Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 19:48

Selon Le Monde du 11 janvier, « presque tous les suspects des violences à Cologne seraient d'origine étrangère ». [1] Les autorités allemandes ont commencé à rendre publiques hier les conclusions du premier rapport approfondi sur les violences du Nouvel An à Cologne.

Les démocraties" européennes seront-elles à la hauteur de la défense des droits des femmes européennes dont beaucoup ont été agressées lors de la Saint-Sylvestre en Allemagne, en Autriche, en Suède, en Suisse, et sans doute ailleurs, alors que la police et les media ont caché les faits plusieurs jours ?

La police suédoise a reconnu hier avoir gardé pour elle les informations sur une quinzaine d'agressions sexuelles qui ont eu lieu en 2014 et 2015, lors du festival We Are Sthlm. Une centaine d'hommes a été interpellée, principalement des étrangers, affirme le quotidien suédois Dagens Nyheter. [2]

Cet aveu arrive sept jours après l'annonce par la Suède de la fermeture des frontières aux migrants sans papiers et le rétablissement des contrôle d'identité. "Je ressens une très forte colère en voyant que des jeunes femmes ne peuvent pas aller à un festival de musique sans se faire importuner, harceler sexuellement et attaquer", a réagi le Premier ministre Stefan Löfven devant la presse à Stockholm. Le fait que la police n'ait pas informé le grand public est selon lui "un problème de démocratie pour notre pays".

Le Monde titrait aujourd'hui : "La police suédoise a caché des agressions sexuelles". [3]

En Autriche aussi on apprenait aujourd'hui que des agressions similaires à celles de Cologne avaient eu lieu en Autriche. La police là aussi est accusée d'avoir voulu taire les événements... Sous pression, le chancelier autrichien promet de réduire l'arrivée des migrants. [4]

En Suisse aussi, des agressions sexuelles ont été commises la nuit du Nouvel an. [5]

Un article du Figaro titrait hier : "Cologne : où sont passées les féministes ?" [6] "Il a fallu que la rumeur enfle suffisamment pour que les autorités reconnaissent les événements et que le système médiatique consente à rendre compte du phénomène, dont on ne cesse, depuis, de constater l'ampleur, tellement les témoignages accablants se multiplient. ... On peut voir là une preuve de plus de la tendance du complexe médiatico-politique à filtrer les mauvaises nouvelles idéologiques qui peuvent, d'une manière ou d'une autre, compromettre la légende du vivre-ensemble diversitaire."

Les femmes qui deviennent du "gibier", des prises de guerre d'hommes préhistoriques et de fanatiques pour qui violer des femmes mécréantes n'est pas un viol, c'est "se rapprocher de Dieu", quand le tragique revient en pleine face des vivrensemblistes immigrationnistes, ce sera le test qui montrera si la démocratie est opérante.. ou pas... pour défendre les femmes et leurs droits à vivre en sécurité en Europe.

Viols et agressions contre des femmes en Europe : l'attentat contre les droits des femmes
Viols et agressions contre des femmes en Europe : l'attentat contre les droits des femmes
Viols et agressions contre des femmes en Europe : l'attentat contre les droits des femmes
Viols et agressions contre des femmes en Europe : l'attentat contre les droits des femmes

Notes

 

[1] Presque tous les suspects des violences à Cologne seraient d’origine étrangère, Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 11.01.2016 à 12h02 • Mis à jour le 11.01.2016 à 14h56

[2] Suède: la police a caché une quinzaine d'agressions sexuelles lors d'un festival, Par LEXPRESS.fr avec AFP , publié le 11/01/2016 à 16:05

[3] La police suédoise a caché des agressions sexuelles, LE MONDE | 12.01.2016 à 10h18 • Mis à jour le 12.01.2016 à 11h28 |

[4] Plusieurs plaintes en Autriche après des agressions sexuelles le soir du nouvel an, Le Figaro,

Par Eugénie Bastié Mis à jour le 12/01/2016 à 11:38 Publié le 12/01/2016 à 11:37

[5] Des agressions sexuelles aussi en Suisse la nuit du Nouvel an, La Libre.be, AFP Publié le jeudi 07 janvier 2016 à 17h35 - Mis à jour le jeudi 07 janvier 2016 à 18h43

[6] Cologne : où sont passées les féministes ?, Le Figaro, Par Mathieu Bock-Côté Mis à jour le 11/01/2016 à 20:18 Publié le 11/01/2016 à 12:40

Partager cet article

Repost 0

commentaires