Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2017 3 25 /01 /janvier /2017 16:08
Michel Collon : "Le monde ne parle que de cela : Trump est un monstre pour l'Establishment et les medias"

Extrait :

 

Michel Collon : "Quand on regarde Libération, on nous dit : 'Obama, un bilan largement positif'. Mais comment est-il possible de dire cela ? Il y a 50 millions de gens aux Etats-Unis, dans 'le pays le plus riche du monde', qui vivent sous le seuil de pauvreté; et pendant ce temps-là les fortunes explosent; huit personnes, dont cinq américain, possèdent autant que la moitié de l'humanité; le bilan d'Obama, c'est aussi sept guerres qu'il a menées un peu partout, et des coups d'Etat dont on ne parle presque pas; il avait fait un magnifique discours aux Arabes palestiniens, et on n'a rien vu venir. Donc, comment dire pour un media comme Libé que le bilan d'Obama est positif ?"

 

Et pour faire contraste, on a Libé qui titre un article : "Cauchemar avec Trump".

 

Alors c'est clair, Trump est 'un milliardaire', mais c'est clair aussi que les gens ont voté Trump à cause des années qui ont enrichi les riches et les autres ont de plus en plus de mal à terminer leur fin de mois.

 

L'Obamacare est un échec, le crédit est absolument catastrophique, les gens sont endettés. Mais c'est la même politique, menée par Obama, que les Etats européens veulent copier maintenant : on n'arrête pas de nous dire que c'est 'le modèle' (à suivre), qu'il faut la compétitivité, c'est-à-dire qu'il faut augmenter les profits des riches et que cela va faire du bien aux autres. Donc, les media ne mettent absolument pas en avant les véritables causes pour lesquelles Trump a été élu.

 

[...] Trump est venu dire que, au fond, on aurait pas dû faire la guerre contre l'Irak, ni contre l'Afghanistan, ni contre la Libye, ni contre la Yougoslavie, nui contre la Syrie. Alors, cela, je me réjouis au moins pour moi, c'est que cela ouvre au moins le débat ! Il se base sur Wikileaks, sur Julien Assange, et il dit que ce n'était pas des guerres justes. Pourquoi est-ce qu'il y a zéro débat dans les media sur cette choses-là?

 

Alors, on a aussi la critique dans Le Monde: Trump serait "imprévisible".

 

Portrait de Noam Chomsky Evidemment, une campagne électorale, - ca, on le sait maintenant - c'est des promesses et ils ne comptent pas les tenir. Ils le font tous. Je voudrais rappeler que tous les présidents des Etats-Unis, dans leurs campagnes, ont promis la paix, et tous ont commis tellement de guerres illégales et tellement de crimes que selon Noam Chomsky, si l'on appliquait les principes de la justice internationale de Nuremberg, ils seraient tous en prison !

 

Je dois rappeler que George Bush avait fait sa campagne électorale en disant que Clinton, le président précédent, avait fait trop de guerres et qu'il fallait que les Etats-Unis soient beaucoup plus calmes.

 

Obama avait reçu, avant même de commencer, le prix Nobel de la paix, avait promis 'on va se retirer d'Irak', 'on va se retirer d'Afghanistan', 'on va fermer Guantanamo' : il n'en est rien venu. Et, à la place, ils se sont appuyés sur Al-Qaïda, sur Al-Nostra, ils ont utilisé Daesh officiellement (c'est des documents US officiels qui le disent) dans le monde arabe pour garder leurs positions dominantes. Donc, à parler de promesses, ok, qu'on nous parle de Trump, mais aussi de tous les autres !

 

Qui était Hillary Clinton ?

 

Hillary Clinton, je le dis, allait provoquer la IIIe Guerre mondiale, à force de provoquer la Russie, de les encercler, d'essayer de tout faire exploser au Moyen-Orient, (en Ukraine aussi, NdCR.), de menacer la Chine, on était parti pour un très grand danger de conflit mondial. Alors, cela n'est jamais mis en question. Hillary Clinton était la belle candidate. Moi, je dis qu'en réalité il n'y avait aucun bon candidat. Le système des Etats-Unis n'est pas démocratique, et vous aviez le choix entre un milliardaire et une millionnaire, mais qui avait tout l'argent des banques et de Goldman Sachs derrière elle. Donc on ne peut pas faire Trump, le mauvais et Hillary Clinton, la bonne.

 

Alors que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

 

Et bien, en fait, l'élite est divisée. Ils sont en déclin économique, en déclin politique, et donc, il y a différentes options et ils ne savent pas comment faire pour rester le n° 1 mondial et empêcher l'apparition d'un monde multipolaire plus équilibré. Je vais donner un exemple: en Syrie, on a eu des groupes terroristes soutenus par le Pentagone qui tiraient sur des groupes terroristes soutenus par la CIA. Ce qui montre qu'ils ne savent plus quoi faire. Mais une super-puissance aux abois comme cela devient très dangereuse. Et je crois que c'est là-dessus qu'on devrait réfléchir. Et on ne trouve rien dans les media sur le fait qu'ils sont divisés."

Partager cet article

Repost 0

commentaires