Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2015 1 30 /11 /novembre /2015 20:26

La reconnaissance publique que des terroristes ont pu "utiliser le cheminement des réfugiés" pour proposer un renforcement du "contrôle de nos frontières extérieures", les retournements de veste récents de Manuel Valls sur ce sujet, et le lendemain, de François Hollande, indique que "l'employé Hollande", face à la force des évènements, tente une sortie désespérée qui ne lui sera pas pardonnée par son employeur de l'ombre, écrivais-je il y a 4 jours. Quand la créature se retourne contre son créateur, en quelque sorte... C'est l'analyse précise de Boris Lay qui évoque la tentative du gouvernement de s'extraire du "pacte faustien avec des intérêts puissants et dangereux" liés au développement de l'Etat islamique :

 

Extrait:

 

"Hollande est en train d'essayer de se dégager d'une alliance, d'un pacte faustien avec des intérêts puissants et dangereux. Ils ont libéré le diable qui est le djihadisme politique, instrumenté par des intérêts aux Etats-Unis et en Angleterre et ailleurs.

 

Et maintenant, ils ne savent plus comment s'en débarrasser et ils vont être dévorés par leur propre créature.

 

Nous, nous l'avions dit, mais ces gens-là, ces politiciens, ces socialistes, et avant eux les sarkozistes sont des imbéciles et des ignorants, toujours victimes de leurs appétits pour le pouvoir et l'argent, sans aucune espèce de culture historique, et sans vision à long terme.

 

Maintenant nous sommes entrés dans une phase de guerre. Car ce qu'il s'est pasé en Turquie avec la destruction de l'appareil russe, c'est le début de l'extension de ce conflit, car la Russie va détruire définitivement la Turquie, avec des conséquences apocalyptiques."

Partager cet article

Repost 0

commentaires