Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2016 4 07 /01 /janvier /2016 16:43
Migrants : la ville de Cologne transformée en un innommable coupe-gorge en l’espace d’une nuit

"Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime ! Il est complice." George Orwell

5 jours exactement ont passé entre la réalisation des faits et une rapide dépêche Afp Le Figaro et un article, le 5 janvier. Le silence médiatique sur les agressions sexuelles commises sur des allemandes par des migrants durant la nuit de la Saint-Sylvestre 2015 commence à susciter des réactions. A "droite" comme à gauche", l'indignation est la même, l'appel à la résistance, de plus en plus pressant.

Migrants : la ville de Cologne transformée en un innommable coupe-gorge en l’espace d’une nuit

Sur "Boulevard Voltaire" :

Nuit d’horreur à Cologne, Hambourg et Stuttgart. Plus ancienne des grandes villes allemandes, Cologne a été particulièrement touchée par cette incroyable violence et s’est transformée en un innommable coupe-gorge en l’espace d’une nuit. Le soir du 31 décembre, des centaines de femmes ont été agressées physiquement, et parfois violées, par de jeunes hommes entre 18 et 35 ans « apparemment d’origine arabe et nord-africaine » selon la police locale. Les fameux « migrants » se sont coordonnés pour terrifier des jeunes femmes, laissant libre cours à leurs penchants libidineux d’un autre âge. Pas moins de 90 plaintes (sur plusieurs centaines d’agressions sexuelles) ont été déposées pour la seule ville de Cologne et la seule nuit du 31 décembre 2015.

 

L’information a mis du temps à filtrer dans les grands médias français, probablement tétanisés par l’ampleur de l’affaire. [...]. Nous assistons, pour la première fois de notre histoire moderne, à des agressions sexuelles de masse commises par des hommes étrangers déterminés. Dans les guerres primitives, le viol était utilisé comme une arme par les armées d’invasion pour soumettre les peuples conquis et les terroriser.

 

N’ayons pas peur des mots : les centaines de milliers de « migrants » accueillis par Angela Merkel se comportent en colons menaçant la sécurité, les valeurs et le mode de vie du peuple allemand. Ils y sont encouragés par l’inconscience de la chancelière, laquelle, en un geste de pure soumission, s’est adressée à eux directement en sous-titrant son allocution du Nouvel An en arabe. L’Allemagne est désormais engagée dans le même processus que la France : la méthodique destruction de sa culture millénaire par l’immigration et le multiculturalisme.

 

Le summum de l’horreur a été atteint par madame le maire de Cologne, Henriette Reker. Consciente du gouffre qui sépare les mœurs préhistoriques des désormais fameux « migrants » et celles des Allemands, cette dernière a accusé les femmes d’avoir adopté un comportement inadapté. Pas un mot de madame le maire pour condamner cette barbarie inouïe. Eh oui, il ne faudrait pas provoquer messieurs les « migrants ». Les pauvres vivent dans une telle misère sexuelle… Une femme trop jolie, ou trop courtement vêtue, serait susceptible de les charmer. C’est un discours que j’ai déjà lu dans certaines publications pro-migrants. En poussant le raisonnement, il faudra bientôt que les femmes européennes portent la burqa pour éviter d’être violées, ou bien qu’elles évitent de faire la fête en ville. Quelle funeste régression. Henriette Reker, aveuglée par son amour de l’« autre » le plus lointain, trahit son peuple et son genre en conscience.

 

J’avais révélé, avec le collectif Culture, libertés, création, l’existence d’une fresque raciste subventionnée par la mairie de Paris sur laquelle on pouvait lire un appel au viol : « Les Françaises aux Africains » (http://cultureetlibertes.fr/2015/06/16/fresque-raciste-et-pro-immigration-clandestine-en-plein-paris/). Cette idéologie d’ouverture inconsidérée au tiers monde entraîne les pires exactions. Dans le même temps, Facebook censure la statue de la Petite Sirène de Copenhague pour « nudité inappropriée ». Nous marchons sur la tête et courons tout droit vers notre destruction.

 

Il est temps de se révolter, de dire que nous ne voulons plus de cette immigration imposée par les instances nationales et européennes. Ils sont les Munichois, nous sommes la résistance en marche. Une résistance désormais étendue au continent tout entier. De Rome à Cologne, en passant par Paris, Varsovie ou Budapest, les Européens veulent préserver leur mode de vie.

 

Gabriel Robin

 

Source: Les femmes allemandes devraient-elles porter la burqa ?, Gabriel Robin, Boulevard Voltaire, 06.01.2016

Sur le site "Zebuzzeo", sur une ligne plutôt de "gauche" :

 

"LA FOLIE DE COLOGNE, DE STUTTGART, DE HAMBOURG, DURANT LA NUIT DE LA SAINT SYLVESTRE..."

