Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 22:16
"Les femmes n’ont jamais été autant asservies !"

Les "féministes" n'aiment pas la femme. Thérèse Hargot est sexologue, diplômée en philosophie et en sciences de la famille et de la sexualité. Elle publie « Une jeunesse sexuellement libérée (ou presque) » chez Albin Michel. Elle a donné un entretien à "Boulevard Voltaire".

Extrait:

On ne devrait pas parler de féminisme à partir où c'est tout un courant de pensée, un courant idéologique qui se positionne contre les femmes, contre le corps des femmes, avec à la base une haine du corps des femmes. Pourquoi? Parce que ce corps, je le déteste, il m'empêche de travailler comme un homme, il m'empêche d'être libre comme un homme, on veut s'en détacher, on veut s'en libérer. Et bien, ce n'est pas féministe que de penser cela. Au contraire, être féministe ce serait de dire j'accueille le corps qui est le mien, j'y trouve un sens, une force, une puissance. Et je me dis au lieu de modifier mon corps, je veux modifier les structures de notre société qui m'empêche d'être telle que je suis, moi femme, avec tout ce qui me compose, dans cette société actuellement.

Thérèse Hargot, Entretien à Boulevard Voltaire

Partager cet article

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Livres
commenter cet article

commentaires