Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2015 2 08 /12 /décembre /2015 10:15
Mode de scrutin : ils ont changé les règles du jeu, ils risquent d'être éliminés

La droite mais surtout la gauche ont changé les règles des élections pour contenir le Front national… qui peut profiter de ces tactiques risquées.

 

Avant le second tour des élections régionales, il est utile de s'intéresser au mode de répartition des sièges. La liste qui arrivera en première position dans chaque région bénéficiera d'une prime de 25 %. Il suffit donc de remporter 35 % des suffrages pour disposer de la majorité absolue. À l'origine, cette « prime » a été instaurée pour évincer les petits partis du jeu politique, à commencer par le Front national, comme l'explique Sylvain Brouard, chercheur au CEVIPOF-LIEPP, Sciences Po : « Les élections régionales de 1998 avaient placé le FN, et dans une moindre mesure les écologistes, d...

 

Source: Mode de scrutin : les arroseurs arrosés, Le Point, Par Sophie Coignard, Publié le 08/12/2015 à 06:41 - Modifié le 08/12/2015 à 08:04 | Le Point.fr

A noter en ce moment au sujet des appels aux désistements désespérés parmi les socialistes, qu'un certain Jean-Pierre Masseret (candidat PS Alsace Champagne Ardenne Lorraine) se démarque des autres en refusant le désistement pour "faire barrage" au FN Florian Philippot, avec des arguments solides  :

 

"l’évitement du front républicain existe depuis des années, mais à chaque fois, le FN a continué de monter. Par conséquent cette stratégie de l'évitement n'est pas une stratégie qui réussit, puisqu'à chaque fois on constate que le FN continue de marquer des points. C'est pas l'évitement qui évite le  FN, c'est l'affontement avec le FN qui fera reculer ce parti. Et c'est à l'intérieur de cette assemblée territoriale que les choses doivent se poser". (Source : Video I-télé, Régionales 2015 – Publié hier à 13:55 – Mis à jour hier à 14:01 Régionales : Jean-Pierre Masseret persiste et maintient sa liste dans le Grand Est)

 

Masseret a raison, le cordon sanitaire ne fonctionne pas. Ce n'est pas en interdisant des idées qu'on empêche celles-ci de se répandre. Mais au contraire, c'est toujours en assumant son identité que, dans un dialogue authentique, on peut convaincre son interlocuteur. Certainement pas en se suicidant... La position de Masseret est donc beaucoup plus "digne" que celle de Manuel Manuel Valls qui, lui-même, demande à Masseret d'être "digne", de se retirer et appelle à voter pour l'opposant de droite ! La priorité de Valls n'est donc pas d'affirmer et de combattre pour des idées, mais de "faire barrage" au FN. Attitude d'autant plus dangereuse que si le FN gagne quand même au second tour, le PS se sera complètement auto-éliminé - ce dont on ne se plaindra pas ! -. Et le FN aura démontré sa capacité à gagner non plus en triangulaire, mais en duel, préparant ainsi la présidentielle 2017.

Partager cet article

Repost 0

commentaires