Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2016 4 07 /01 /janvier /2016 15:10

Mise à jour permanente

Attaque à la Goutte d'Or (Paris) : l'assaillant abattu portait une ceinture d'explosifs factice

Même mode opératoire qu'à Joué-lès-Tours le 20 décembre 2014 où un homme converti à l'islam, entré dans un commissariat de Joué-lès-Tours (Centre) en criant «Allah Akbar» et ayant blessé à l'arme blanche trois policiers, avait été abattu par les policiers qu'il agressait.

Ce matin entre 11h50 et 11h55, un homme armé d'un couteau a tenté de pénétrer dans un commissariat du XVIIIe arrondissement de la capitale. L'assaillant abattu alors qu'il criait «Allah akbar» et qu'il tentait d'agresser deux policiers postés à l'entrée du commissariat, portait une ceinture d'explosifs factice. Les rues de Chartres, de la Goutte-d'Or, de la Charbonnière et Boris Vian ont été bouclées par les forces de l'ordre.

Sur une photo montrant le cadavre de l'assaillant devant le commissariat, on aperçoit la présence d'un couteau abandonné, contre le bord du trottoir. 

Les CRS vont être envoyées en faction devant toutes les écoles de Paris, indique une source policière. Le dispositif est actuellement en cours de déploiement.

Interrogé sur France Info, le porte-parole du ministère de l'Intérieur a déclaré en milieu de journée qu'il était «beaucoup trop tôt pour parler d'un acte terroriste». Pour l'instant l'enquête n'a pas été confiée à la section antiterroriste.

Selon une source policière, plusieurs témoins l'ont entendu crier «Allah akbar» alors qu'il tentait d'agresser deux policiers postés à l'entrée du commissariatil. Son identité reste à confirmer.

Dans l'après-midi, ce que l'on sait à 16h30 après analyse, un papier avec un drapeau du groupe État islamique DAECH et une revendication manuscrite «non équivoque» en langue arabe ont été trouvés sur le corps de l'homme. [1]

Attaque à la Goutte d'Or (Paris) : l'assaillant abattu portait une ceinture d'explosifs factice

Commise un an jour pour jour après la tuerie de Charlie et alors que le président s'adressait aux forces de l'ordre, l'attaque de la Goutte-d'Or est la troisième en un an visant des commissariats. A la mi-décembre dernier, une nouvelle équipée sanglante, visant cette fois le commissariat d'Orléans ou une brigade de gendarmerie voisine, avait été déjouée par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Deux Français de 24 et 25 ans avaient été interpellés dans le Loiret alors qu'ils projetaient de viser les forces de l'ordre. Ils avaient déjà récupéré près de 4 000 euros envoyés selon toute vraisemblance par mandat depuis la Syrie et cherchaient activement à se procurer des armes, a priori des fusils d'assaut de type Kalachnikov, pour passer à l'acte. [2]

Notes

 

[1] En direct - Attaque à Paris : l'assaillant abattu portait une ceinture d'explosifs factice, Le Figaro, Par William Plummer , Caroline Piquet Mis à jour le 07/01/2016 à 14:55 Publié le 07/01/2016 à 12:54

[2] D'autres commissariats ont déjà été pris pour cibles, Le Figaro, Par Christophe Cornevin Publié le 07/01/2016 à 15:13

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires