leur claquer au visage.

Netanyahou, oui, Netanyahou. Parce que le problème n'est certainement pas le public ultra-orthodoxe, ce sont les politiciens séculiers qui nous vendent à la politique ultra orthodoxe. En nous vendent pour "Nezid Adashim", pour une chaise.

La leçon à tirer de ce qui s'est passé cette semaine, c'est que nous devons relever la tête. Nous prenons toujours le chemin moral élevé, abandonnant pour le bien commun. Mais il est temps que nos écoles commencent à enseigner les liens entre le mouvement des Lumières juives et le mouvement sioniste, de sorte qu'il sera impossible d'enseigner que le sionisme n'est défini que par un retour à la terre que Dieu a donné à Abraham et à Naftali Bennett [Naftali Bennett est ministre millionnaire de l'éducation et de la diaspora dans le gouvernement Netanyahou IV, il dirige le parti politique nationaliste et sioniste religieux situé à l'extrême droite du spectre politique israélien. Ndlr.]

Il est temps de comprendre que le judaïsme séculaire est le plus grand et le mouvement le plus réussi du judaïsme, et nous ne laisserons personne nous l'enlever, de la même manière que nous ne laisserons personne nous enlever le judaïsme. Parce que le monde juif n'est pas un "Shtetl" polonais du 15ème siècle, le monde juif comprend tout le monde qui se définit comme juif et toutes les différentes façons d'être juif. Sans cette diversité, il n'y a pas d'Israël et il n'y a pas de peuple juif. Et nous ne laisserons personne détruire le peuple juif et l'État d'Israël pour la politique économique.

 

Fin de l'article

 

SOURCE

Partager cet article

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article

commentaires