Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2017 4 23 /03 /mars /2017 11:20

Le Déco-décodex est un outil pour vous aider à vérifier les informations qui circulent dans les grands médias !

 

Après sa piètre prestation au premier débat télévisé entre les grands candidats à la présidentielle lundi 20 mars, les médias officiels français ont rattrapé Macron par la culotte.

 

"Qui a été le plus convaincant?" Sondage Elabe Bfm-Tv, publié quelques minutes après la fin du débat télévisé du lundi 20 mars 2017 et donnant Macron à 29%, loin devant ses deux principaux concurrents, François Fillon et Marine Le Pen, également donnés à 19%.

"Qui a été le plus convaincant?" Sondage Elabe Bfm-Tv, publié quelques minutes après la fin du débat télévisé du lundi 20 mars 2017 et donnant Macron à 29%, loin devant ses deux principaux concurrents, François Fillon et Marine Le Pen, également donnés à 19%.

Extrait du Journal de Tv-Libertés du mercredi 22 mars 2017 :

 

"Sauver le soldat Macron. Voilà le défi que se sont fixé les grand médias du système.

 

Après une prestation médiocre lors du premier débat de la présidentielle, les journalistes viennent à la rescousse du produit marketing.

 

Coller des rustines sur la bulle Macron, c'est la nouvelle tache sur laquelle planchent les journalistes français. Après le débat entre les cinq principaux candidats où l'ancien ministre de l'économie a plus briller par son autodérision que par sa connaissance des dossiers et des propositions, il faut à tout prix sauver les meubles !

Porté aux cieux depuis le début de la campagne, le produit Macron a du pour la première fois affronter d'autres candidats... L’exercice est plus ardu que le meeting d’En Marche. Pour l’homme aux deux alliances, pas de chauffeurs de salle, pas de t-shirt, pas de texte écrit à grand coup d’algorithme, le débat n’était pas une sinécure. Après l’effort – passablement raté -, le réconfort : retour dans le giron des alliés : la presse !

Figure de proue du sauvetage de Macron, le groupe "Next Radio", c’est à dire RMC et BFM TV (renommé pour l’occasion Broadcast for Macron) a pris le dossier en main.

Dès l’aube, le lendemain du débat, le fiasco rhétorique du banquier était en opération camouflage ! Le meilleur outil pour cela… les sondages ! L’institut Elabe aurait interrogé les téléspectateurs pour prendre la température après la joute oratoire et là, miracle ! (http://www.bfmtv.com/politique/debat-presidentiel-macron-juge-le-plus-convaincant-devant-melenchon-1126198.html)  Macron est le plus convaincant ! 30 % des sondés pensent que son projet est le meilleur pour la France… Et là, la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d’alu… Information à prendre content ! Si vous vous demandez comment les Français peuvent préférer le projet d’un candidat qui précisément, n’a pas de projet, et bien… arrêtez le mauvais esprit et faites preuve d’imagination ! Comme à l’accoutumée, les autres médias de Panurge ont suivi. Ainsi, "franceinfo", jamais en reste, reprend la même information et en rajoute une louche… Après tout, on ne fait jamais assez allégeance… Et hop, un sondage "Opinion Way" (bonjour les anglicismes !) consacre encore Macron :

http://www.francetvinfo.fr/politique/melenchon/presidentielle-emmanuel-macron-juge-le-plus-convaincant-apres-le-debat-selon-les-sondages_2107466.html . Cette fois, un peu de retenue, le jeune loup de la finance rafle la mise, mais avec 25 %…

La presse régionale toujours soucieuse de suivre les tendances parisiennes, ne se démarque pas. Ainsi Ouest France (http://www.ouest-france.fr/elections/presidentielle/sondage-apres-le-debat-macron-se-detache-melenchon-depasse-hamon-4873813) chante également la gloire de Macron.

 

Pourtant, tout est parti du sondage Elabe… un sondage auquel ont répondu 1 157 personnes… pas grand monde ! Pourtant, avec un panel aussi réduit, on arrive à une vague macronienne dans tous les medias !
Il faut alors rappeler que le sondage d’Elabe a été commandé par BFM. Cette chaîne info appartenant à Patrick Drahi, lequel, après avoir racheté SFR en 2014, a racheté le groupe "NEXT Radio" (BFM et RMC donc) … pour le faire fusionner avec Altice Media et ce, quand Emmanuel Macron était Ministre de l’économie, ce qui lui a permis de donner son feu vert. La transaction finale a alors été ficelée par un certain Bernard Mourad, banquier d’affaires, ancien de chez Morgan Stanley… Actuellement, Bernard Mourad est un des proches d’Emmanuel Macron… La boucle commence donc à se boucler !

Le stratagème est encore plus visible si l’on s’intéresse à la presse étrangère. En effet, au lendemain du débat, le Financial Times titrait, "Macron misses his moment", Macron loupe le coche dans le débat…

L’article du Financial Times (copie d'écran ci-dessous) développe que le jeune banquier de 39 ans n’est pas parvenu à s’imposer face à l’attrait de Marine Le Pen et au sérieux de François Fillon… Pour le journaliste, cet échec est surtout l’échec du mondialisme incarné par Emmanuel Macron, face au patriotisme…"

"Macron misses his moment", Macron a raté sa prestation. Financiel Times (21 mars 2017). "Résultats de l'élection américaine 2016: Le New York Times et le Washington Post s'excusent après la victoire de Donald Trump."Source : http://www.huffingtonpost.fr/2016/11/09/resultats-de-lelection-americaine-2016-le-new-york-times-et-le/ . Aux Etats-Unis, les grands médias sans doute échaudés devant l'élection de Donald Trump alors qu'ils avaient tout fait pour faire élire Hillary Clinton, deviennent plus neutres dans leur traitement de l'information.... On attend la même chose bientôt en France !

"Macron misses his moment", Macron a raté sa prestation. Financiel Times (21 mars 2017). "Résultats de l'élection américaine 2016: Le New York Times et le Washington Post s'excusent après la victoire de Donald Trump."Source : http://www.huffingtonpost.fr/2016/11/09/resultats-de-lelection-americaine-2016-le-new-york-times-et-le/ . Aux Etats-Unis, les grands médias sans doute échaudés devant l'élection de Donald Trump alors qu'ils avaient tout fait pour faire élire Hillary Clinton, deviennent plus neutres dans leur traitement de l'information.... On attend la même chose bientôt en France !

Partager cet article

Repost 0

commentaires