Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2016 6 14 /05 /mai /2016 14:47
Source : Le Figaro, Par Marc de Boni Publié le 13/05/2016 à 17:09 http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2016/05/13/25002-20160513ARTFIG00247-selon-jean-luc-melenchon-la-revolution-est-au-bout-de-la-rue.php http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2016/05/13/25002-20160513ARTFIG00247-selon-jean-luc-melenchon-la-revolution-est-au-bout-de-la-rue.php

Source : Le Figaro, Par Marc de Boni Publié le 13/05/2016 à 17:09 http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2016/05/13/25002-20160513ARTFIG00247-selon-jean-luc-melenchon-la-revolution-est-au-bout-de-la-rue.php http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2016/05/13/25002-20160513ARTFIG00247-selon-jean-luc-melenchon-la-revolution-est-au-bout-de-la-rue.php

Le fondateur du Parti de gauche juge que la France est dans une situation "surcritique" qui expose le pays à une révolte généralisée. Seul manque l'élément déclencheur d'un "effet papillon".

 

Ce dont Jean-Luc Mélenchon ne se rend pas compte c'est qu'il fait lui-même partie de l'"élite" politique détestée par les révolutionnaires, et qu'en vertu de ses propres principes révolutionnaires, il passera, comme les autres, à la casserole.

 

Rappelons en effet que "la révolution ... est une promesse vague de liberté et de bonheur qui ouvre un espace infini aux spéculations. ... Sitôt formulée, toute définition de la révolution s'expose à la concurrence d'autres définitions qui en approfondiront la nature et en radicaliseront les objectifs. Là réside le moteur de la dynamique révolutionnaire qui, d'outrances en surenchère dans la définition des fins et le choix des moyens, conduit inexorablement, à travers un processus de radicalisation cumulative du discours, à la violence." [1]

 

Depuis des années, ce personnage politique appelle tous les jours à la guerre civile, sans être inquiété par les Pouvoirs publics.

 

Pour bien moins que ça, d'autres sont mis en prison pour un article de blog...

 

L'homme appartient à la secte du grand Orient de France qui dirige la France depuis 1789. Il appelle ouvertement à la révolution, à la subversion et au renversement du gouvernement en place : que font Valls et Cazeneuve ? Où sont-ils ? Ils planchent avec lui dans l'arrière-loge.

 

Il est vrai qu'il est plus facile d'interpeller un Général ou des éditorialistes de sites internet.

 

Rappelons qu'une révolution consiste à tourner sur soi à 360°, on revient au départ, les dégâts en plus, avec violence politique et régression sociale en plus.

 

Une fois la révolution terminée, on s’aperçoit que peu de choses ont changé, sauf les dominants. Une aristocratie en chasse une autre, pas forcément dans l'intérêt du peuple. Le siècle de recul social au XIXe siècle témoigne assez de cela.

 

Dieu nous garde d'une énième révolution... pilotée depuis les arrières-loges !

Notes

 

[1] Patrice Gueniffey, La Politique de la Terreur, Essai sur la violence révolutionnaire, Gallimard, Mesnil-sur-l'Estrée 2003, p. 230.

Partager cet article

Repost 0

commentaires