Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2017 4 26 /01 /janvier /2017 12:03

Dans une interview au journal “Die Presse” en décembre 2016, Mgr Benno Elbs, évêque de Feldkirch (AU), ayant participé au Synode des évêques à Rome sur le thème de la famille en 2014 et 2015, a déclaré au sujet d'"Amoris laetitia" du pape François : "L’enseignement (de l'EGLISE) est modifié dans la mesure où les fidèle peuvent maintenant décider en conscience de ce qu’ils peuvent faire, avec, pour ainsi dire, la bénédiction du Pape." Cette nouvelle conception de la conscience autorise la distribution de la communion aux remariés continuant de vivre dans le péché. (Cf. Les évêques de Malte autorisent les divorcés civilement remariés à recevoir la communion).

 

L'Eglise fête sainte Angèle Mérici le 27 janvier. Cette religieuse du XVIe siècle, fondatrice de l'Ordre des Ursulines dont l’objectif est de pratiquer une vie de perfection dans le monde et d’instruire les adolescentes dans les voies du Seigneur, nous a laissé une magnifique prière d'abandon "Mon Seigneur, ma seule Vie et mon unique Espérance". Cette prière nous enseigne que livré à nous-même et à notre seule volonté, nous ne savons "discerner le bien du mal" :

La prière d'abandon de Sainte Angèle Mérici

« Prière d’abandon » de Sainte Angèle Mérici

 

à Jésus-Christ

 

« Mon Seigneur, ma seule Vie et mon unique Espérance, je Te prie de recevoir mon cœur si misérable et de brûler tout ce qu’il y a de mauvais en moi au feu de Ton Amour.

 

Je Te prie, Seigneur, de recevoir ma liberté, toute ma volonté, qui, livrée à elle-même, ne sait discerner le bien du mal.

 

Reçois donc, Seigneur, toutes mes pensées, paroles et actions et enfin tout ce que je possède en moi et hors de moi.

 

Je remets tout entre Tes mains. Dans ma pauvreté, Seigneur, reçois-moi. Amen ! »

 

Sainte Angèle Mérici (1470-1540)

 

Source: Site-catholique.fr

Sainte Angèle (1470-1540) plaça sa congrégation des Ursulines sous le patronage de sainte Ursule, princesse bretonne des Cornouailles du Ve siècle qui, pour fuir son prétendant, fit un pèlerinage de trois ans, et capturée par les Huns à son retour, refusa d'épouser leur chef Uldin (ou son petit-fils Attila), et d'abjurer sa foi. Les Huns, qui assiégeaient la ville de Cologne, la massacrèrent, criblée de flèches, ainsi que ses suivantes vierges. Sainte Ursule est invoquée pour obtenir un bon mariage.

 

Sainte Angèle réconforte, apaise et réconcilie.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article

commentaires