Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2016 5 02 /09 /septembre /2016 15:28

S'appuyant sur les ouvrages de l'historienne médiéviste Régine Pernoud, et notamment "La femme au temps des cathédrales" (1), le jeune et déjà grand cinéaste Hubert Viel, qui se dit "un ancien athée" déçu par le matérialisme, a réalisé un film, un véritable chant à la femme, intitulé "Les Filles au Moyen-Âge", qu'il présente dans l'émission Perles de Culture n° 86, animée par Anne Brassié pour Tv-Libertés.

 

Le film d'Hubert Viel : "Les Filles au Moyen-Age"

Extrait :

 

Hubert Viel : "C'est comme cela aussi que commence le livre de Régine Pernoud, qui insiste bien sur la rupture qu'il y a eu et qu'a apporté le christianisme à la fin de la période romaine. Et cette rupture est d'autant plus nette quand on regarde la condition de la femme, puisque la femme sous l'empire romain, c'est un objet. Elle n'a strictement aucun droit. Elle appartient à son mari qui a le droit de la tuer, si par exemple elle le trompe. Donc je me suis dit, mettons en scène cela. Je vais faire un procès et l'on va faire le procès sous l'empire romain, puis le procès à l'époque du premier Moyen-Âge, c'est-à-dire dans la période mérovingienne.

 

... (Dans cette scène) Je voulais parler de choses très importantes, je voulais parlé de théologie et du Concile d'Ephèse (431). Les théologiens proclament Marie la "Mère de Dieu" (Theotokos), puisque Jésus est Dieu.

 

... Régine Pernoud le dit bien, à douze ans (au Moyen-Âge), les jeunes filles pouvaient choisir le métier qu'elles voulaient. Il y avait une très grande liberté."

 

Le film de Hubert Viel, "en forme de leçon d"histoire décalée et poétique" (Anne Brassié), est à regarder tranquillement chez soi et en famille, car c'est un film pour les enfants aussi, joué par des enfants.

 

Le film est disponible en DVD aux Editions Potemkine.fr. Extrait :

Concile d’Éphèse de 431, mosaïque de Notre-Dame de Fourvière

Concile d’Éphèse de 431, mosaïque de Notre-Dame de Fourvière

Notes

 

(1) Dans ce livre de Régine Pernoud qui s'attacha en particulier à l'étude du statut de la femme dans l'Histoire, on apprendra que le plus ancien traité d'éducation est dû, en France, à une femme (Dhuoda, Manuel pour mon fils), que la médecine était exercée couramment par des femmes au XIIIe siècle, qu'au XIIe, l'Ordre de Fontevraud réunissait aussi bien les moines que les moniales sous l'autorité d'une abbesse, qu'aux temps féodaux, les filles étaient majeures à 12 ans, deux ans avant les garçons.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Films
commenter cet article

commentaires