 

Des agressions sexuelles sur des jeunes filles allemandes à la gare de Cologne et à Hambourg la nuit de la Saint Sylvestre, par des gangs de migrants d’Afrique du Nord, sont certainement dues "à cause de leur tenue vestimentaire". La maire de Cologne, Henriette Reker,appelle désormais à la prudence et demande aux jeunes filles de faire des efforts pour ne pas tenter le diable et « adopter des règles de comportement pour éviter les agressions. » Où comment détourner la réalité des faits.

 

Pourtant, à moins 5°, un 31 décembre, on a du mal à envisager des jeunes filles en mini-jupe se rendant à pied à la gare pour prendre un train ? Et pourquoi justifier le viol par une tenue vestimentaire, qui plus est, des viols en réunion ?

 

« Il y a eu des viols», raconte le policier appelé initialement suite au signalement d’une bagarre entre des centaines d’étrangers autour de la gare. En fait, il y avait près de 2.000 personnes sur place dans un chaos indescriptible. Des fusées interdites explosaient à différents endroits. Des femmes fuyaient en larmes, les vêtements déchirés[1]”

 

Il ne s’agit pas ici d’un problème de comportement, ni de règles à imposer à notre jeunesse, ces jeunes femmes ne se font pas violer à cause de leur tenue vestimentaire, mais parce que des sauvages ont des désirs libidineux non assouvis d’une part, et qu’il est un devoir pour un musulman religieux de répandre sa religion à travers tous les moyens, dont le viol, qui n’est pas considéré comme un crime par l’islam et d’autant plus, un viol commis sur des femmes chrétiennes, juives...

 

Cette volonté de remplacement ethnique par le viol est une nécessité pour imposer une modification de population afin de faire de l’islam la première religion d’occident. D’après Mona Walter, ancienne musulmane convertie au christianisme et sonneur d’alerte, cela fait 1300 ans que cette pratique se perpétue, c’est inscrit dans le Coran et dans les Hadiths.

 

Mona Walter vit actuellement en Suède, où les autorités sont désormais dépassées par l’ampleur et la violence du problème religieux musulman, dont l’intolérance et le refus d’intégration dans la société suédoise, provoque des troubles sans précédent.

 

En France toute forme de racisme envers la communauté musulmane est considérée comme un délit, et de nombreux petits criminels se réfugient désormais derrière cette excuse pour justifier le pire, et la société pour ne pas paraître complice du racisme préfère masquer la vérité et tout autoriser. En Allemagne, en Suède, en Norvège on parvient même à pardonner à un réfugié subsaharien qui viole une enfant de dix ans pour toutes ces raisons, (ce n'est pas une opinion, mais un fait) bien entendu, un citoyen lambda ne bénéficierait pas du même régime de faveur ce qui fait hurler de rage les victimes, les familles des victimes, et une grande majorité de citoyens.

 

Les excuses de repli concernant ces actes de barbarie, fournies par les élites, sont à la fois mensongère et loin de toute réalité sociologique.

 

Ce qui est arrivé à la gare de Cologne la nuit de la Saint Sylvestre est sans nul doute, le préambule à des actions qui vont se développer inévitablement sur tout le territoire européen, et les forces de l’ordre ne sont, ni assez nombreuses, ni préparées à de telles violences, comme l’explique le policier Allemand qui est parvenu à secourir quelques jeunes filles à Cologne :

 

- « En fait, il y avait près de 2.000 personnes sur place dans un chaos indescriptible. Des fusées interdites explosaient à différents endroits. Des femmes fuyaient en larmes, les vêtements déchirés[2]»

 

À Hambourg et à Stuttgart, « … des victimes parlent de groupes d'hommes partant chasser des jeunes femmes «comme du gibier» dans la Reeperbahn, la rue chaude de Hambourg. Le profil des agresseurs est proche de celui de Cologne[3].»

 

Déjà la police allemande est dépassée, au point d’obéir au ministère de la Justice qui conseille de ne plus prendre les plaintes pour viol, commis par des migrants pour éviter tout sentiment anti-migrant au cœur de la population. On peut comprendre que tous les migrants ne sont pas nécessairement des criminels, mais un crime est un crime commis par un migrant ou pas.

 

Cette attaque de la Saint Sylvestre, est une agression avec séquestration qui peut s’assimiler à un enlèvement, plus un viol en réunion, les charges sont lourdes, mais ne font visiblement pas peur aux coupables, parce que la mission "divine" est plus importante que tout, nous avons affaire à des soldats de dieu et ces mêmes actes de barbarie, nous les retrouvons partout en Europe et de plus en plus ; sur 2 000 personnes présentes à Cologne, seules 8 ont été interpellée, c’est dire l’efficacité des forces de l’ordre.

 

« … les médias parlent de meutes d'hommes s'en prenant à des femmes, parfois très jeunes. Ces dernières ont également fait l'objet de vols de téléphones portables ou de porte-monnaie. De nombreux cas ont été répertoriés autour de la gare principale de Cologne[4].»

