Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Christ Roi

  • : Christ Roi
  • Christ Roi
  • : Blog d'informations royaliste, légitimiste, pour une France libre, indépendante et souveraine
  • Contact

Horloge

19 août 2016 5 19 /08 /août /2016 09:00

Dans une récente conférence de presse à bord de l’avion qui le ramenait de Pologne, le Saint-Père, évoquant l’assassinat du père Jacques Hamel, avait déclaré aux journalistes que le monde était en guerre. Mais "c’est une vraie guerre", et "pas de religion", avait estimé le pape François, ajoutant (dans la bonne tradition évangélisatrice jésuite consistant à prendre les éléments d'une culture ou d'une autre religion qui peuvent être perçus dans un sens chrétien. NDLR.) que "chaque religion veut la paix".

 

Or, le site Aleteia rapporte que dans le dernier numéro de Dabiq – le magazine de propagande officielle de l’État islamique –, l’État islamique a répondu publiquement aux déclarations du pape François selon lesquelles la guerre menée par les terroristes islamiques n’est pas religieuse de nature : "Nous faisons une guerre de religion et nous vous haïssons." [1] Le fait est que "même si vous (les pays occidentaux) arrêtiez de nous bombarder, de nous jeter en prison, de nous torturer, de nous humilier et de vous emparer de nos terres, nous continuerions de vous haïr, parce que le motif premier de notre haine ne disparaîtra pas tant que vous n’aurez pas embrassé l’islam. Même si vous deviez payer le jizyah [impôt pour les infidèles] et vivre sous l’autorité de l’islam dans l’humiliation, nous continuerions à vous haïr".

 

À la une du dernier numéro de Dabiq – le magazine de propagande officielle de l’État islamique –, le groupe terroriste critique notamment la naïveté du pape François qui se cramponne à la conviction que les musulmans veulent la paix et la coexistence pacifique et que les actes de terreur islamique sont motivés par des raisons économiques. Dans l’article intitulé "By the Sword" ("Par l’épée"), les auteurs déclarent catégoriquement : "Ceci est une guerre divinement cautionnée entre la nation musulmane et les nations infidèles".

 

L’État islamique s’en prend directement au pape qui affirme que "le véritable islam et la lecture correcte du Coran s’opposent à toute forme de violence". Selon la publication, il s’agit en réalité d’un piège. Ce faisant, « François continue de se cacher derrière un voile trompeur de “bonne volonté”, dissimulant ses intentions réelles de pacifier la nation musulmane » déclare l’article. Le pape François « combat contre la réalité » quand il s’efforce de présenter l’islam comme une religion de paix, insiste à plusieurs reprises le dernier numéro de Dabiq. En même temps, le magazine de l’État islamique exhorte tous les musulmans à tirer l’épée du jihad, « la plus grande obligation d’un vrai musulman contre les infidèles ».

 

« Tuez les mécréants partout où vous les trouverez »

 

L’article déplore qu’en dépit de la nature clairement religieuse de leurs attaques, « beaucoup de gens dans les “pays des croisés” (pays occidentaux) » expriment un choc et même un dégoût parce que la direction de l’État islamique « utilise la religion pour justifier la violence … En effet, le djihad – la diffusion de la règle d’Allah par l’épée – est une obligation que l’on trouve dans le Coran, la parole de notre Seigneur », rappelle le magazine. « Verser le sang des incroyants est une obligation commune. Le commandement est très clair : tuez les mécréants, comme Allah l’a dit, “tuez les mécréants partout où vous les trouverez”. » [2]

L’État islamique répond au pape François : "Nous faisons une guerre de religion et nous vous haïssons"

Notes

 

[1] L’État islamique au pape François : « Nous faisons une guerre de religion et nous vous haïssons », Lisez. Et priez pour la paix dans le monde !, Aleteia.PT/Fides press, 18 août 2016

[2] « Tuez les mécréants partout où vous les trouverez ». On trouve ce passage dans la sourate IX, verset 5 du Coran (Le Coran, traduit de l'arabe par Régis Blachère, Maisonneuve et Larose, Paris 1999, p. 213). Voici les occurences appelant à tuer les infidèles dans le Coran :

Sourate II, versets 187/191 Tuez-les partout où vous les atteindrez. (...) Tuez-les, telle est la récompense des Infidèles.

Sourate IV versets 91/89 (Les hypocrites) S'ils vous tournent le dos, prenez-les et tuez-les où que vous les trouviez.

Sourate IV versets 93/91 (Les Hypocrites) S'ils ne se rendent pas à vous à merci et ne déposent pas les armes, prenez-les et tuez-les où que vous les acculiez !

Sourate V, versets 37/33 La récompense de ceux qui font la guerre à Allah sera seulement d'être tués ou d'être crucifiés." Il s'agit ici de la même sourate V qui demande de trancher les mains au voleur et à la voleuse "en récompense", car "Allah est puissant et sage" (sic).

Sourate VIII le Butin, verset 17 (Croyants) Vous n'avez donc pas tué ces Infidèles, mais c'est Allah qui les a tués.

Sourate IX, verset 5 Tuez les Infidèles quelque part que vous les trouviez ! Prenez-les ! Assiégez-les ! Dressez pour eux des embuscades !

Sourate IX, verset 30 Les Juifs ont dit : 'Ozaïr est fils d'Allah'. Les Chrétiens ont dit : 'Le Messie est le fils d'Allah.' ... Qu'Allah les tue.

Il est vrai que cette dernière sourate appelant à tuer les Chrétiens vient en contradiction avec au moins cinq autres passages du coran :

Sourate LVII, Le Fer, verset 27 Nous leur avons donné comme successeurs Nos autres apôtres ainsi que Jésus fils de Marie; Nous lui avons donné l'Evangile et avons mis dans les coeurs de ceux qui le suivent, mansuétude et pitié.

Sourate II, verset 59 Ceux qui croient (les Musulmans), ceux qui pratiquent le Judaïsme, les Chrétiens, les Sabéens, - ceux qui croient en Allah et au Dernier Jour accomplissent oeuvre pie -, ont leur rétribution auprès de leur Seigneur.

Sourate III versets 109/114 (Les détenteurs de l'Ecriture) Il est une communauté droite (dont les membres) durant la nuit récitent les aya d'Allah, se prosternent, croient en Allah et au Dernier Jour, ... se hâtent dans les bonnes oeuvres. Ceux-là sont parmi les Saints.

Sourate II, verset 254/253 Nous avons donné les preuves à Jésus fils de Marie que nous avons assisté de l'Esprit-Saint.

Sourate V, versets 85/82 Tu trouveras certes que les gens les plus hostiles à ceux qui croient sont les Juifs et les Associateurs et tu trouveras que les gens les plus proches de ceux qui croient, par l'amitié, sont ceux qui disent : 'Nous sommes Chrétiens.' C'est que, parmi ceux-ci, se trouvent des prêtres et des moines et que ces gens ne s'enflent point d'orgueil.

Ces passages du Coran viennent en contradiction avec la réponse de l'Etat islamique au Pape et accréditent inversement l'explication du Pape François. Néanmoins, les appels à tuer les Infidèles et les Chrétiens demeurent dans le Coran et devraient faire l'objet d'une révision afin que la violence djihadiste cesse.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article

commentaires