Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2016 1 21 /11 /novembre /2016 20:57

En réponse à la diffusion d'une liste "des faux sites d'info" créée par un professeur féministe gauchiste, le Rapport de Liberté de Ron Paul a réalisé une autre liste, celle des vrais faux sites d'info.

 

Cette liste contient les coupables qui nous ont dit que l'Irak avait des armes de destruction massive et ont menti nous entraînant dans de multiples fausses guerres. Ceux-ci sont les sources des informations qui nous ont dit "si vous aimez votre docteur, vous pouvez garder votre docteur." Ils nous ont dit qu'Hillary Clinton avait 98 % de chances de gagner l'élection. Ils nous disent en boucles interminables que "l'économie est en pleine forme!" [On a envie de dire: on a les mêmes chez nous avec ces derniers jours des sondages bidons qui nous annonçaient Alain Juppé, largement premier, à l'élection des primaires du parti Les Républicain, second, Nicolas Sarkozy et loin derrière en 3e position, voire en 4e position avec parfois un résultat à un chiffre, François Fillon. Or, celui-ci est sorti premier hier, a écrasé le vainqueur désigné, le distançant de 16 points et Nicolas Sarkozy, a fini troisième, éliminé. Les media qui ont diffusé ces sondages mensongers, les commentant des jours entiers devraient faire amende honorable, se repentir et demander pardon. NdCR.]

 

Ceci est la liste des vrais faux sites d'info (et c'est sourcé) :

Ron Paul révèle la liste des vrais faux sites d'info

Source : Zero Hedge

 

Note de Christ-Roi. L'analyse qui doit être réalisée est que les gens ne croient plus dans les medias "mainstream" qui se servent des sondages pour orienter le vote. Or, à présent, les gens ont compris la manoeuvre. Lorsque les medias nous désignent un vainqueur à une élection, quand ils votent, les gens votent, à l'opposé, pour celui qui est le plus éloigné ou distancé du vainqueur désigné ! Prenez n'importe lequel, il sera toujours meilleur que le vainqueur désigné ! Le vote utile (qui n'est pas un vote de conviction) devient une arme pour éliminer le candidat désigné en tête des sondages. Cela s'est passé aux Etats-Unis avec l'élection de Donald Trump, cela s'est passé hier avec la victoire de François Fillon. Tout se passe comme si les gens se servaient dorénavant du vote comme d'une arme anti-système.

 

Enfin, une autre analyse n'a pas été complètement mise au jour, c'est le vote pour le parti adverse pour faire advenir ses idées. Nicolas Sarkozy a été élu par des gens de droite qui ont vu ce président s'entourer de ministres de gauche et mener une politique de gauche. François Hollande a été élu par des gens de gauche et ceux-ci l'ont vu mener une politique de droite en économie et en politique extérieure et de sécurité, tels deux jumeaux interchangeables.

 

Les résultats des votes comparés avec l'analyse médiatique montrent des phénomènes nouveaux ubuesques qui réservent d'autres surprises de taille pour les prochaines élections.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Presse - Medias
commenter cet article

commentaires