 

Que dire, que penser d’une telle barbarie à présent sans limite ? Nous nous trouvons dans la même situation que dans la fin de l’Empire romain, où une civilisation barbare en chasse une autre, plus évoluée et qui ploie sous la force brute d’une armée de fanatiques assoiffés de conquêtes, de pillages, de viol et de sang. Mais le drame de cette fin de civilisation, c’est que nos élites sont complices de cette destruction, avec une volonté déterminée de réduire le système de réflexion et les intellectuels, pour ne conserver que des êtres décérébrés faciles à manipuler et à contrôler.

 

Les sauvages qui commettent ces viols et ces violences, sont les outils de ces dirigeants laxistes pour les criminels, et injustes avec les honnêtes gens, provoquant une pression sans précédent sur le peuple qui doit craindre les migrants d’une part, et le pouvoir d’autres parts, quelle réussite, il suffit pour cela d’écouter les Calaisiens aujourd’hui.

 

Et comment gérer pour des citoyens 2 000 hommes jeunes et excités dans une gare, dans un quartier, dans une ville, comment les autorités peuvent-elles gérer ce flux de violence spontané ?

 

Elles ne le peuvent pas, c’est pourquoi elles ont créé des lois pour contenir les manifestations et organiser une résistance policière officielle, mais dans le cas présent, des foyers de violence spontanés peuvent naitre n’importe où et à tout moment, c’est ce que nous raconte ces événements.

 

Dans les foyers d’accueil où la misère est grande, la révolte gronde également, et les violences se développent inévitablement. C’est normal, chaque homme a droit à la dignité, et il la revendique dans une Europe au bord de la banqueroute, une Europe qui s’appauvrit de jour en jour, mais, ça, les passeurs l’ont bien caché aux migrants qui vivent cette déconvenue comme une trahison.

 

Au Danemark près de 90% des migrants sont au chômage et manifestent leur colère dans les rues et se retranchant derrière la religion comme ultime recours à leurs malheurs et à leur détestation de l’occident. Lorsqu’en France le journaliste de TFI, Harry Roselmack pose une question à un musulman radical :

 

- Êtes-vous fier d’avoir la nationalité française ?

 

- Ce que je peux dire, c’est que je suis fier d’être musulman.

Tout est dit et comme l’affirmait en résumé le « philosophe » T. Ramadan, être musulman est plus important que d’être français, car être français c’est une situation géographique, être musulman c’est une entité profonde, ce qui explique d’ailleurs pourquoi les musulmans refusent la démocratie par principe.

 

Pourtant, les migrants ne sont pas le problème, ce sont certains d’entre eux qui le sont, les terroristes, les extrémistes religieux, les faux migrants subsahariens et provenant du Maghreb, qui ont profité de cet exode pour se glisser parmi les malheureux pour profiter des largesses de l’occident. La preuve en est, le nombre d’hommes seuls et jeunes qui appartiennent à ce flux migratoire et qui ont pour intention de bouleverser la structure ethnique et religieuse de l’Europe, et comme le disait un ex-parlementaire du bloc de l’Est :

 

- Nous assistons ici à une véritable invasion.

 

Mais les vrais coupables, ce ne sont pas les malheureux que les Grecs attaquent en mer pour les pousser à se noyer, oui, les vrais coupables ce sont nos gouvernants au service des États-Unis qui font la guerre et qui détruisent les pays en poussant ces ressortissants meurtris à trouver refuge là où ils peuvent.

 

Ah, on peut le dire, Obama, nous a bien eu.

Nous vivons une époque formidiable…

 

1. http://www.medias-presse.info/des-femmes-fuyaient-en-larmes…
2. 
http://www.medias-presse.info/des-femmes-fuyaient-en-…/46809
3. http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/18465042
4. http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/18465042

 

Source: http://zebuzzeo.blogspot.fr/2016/01/la-folie-de-cologne-de-stuttgart-de.html

 

Migrants : la ville de Cologne transformée en un innommable coupe-gorge en l’espace d’une nuit

Sur le site "Medias-presse.info", plutôt de "droite" :

 

Vidéo du chaos organisé par les migrants avant les agressions sexuelles massives à Cologne le 31 décembre au soir

 

Voici des images filmées par la télévision allemande et confirmant notre article au sujet des agressions sexuelles massives organisées par près d’un millier de migrants le 31 décembre à Cologne.

chasse aux femmes Hambourg

La presse allemande lève un coin de voile sur la gravité de la situation qui dépasse l’imagination. Il est maintenant établi que le soir du réveillon de Nouvel An, les agressions sexuelles massives commises par des hordes d’immigrés n’ont pas concerné que la ville de Cologne mais ont été constatées dans bien d’autres localités allemandes.

 

Agressions sexuelles massives de Cologne : les témoignages terrifiants des victimes

 

Ces agressions sexuelles massives commises par des immigrés dans plusieurs villes d’Allemagne démontrent d’un seul coup le prix de la folie masochiste des dirigeants européens qui ont ouvert les portes de l’Europe à une invasion barbare.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Ingomer - dans Allemagne
commenter cet article

commentaires