Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2016 5 12 /02 /février /2016 06:28
"Les enfants n'appartiennent pas à leurs parents" : Laurence Rossignol promue ministre de la famille

Battue deux fois aux législatives et tenue à distance du fauteuil de maire de Compiègne par son opposant de droite Philippe Marini, la socialiste compiégnoise Laurence Rossignol poursuit néanmoins son chemin sur le plan national. Elle a été nommée ce jeudi ministre de la Famille, de l’Enfance et des Droits des femmes.

 

Source: Oise : Laurence Rossignol promue ministre de la Famille et de l’Enfance, Le Parisien, Alexis Bisson (avec C.B.) | 11 Févr. 2016, 20h40 | MAJ : 11 Févr. 2016, 20h40

 

Le nouveau ministre est connu pour avoir déclaré : "Les enfants n'appartiennent pas à leurs parents. Donc la république doit leur offrir... Chaque enfant doit pouvoir accéder à des lieux qui lui permettront lui-même ensuite de faire son choix. Et c'est le cadre de l'école publique", dans l'émission Ce soir ou jamais du 5 avril 2013. Le site Arretsurimages a retrouvé l'extrait video (ci-dessous).

 

Des propos qui rappellent ceux de l'ancien ministre de l'Education nationale Vincent Peillon qui voulait "arracher l'élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel, pour après faire un choix." (JDD 2 septembre 2012)

Laurence Rossignol poursuivra en diffamation tous ceux qui lui attribueront ces propos : "Les enfants n'appartiennent pas à leurs parents. Ils appartiennent à l'État". Depuis plusieurs mois, cette citation de la sénatrice socialiste Laurence Rossignol traîne sur la toile pour alimenter plusieurs rumeurs et une pétition du collectif Civitas. Or, Rossignol assure ne pas avoir prononcé cette phrase. @si a retrouvé l'extrait vidéo.

 

Voici la citation exacte : "La laïcité, c'est ce qui protège l'enfant et garantit aux enfants les mêmes droits et l'accès aux mêmes valeurs. Les enfants n'appartiennent pas à leurs parents. Donc la République doit leur offrir... [elle est coupée]. Chaque enfant doit pouvoir accéder à des lieux qui lui permettront lui-même, ensuite, de faire son choix. C'est le cadre de l'école publique".

 

La suite sur www.arretsurimages.net

Partager cet article

Repost 0

commentaires