Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2016 2 12 /04 /avril /2016 07:59

Nous écrivions le 4 avril :

 

"Les véritables initiateurs du mouvement des manifestants "Debout", les "Veilleurs debout" ou "Sentinelles" étaient Place Vendôme hier dimanche 3 avril. Ils en ont été chassés pendant que leurs copieurs, les "Nuit debout", manifestants d'extrême gauche sans-frontiéristes pro-immigration, sont libres de manifester debout Place de la République "depuis trois jours maintenant" (BFM-TV).

Deux poids deux mesures.

... Le Figaro rédige chaque jour un article complaisant avec pleines pages de photos vantant les "Nuit debout" "anti-système". Les medias cherchent de toute force à populariser un mouvement de quelques dizaines d'extrémistes communistes mondialistes."

 

Hier, Ivan Rioufol du Figaro reprenait cet argument qu'il appliquait aux médias en général sans nommer le Figaro, et notre expression favorite du "deux poids deux mesures" à dénoncer systématiquement :

 

"Le barnum est soutenu à bout de bras par les médias énamourés", écrit-il. Un "deux poids deux mesures" qui "résume les pratiques détestables de cette gauche qui s’accroche au pouvoir et à ses médias".

"Veilleurs Debout" contre "Nuit debout" : un deux poids deux mesures dans les medias repéré

Source: Quand la gauche naufragée mime sa renaissance, Par Ivan Rioufol le 11 avril 2016 12h31 | 78 Commentaires

Partager cet article

Repost 0

commentaires