Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Christ Roi

  • : Christ Roi
  • Christ Roi
  • : Blog d'informations royaliste, légitimiste, pour une France libre, indépendante et souveraine
  • Contact

Horloge

12 février 2017 7 12 /02 /février /2017 17:25

Devant l'ampleur du désastre et du gouffre entre les citoyens et les institutions libérales, l'oligarchie tendance de gauche, imagine comment se perpétuer au pouvoir et nous sort du chapeau le tirage au sort :

Benoît Hamon et "Conseil citoyen" "ouvert à tous" : l'oligarchie libérale imagine comment se perpétuer avec le tirage au sort

Que faut-il penser d'un "tirage au sort" "ouvert à tous" qui se réalise dans un groupe de "volontaires" ?

 

"Ce sera peut-être l'innovation la plus forte de cette campagne, nous allons constituer un conseil citoyen" ouvert à tous, explique-t-il. En clair, tous les volontaires peuvent postuler pour constituer ce groupe de travail. Le député des Yvelines table sur un millier de personnes intéressées par ce projet. Quarante d’entre elles seront tirées au sort. Leur rôle sera d’évaluer et de juger les propositions de l’équipe de campagne, mais aussi de faire des propositions. "Ma campagne je la souhaite ouverte, horizontale, collaborative", résume-t-il.

 

Les "volontaires" devront-ils faire partie du PS ou l'ouverture ira jusqu'à tout membre de la société civile, même non membre du PS ?

 

Les "volontaires" tirés au sort devront-ils être en phase avec le programme du parti pour se déclarer volontaires ? Qu'en est-il d'une ouverture qui n'est qu'un élargissement au milieu d'une même famille politique ?

 

Quand vous voulez savoir quoi penser d'une grande pétition de principe présentée tel un sésame, prenez  son sens contraire.

 

Le rôle d'"évaluer et de juger les propositions de l’équipe de campagne" pourra-t-il être élargi à la faculté d'évaluer et de sanctionner tout candidat qui n'aura pas rempli son contrat une fois élu ? Le vrai critère qui indiquerait un début de pouvoir du peuple serait la possibilité d'évaluer et de sanctionner à intervalles réguliers et répétés, donc en cours de mandat, l'élu qui ne remplirait pas son contrat. Il y a fort à parier que cette faculté ne verra pas le jour. Ou bien l'on verra les candidats à la candidatures se faire soudainement beaucoup plus rares...

 

Quant au rôle de "faire des propositions", il reste à savoir dans quelle conditions ces propositions seront-elles prises en compte. Selon quels critères ?

 

Que doit-on penser de ce conseil citoyen de tirés au sort ? Cela sera toujours un peu mieux que le système électif dit "représentatif", tel que pratiqué depuis 1791 et qui n'a abouti qu'à la mise en place d'une oligarchie et non d'une démocratie. Il n'en demeure pas moins que dans un tel système, le premier citoyen (ici ce serait Benoît Hamon) continuera de diriger la foule et non d'être dirigé par elle, de la même manière que sous Périclès, celui-ci "contenait la multitude qu'il menait, beaucoup plus qu'elle ne le menait. [...] Ce gouvernement portant le nom de démocratie, en réalité c'était le gouvernement d'un seul homme !" Thucydide, Guerre du Péloponnèse, II, 65.

 

Rappelons toutefois que le tirage au sort version 2017 et le tirage au sort dans la "démocratie" athénienne au Ve siècle avant J.-C. ne sont pas du tout de la même nature. Le premier est passé à la moulinette du libéralisme et des "philosophes" des "Lumières", il s'est débarrassé "de l'idée d'un ordre de la nature voulu par Dieu où chaque être a sa finalité propre", le second respectait un ordre naturel, celui des dieux. Ce qui fait toute la différence entre la démocratie moderne et la démocratie antique.

 

Lire : Les fondements philosophiques de la démocratie moderne (Maxence Hecquard) - La nature totalitaire de la démocratie moderne

Partager cet article

Repost 0

commentaires