Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2015 3 18 /11 /novembre /2015 18:10

Eruic Zemmour sur Rtl le 17 novembre, ironise sur la "guerre" de François Hollande :

 

"La guerre, dit Hollande. La guerre, dit Valls, la guerre dit Cazeneuve. Une guerre impitoyable, dit Hollande, que nous allons gagner, dit Valls. Notre guerre disent les media. la guerre pour jouer au chef de guerre. La guerre pour appeler à l'unité nationale, la guerre pour remonter dans les sondages*...

 

Une guerre française dans les fourgons de l'armée américaine. Une guerre en Syrie qui s'ajoute à celle d'Irak et d'Afghanistan ou de Libye, qui ont agravé le mal qu'elles étaient censées annihiler.

 

Des guerres aux côtés de l'Arabie Saoudite, du Qatar, de la Turquie, qui ont fabriqué, équipé, financé la milice de Daech - leur milice -, comme elles avaient fabriqué, équipé, financé Al Qaida, avec la bénédiction de sservices secrets de l'Oncle Sam.

 

... Quand on prétend mener une guerre, il faut connaître l'adversaire pour le vaincre. François Hollande craint même de prononcer son nom, parle de 'terroriste' pour ne pas dire 'islamistes', fustige 'Daech' pour ne pas dire 'état islamique'. Le gouvernement socialiste accepte de laisser en libertés sur notre territoire plus de 10 000 terroristes potentiels, tous fichés par nos services de police sous la catégorie S. Ne pas les expulser, ne pas les enfermer, respect de l'état de droit, pas d'amalgame, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, déclarait en 2014 : 'Ce n'est pas un délit de prôner le djihad.'

Zemmour: François Hollande craint de prononcer le nom de son adversaire

Sa collègue de la Place Vendôme prône une justice bienveillante évitant la prison qu'elle juge criminogène. Christiane Taubira a été entendue. Ismaïl Mostefaï, tueur du Bataclan avait été condamné à huit reprises, mais jamais emprisonné. Au moins, ce n'est pas en prison qu'il s'est radicalisé ! Au lieu de bombarder Raqqa, la France devrait bombarder Molenbeek. Raqqa en Syrie, Molenbeek en Belgique d'où sont venus les commandos du vendredi 13. Mais les frontières entre pays ne servent plus à rien depuis les Accords de Schengen, elles sont ridicules comme les douaniers. C'est sans doute parce qu'elles ne servent à rien que le gouvernement français a rétabli les frontières pour la conférence mondiale sur le climat et tenté d'éviter de nouveaux bains de sang.

 

Dès vendredi soir sur les résaux sociaux, une phrase lapidaire était largement reprise comme un message personnel à François Hollande : "Votre guerre, nos morts." (Fin de citation)

* On a vu ce matin que "81% des personnes interrogées (+20 par rapport à septembre) approuvent les frappes aériennes contre Daech en Syrie (contre 18%) même si 63% jugent qu'elles vont «contribuer à davantage exposer» la France à des risques d'attentats." (Source: EN DIRECT - Assaut à Saint-Denis: deux forcenés morts dont une femme kamikaze, Le Figaro, Par Mis à jour le 18/11/2015 à 08:59 Publié le 17/11/2015 à 06:36)

Partager cet article

Repost 0

commentaires