Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2015 5 16 /10 /octobre /2015 11:25

Après la progression de l'illettrisme et l'augmentation de l'écart de résultats entre les meilleurs élèves et les plus faibles (Rapport de la Cour des Comptes "Gérer les enseignants autrement", du 22 mai 2013) le rétrécissement du vocabulaire... :

Après la progression de l'illettrisme, le rétrécissement du vocabulaire

On estime à 10 % la part de la population maîtrisant seulement 400 à 500 mots. Le linguiste Alain Bentolila pointe les lacunes de la formation des enseignants dans ce domaine. Alors que la ministre de l'Éducation agite le mirage de la «dictée quotidienne», ses nouveaux programmes ne réservent que peu de place à l'apprentissage du vocabulaire. Tout comme les anciens. «Il y a bien quelques frémissements, mais cela reste insuffisant», estime le linguiste Alain Bentolila.

 

Ces mots qui servent à dire, communiquer, conceptualiser, argumenter, se défendre manquent cruellement à certains écoliers… «Le vocabulaire se rétrécit», résume Alain Bentolila, qui formule ce message d'alerte depuis 2007, date à laquelle il a rendu un rapport sur le sujet au ministre en exercice. «Lorsque les mots précis manquent aux élèves, c'est le sens qu'ils tentent de donner au monde qui s'obscurcit», écrit-il. [1]

 

«Le danger est de ne plus pouvoir formuler les concepts». [2]

 

Notes

 

[1] Les jeunes Français sèchent sur le vocabulaire, Le Figaro, Par Caroline Beyer Mis à jour le 15/10/2015 à 22:13 Publié le 15/10/2015 à 19:13

[2] Vocabulaire appauvri : «Le danger est de ne plus pouvoir formuler les concepts», Le Figaro, Par Caroline Beyer Publié le 15/10/2015 à 17:16

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires