Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2016 5 26 /02 /février /2016 07:20

Rien de ce qui a été fait ces 50 dernières années dans l’euphorie des projets pastoraux et l’enthousiasme du “peuple de Dieu qui marche joyeux”, rien n’a porté des fruits. C’est ce que reconnaissent implicitement plusieurs évêques (Nancy, Lille, Strasbourg, Nantes...) dont les diocèses respectifs commencent à manquer cruellement de prêtres et de vocations.

Pour essayer de trouver des remèdes à cette crise qui risque de faire disparaître l’Eglise catholique du paysage français, les évêques réunissent et consultent les fidèles. Mais uniquement les fidèles impliqués de longue date dans les plans pastoraux à l’origine de la situation actuelle.

Tant que les évêques ne voudront pas reconnaître que les vocations ne naissent que dans les paroisses vivant au rythme de liturgie impeccables et stables, ne mûrissent que dans des séminaires exigeants et ne s’épanouissent que dans un ministère paroissial échappant au contrôle de laïcs cléricalisés, la crise persistera.

 

Source: Pro Liturgia, Vendredi 26/2/2016

Partager cet article

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Religion
commenter cet article

commentaires