Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2016 2 17 /05 /mai /2016 09:03
Une tranchée française en 1916

Une tranchée française en 1916

Nous avions dit le jour de l'élection de François Hollande qu'on verrait la république absolue dans toutes ses oeuvres de clivage et de division, on ne savait pas que "Moi président" choisirait le jour de la commémoration du centenaire de la bataille de Verdun, le 29 mai, pour diviser la France et les Français.

 

François Hollande ce matin sur Europe 1, a déclaré :

 

"Si le maire voulait - c'est à lui d'en décider - eh bien l'Etat mettrait les moyens pour sécuriser le concert. Et de toute façon, les subventions qui avaient été promise pour ce spectacle ou pour d'autres seraient de toute façon maintenues." [1]

 

Le rappeur controversé "Black M", membre du groupe "Sexion d'Assaut", qui devait se produire le 29 mai, après la cérémonie de commémoration de la bataille de Verdun, avait été déprogrammé vendredi 13 mai par le maire PS de Verdun Samuel Hazard, qui justifia cette annulation par des "risques forts de troubles à l'ordre public."

 

Le risque de trouble à l'ordre public vient de la faute initiale de programmer un personnage qui dans ses chansons insulte la France, les Français, les homosexuels et les Juifs. Elle ne vient pas de ceux qui, en réaction, s'opposent à cette agression.

 

Ce matin, François Hollande prend donc le risque de troubler l'ordre public en faisant le pari de "sécuriser" un concert qui pourrait dégénérer avec de graves affrontements le jour du centenaire de Verdun.

 

Selon Orange Actu, dans un communiqué, la députée FN du Vaucluse Marion Maréchal-le-Pen et le sénateur frontiste des Bouches-du-Rhône Stéphane Ravier avaient les premiers demandé à l'Élysée d'annuler le concert, bien que l'organisateur en soit en réalité la communauté de communes de Verdun :

 

"Il est inconcevable qu'un 'artiste' qui insulte aussi violemment la France participe à un quelconque événement officiel de commémoration de notre histoire nationale", jugent-ils. Marine Le Pen avait elle jugé que les propos de la chanson étaient "extrêmement injurieux à l'égard des Français". Jean-Marie Le Pen avait également réagi sur son compte Twitter : "Hollande veut s'entourer de rappeurs anti-français et salir la mémoire des héros de Verdun. Il faut le stopper net", a-t-il écrit mardi (10 mai Ndlr.).

 

"Je suis très heureux d'avoir contribué, avec beaucoup de citoyens français, à déprogrammer ce concert d'une très grande indécence", a déclaré le vice-président du FN, Florian Philippot en marge d'un colloque du Front national à Paris.

 

Black M "a chanté des horreurs sur la France, a parlé des +youpins+, de cette +conne de France+, des +kouffars+ (incroyants NDLR), etc. Beaucoup de citoyens se sont indignés", a-t-il ajouté.

 

A "gauche", après l'annulation du concert de "Black M", Jack Lang, Rama Yade ou encore Christiane Taubira ont condamné l'annulation du concert. Le ministre de la "Culture" Audrey Azoulay à Cannes samedi 14 mai a dénoncé un "ordre moral nauséabond". On peut simplement dire que ceux qui usent sans cesse de la morale en politique et donnent des leçons de morale à la terre entière à toutes occasions et à tout bout de champ, sont les gauchistes.

 

Ce mardi, dans un entretien publié sur le site internet du Monde, Nicolas Sarkozy est sorti de son silence en jugeant lui aussi qu'"à l'évidence, ce n'était pas une bonne idée" d'inviter le chanteur Black M, "un chanteur qui a insulté la France" et "tenu des propos homophobes et antisémites", après l'annulation de son concert prévu au soir de la cérémonie du centenaire de la bataille de Verdun. "Il y a beaucoup de Français qui ne votent pas FN et qui ont été profondément choqués qu'on invite, à une commémoration nationale, un chanteur qui a insulté la France dans ses textes, et tenu des propos homophobes et antisémites, même s'il s'en est excusé", a déclaré M. Sarkozy. [2]

 

Ce matin également, invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, Jean-Pierre Raffarin est revenu sur l'annulation du concert de Black M à Verdun :

 

"Je pense que c'est ceux qui ont pris cette initiative au départ, qui l'ont invité, qui ont fait une erreur", a estimé l'ancien Premier ministre, qui prône "la sobriété", "le silence" plutôt que la présence de "quelqu'un de provocant" pour la cérémonie. [3]

 

Auparavant au sein des Républicains, plusieurs responsables avaient plaidé pour l'annulation du concert, telle Nadine Morano ou la députée Valérie Boyer. Nadine Morano sur RMC le 13 mai avait dénoncé "une faute", une décision inadaptée et demandé au maire de Verdun et au gouvernement de renoncer à ce concert.

 

Indépendamment de l'invité, et sans compter qu'une commémoration n'est pas un jour de fête, toute "sécurisation" d'un concert aussi controversé s'assimile à une provocation, une profanation délibérée extrêmement grave venant de la part d'un président qui a la charge de préserver la paix et l'ordre public, une décision irresponsable d'un président sourd qui jette de l'huile sur le feu, dont nul ne peut dire aujourd'hui quelles pourront en être les conséquences et dont l'auteur devra être tenu comme responsable.

 

Add. Le maire de Verdun confirme l'annulation du concert de Black M, Par Lefigaro.frMis à jour le 17/05/2016 à 13:32 Publié le 17/05/2016 à 12:59

 

En dépit de la promesse de François Hollande de "sécuriser le concert", le maire PS de Verdun, Samuel Hazard, a confirmé ce mardi qu'il ne reviendrait pas sur l'annulation du concert de Black M.

 

... [L]e maire de Verdun a décidé de ne pas revenir sur sa décision, comme il l'a confié à un journaliste de l'Est Républicain, à l'issue d'une réunion avec les présidents de la Région Grand Est, Philippe Richert, et du conseil départemental de la Meuse Claude Léonard.

 

 

Notes

 

[1] L'Etat prêt à mettre «les moyens» pour sécuriser un éventuel concert de Black M, Par Lefigaro.fr avec AFPMis à jour le 17/05/2016 à 09:08 Publié le 17/05/2016 à 08:40

[2] Black M/Verdun: pas une bonne idée (Sarkozy), Par Lefigaro.fr avec AFPMis à jour le 17/05/2016 à 09:22 Publié le 17/05/2016 à 09:19

[3] Inviter Black M à Verdun était une "erreur" pour Raffarin, BfmTv, le 17/05/2016

Partager cet article

Repost 0

commentaires